Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles récents

"L'homme crie où son fer le ronge et sa plaie engendre un soleil plus beau que les anciens mensonges" ARAGON

8 Mai 2020 Publié dans #Bienvenue sur le blog d'Isabelle Loirat

"La souffrance enfante les songes

comme une ruche ses abeilles

L'homme crie où son fer le ronge

Et sa plaie engendre un soleil

plus beau que les anciens mensonges"

Les Poètes (extrait) ARAGON

Retrouvez ARAGON chanté par Ferrat ici

http://www.isabelleloirat.fr/article-en-attendant-les-resultats-un-peu-de-poesie-avec-jean-ferrat-et-aragon-46682133.html

Lire la suite

Idir Auteur compositeur interprète (1949-2020) "Pourquoi cette pluie"

7 Mai 2020 Publié dans #Musique

Crédit photographique : Idir site officiel

Crédit photographique : Idir site officiel

Prenez bien soin de vous, de celles et ceux que vous aimez et le temps d'écouter ce qu'il dit avant de chanter sur les femmes et nos mères à toutes et tous. Spéciale dédicace à ma petite Maman bloquée en Afrique depuis trop longtemps, qui me faisait écouter Idir lorsque j'étais petite et me le fait redécouvrir aujourd'hui.

La musique d'Idir, c'est de la douceur et du baume au coeur à partager en ces temps de confinement devenu durable.

Idir a bercé mon enfance à moi aussi comme tant d'autres. Mon père travaillait, au début des années 70, à l'aménagement du territoire, avec des Algériens, alors séparés de leur famille et sur un chantier, il arrivait que tous ou presque soient issus du même village, par exemple Mouzlia. Nous vivions à proximité les uns des autres et mes parents nous confiaient parfois à leur garde, ma soeur et moi et lorsque ma mère venait nous chercher - dans les Algeco dans lesquels les entreprises les logeaient -, elle entendait cette musique qu'elle découvrait et aimait infiniment. C'était la musique d'Idir.

Idir est mort. Hommage.

Extrait d'un article du journal Le Monde 04 05 2020 :

"Fils de berger, Idir naît le 25 octobre 1949 sous le nom d’Hamid Cheriet, à Aït-Lahcène, un village de la Grande Kabylie. Lorsqu’il commence à chanter, au début des années 1970, il prend un pseudonyme pour protéger ses parents d’une désillusion trop brutale. Eux rêvaient qu’il devienne ingénieur, après ses études en géologie.

Il choisit le prénom d’Idir pour exprimer sa sourde colère, ressentie dès 1962 au moment de l’indépendance du pays, lorsque l’arabe est proclamé langue nationale et officielle. L’adolescent enrage alors de voir sa mère regarder un journal télévisé auquel elle ne comprend rien. « Soudain, elle se retrouvait comme exclue de chez elle, se souviendra-t-il. J’étais révolté par un paradoxe. Je vivais dans un pays indépendant, dont les dirigeants tenaient des discours sur la libre expression des peuples, la liberté, et pourtant ne reconnaissaient pas ma culture maternelle. J’avais donc un besoin avide de conserver et de faire connaître mon identité niée par les autorités. »

« Idir » fait référence à une ancienne tradition berbère : « Cela signifie il vivra. A l’époque des grandes épidémies, on donnait ce prénom aux nouveau-nés pour conjurer le sort. Je l’ai choisi en pensant à ma culture menacée et à ma mère»

Source : Le Monde, Patrick Labesse du 4 Mai 2020 https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2020/05/04/la-mort-d-idir-heros-de-la-chanson-kabyle_6038592_3382.html

Ssendu

Et celle-ci car elle est vraiment joyeuse !

https://www.youtube.com/watch?v=I9HDvrWfyUc&feature=youtu.be

Lien du 9 Mai 2020

Au fait pendant le confinement, qu'est-ce qui nous aide tant à tenir le coup ? La culture !

La musique, les livres, les films, séries, videos, l'art ou la création.

Pour peu bien sûr qu'on ait un repas, un toit, de quoi vivre ou survivre.

Et là je pense aussi à ceux qui ont faim.

 

Liens et crédit photographique modifiés le 09 05 2020

 

Lire la suite

#NDDL MERCI ! OUF ! BRAVO !

19 Janvier 2018 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Ce satané projet d'aéroport à Notre-dame-des-Landes est enfin officiellement abandonné !

Je peux écrire le 160ème article sur NDDL, première catégorie de ce blog depuis son ouverture en 2008 et sûrement le plus gros dossier de ma vie. Pourtant je n'avais rien publié depuis la "charge" pas héroïque du 22 février 2014 dans les rues de Nantes, ni pris part à aucune manifestation. J'avais clos mon 159è billet sur ces mots : "Pour tout le monde, il est temps que ce projet s'arrête." Le 160è billet serait celui de la victoire. Et bien, la voilà, cette victoire tant attendue. 

Alors je voudrais  remercier de tout mon coeur tous les Sapiens, femmes et hommes qui se sont battus partout, tout le temps et par tous les temps parfois depuis plus de quarante ou cinquante ans pour les plus anciens. Quel chagrin quand Michel Tarin ou Luc Douillard partaient mais que NDDL restait.

Mais aujourd'hui, c'est la joie partagée, le soulagement et la reconnaissance.

MERCI A TOUS LES OPPOSANTS.

Oh oui un GRAND MERCI à toutes celles et ceux qui n'ont jamais lâché, pour leur travail, leur ténacité, leur courage, leur présence, leur temps donné, leurs semailles, leur optimisme et leur confiance mais aussi à tous les autres, ni militants ni opposants qui ont simplement écouté, entendu, voté, décidé ou participé un peu ou beaucoup, à un moment ou à un autre, depuis toujours ou depuis peu à faire changer puis basculer les choses.

BRAVO pour cette victoire collective !

Un grand merci à Bernard Fourage et Geneviève Lebouteux qui m'ont expliqué le dossier il y a dix ans et fait découvrir les alternatives et le contre-projet à NDDL, avec l'optimisation, le réaménagement et la bonne desserte ferroviaire de Nantes Atlantique, la mise en réseau des aéroports existants à Nantes Rennes et Angers. Ce sont leurs idées, fruits de leur travail qui l'emportent aujourd'hui.

Un grand merci à Françoise Verchère, plume et égérie du combat et à Jean-Paul Naud, maire de Notre-Dame des-Landes pour leur confiance.

Un grand merci aux militants historiques de l'Acipa et de toutes les associations et collectifs qui ont jailli partout ces dernières années,

au CéDpa, Collectif des élus qui doutent de la pertinence du projet d'aéroport à NDDL dont j'ai eu l'honneur d'être membre fondateur en 2009 puis vice-présidente jusqu'en 2014.

Un grand merci aux familles Fresneau,Thébault et Durand pour leur accueil toujours chaleureux, leur résistance et aux agriculteurs qui les soutiennent.

Un grand merci aux Zadistes et aux Camille venus habiter sur la ZAD à partir des années 2010, sans eux les travaux auraient sans doute commencé. Et un grand bravo à eux pour avoir fait oublier qu'ils furent auparavant appelés "squatteurs" et fait entrer en un temps record un nouveau mot au dictionnaire. Je leur tire mon chapeau car ils ont réussi à attirer l'attention sur leur contre projet de vie tandis que l'Etat et les décideurs locaux s'entêtaient à ignorer ou mépriser les alternatives laissant là une faille et un espace que les Zadistes opposants n'allaient pas tarder à occuper.

Un grand merci au journaliste Hervé Kempf pour avoir sorti le dossier de l'ombre locale, les risques qu'il a pris et le prix qu 'il a payé pour informer sur Notre-Dame-des-Landes. Le "Blomkvist"de NDDL.

Un grand merci aussi à Nicolas Hulot pour sa confortante et réconfortante demande de moratoire sur le projet de nouvel aéroport dès 2009,

à François Bayrou pour avoir chaussé les bottes à Notre-Dame-des-Landes en 2010, écouté, parlé et pris le café dans le salon de Brigitte et Sylvain Fresneau,

Un grand merci à tous mes potes et mes potesses de politique et de NDDL, à Sylvie Tassin, Luc Verstraete, Bertrand Rio et plein d'autres. On fera une grosse fête dans le jardin !

Et enfin mille MERCIS à mon mari, mes enfants, mes amis, ma famille, mes proches qui ont de fait vécu avec ce dossier aussi depuis 10 ans. Pardon aussi de vous avoir cassé les pieds, pourri des dîners avec NDDL.

OUF ! Le nouveau gouvernement a enfin tranché et abandonné le projet. C'est bien, c'est une bonne chose. Une page se tourne, l'après NDDL commence.

"NDDL" c'est fini mais pas Notre-Dame-des-Landes. Je ne sais pas ce qu'il y aura à Notre-Dame-des-Landes dans cinq ou dix ans, mais ce dont je suis sûre c'est que cette petite commune de Loire-Atlantique est entrée dans l'Histoire. Dans cent ans, deux cent ans et plus des étudiants en histoire, des chercheurs, des sociologues, des algorithmes continueront à travailler, chercher, évoquer Notre-Dame-des Landes. Des visites guidées de Notre-Dame-des Landes auront lieu, d'ailleurs ça se fait déjà. Les touristes ou les agences demandent toujours plus de rencontres et de lieux originaux, hors des sentiers battus du traditionnel "voyage à Nantes". Toujours plus sympa et moins dangereux que la poubelle nucléaire de Bure. Je ne comprends pas comment le Président de la République qui aime tant honorer Jeanne d'Arc peut laisser six cent ans plus tard aménager près de sa maison natale un site de stockage de déchets radioactifs.

Bonne année 2018, bonne santé, dans un air pas trop pollué et les pieds au sec !

 

 

Lire la suite

"Le temps passe" Gaétan Roussel Rachida Brakni extrait de l'album "Accidently Yours"

6 Juin 2017 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Musique

Lady Sir - Le temps passe Gaétan Roussel Rachida Brakni

J'aimerais bien identifier toutes ces images d'Histoire, les dater, les localiser. C'était quand, c'était où ?

Et "l'Indien" de Turbigo existe-t'il toujours ?

 

Lire la suite

Qualité de l'air Nantes, France, Monde : liens pour mieux s'informer

10 Décembre 2015 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Air Qualité et pollution de l'air

Tiens, depuis le 17 novembre 2015,  je ne reçois plus les indices de qualité de l'air de Airpl ( Pays de la Loire) ni les alertes ou informations sur la pollution. Je suis abonnée à airpl depuis des années et je recevais chaque jour les indices de qualité de l'air dans la région. J'ai contacté l'organisme (financé par de l'argent public), me suis réabonnée x fois, en vain, un soi-disant problème informatique par intermittence. Ce n'est pas la première fois que je me retrouve ainsi "désabonnée" d'airpl, la dernière date de mars 2015.

Quelques voeux précédents sur la qualité de l'air à Nantes auraient-ils déplu chez Airpl dont le président E. Thouzeau, conseiller régional sortant figure en bonne place sur la liste Clergeau (PS) aux élections régionales 2015 ?

 

En novembre décembre les températures froides et conditions anticycloniques favorisent les épisodes de pollution aux particules fines sur une partie ou l'ensemble de la région comme en témoignent les épisodes des années précédentes :

- novembre-décembre 2012, 

- fin novembre- mi décembre 2013 avec des indices à 8 partout et même 9 (10 étant le pire sur une échelle de 1 à 10)

- ou cet énorme pic de pollution l'hiver dernier à partir du 30 décembre 2014 avec des indices à 10 à Nantes et au Mans le 1er janvier 2015. (Voir Voeux 2015 pour un air moins pollué)

Le mois de mars est aussi un mois de grosse pollution comme en 2015, 2014, 2013 etc. Tout le monde se souvient de mars 2015, on a beaucoup parlé de la pollution en Chine et en France. D'ailleurs les autorités locales ont commencé à faire savoir qu'elles se préoccupaient du sujet sur la "place publique".

Aurons-nous un pic à nouveau en 2016 ? Quelles mesures ont-été prises pour éviter ces pics de pollution récurrents ?

 

Séries Alertes pollution Airpl 2012 2013 2014 2015Séries Alertes pollution Airpl 2012 2013 2014 2015
Séries Alertes pollution Airpl 2012 2013 2014 2015Séries Alertes pollution Airpl 2012 2013 2014 2015

Séries Alertes pollution Airpl 2012 2013 2014 2015

La période hivernale est aussi celles des pollutions au dioxyde de soufre (SO2) sur la Basse-Loire liées au rejets atmosphériques de la raffinerie de pétrole Total  de Donges (44). Le dioxyde de soufre est un polluant majeur, un gaz dense, incolore et toxique, irritant pour l'appareil respiratoire. Les plus gros émetteurs sont en général les centrales thermiques, les raffineries de pétrole, les grandes installations de combustion

Episodes précédents : 30 novembre 2010, 03 décembre 2010

9 janvier 2013, 15 décembre 2013, 31 12 2013

- 29 octobre 2015, et la toute récente du 2 décembre 2015

 

Carte France rejets dioxyde de soufre. Recommandations sanitaires. Origine Donges pollution soufréeCarte France rejets dioxyde de soufre. Recommandations sanitaires. Origine Donges pollution soufréeCarte France rejets dioxyde de soufre. Recommandations sanitaires. Origine Donges pollution soufrée

Carte France rejets dioxyde de soufre. Recommandations sanitaires. Origine Donges pollution soufrée

Courbes comparatives Nantes et moyenne nationale pour dioxyde azote, ozone et Particules fines PM 10. L'InternauteCourbes comparatives Nantes et moyenne nationale pour dioxyde azote, ozone et Particules fines PM 10. L'InternauteCourbes comparatives Nantes et moyenne nationale pour dioxyde azote, ozone et Particules fines PM 10. L'Internaute

Courbes comparatives Nantes et moyenne nationale pour dioxyde azote, ozone et Particules fines PM 10. L'Internaute

La pollution atmosphérique continue d’endommager la santé en Europe

Agence européenne pour l'Environnement

http://www.eea.europa.eu/fr/pressroom/newsreleases/la-pollution-atmospherique-continue-d2019endommager

Cop21 : les médecins font entendre leurs voix Actu-Environnement

www.actu-environnement.com/ae/news/cop-21-appel-accord-sante-publique-alliance-mondiale-sante-climat-25827.php4

"L'Alliance mondiale pour le climat et la santé (Global Health and Climate Alliance) a appelé le 5 décembre les gouvernements réunis à la Conférence Paris Climat (COP 21) à conclure un "accord ambitieux pour le climat permettant de protéger la santé de leurs patients et des populations". Cette coalition réunit plus de 1.700 organisations de santé, 8.200 hôpitaux et 13 millions de professionnels de santé."

Non la pollution ne vient pas d'Allemagne (et autres idées reçues)

Metronews avril 2015

"La pollution de l’air parisien provient en fait des industries du nord de l’Europe
FAUX. C’est l’un des arguments utilisés par l’association 40 millions d’automobilistes, qui peste contre les restrictions pesant sur les véhicules. "C’est comme le fantasme des centrales thermiques allemandes", sourit Karine Léger, ingénieure à AirParif, l'organisme qui mesure la qualité de l’air de la capitale. "

Liens utiles :

 

PREV'AIR L'air en France aujourd'hui et demain. Indices et qualité de l'air, archives, cartes, Air en Europe, Air dans le monde

 

Plume Labs Air Report Carte mondiale de la pollution de l'air actualisée heure par heure.

 

Nantes Air Report Nantes L'air qu'on respire en direct

 

Pollution de l'air à Nantes : L'Internaute.com Courbes comparatives Nantes et moyenne nationale

Moins d'argent pour surveiller la pollution de l'air en 'France Libération 29 novembre 2015

 

Association Respire

 

Quand le vélo permet de mesurer la pollution de l'air grâce à un capteur (2 décembre 2015)

 

Pollution aux particules fines : conseils activités week-end (valable aussi en semaine) Le Huffington Post 21 mars 2015

Lire la suite

Ordonnance transport urbain par câbles

24 Novembre 2015 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble

Il restait un obstacle au développement du transport urbain par câbles (téléphérique) : une loi sur le survol datant de 1941.

En 2013, j'écrivais, dans un billet consacré au projet de Bordeaux :

"Aux dernières nouvelles, c'était retour à la case départ, les élus de la métropole veulent un pont fixe et un tunel, "le téléphérique à Nantes c'est pas pour demain" (Presse O et nantesmaville le 29 01 2013), "car la loi française (1941) interdit le survol des propriétés privées". Ah, quand le changement et l'innovation sont bloqués à Nantes par une vieille loi de 1941 ! On va voir comment les autres villes vont faire pour surmonter ce problème."

Voilà qui est chose faite avec cette ordonnance "relative à l'instauration de servitudes d'utilité publique pour le transport par câbles en milieu urbain" publiée au Journal officiel le 20 11 2015.

 

 

 

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=757A96668E9060A2ED643CD68A1DB631.tpdila24v_2?cidTexte=JORFTEXT000031496903&dateTexte&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000031496870

 

Les signatures sont impressionnantes. Le PR (Président de la République), le PM (Premier ministre) et Mme. Ségolène Royal, ministre de l'écologie. Je crois que j'aurais préféré voir celle de JMA, Jean-Marc Ayrault Premier ministre, mais c'est toujours bon à prendre, sept ans après le lancement de l'idée d'un téléphérique pour franchir la Loire à Nantes.

 

 

 

"Téléphérique - Les projets de téléphériques urbains seront désormais plus simples à mettre en œuvre. Une ordonnance relative à l’instauration de servitudes d’utilité publique pour le transport par câbles en milieu urbain a été présenté par Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, en conseil des ministres le 18 novembre dernier."

http://www.lagazettedescommunes.com/418957/dechets-ltecv-eclairage-telepherique-airparif-strategie-bas-carbone-voirie-ewea-2015-eau/

"Prise en application de la loi relative à la transition énergétique, cette ordonnance publiée le 20 novembre facilitera la réalisation des projets actuels de transport public par câbles en vue à Toulouse, Créteil, mais aussi Grenoble et Orléans. Leur construction bénéficiera en outre de l’expérience acquise à l’occasion du premier projet urbain de ce type qui doit ouvrir l'été prochain à Brest." http://http://www.environnement-magazine.fr/presse/environnement/actualites/6169/transports-alternatifs/une-ordonnance-facilite-le-developpement-des-telepheriques-urbains

"Téléphériques urbains : le gouvernement comble un vide juridique"

"C’est une des nombreuses suites juridiques de la loi de transition énergétique : une ordonnance vient d’être publiée par le gouvernement afin d’instaurer une nouvelle servitude d’utilité publique pour « le transport urbain par câble ». Cette mesure était prévue par l’article 52 de la loi de transition énergétique.
Le transport urbain par câble (téléphérique urbain) connaît actuellement un renouveau : certaines collectivités envisagent d’aménager de telles installations pour le transport collectif, par exemple pour passer, à moindres frais, des obstacles naturels importants tels que fleuves, lignes ferroviaires ou forts dénivelés, ou encore pour désenclaver certains quartiers. La pionnière, en France, devrait être la métropole de Brest, qui va mettre en service mi-2016 un téléphérique permettant de relier les deux rives de la ville, au-dessus du fleuve Penfeld. D’autres projets sont à l’étude à Toulouse, Créteil ou Grenoble, qui envisage même la construction d’un véritable « métrocâble ». À Paris, un projet existe également pour relier les gares de Lyon et d’Austerlitz au-dessus de la Seine.
Les intérêts de cette technique sont multiples : il s’agit d’un mode de transport silencieux et propre, dont l’emprise au sol est quasi-nulle – à part les pylônes –, donc parfaitement adaptée aux zones urbaines denses. Autre avantage : le téléphérique permet de s’affranchir de l’obligation de construire, pour franchir des obstacles, des ouvrages d’art, tunnels ou ponts, extrêmement coûteux. Évidemment, dernier argument et non le moindre, ce moyen de transport est réputé être nettement moins cher que le tramway et surtout que le métro : si peu de chiffres existent actuellement, on peut avoir un ordre d’idées avec le projet du Val-de-Marne entre Créteil et Villeneuve-Saint-Georges. Il est estimé à 72 millions d’euros pour 4,5 km, soit 16 millions d’euros par kilomètre. À comparer aux 22 à 30 millions/km pour un tramway sur rail, et 90 à 120 millions/km pour un métro (ch
iffres 2012 du Certu).

Lire la suite

http://http://www.maire-info.com/article.asp?param=18984&PARAM2=PLUS&nl=1

Un projet de téléphérique à Fribourg (03 11 2015)

"Relier la gare de Fribourg à l'autoroute en moins de 8 minutes avec un métrocâble, un postulat en ce sens a été déposé lundi au Conseil général de la ville. Le coût du projet est estimé à 25 millions de francs.

Auteur du postulat, le député PLR Raphaël Casazza entend ainsi désengorger l’axe entre la sortie d’autoroute A12 et la gare de Fribourg.

La télécabine partirait de la gare et survolerait l’avenue de Beauregard avant de monter vers l’Hôpital cantonal, où serait installé un arrêt intermédiaire. Puis elle continuerait jusqu’à la sortie d’autoroute, où un parking relais devrait être construit.

Les Transports publics fribourgeois se disent prêts à conduire des études techniques si le canton leur en confie le mandat. Le projet devrait être transmis au Conseil communal à la fin de ce mois et un délai a été fixé à 2021 pour la réalisation du projet." http://http://www.rts.ch/info/regions/fribourg/7224118-un-projet-de-telepherique-entre-la-gare-et-l-autoroute-a-fribourg.html

A Nantes, cela n'aura pas vraiment de conséquences, les autorités ayant fait des choix différents : 

Post du 26 10 2015 relevé tel quel sur le mur Facebook de "Nantes la Loire et nous" :

"Dans ses préconisation sur le thème La Loire, la mobilité et les franchissements, la commission pense que "seules 3 solutions présentent un intérêt : le pont à transbordeur, l’élargissement du pont Anne de Bretagne et le tunnel reliant la pointe ouest de l’Île de Nantes au pont de Cheviré". http://http://www.nanteslaloireetnous.fr/le-journal-du-debat/les-preconisations-de-la-commission-sur-le-theme-la-loire-la-mobilite-et-les-franchissements

Se souvenir des questions officielles lors du débat sur la Loire en 2015 sur affiches jaunes placardées partout dans l'espace public nantais qui n'évoquaient que le "pont transbordeur pour franchir la Loire ?" ou d'autres questions de fond comme "des guinguettes ?" ou '"Demain du ski nautique sur la Loire ? Vous aussi donnez votre avis ".

 

Lire la suite

"Une fois, voilà longtemps, le général Faim rencontra le général Hiver"

21 Novembre 2015 , Rédigé par Isabelle Loirat / Helen DUNMORE Publié dans #Lectures

Voici un extrait de "LA FAIM" de Helen DUNMORE (2003), titre original : THE SIEGE (2001).

Le combat d'une jeune femme russe pour sa survie et celle de sa famille dont un jeune frère de cinq ans pendant le terrible siège de Saint-Petersbourg (ex-Leningrad) qui dura deux ans et demi lors de la seconde guerre mondiale. 

 

"Parce qu'en dépit de l'horreur, subsiste l'espoir de vivre et d'aimer"

 

 

"Anna dort. Dans son rêve son père lui lit une histoire. Il a le livre ouvert ouvert sur son genou mais il ne lit pas vraiment, parce qu'il connaît l'histoire par coeur. C'est une histoire effrayante mais Anna ne veut pas qu'il arrête. Il s'agit d'une guerre arrivée il y a longtemps, dit son père, quand les Français ont envahi la Russie.

"Il y a combien de temps ?

- Oh, plus de cent ans, Anna. Tu l'apprendras en histoire un jour."

 

"Une fois, voilà longtemps, le général Faim rencontra le général Hiver. Le général Hiver, comme il se doit, était vêtu de neige. Ses doigts étaient des poignards de glace, et là où ses bottes frappaient la terre elles laissaient des empreintes noircies dans l'herbe. Quand il se penchait pour sentir une rose, son souffle la desséchait. Mais il aimait les roses, et les champs de blé ondulants, et les enfants nus, bronzés. Il les aimait tous parce qu'il avait pouvoir sur eux tous.

Le général Hiver, dans sa capote de neige, salua le général Faim comme tous les grands généraux se saluent, une fois qu'un assez grand nombre de leurs soldats sont morts et qu'ils peuvent ouvrir leurs négociations.

Le général Faim, de son côté, n'était pas comme on pourrait le penser. Il avait les joues roses, les cheveux plantés dru, des yeux brillants. Il était dans son élément. Les deux généraux s'assirent dans leurs fauteuils, plantèrent leurs hautes bottes cirées devant eux et se penchèrent l'un vers l'autre. Ils commencèrent à se vanter de ce qu'ils feraient à leurs ennemis.

"Voici ce dont je suis capable, dit le général Faim. Je peux m'arranger pour que leur peau s'écaille et craque au coin de leur bouche. Je fais apparaître des plaies sur leurs lèvres. Ils plissent les yeux pour accomoder, mais ils ne me voient jamais. Ils ne comprennent pas que c'est moi qui leur ai donné une mauvaise vue.

"D'habitude, je les réduis à des squelettes, mais à certains je joue un tour : je remplis leur corps d'un liquide qui les cloue au lit. Ce que je préfère, c'est un grand garçon, fort et bien musclé, de dix-huit ans, qui brûle la nourriture comme un fourneau. Vous devriez revenir le voir quand je lui ai tenu compagnie quelques semaines. Entre mes mains, il fond plus vite qu'une chandelle. Ses muscles dépérissent. Ses gros os ressortent. Je peux le transformer en vieillard, je peux rendre ses yeux faibles et larmoyants, je peux ébranler ses dents dans ses gencives jusqu'à ce qu'une croûte de pain les arrache. Personne ne se consume plus vite qu'un beau jeune homme en bonne santé.

"Je change les vieillards en enfants gémissants de faim, et je change les enfants de cinq ans en vieillards. Peu m'importe qu'ils soient jeunes ou vieux, laids ou beaux, je les rends tous pareils. J'ai vu une jolie jeune femme de vingt-cinq ans reculer devant son reflet dans le miroir après avoir vécu un mois ou deux avec moi.

"Si je ne peux pas les achever moi-même, je les prépare pour mes amis. Un petit rhume qui ne les garderait pas au lit une demi-journée devient vite fatal quand il les atteint après mon passage.

"Je leur dérobe leurs pensées. Je les prive de leurs sentiments. Je pénètre dans leur sang. Je suis plus proche d'eux qu'eux-mêmes ne le sont. Ils ne peuvent songer à personne d'autre.

"Mon cher cousin, vous devriez vous avouer vaincu.

- Très bien, dit le général Hiver en se grattant l'oreille d'un doigt de glace, mais maintenant écoutez de quoi je suis capable. Je cache la terre de sorte qu'ils ne peuvent voir une seule pousse de vert. Je fais redescendre la sève des arbres dans les racines. Ceux qui sont sans abri, je les traque. Je recouvre les routes de neige, je coupe les retraites, je bloque tout mouvement. Je veille à ce que rien ne pousse et rien ne prospère.

"S'ils laissent une main ou un pied découverts, je m'en empare. Je rends leur peau rouge et violette puis je la noircis. Je fais pourrir leur chair comme celle des navets quand le gel resserre son étau. Je les poursuis de vents, je les aveugle de blizzards. Je gèle les mers pour qu'ils ne puissent pas voyager, je souffle par les fentes de leurs fenêtres. Je les rends maladroits, pitoyables, inquiets. Je coupe leur approvisionnement en eau, je les prive de lumière. Je les fais patauger jusqu'à la taille dans la neige pour trouver une poignée de bois à brûler. Quand ils sont malades et sans défense, je me glisse dans leurs lits et je les berce jusqu'au sommeil éternel. J'envoie des tempêtes de vent et de glace. Je les noie dans la boue. Mon plus grand pouvoir, c'est que chaque année ils oublient ma force. L'été, quand ils se couchent sous les arbres baignés de lumière, ils ne croient pas en moi. Ils échafaudent leurs projets et ils me laissent en dehors. Mais j'ai déjà les miens, et les miens sont toujours les mêmes.

"Alors mon cousin, que serait la faim sans l'hiver ? Sans moi, ils pourraient manger les pousses vertes, pêcher des poissons dans les rivières. Sans moi, le soleil leur tiendrait chaud."

Le général Faim fronça les sourcils et croisa les bras. Son visage était assombri par la réflexion.

"Il y a une chose que nous n'avons pas mentionnée, ni vous ni moi", dit-il. Il jeta un coup d'oeil autour de lui mais personne n'écoutait. Les deux généraux se rapprochèrent, leurs têtes se touchaient presque.

"Sans l'aide qu'ils nous donnent, nous ne pourrions rien faire, chuchota un général à l'autre.

- Oui, c'est vrai, sans eux..."

Les deux généraux pensaient aux armées rassemblées pour effectuer leur travail à leur place. Le général Faim sourit et se claqua les cuisses de ses paumes charnues.

"Unissons nos forces ! dit-il. Ce qui échappera à l'un, l'autre pourra s'en occuper. Ensemble, nous serons invincibles."

Et les deux généraux cessèrent de batailler. Les négociations étaient closes. Depuis ce temps, ils ont toujours travaillé ensemble."

 

LA FAIM de Helen DUNMORE (2003). Titre original : THE SIEGE (2001)

 

"Brouillon" de novembre 2015 publié le 6 Mai 2020

Lire la suite

France Origine 2014 de l'électricité : 82,2 % nucléaire

28 Octobre 2015 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Energies

Origine 2014 de l'électricité :

82,2 % nucléaire, 13,6 % renouvelables (dont 7,9 % hydraulique), 1,6 % charbon, 1 % fioul et 0,3 % autres. (Source EDF 2015)

Facture EDF 04 10 2015 Origine 2014 de l'électricité : 82,2 % nucléaire

Facture EDF 04 10 2015 Origine 2014 de l'électricité : 82,2 % nucléaire

Oui, hélas, en France nous dépendons encore à plus de 80 % du nucléaire pour l'électricité. Dépendance extrême et unique au monde.

Le parc nucléaire français (58 réacteurs nucléaires ou tranches pour 19 centrales) est le deuxième parc mondial apres les Etats-Unis.

En 2012 nous étions en France autour de 74,8 % de nucléaire dans la production électrique totale alors que la moyenne mondiale n'était que de 13 % et celle des Etats Unis de 19 %.

 

Etats-Unis : 103 réacteurs en activité, 65 centrales, 18;9 % part du nucléaire dans la production électrique

France : 58 réacteurs, 19 centrales, 75 % (ou 82,2 % en 2015) part / dépendance du nucléaire dans la production électrique

Russie : 33 réacteurs, 17,78 % nucléaire

Canada : 19 réacteurs, 15,29 %  nucléaire

Royaume-Uni : 16 réacteurs, 17,8 % nucléaire

Ukraine : 15 réacteurs, 46,2 % nucléaire

Suède : 10 réacteurs, 39,62 % nucléaire

Allemagne : 9/ 17 réacteurs, 17 % nucléaire

Espagne : 8 réacteurs, 20,52 %

Belgique : 7 réacteurs, 2 centrales, 51 % nucléaire (Electrabel-GDF-Engie)

Suisse : 5 réacteurs, 40,8 % nucléaire

Japon : 51 réacteurs avant Fukushima-2011, (tous arrêtés après Fukushima jusqu'en août 2015) sur 43 réacteurs restant , 2 réacteurs (Sendaï) ont redémarré (Sciences et Avenir 26 10 2015 )

Pays-Bas : 1 réacteur, 4,41 % nucléaire

 

CNRS :

11,7 % (2011 ) part nucléaire production mondiale

Dossiers CNRS réacteurs en activité

 

Le Japon s'apprête à redémarrer un 3e réacteur Sciences et Avenir 26 10 2015

 

Changer pour une énergie renouvelable et responsable, savoir où et par qui elle est produite ?

Enercoop

 

 

Lire la suite

Augmentation supplémentaire et rétroactive pour des millions d'abonnés EDF

27 Octobre 2015 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Energies

Regardez attentivement votre dernière facture annuelle d'EDF.

Vous devez payer en 2015 une "Régularisation tarifaire Base" sur votre consommation et votre abonnement du 23 07 2012 au 31 07 2013. Le montant peut s'élever à plusieurs dizaines ou une centaine d'Euros de plus par foyer selon le nombre de personnes et le mode de chauffage.

C'est une "décision prise par les pouvoirs publics" se justifie EDF sur son site et un arrêté "qui modifie rétroactivement les barèmes de prix pour la période comprise entre le 23 07 2012  et le 31 07 2013" a été publié au Journal Officiel le 31 07 2014.

Il s'agit d'une "augmentation supplémentaire et rétroactive de 5 % hors taxes" sur des factures déjà payées en 2012-2013. Que diriez-vous si, en 2015, un vendeur vous réclamait au moment de régler votre achat 3 euros ou 500 euros de plus pour le pull ou la voiture achetés trois ans plus tôt ?

La nouveauté n'est pas tant l'augmentation du prix de l'électricité nucléaire produite par EDF mais la rétroactivité pour le client d'EDF. GDF-Engie l'a déjà fait aussi. Imaginez un instant que le modèle se développe, sur vos vieilles factures de téléphone, vos pleins de courses etc.

60 Millions de consommateurs explique que "cette demande est tout à fait légale. Elle clôt un long feuilleton administratif qui a débuté en mi-2012 – lorsque les pouvoirs publics décident de limiter la hausse des tarifs réglementés d’électricité pour la période du 23 juillet 2012 au 31 juillet 2013. Saisi par les opérateurs alternatifs d’électricité, qui estiment que le gouvernement n’a pas fixé l’augmentation des tarifs réglementés à un niveau assez élevé, le Conseil d’État annule cette décision le 11 avril 2014. Les pouvoirs publics sont alors contraints de revoir leur copie afin que l’évolution tarifaire soit suffisante pour couvrir les coûts de l’électricité. Ils prennent le 28 juillet 2014 un nouvel arrêté. Lequel impose pour cette période d’un an une augmentation supplémentaire et rétroactive de 5 % hors taxes en moyenne pour les abonnés soumis au tarif réglementé."

Si c'est passé une fois, pourquoi pas deux ?

L'Etat a décidé qu'EDF devait reprendre Areva après sa chute (5 milliards de pertes fin 2014, entre 2600 et 3700 suppressions d'emplois déjà annoncées).

Les quatre EPR en construction à Flamanville, en Finlande et en Chine ne fonctionnent toujours pas, coûtent 3 fois le prix annoncé, soit près de 10 milliards pièce au lieu des 3 milliards annoncés au départ. Donc une quarantaine de milliards pour quatre réacteurs qui n'ouvriront sans doute jamais.  Le patron d'EDF évoquait même hier les nouveaux  "EPR NM", NM  pour Nouveau Modèle. Un premier pas vers l'abandon officiel de la version première de l'EPR, trop cher, trop puissant (1650 MW), trop dangereux.

+ les mises aux normes post-Fukushima avec la reconsidération des risques inondations pour les centrales nucléaires, toutes situées en bord de mer ou de fleuve

+  50 milliards pour le prolongement de la durée de vie des centrales de 30 à 50 ou 60 ans.

Alors, à votre avis, combien de futures augmentations ou "régularisations tarifaires Base", rétroactives ou pas  ?

Liens :

Électricité : le rattrapage auquel vous n’échapperez pas 60 Millions de consommateurs (07 05 2015 )

http://www.60millions-mag.com/actualites/articles/electricite_nbsp_le_nbsp_rattrapage_auquel_vous_n_echapperez_pas (07 05 2015 )

Comprendre la résolution tarifaire 2012 Site d'explication d'EDF

https://particulier.edf.fr/fr/accueil/facture-et-contrat/facture/comprendre-ma-facture/comprendre-la-regularisation-tarifaire-2012.html

"Même si vous n'êtes plus client, même si vous êtes mort" http://www.metronews.fr/conso/edf-hausse-de-rattrapage-sur-la-facture-edf-devez-vous-payer-en-plus/moet!yO6CL0u22RTkE/ (21 05 2015 )

Régularisations tarifaires aussi chez GDF-Engie https://particuliers.engie.fr/questions-reponses/offres-prix/regulation-tarifaire.html

Lire la suite

Nantes 23 heures de gratuité des transports en commun en cas de pic de pollution

2 Octobre 2015 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Air Qualité et pollution de l'air

Premier pas. "Nantes Métropole étend la durée de validité des titres de transport en cas de pic de pollution". Le ticket une heure sera valable 24 heures.

http://www.ouest-france.fr/nantes-le-ticket-de-bus-prolonge-quand-lair-est-pollue-3731239 (Ouest France 02 10 2015)

Reste à savoir à partir de quel indice.

Sur le thème de la qualité de l'air, lire le précédent billet : "Bonne année Bonne santé et surtout un air moins pollué pour 2015"

http://www.isabelleloirat.fr/article-bonne-annee-bonne-sante-et-surtout-un-air-moins-pollue-pour-2015-125311944.html (02 01 2015 )

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>