Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Colloque MoDem Agriculture et Energie en présence de Corinne LEPAGE

28 Novembre 2008 Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

La commission Agriculture du Mouvement Démocrate organise avec la commission Energie, une réunion ouverte sur le thème « Agricultures et énergies », en présence de Corinne Lepage, le samedi 29 novembre 2008 :

-          9h : Visite d'une unité de méthanisation (biogaz) au GAEC du Bois Joly, La Touzinière, commune de La Verrie, près des Herbiers, avec Sandra Cappi (places limitées, contact : modem85@gmail.com) ;

-          14h : Conférence et débats sur « Les énergies renouvelables de l'agriculture » à Vouillé les Marais, Place de la Mairie, dans la Salle de la Mairie :

-          Introduction du thème par Corinne Lepage, Vice-présidente du Mouvement démocrate, puis présentation des travaux de la commission par Franz Vasseur ;

-          Dépendance énergétique des exploitations et diversification multifonctionnelle de l'agriculture par Jacques Maret, agriculteur ;

-          Les énergies de complément : Méthanisation, Solaire thermique et photovoltaïque et Huiles végétales pures avec Ferdinand Nonque, ingénieur, et David Duclary de la Chambre d'agriculture de Vendée.

-          17h : Conférence et débats sur « Transports et carburants : quel enjeu pour demain ? » (même endroit) :

-          Introduction par Isabelle Loirat, exemple du projet d'aéroport Notre Dame des Landes ou optimisation de l'aéroport Nantes-Atlantique

-          Intervention de Bernard Fourage (ESG INFRA)

Ci-joint pour information le plan de travail de la commission Agriculture (PDF) et son site : www.agriculture-democrate.eu. Si vous êtes intéressé par nos travaux, n'hésitez pas à nous contacter.

Amicalement,

L'équipe de la Commission Agriculture

 

 

 

 

 

Lire la suite

Réaménagement de Guist'hau : le MoDem dégaine son projet

23 Novembre 2008 , Rédigé par Isabelle LOIRAT Publié dans #Conseil Municipal Nantes

Actualité Nantes

vendredi 21 novembre 2008

Article PRESSE OCEAN du 21 novembre 2008

Réaménagement de Guist'hau : le MoDem dégaine son projet

 

Le projet du MoDem consisterait à supprimer les stationnements en épi le long du mail central pour y créer des pistes cyclables en site propre. : Photo archives Nathalie Bourreau

Pour les élus centristes, le réaménagement du boulevard Guist'hau devient urgent. Ne voyant rien venir, ils proposent leur propre projet.

Un mail central bordé d'arbres, des places de stationnement en épi, deux voies de circulation de chaque côté, des trottoirs étroits : depuis un siècle, la configuration de l'ancien boulevard Delorme, rebaptisé Gabriel-Guist'hau (*), n'a pratiquement pas changé.

« Rien n'y a été fait depuis l'élection de Jean-Marc Ayrault à la mairie, il y a 20 ans », déplore Benoît Blineau, conseiller municipal MoDem au côté d'Isabelle Loirat.

Un axe dangereux

Pour les deux élus centristes, le réaménagement de Guist'hau est urgent. « Il y a un gros problème de sécurité sur cet axe. Les voitures roulent très vite, les trottoirs font 80 cm de large et sont régulièrement envahis par les poubelles, obligeant les piétons à marcher sur la chaussée », explique Isabelle Loirat.

« Tous les jours, des dizaines de collégiens et de lycéens manquent de se faire renverser. C'est un miracle qu'il n'y ait pas plus d'accidents », témoigne cette enseignante. « On frôle le drame très souvent », confirme cette mère de famille qui habite le quartier.

Relancer le débat

En mars 2007, après avoir démenti une rumeur faisant état d'un projet consistant à faire passer les bus sur le mail central, l'adjoint à l'urbanisme d'alors, Jean-Marie Pousseur, avait vaguement évoqué le retraitement du boulevard lors d'un conseil municipal. « Depuis, rien », résume Benoît Blineau.

Prenant le taureau par les cornes, les élus MoDem ont donc planché depuis la rentrée sur leur propre projet, en espérant « relancer le débat » autour de Guist'hau.

Pistes cyclables

Plutôt bien pensée, la proposition centriste ne prévoit ni bouleversements ni gros aménagements. « L'idée de départ, c'est de conserver le mail piétonnier central, avec une piste cyclable en site propre de chaque côté, à la place des parkings en épi ».

De chaque côté du mail ne resterait qu'une seule voie de circulation pour les voitures avec, en plusieurs endroits, des chicanes permettant au bus de s'arrêter sans bloquer la circulation.

Des places de stationnement payant seraient créées côté trottoirs (élargis à 1,50 m) tandis que, côté mail, des emplacements « stop & go » seraient réservés aux arrêts de courte durée.

Un mail animé l'été

Au passage, Guist'hau perdrait une quarantaine de places de parking sur 240. Le prix à payer pour rendre le boulevard plus vivable pour les riverains et espérer y attirer de nouveaux commerces.

« L'été, il pourrait y avoir des animations sur le mail », rêve tout haut Isabelle Loirat, en espérant que ce projet, « qui peut être amendé », inspire la mairie.

Xavier Boussion Presse-Océan

(*) Du nom d'un ancien maire de Nantes (1863-1931), député et plusieurs fois ministre entre 1910 et 1924.

 

 

Précision. Les animations évoquées sont : kiosque à journeaux, colonnes type Morice, kiosque à glaces en été...

Nous avons travaillé ce projet aussi avec Marie-Annick MAIN, Maryvonne BONNY et Lionel JOUAN qui étaient aussi présents à la conférence de presse. Un grand merci à eux.

 

Article OUEST FRANCE du 21 nov 2008

Guisth'au : des idées pour aménager le boulevard

 

Les élus et militants du MoDem proposent un réaménagement du boulevard Guisth'au afin de réduire le danger pour les piétons et créer des pistes cyclables.

Les élus et les militants du centre démocrate ont des idées. Et le font savoir. Hier ils ont présenté leur projet pour améliorer la sécurité de tous, boulevard Guist'hau. Le but est d'inciter les citoyens à participer à la réflexion. C'est ce que Benoit Blineau, porte-parole, appelle « L'atelier d'urbanisme citoyen ». « Notre initiative est lancée face au déficit de démocratie de la municipalité ». Et pan sur le bec à la majorité de gauche !

Mais, revenons au boulevard Guist'hau. Dernièrement, les chauffeurs de bus de la Tan ont pointé du doigt les risques d'accident dans ce secteur, en particulier aux arrêts de bus. Dans ce secteur, il y a un grand nombre d'établissements scolaires. Et les trottoirs exigus (80 cm) débordent aux heures de pointe. Le stationnement en épis augmente les risques quand les automobilistes reculent sur la chaussée. Le danger est réel. Chacun s'accorde sur ce point. Les syndicats, en particuliers la CFDT, ont demandé des aménagements d'urgence.

« Un vrai point noir »

De leur cogitation, les militants et sympathisants du MoDem en ont tiré une proposition concrète. « Nous préconisons le maintien du mail central. Cette promenade serait réservée aux piétons. Mais nous proposons la création, de part et d'autre de ce mail, d'une piste cyclable. » Cela impliquerait la suppression des stationnements en épi. En revanche, des places seraient créées en longueur de chaque côté total du boulevard. Enfin les trottoirs seraient élargis. Il passerait de 80 cm de large à 1,50 m. Ces aménagements, qui ont aussi l'avantage de ne pas toucher aux arbres, permettraient une circulation apaisée. En revanche, le nombre de places de stationnement serait réduit et passerait grosso modo de 240 à 200.

La ville va-t-elle saisir la balle au bond et insuffler une réflexion citoyenne sur ce sujet ? Rien n'est moins certain. Il semble en effet que le réaménagent du haut du centre-ville (de la place Graslin au boulevard Guist'hau, en passant par les rues Racine, Cassini, etc.) n'est pas une priorité, même s'il s'agit d'un objectif à moyen terme. « Mais plutôt que de vouloir lancer un chantier global, on pourrait peut-être, sans trop attendre, commencer par le boulevard Guist'hau, un vrai point noir », répond en substance le MoDem.

Philippe GAMBERT.
Ouest-France

 

 

Les propositions du MoDem permettent de préserver un mail piétonnier central tout en créant deux pistes cyclables.

Lire la suite

Le MoDem soutient le mouvement enseignant

22 Novembre 2008 , Rédigé par Isabelle LOIRAT Publié dans #Education

Nous sommes allées jeudi 20 novembre 2008 à la manifestation organisée à Nantes en soutien aux enseignants avec Sylvie Tassin, professeur au lycée G Guist'Hau, Maryvonne BONNY vice-présidente du MoDem 44, Renée PICHARD retraitée de l'enseignement et moi même élue MoDem au conseil municipal de Nantes et membre du bureau politique de Cap21.

Voici le communiqué rédigé par Sylvie TASSIN que vous pouvez lire sur aussi sur son blog http://sylvietassinmodem44.over-blog.com/article-25007340.html

 

 

Publié par Sylvie Tassin le 21 Novembre 2008 sur link    

Les mesures annoncées par le gouvernement :

la suppression de 13500 postes d’enseignants à la rentrée 2009,

la remise en cause de l’accueil des tout petits à l’école maternelle,

la diminution des horaires d’enseignement en école primaire et la réduction des apprentissages aux fondamentaux,

 la suppression d’1/3 des postes de Rased,( d’aide d’équipes spécialisées aux enfants en grande difficulté) ,

la réforme des lycées , qui sous prétexte d’amener élèves et établissements  à davantage d’autonomie présente le risque réel de permettre  l’instauration de lycées à profil et d’ôter au baccalauréat sa lisibilité et son caractère national,

sont autant de réformes qui attestent de la volonté de l’état de se désengager de sa mission première d’éducation, et  de renoncer à  promouvoir  l’égalité des chances inscrite dans les fondements du pacte  républicain.

Or, en cette période de crise économique profonde et d’injustice sociale , l’école se doit d’être plus que jamais garante de ces valeurs . Sylvie TASSIN

par Sylvie TASSIN pubié dans : reflexion  le 21 nov 2008
Lire la suite

Offensive sur les énergies renouvelables

12 Novembre 2008 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Energies

Avez-vous remarqué la grande offensive contre les énergies renouvelables en ce moment dans nos médias ?

On nous envoie des experts pour nous dire que les éoliennes pollueraient le paysage, qu'elles sont subventionnées etc...
Alors que les centrales nucléaires, les centrales électriques, les pylones des lignes à Très Haute Tension, les lignes électriques qui marquent tous nos paysages (essayez de faire une photo d'un paysage, vous verrez), les raffineries de pétrole, les industries chimiques etc... seraient elles très jolies dans nos paysages et bonnes pour notre économie !

Revue de presse du jour : dans Aujourd'Hui le Parisien, c'est VGE qui monte au créneau contre l'éolien et quelques pages plus loin c'est la géothermie qu'on discrédite à travers l'exemple d'une entreprise défaillante.
Et ce même matin, Anne Lauvergeon, patronne d' Areva est invitée sur France Inter. Anne Lauvergeon c'est celle que le Lagardère du Dimanche (JDD) qualifiait de "princesse des atomes" ! Offensive des lobbies pro nucléaire ? Y aurait-il un lien avec les accidents et incidents nucléaires récents partout en Europe ?

Ce qu'on oublie de nous dire c'est que le nucléaire aussi coûte très cher.
Il absorbe toujours environ 80 à 85% de notre budget recherche sur les énergies. Ce n'est pas comme cela qu'on va développer les énergies renouvelables en France. On comprend que le lobby du nucléaire compte bien que cela continue.
Alors la ruse c'est de discréditer les énergies renouvelables et d'insister sur le fait que le nucléaire n'émettrait pas de gaz à effet de serre, serait déjà amorti, produirait même quand il n'y a ni soleil, ni vent.
Pourtant les marins utilisent depuis longtemps du petit éolien, des panneaux solaires, le dessalement d'eau de mer etc...

L'intérêt des énergies renouvelables c'est que chacun de nous peut produire une partie de l'énergie dont il a besoin, en utilisant le vent, le soleil, la chaleur de la terre de son environnement proche et que le développement des éoliennes va de pair avec une production décentralisée de notre énergie. C'est là que les producteurs à "l'ancienne" d'énergie ne sont plus d'accord car cela remet en cause leur monopole.


 

Lire la suite

Centrale nucléaire de Chinon : pollution dans la LOIRE

12 Novembre 2008 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #La Loire - la Mer - l'Eau

Centrale nucléaire de Chinon : pollution dans la Loire. Une fuite d'huile industrielle provenant de la centrale nucléaire de Chinon a occasionné une pollution des eaux de la Loire, a déclaré la Préfecture d'Indre-et-Loire.

La centrale nucléaire de Chinon a provoqué une pollution de la Loire. De l'huile industrielle aurait été « rejetée » par la centrale nucléaire de Chinon, hier mercredi 24 septembre 2008 dans la Loire. La pollution s’étendrait sur environ 15 kilomètres.
"... pollution de 10 mètres cubes sur 15 km allant de Port-Boulet (Indre-et-Loire) à Montsoreau (Maine-et-Loire), a été stoppée en début de soirée. link 
http://www.leparisien.fr/faits-divers/chinon-fuite-d-huile-a-la-centrale-nucleaire-24-09-2008-253465.php

Lors d'une opération de maintenance réalisée mercredi en fin de matinée à la centrale de Chinon, de l'huile industrielle a été rejetée dans la Loire, "suite à la défection d'une pompe", a indiqué la préfecture.
link http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/09/25/01011-20080925FILWWW00550-fuite-a-la-centrale-nucleaire-de-chinon.php

Mais dormez bien, car comme d'habitude "cet incident est sans danger pour la population"  dit  la Préfecture. 

Comme les huiles dans l'alimentation ? Et oui, il va falloir qu'on s'habitue à les retrouver ces huiles "recyclées" dans notre eau potable et dans notre alimentation...

Encore un problème de plomberie ! Comme à la raffinerie de Donges qui a pollué la LOIRE deux fois en six mois en 2008 pour des problèmes de tuyauterie et de pompe.

Et depuis le 25 septembre, pas un mot, plus rien dans les journaux, pas de nouvelle de l'enquête de gendarmerie et du suivi de la justice par l'article du Figaro. C'est pour cela que je vous en parle aujourd'hui. Pour qu'on n'oublie pas.

Lire la suite

Mais où sont donc passés les PRO Notre-Dame-Des-Landes ??

12 Novembre 2008 Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Si je pose cette question c'est que les PRO NDDL ne se bousculent pas pour venir au débat que nous organisons le 13 novembre à Nantes Salle Bretagne à 20 heures.

Il y a deux ans, rares étaient les élus ou responsables locaux qui se prononçaient publiquement contre NDDL et aujourd'hui, surprise ce sont les pointures locales PRO NDDL qui n'osent plus venir affirmer publiquement leurs points de vue sur leur aéroport de prestige.

Leur dernier argument, c'est qu'un débat a déjà eu lieu à la Cité des Congrès en 2002 !

Et bien si sur d'autres sujets à plusieurs milliards et qui nous concerne tous comme l' emploi, le logement, la santé, l'éducation, notre sécurité énergétique, alimentaire, le fait qu'ils en aient discuté il y a 7 ans suffit à les dédouaner de travailler à nouveau le dossier et de venir répondre aux questions des citoyens, cela n'augure rien de bon sur la capacité éventuelle de nos dirigeants à trouver des solutions à nos problèmes.
Lire la suite

Balade en avion avec Michel au dessus de Notre-Dame-Des-Landes

10 Novembre 2008 , Rédigé par Isabelle LOIRAT Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes


Cliquez vite sur le lien ci-dessous si vous avez envie de faire un petit tour en avion pour voir le site de Notre-Dame-Des-Landes
link
http://www.dailymotion.com/rousty/video/x4u0rs_destruction-des-terres-pour-un-nouv

Bonne balade à tous

Lire la suite

Politique : le Grand Cumul dans le temps et dans l'espace n'est pas bon

7 Novembre 2008 , Rédigé par Isabelle LOIRAT Publié dans #Conseil Municipal Nantes

Jean Marc AYRAULT en est à son 4ème mandat de maire de Nantes mais il en est aussi à son 6è mandat de député de St - Herblain dont il était maire avant 1989, date à laquelle il devient maire de Nantes.
Maire de Nantes et député de Saint-Herblain, JMA a toujours défendu les intérêts de son ancien fief herblinois.  Car ce Grand Cumul dans l'espace et dans le temps est mauvais pour la politique et pour Nantes. Pourquoi ?
Depuis Trente ans, JMA en tant que député de Saint-Herblain, ancien maire de Saint Herblain, puis en tant que maire de Nantes depuis vingt ans, puis patron de l'agglomération de Nantes Métropole a toujours favorisé le développement de Saint-Herblain et de la rive droite de la Loire en général au détriment des autres communes de l'agglo et de la rive gauche. Tout ceci n'est pas durable. Car ce n'est pas juste.

Saint-Herblain a été le réceptacle de tous les investissements : Atlantis et ses grandes surfaces, le tramway ligne 1 inauguré par François Mitterand, l'Hopital Nord Laennec qu'on veut maintenant de déménager sur l'Ile de Nantes, les salles de cinéma, le Zénith, le Cyclotron inauguré ce matin par le Premier Ministre François Fillon etc...

Et pour quel résultat, quel modèle de développement ?
Tout cela pour un modèle de développement criticable, un modèle de société peu durable, avec des supermarchés qu'on agrandit encore fin 2008, où ceux qui font des affaires ne sont pas forcément les clients, ni les producteurs, avec de gigantesques parkings-étuves sans arbres où nos voitures polluent en nous attendant, avec des bouchons pour y aller tous ensemble le samedi après-midi, (bientôt le dimanche ?) tous ensemble faire la queue à la caisse dans les courants d'air ou le chauffage à fond, où pour y accéder, voitures et pétrole sont indispensables, où les emplois dans la grande distribution sont précaires, féminins, mal payés, avec horaires et coupures après-midi inadaptés à vie de famille et laisse les enfants livrés à eux-même après l'école., où bientôt les hôtesses de caisse seront remplacées par des machines (comme dans les bureaux de vote !), où les pollutions sont aussi visuelles et lumineuses (utilité de éclairage de nuit ?).

Tout se tient.

Oh bien sûr on a mis des grenouilles et de la pelouse verte pour faire joli et écolo le long de la ligne tram 1.
Mais avouez que ce n'est pas pratique de rapporter son plein de courses, un matelas ou un canapé en tram ou de rentrer tard le soir après le travail ou le ciné par les transports en commun !
 
Pendant ce temps, on a regardé les commerces, les cinés fermer à Nantes, les familles partir en périphérie. Les boulangeries, boucheries, épiceries disparaissent, remplacées par des banques, agences immobilières, par des boutiques de déco etc...
 
Qu'adviendra t'il de ces lieux comme Atlantis au XXI ème siècle qui sera celui de la redensification urbaine, sont ils menacés de devenir de futures friches  ??
Lire la suite

Débat public NDDL : pourquoi ce débat le 13 novembre ?

7 Novembre 2008 , Rédigé par Isabelle LOIRAT Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

 
Nous continuons notre action sur ce dossier car le débat n'est pas clos, ne l'a jamais été d'ailleurs.
 
L'aéroport n'est pas construit, c'est donc toujours le temps de l'ACTION, de l'INFORMATION des citoyens.
Il faut arrêter les frais, il est temps de "siffler la fin de la récré".

De nombreux recours devant Tribunal Administratif, le Conseil d'Etat, et la Commission Européenne sont en cours.

Dans l'Enquête d'Utilité Publique (page 36/81) seuls "3 scénarios de croissance ont été pris en considération :
        - 2 scénarios pour lesquels la croissance économique suit les évolutions passées avec toutefois une légère accélération liée au développement des échanges à l'échelle mondiale
        - 1 scénario de croissance éco soutenue"
A aucun moment un scénario avec une baisse ou une crise comme nous vivons actuellement n'a jamais été envisagé. Comme si les porteurs du projet NDDL ne voyaient toujours pas cette crise.
Quel crédit accorder à un tel prévisionnel ? 
Un nouveau plan de financement a t'il été envisagé adapté au contexte actuel ?
 
La situation a changé depuis le débat public qui remonte à 2002.
A l'époque, l'AGV n'existait pas, pas plus que la volonté d'AIR FRANCE ou VEOLIA d'affréter des TGV..
Le Grenelle de l'Environnement n'avait pas eu lieu.
JM AYRAULT n'avait pas encore signé le Pacte Ecologique de Nicolas HULOT et ne s'était pas engagé à lutter contre l'étalement urbain. Pour l'instant ce qui se profile c'est plutôt le risque d'étaler Nantes jusqu'à Notre-Dame-Des-Landes !
 
Des citoyens se relaient chaque jour devant le Conseil Général de Loire-Atlantique.
 
La DUP signée par François FILLON tombée du ciel en pleine campagne municipale et cantonale et les appels à candidature ne sont pas des arguments. Ce n'est pas parce qu'on a des devis pour une nouvelle salle de bains à 30 000 euros qu'on va la faire !  Que vaut aujourd'hui ce devis de 2002 ?
 
Le transport aérien connaît une crise sans précédent cf rapport IATA du 27 oct 2008 qui annonce pertes supérieures à 5 milliards de dollars pour 2008.

Revue de presse :  
"Le nouveau TGV intéresse... Air France !" Aujourd'hui en France le 02-02 2008
"Le TGV envisage de passer à la vitesse supérieure pour mieux concurrencer l'avion" Les Echos 15-10-2008
"Le TGV du futur est déjà sur les rails" Ouest France le 06-02 2008
" A 300 km/h, le TGV se sent pousser des ailes" PO du 15-10 2008
"NANTES : l'aéroport de la discorde" L'express du 02-10 2008
"Agglo : les grands projets maintenus" "JMA entend rester ferme...l'aéroport NDDL qu'il faut faire" 17-10 2008
"Le secteur aérien pris dans la tempête du siècle" Le Monde 23 07 08
"Air France s'allie à Veolia pour lancer ses propres TGV" 20 Minutes.fr du 08 09 08
"Air France-KLM : "Bientôt opérateur de TGV avec VEOLIA" Le Figaro et Investir.fr 08 09 08
"Air France se lance avec Veolia dans l'aventure TGV sur Combourse.com le 080908
M. BISIGNIANI, IATA annonce plus de 5 milliards de perte dans l'aérien en 2008. 27 octobre 2008.
"Air France s'apprête à affronter un rude hiver" Ouest France 22-10-08
"Les ailes coupées du transport aérien" Presse Océan 25-10-08
"L'aéroport de Nantes est loin de ses records de croissance" PO 25-10-08. On est passé d'une croissance du trafic à 2 chiffres à une croissance à 6%
"Aéroport : les vols nationaux sont à la peine" Ouest France 25-26 Oct 2008
"La crise plombe les ailes du transport aérien"  Ouest France 25-26 oct 2008
"Climat : les compagnies aériennes devront payer" Ouest France 25-26 Oct 2008
"Projet d'aéroport : candidatures closes" 28 10 08
"Aéroport : Bercy trouvera les millions nécessaires " P Mareschal OF 21-22 juin 2008.

Dans l'entourage de Jean-Marc AYRAULT qui tient "mordicus" à son "Ayraultport" et ne nous a même pas répondu, on reconnaît l'échec flagrant:  Nous sommes fortement concurrencés par Rennes...Dans 3 ans, elle sera à 1h27 de Paris. autrement dit, elle sera plus attractive que nous, notamment pour les entreprises". (Ouest France 01-11-08)
C'est vrai. Mais c'est parce qu'un mauvais choix a été fait. Nantes, la CCI, le Conseil Général 44 et la Région Pays de la Loire ont fait le choix d'un gros aéroport à NDDL tandis que Rennes et la Bretagne ont fait le choix du rail, de la LGV et de l'AGV pour demain.

Au moment d'engager la responsabilité des élus porteurs du projet et les générations futures sur une telle dépense (2,5 à 3 milliardsd'euros), nous estimons que le sujet mérite un débat.
 
Que pense Madame Ségolène ROYAL de ce projet NDDL, elle qui était soutenue et "éclairée" par Monsieur Bruno REBELLE ancien de GREENPEACE pendant la campagne présidentielle ?
 


Lire la suite

DEBAT PUBLIC SUR LE PROJET D’AEROPORT NOTRE-DAME-DES-LANDES

5 Novembre 2008 Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Les élus MODEM de Nantes,

Benoît BLINEAU, Conseiller municipal et communautaire de NANTES

Isabelle LOIRAT, Conseillère municipale de NANTES

organisent un

 

 

DEBAT PUBLIC SUR LE PROJET
D’AEROPORT NOTRE-DAME-DES-LANDES

LE 13 NOVEMBRE 2008 A 20 HEURES

A NANTES SALLE BRETAGNE

 

 

Le débat sera précédé d’une audition des projets alternatifs de l’association SOLIDARITES ECOLOGIE présentée par Geneviève LEBOUTEUX et de l’étude ESG INFRA menée par Bernard FOURAGE, consultant Transports.

 

Toutes les sensibilités politiques sont invitées à s’exprimer.

Le débat sera animé par un ou des journalistes afin d’assurer une répartition équitable des temps de parole.

 

Nous comptons sur votre présence, car nous sommes tous concernés par ce projet majeur de transport, d’aménagement du territoire, de finances publiques et d’environnement qui nous engage pour des décennies.

                                                      

 

                       Contact : 06 67 21 09 12

                       marybonny@orange.fr

 

 

SALLE BRETAGNE 23 Rue Villebois Mareuil NANTES Tram Ligne 3 Félix Faure

Lire la suite