Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

"Les militants du vélo quotidien rongent leur frein" - Ouest France 18 04 11

18 Avril 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Transports dont Vélo tram-train

 

 

"Les militants du vélo quotidien rongent leur frein. "logo ouest france

 

 

Le Bicloo l'équivalent nantais du Vélib parisien. "Le vélo en libre-service, c'est bien, mais il n'y a pas que ça", rappelle le président de la Fédération des Usagers de la Bicyclette.

 

"Les aménageurs n'ont pas le bon réflexe"

 

Les militants de la Fub - 160 associations, 23 000 adhérents - ne font pas la fine bouche devant cet engouement pour le VLS (Vélo en Libre-Service). Mais beaucoup craignent que les responsables politiques se satisfassent de ces équipements qui leur donnent, à bon compte, une image moderne et écolo. D'autres solutions, moins spectaculaires, sont jugées plus efficaces pour faire sortir les vélos des garages : itinéraires cyclables intelligents et sûrs; arceaux pour stationner les vélos à l'abri du vol; trains, trams ou métros faciles d'accès aux cyclistes..."

 

 



"Les militants du vélo quotidien rongent leur frein. "

Bicloo-Nantes-OF.jpg

Les systèmes en libre-service ont beau se multiplier, 2,7 % seulement des déplacements s'effectuentà bicyclette. La Fub, fédération d'usagers, attend que l'État donne l'impulsion.

 
"C'est devenu l'emblème des villes « branchées », celles « où il fait bon vivre », comme disent les dépliants touristiques. Dans la roue de Lyon et Paris, trente agglomérations ont misé sur un réseau de « VLS », vélos en libre-service. Bornes électroniques dans la cité, vélos qu'on loue avec carte à puce une demi-heure ou la journée, camions de ramassage pour répartir les cycles, gestion le plus souvent confiée à des grands groupes : le coût peut dépasser 2 000 € par vélo et par an.

« On assiste à une révolution. Qui l'aurait imaginée il y a dix ans ? », s'enthousiasmait, vendredi, Patrick Coroller, devant la Fub (Fédération des usagers de la bicyclette), en congrès à Clermont-Ferrand. « Le vélo est passé d'une image rustique à la haute technologie. » Parallèlement, observe le chef du service « transports » de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), « la voiture est de plus en plus en liberté surveillée ».

 

Les aménageurs n'ont pas le réflexe

 

Les militants de la Fub -160 associations, 23 000 adhérents - ne font pas la fine bouche devant cet engouement pour le VLS. Mais beaucoup craignent que les responsables politiques se satisfassent de ces équipements qui leur donnent, à bon compte, une image moderne et écolo. D'autres solutions, moins spectaculaires, sont jugées plus efficaces pour faire sortir les vélos des garages : itinéraires cyclables intelligents et sûrs ; arceaux pour stationner les vélos à l'abri du vol ; trains, trams ou métros faciles d'accès aux cyclistes...

 

« Le VLS, c'est bien, mais il n'y a pas que ça », insiste Christophe Raverdy, un Nantais qui préside la Fub depuis cinq ans. Il est convaincu que « les mentalités sont prêtes » pour que le vélo décolle de la part de 2,7 % des déplacements où il stagne. Strasbourg, la championne, dépasse les 8 %, contre 4 % à Rennes et 2 % à Nantes. Lille va, à partir de l'automne, mettre 10 000 vélos en service et vise les 10 %. Il restera de la marge : Copenhague affiche 40 %.



« Il ne faut pas que ça repose uniquement sur les collectivités locales », s'agace Odile Vignal. L'adjointe (écologiste) au maire de Clermont-Ferrand en appelle à « l'action de l'État ». Elle aussi perçoit une « attente » de ses concitoyens et déplore que le « réflexe vélo » ait du mal à pénétrer « les habitudes culturelles des aménageurs » de villes et bâtisseurs d'immeubles.

 

La Fub va aiguillonner les candidats à l'élection présidentielle. Et rappeler au gouvernement qu'un « Plan vélo » dort dans ses tiroirs. Code de la route adapté, incitations fiscales... : les propositions et les rapports s'empilent, depuis des années, démontrant les bénéfices d'une politique ambitieuse en faveur de la bicyclette.

 

Une étude commandée au cabinet Inddigo, par le Monsieur Vélo de l'État, chiffre à 5,6 milliards d'euros, pour 2008, les « retombées indirectes » de sa pratique sur la santé, l'environnement et la sécurité routière."

logo ouest france

Serge Poirot - Ouest France

 

http://www.ouest-france.fr/actu/societe_detail_-Les-militants-du-velo-quotidien-rongent-leur-frein-_3636-1768295_actu.Htm

 

 

 

Plan Vélo des élus MoDem de Nantes http://elusmodemnantes.lesdemocrates.fr/files/2009/11/planvelodumouvementdemocrateconfpressedu19nov2009.pdf

 

Nantes Métropole reprend trois propositions du Plan Vélo des élus MoDem

 

http://cyril.over-blog.fr/article-presse-ocean-20-11-09-plan-velo-pour-nantes-les-nouvelles-pistes-du-modem-39765508.html

 

Lire la suite

La "castration chimique" : un traitement médical qui porte bien mal son nom

18 Avril 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Santé

Quand on s'intéresse aux solutions existantes pour réduire le nombre d'agressions sexuelles, on arrive inévitablement à la "castration chimique". Nom plutôt barbare pour désigner un traitement médical, chimique (médicamenteux), inhibiteur de la libido, par administration en comprimés ou injections de substances hormonales anti-androgènes, un traitement médical proposé aux auteurs d'agressions sexuelles, utilisé dans la lutte contre la récidive.  

 

La castration physique est évidemment interdite. Pour un traitement médicamenteux, le terme de "castration", même associé à celui de "chimique" est plutôt mal choisi. On pourrait déjà commencer par changer le nom de ce traitement parce qu’il renvoie à l'idée insupportable d'une mutilation physique génitale irréversible, à la fameuse "angoisse de castration" (étape du développement psycho- affectif) des théories psychanalytiques et parce qu'il constitue un obstacle réel au consentement au traitement.

 

Comment la société traitait –elle l’agression sexuelle dans le passé ?

Par la mise à mort, l’incarcération, le fouet, la lobotomie, la castration « chirurgicale » en place publique, etc.

Comment ne pas évoquer ici Pierre Abélard, célèbre intellectuel du XII è siècle, originaire de chez nous, en Loire-Atlantique actuelle, qui fut châtré pour avoir aimé Héloïse. Abélard est né au Pallet (44), au sud de Nantes dans le vignoble du Muscadet. Il a survécu à son châtiment voulu par l’oncle d’Héloïse. Les amants légendaires ont leur tombe au cimetière du Père Lachaise à Paris. Quand j’étais étudiante en BTS Tourisme à Paris lors d’un TD de technique de guidage délocalisé sur le terrain au Père Lachaise, j’avais été chargée de préparer le commentaire du tombeau et de leur histoire, autrement plus intéressante que le style néo-gothique de la tombe. Je les évoque encore quand je fais visiter le vignoble et aujourd’hui dans ce billet.

 

Quelques siècles plus tard, la psychanalyse, les thérapies comportementales, l’hypnose sont introduites dans les traitements des agresseurs sexuels. 

La pharmacologie a été acceptée tardivement dans le traitement des déviations sexuelles, longtemps considérées comme impossibles à traiter.

 

Avant l'apparition des traitements anti-androgènes, les neuroleptiques (découverts en 1952) ont été utilisés, faute de mieux, dans cette indication ainsi que le terme de « castration neuroleptique réversible » (1966).

 

Les premières recherches sur l'approche pharmacologique anti- androgène ont été faites à partir de 1967 en Europe, 1970 aux EU, au Québec en 1981 puis au Canada.  En France, les "recherches sont plus qu’indigentes, les études sur la castration chimique et les effets des traitements anti-hormonaux ont dû être arrêtées faute de patients envoyés."

 

Produites chez l’homme et la femme, les hormones stéroïdes, sécrétées par testicules et ovaires, ont été découvertes dans les années 20 et très vite fabriquées en laboratoires et commercialisées.

A partir des 3 hormones : progestérone, testostérone et œstrogène et de la structure chimique de ces hormones sexuelles, on a commencé à travailler sur les traitements androgènes.

 

Deux produits sont utilisés. Ce sont deux produits de synthèse qui ressemblent chimiquement à la progestérone :

 

L’acétate de cyprotérone (Androcur) utilisé dès fin des années 60.

 

L’acétate de médroxyprogestérone (dépo Provera) à partir du début des années 70.

 

Les deux acétates ne sont pas une panacée pour tous les cas de paraphilies qui ont été traités.

 

L’arrivée de traitements anti-androgènes comme les agonistes de la LH-RH* constituaient un espoir à la fin des années 90. Prescription si risque de passage à l’acte élevé. Injection de triptoréline,  (DECAPEPTYL) peut être utilisée hors AMM chez certains patients ayant des pulsions sexuelles.

LH-RH* ou GnRH (Gonadotropin Releasing Hormone) ou LHRH (Luteinizing Hormone-Releasing Hormone)

 

L’administration du traitement hormonal se fait sous forme d’injections intramusculaires ou en comprimés, pour les deux acétates. La voie intramusculaire est souvent préférée cf. à plus longue durée d’action, rapidité d’action, et permet de s’assurer de la bonne prise du médicament.

 

 

L’hormonothérapie a dépassé le stade de l’expérimentation et fait maintenant partie de l’arsenal thérapeutique pour traiter la délinquance sexuelle. La méthode, sans être une solution unique ni une solution miracle présente l'avantage d’apporter des changements rapides tant sur le plan physiologique que psychologique. L’efficacité après 20 ans d’utilisation ne fait plus de doute (études 1981, 1990). Un nombre significatif de patients ont indiqué l’arrêt des agissements déviants, une diminution ou un arrêt de la production de fantaisies érotiques non désirées et l’amélioration générale de la qualité de vie.

Les deux produits entraînent une diminution rapide de la quantité de testostérone plasmatique (dans le sang) avec une modification du comportement sexuel, une diminution de l’intensité de la réaction aux stimuli.

 

A qui s’adresse le traitement ?

 

Indications de traitement pour des individus dont les comportements ou fantaisies sexuelles sont non désirés, cf. nature, intensité, fréquence, pour des patients envahis par leur problématique sexuelle, qui se reconnaissent incapables de la maîtriser.

 

L’objectif du traitement est d’empêcher la récidive. « Tous les traitements de délinquance sexuelle incluant approche pharmacologique ont en commun un certain nombre d’objectifs qui débordent largement le simple fait de pouvoir maîtriser le comportement déviant, à savoir l’amélioration de la qualité de vie sexuelle, affective, relationnelle et sociale. »

L’intérêt des traitements aux anti-androgènes permet un apaisement propice à l’approche psychothérapique », agissant comme un « calmant » qui permet ensuite de s’attaquer au problème de fond pour obtenir un changement de  comportement de l’individu.

 

Le traitement doit impérativement être associé à une psychothérapie dans le but de diminuer le comportement sexuel déviant.

 

Donner un traitement, c’est poser la question de savoir si ce sont aussi des malades, est-ce qu’on doit les punir mais aussi les soigner ? Est-ce qu’on peut les condamner à se soigner ?

 

 

Contre-indications absolues :

 

Lorsque le consentement est refusé par le patient

Lorsqu’il n’existe pas de volonté véritable d’entreprendre un traitement.

Pour une réelle efficacité du traitement, il convient de s'assurer du désir du sujet de modifier son état pathologique et pas seulement sa situation juridique.

 

Effets positifs rapportés par les patients :

 

- Arrêt rapide de l’exécution des actes non désirés

- Disparition progressive des fantaisies déviantes

- difficulté à les maintenir

- Diminution de excitabilité sexuelle en présence d’un objet inadéquat

- Sensation de liberté jamais éprouvée jusque là, pouvoir circuler sans toujours être sur la défensive ou « à la chasse »

- Pas de rechute sur 3 ans ou  5 ans pour les deux témoignages

- « ne pas revivre l’enfer que j’ai vécu »

- capacité de se regarder sans honte, se considérer comme un être humain normal et avoir une vie normale avec compagne.

L’appartenance à un groupe (famille, travail, amis) est un facteur majeur pour le pronostic à long terme.

 

La durée minimale du traitement est de : 6 mois

L’arrêt du traitement devrait toujours être progressif. Le patient doit être informé que le traitement devra peut-être être repris si de nouveaux facteurs de stress ou événements interviennent. La reprise peut être de courte durée (ex : si retour déviances pédophiles après une rupture amoureuse)

Le patient doit demeurer conscient de la possibilité d’une récidive et ne reçoit jamais le message que le traitement est terminé.

 

L'impérative notion de « consentement »

 

« Le consentement aux soins est un préalable absolu à toute relation thérapeutique » Le Monde 07 05 00 – Evry Archer, pdt association psys exerçant en prison.

 

Au cœur du traitement médical, il y a la notion de consentement du patient, parfois difficile à appréhender par la société ou les familles, victimes d’individus qui n’ont pourtant pas demandé le consentement de leurs victimes.

A partir du moment où un délinquant sexuel est pris en charge par le corps médical, même en milieu carcéral, il devient aussi un patient. Et un médecin, pour des raisons évidentes d'éthique, ne peut imposer un traitement à un patient si celui-ci s'y oppose de la même manière que la société via la justice peut sanctionner un citoyen qui a dérogé à la règle commune et décréter une incarcération ou une injonction de soins.

 

En Europe, la castration chimique repose toujours sur le principe du consentement, lequel s’obtient avec des arguments médicaux. Selon les pays il y a de fortes différences. Aux Etats-Unis (Texas Californie) la castration chimique peut être obligatoire s’il y a récidive sur mineur de moins de 13 ans, en Espagne elle est toujours considérée comme un traitement dégradant ; bien souvent il n’y a rien dans les textes (ex : Royaume-Uni) avant la fin des années 90 etc. Au Danemark elle est utilisée comme une alternative à l’incarcération ou pendant la liberté conditionnelle.

 

Les réticences des médecins, des psychiatres à soigner ces patients donc à prescrire ces traitements s’expliquent sans doute aussi par la « judiciarisation » de la société et les risques de procès. Nombreux sont les acteurs du système judiciaire ou de soins qui redoutent aujourd’hui de devenir alternativement les boucs émissaires d’un problème que la société n’arrive définitivement pas à résoudre.

 

On peut s'interroger aussi sur notre société où bien souvent l'accès aux soins passe par une condamnation. Rares sont les agresseurs sexuels qui vont eux même chercher de l’aide, il faut des faits graves pour que les premiers soins soient proposés ou recherchés.

 

 

ATTENTION : Médicament de première intention, en association à une psychothérapie, composante du traitement global des agresseurs sexuels, le traitement par castration chimique – qui ne peut s'adapter à tous les profils - ne doit pas être perçu comme la panacée et ne peut en aucun cas être la seule réponse aux crimes sexuels.

 

« Si la prise d’un simple médicament permettait à un pédophile multirécidiviste de redevenir un patient normal, ça se saurait. »  

 

 

 

Autres réserves : on propose des traitements qui modifient la testostérone alors que les liens entre la testostérone et les comportements sexuels déviants ne sont pas toujours prouvés et que le rôle de la testostérone dans la libido est controversé.

Il semble que la prise d’alcool associée ou pas à des stupéfiants dans près de 50 % des cas d’agressions sexuelles compte autant que le taux de testostérone dans le sang.

 

Le traitement doit absolument être associé à un travail de psychothérapie dans le but de diminuer le comportement sexuel déviant ce qui suppose évidemment des moyens humains et matériels. 

Sans changement réel de comportement, on n’obtient pas de changement réel pour l’agresseur et le risque de récidive augmente.

 

Certains agresseurs sexuels, en particulier violents ou sadiques, ne répondent pas toujours d’une façon significative au traitement.

 

Il faudrait :

-         des centres psychiatriques où l’évaluation serait multidisciplinaire et  de complète

-         un meilleur maillage territorial de l’offre de soins

-         un travail en réseau

-         une politique européenne sur ces questions

 

 

Bibliographie :

 

Le traitement hormonal - Pierre Gagné (pages 223 à 234) in

 

Les agresseurs sexuels Théorie, évaluation et traitement Jocelyn Aubut et collaborateurs

Les éditions La Chenelière, Montréal, Maloine, Paris, 1993

 

Castration chimique : l’état des lieux (02 10 2009) Libération.fr

 

Troubles des conduites sexuelles. Diagnostic et traitement. Article Encyclopédie Médico-Chirurgicale (EMC)

 

La castration chimique - Wikipedia – Pour le traitement par pays.

 

« Pas une castration, une libération » Le Monde 18 11 2009

 

« Réputés incurables, les agresseurs sexuels furent pris en charge tardivement par les psychiatres » Le Monde 01 03 01

 

«  L’inquiétante étrangeté du passage à l’acte » Le Monde 29 10 97

«  Un traitement médical pourra être imposé aux délinquants sexuels «  Le Monde 04 09 97

 

« Des consultations psychiatriques pour dire et redire que le passage à l’acte est interdit » Le Monde 04 09 97

 

« Punir les pédophiles, mais aussi les soigner » Le Monde 06 09 07

 

Avis de la Haute Autorité de Santé 18 février 2009, commission de transparence sur le Salvacyl.

 

L'Arbre de la Souffrance

 

Données brutes

 

La vraie insécurité quotidienne c'est celle des femmes

 

"Plaintes & chuchotements" d'Olivier Truc - Le Monde 08 02 11

 

100 millions de femmes manquent à l'appel !! (Chronique Yves Simon Le Monde)

Lire la suite

Fukushima - Rétrospective du Vendredi 25 Mars 2011 au 11 Avril 2011

11 Avril 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Energies

 
Mardi 5 Avril 2011
Excellent ! Et pourquoi pas un grand débat sur le nucléaire et l'Islam ?
www.dailymotion.com
La chronique humoristique de Sophia Aram dans le 7/9 (8h55 – 4 avril 2011) Retrouvez le billet de Sophia Aram sur France Inter et sur www.franceinter.com
Surtout pas de panique

 

Très attendue cette année. Après celle du tulipier, vient la floraison du cerisier du Japon. Toujours spectaculaire mais ne donne pas de fruit
 
Le cycle de l'eau. source :http://ga.water.usgs.gov/edu/watercyclefrenchhi.html
 
cycle-de-l-eau.jpg
Eolien passe devant le nucléaire en Espagne comme première source d'électricité. De toute façon, l'Espagne n'a plus les moyens de se payer un EPR qui ne marche pas.
bonnenouvelle.blog.lemonde.fr
L’AFP l’a annoncé hier : “L’énergie éolienne a représenté la première source d’électricité en Espagne en mars, pour la première fois de l’histoire, dans un des pays leaders mondiaux en énergies renouvelables”. Sur le mois de mars en effet, le parc éolien a fourni 21% de la demande d’électricité to
En 3 semaines, une catastrophe nucléaire tue le tourisme nippon. A méditer dans l'hexagone, première destination touristique mondiale, où l'activité touristique pèse très lourd dans l'économie nationale.
www.romandie.com
A Fukushima, une fuite colmatée mais de nouveaux risques d'explosion

 

recommande un lien.
www.lavie.fr
Jean-Marie Pelt : "Avec le nucléaire les hommes se sont pris pour des dieux" - Botaniste, Jean-Marie Pelt, 77 ans, est le fondateur de l’Institut européen d’écologie, à Metz. Chroniqueur talentueux de l’émission "CO2 mon amour" sur France Inter et auteur de très nombreux...
Mercredi 6 Avril 2011
Cerisier du Japon en fleurs - Nantes 06 avril 2011
 
Parfois je me plante : une azalée japonaise qui n'a pas résisté à l'hiver.
Les techniciens japonais ont commencé à injecter de l'azote dans le réacteur. Eviter une explosion d'hydrogène et "prévenir une catastrophe nucléaire de grande ampleur". C'est donc cela le risque d'explosion chimique dont parlait NKM hier à son retour du Japon.
tempsreel.nouvelobs.com
‎06/04/11 par Chizu Nomiyama et Shinichu Saoshiro TOKYO (Reuters) - Les techniciens japonais ont commencé à injecter de l'azote dans le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi pour tent
Super blog sur les arbres cf. ginkgo biloba, planté par JMA ce week end, solidarité avec le Japon. Le ginkgo : un des plus vieux arbres du monde
krapooarboricole.wordpress.com

Jeudi 7 Avril 2011

www.europe1.fr

 

Dessin de GROS - Marianne 26 03 au 01 04 2011
 

 Arrosage-centrale.jpg

 
Vendredi 9 Avril 2011
 
Le radier, c'est la dalle ou plateforme sur laquelle est assise le bâtiment et on ne rigole pas avec ça. En France, on a eu des pbs sur le chantier de l'EPR à Flamanville. Voici ce que dit l'IRSN sur ces pbs : "Des problèmes liés au radier.... Une fois sur le terrain, les experts portent un regard d’ingénieur sur la qualité de l’ouvrage. Par exemple, en 2008, ils ont ainsi constaté des problèmes liés au radier, la dalle de béton qui se trouve sous le réacteur : 60 barres d’acier manquaient sur les 6 000 prévues dans l’ouvrage en cours de bétonnage. Le chantier a dû être interrompu pendant quelques semaines... Suite aux insuffisances constatées sur le radier, EDF a ainsi dû ajouter une quarantaine d’armatures avant de terminer le bétonnage. source : http://www.irsn.fr/FR/base_de_connaissances/Installations_nucleaires/Les-centrales-nucleaires/reacteur-epr/Pages/2-EPR_Flamanville_experts_irsn.aspx?dId=cc6a5a4b-4f85-4e2f-a0e2-02b945f25be3&dwId=7a597ce8-1d18-4758-822c-4ec29fe3c0f3


Explosion de la consommation d'électricité dans l'Ouest. 20 Minutes Nantes
www.20minutes.fr
« C'est la plus grosse hausse de consommation de ces dix dernières années ». Didier Bény, le directeur de Réseau de transport d'électricité (RTE) dans l'ouest est formel : la consommation totale d'électricité en Pays de la Loire a augmenté l'an passé de près de 8 % par rapport à 2009.
A lire avant d'être abreuvé de la prose de Claude Allègre. Bon conseil de Benoît Blineau : Blog sciencepourvousetmoi à mettre dans vos favoris.
sciencepourvousetmoi.blogs.sciencesetavenir.fr
« Prendre sa voiture le dimanche est un risque beaucoup, beaucoup plus élevé que le nucléaire ! »(Claude Allègre, in « Faut-il...
Que deviennent les otages enlevés au Niger ?
www.leparisien.fr
Info le Parisien - Nantes : Une "journée pour les otages du Sahel" en Loire-Atlantique

 

Samedi 9 Avril 2011

 

Reportage dans la zone d'exclusion de Fukushima.
Cartes du Pacifique, des courants marins dont le Kouro Shivo (courant chaud, sorte de Gulf Stream du Pacifique). Pour mieux comprendre à quel point ce grand océan les rapproche et l'anxiété légitime des Américains en ce moment.
carte-du-Pacifique.jpg
 
 
courants-Pacifique.jpg
Très Zen
youtu.be
Фотографии Masao Yamamoto

 

"Zen, restons Zen" - Zazie (1995)
 
www.dailymotion.com
Zazie - Zen Genre: Chanson Française © Universal Music Division Mercury
Lire la suite

Fukushima - Rétrospective du Vendredi 11 Mars au 25 mars 2011

11 Avril 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Energies

Chez nous c'est lit japonais, futon d'appoint pour les amis des enfants, je crois que je n'aurais pas pu épouser un homme qui n'aimait pas les sushis, jusqu'aux  arbres que j'ai appris à japoniser" (taille "en nuages") dans ma famille. La géographie du Japon est fascinante pour qui aime la géographie. Les énergies et le nucléaire en particulier sont des thèmes chers à ce blog. Alors, depuis le 11 mars 2011 mon coeur et mon esprit sont tournés vers le Japon.  
"Crise ou pas crise on voit bien le poids économique croissant pour ne pas dire écrasant des énergies, d'où l'intérêt de s'occuper de ces questions et de la transition énergétique vers les énergies renouvelables."  Ainsi se terminait mon  billet du 9 mars. Depuis le début de la catastrophe nucléaire à Fukushima, j'ai peu publié sur mon blog, utilisant Facebook, plus rapide et facile pour partager infos, liens et même musiques. Mais ils sont vite difficiles à retrouver sur les murs et les visiteurs habitués de mon blog ne sont pas tous sur Facebook, c'est pourquoi j'ai souhaité un mois plus tard partager avec eux tous ces liens publiés sur Facebook depuis le 11 mars.
Rétrospective Fukushima - du Vendredi 11 Mars au Vendredi 25 Mars 2011
Vendredi 11 mars 2011
9:21 Tsunami au Japon, l'alerte avait commencé le 9 mars. http://www.maxisciences.com/s%E9isme/japon-alerte-au-tsunami-apres-un-violent-seisme_art13038.html
Carte des centrales nucléaires dans le monde. Les États-Unis, la France et le Japon possèdent à eux seuls 49% des sites nucléaires dans le monde. http://www.lemondeavance.com/lemonde_La-carte-des-centrales-nucleaires--188.htm

carte centrales nucléaires monde

La centrale de Kashiwazaki-Kariwa (7 réacteurs, la plus grande centrale nucléaire du monde, qui desservait Tokyo) avait déjà été ébranlée le 16 juillet 2007 par un tremblement de terre de magnitude 6,8 sur l’échelle ouverte de Richter. nucléaire.http://www.japoninfos.com/La-centrale-nucleaire-de.html

 

Situation d'urgence nucléaire déclarée par le gouvernement japonais. "Des tentatives étaient en cours pour tenter de recourir à une alimentation de secours après l'arrêt d'un système de refroidissement de la centrale nucléaire Fukushima Daiichi. 6.000 habitants ont été sommés de quitter cette zone." http://www.challenges.fr/actualites/asie/20110311.CHA3984/seisme_le_plus_puissant_jamais_enregistre_au_japon.html

 

 

 
 
23:21 Je l'ai déjà mis mais "Big in Japan" s'impose ce soir
 

 

 
Dimanche 13 mars 2011
Radioactivity (1975-76) par Kraftwerk (veut dire centrale en allemand)
 
http://www.youtube.com/watch?v=eaScyfSHc-Y
 

 

 11:28 Entendu Besson ce matin, en charge des énergies, il nous prend vraiment pour des billes avec son électricité pas chère. La France n'a pas les mêmes risques majeurs de séisme et tsunami que Japon, mais on a un verrou de vieilles centrales nucléaires sur la Loire et on peut avoir nous aussi des problèmes de refroidissement des centrales si étiage ou débit de la Loire très bas (5, 10, 50 m3/sec)
 
Carte de la Ceinture de Feu, Pacifique nord, Japon, Atlas 2000 Nathan, les cercles bruns représentent les séismes et les triangles rouges les volcans en activité. Remarquez aussi les fosses les + profondes de la planète. Concentration d'extrêmes risques physiques et de... centrales nucléaires
ceinture de feu Pacifique Nord Japon
 
Tectonique des Plaques (Atlas 2000). Zone de frontières et contacts de plaques (rigides mais qui se déplacent sur tapis mobile, s'écartent ou se rapprochent) pour comprendre le volcanisme actif, la sismicité et les tsunamis (raz de marée) du Japon
 
plaques-tectoniques.JPG
La carte des vents où l'on voit que les échanges atmosphériques sont nombreux et complexes, différents selon altitude, hémisphères etc. Les vents, pas plus que les nuages ne reconnaissent les frontières administratives humaines, ils sont déviés, peuvent changer de sens (Alizées). On ne maîtrise pas non plus les courants "jet stream" de haute altitude
 
carte-des-vents.JPG
 
16:30 AREVA était dès vendredi au coeur de l'info nucléaire nippone, s'il y avait des opérations de maintenance d'Areva sur le site de Fukushima vendredi lorsque le séisme s'est produit.  http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/03/13/97001-20110313FILWWW00089-fukushima-des-salaries-d-areva-evacues.php
. mais nous on l'apprend le dimanche, en vertu de la fameuse "transparence nucléaire à la française".
 
. finalement ces opérations de maintenance avaient une importance. 1. elles avaient lieu sur réacteurs + récents qui étaient donc arrêtés et on fonctionnait donc avec les réacteurs les + anciens des années 70 quand le séisme s'est p...roduit. 2. Areva a exfiltré ses agents dès vendredi et pas à 10 km de la centrale mais à 40 km et rentrés en Allemagne dès dimanche. Bref comme le souligne Le Canard page 1 ce matin "aux 1ères loges, 1ers conscients du danger et 1ers partis". 3. une machine en maintenance peut aussi s'emballer, le réacteur 4 vient de le prouver à tous les ingénieurs et citoyens.(16 mars, 14:55)
 
16:44 Le problème c'est le refroidissement du réacteur et le risque de nouvelles explosions.
safe_image.php?d=a994f829f390ee8b964787c
www.youtube.com
Au Japon, les centrales nucléaires sont dotées de systèmes de sécurité parasismiques : les réacteurs se coupent automatiquement en cas de secousse. Lors du séisme vendredi, 11 réacteurs de 4 centrales différentes se sont arrêtés net, certains sont repartis sans problème. Mais pour d'autres,

 

 
 
16:47 Boris Chauvet :  "Je ne sais pas si tu connais cette chanson de Castelhémis...Je la considère d'actualité..."
 
Lundi 14 Mars 2011
 
00:09 on n'avait pas bien compris, c'était ""volontaire ?" l'explosion vue en boucle hier = ça s'appelle un "éventage de l'enceinte de confinement parce que la pression à l'intérieur de cette enceinte atteignait une valeur critique". Source ingénieur IRSN (2è vidéo)
http://www.leparisien.fr/tsunami-pacifique/japon-etat-d-urgence-declare-dans...-une-nouvelle-centrale-nucleaire-11-03-2011-1353259.php
safe_image.php?d=d7bde661aab2ca53f5f0753
www.leparisien.fr
Après avoir vécu vendredi le séisme le plus violent de son histoire, le Japon redoute désormais une catastrophe nucléaire majeure
12:41 Deux nouvelles explosions cette nuit sur le bâtiment abritant le réacteur numéro 3 de la centrale nucléaire de Fukushima et ce matin «le bâtiment du réacteur a explosé mais l'enceinte de sécurité n'a pas été endommagée» Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).http://www.leparisien.fr/tsunami-pacifique/en-direct-japon-deux-nouvelles-explosions-a-la-centrale-nucleaire-de-fukushima-14-03-2011-1357784.php
14:37 Fukushima : un des + gds sites nucléaires du monde avec une densité de 10 réacteurs sur deux sites distants de 12 km : Fukushima I (Daichi) 6 réacteurs et Fukushima II (Daini) 4 réacteurs. http://www.insc.anl.gov/pwrmaps/map/japan.php (US Department of Energy)
www.insc.anl.gov
How to use this map: Click on any of the map labels for further information.
+ 2 réacteurs à Oganawa au nord de Fukushima
+ 2 autres au sud à Tokai (il y en avait un 3è datant de 1965 mais il a été fermé en 1986)
Les + anciens réacteurs :
Fukushima I Daichi 1 (1970-71), 2 (1973) et 3 (1974)
et 1978 - 1979 pour les plus récents 4, 5 et 6
Fukushima II Daïni 1 (1981), 2 (1983), 3 (1984) et 4 (1986)
Onagawa 1 (1983) et 2 (1994)
Tokai 1 (1965) et 2 (1978)
18:20 Angela Merkel a annoncé un moratoire de trois mois sur l'allongement de la durée de vie des réacteurs nucléaires allemands et la Suisse suspend ses projets nucléaires. Quelle "indécence" va dire Eric Besson
23:24 Chez nous ça va, du côté de Chinon (1 centrale avec 4 réacteurs), le dernier tremblement de terre ( 5 novembre 2005) n'a été que de 4,1 sur l'échelle de Richter http://www.irsn.fr/FR/base_de_connaissances/Installations_nucleaires/La_surete_Nucleaire/risque_sismique_installations_nucleaires/Documents/irsn_seisme_chinon_11_2006.pdf

les tours de refroidissement/ réfrigération de la centrale de Chinon sont moins hautes qu'ailleurs cf. présence des châteaux de la Loire

Mardi 15 Mars 2011
01:41 Maintenant c est l'enceinte de confinement du réacteur 2 qui serait endommagée.
 16:44 Savez vous quel a été l'incident le plus grave (niveau 4) en France dans une centrale nucléaire ? A deux pas de chez nous, à la centrale de Saint Laurent (30 km d'Orléans) en 1980."Évènements significatifs classés au niveau 4 sur l'échelle INES, Centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux : Endommagement du cœur du réacteur A1 de Saint-Laurent. http://www.asn.fr/index.php/content/view/full/1472//%28offset%29/20
19:16 A lire si vous avez envie d'avoir la réponse à la question posée hier par Yves Calvi pour savoir si les enceintes de confinement de nos centrales peuvent résister à la chute (involontaire ou pas) d'un avion. En fait elles sont prévues pour petits avions type Cesna ou un Mirage... http://www.senat.fr/rap/o97-4841/o97-484121.html
safe_image.php?d=dd9d94e402eee173bc93699
www.senat.fr
LE CONTRÔLE DE LA SÛRETÉ ET DE LA SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS NUCLÉAIRES - Les rapports sur les projets et propositions de loi, les rapports d'information et de contrôle du gouvernement (missions d'information, commissions d'enquête, office parlementaire) sont accessibles dès parution
 
safe_image.php?d=7697a84c58a53f72ffef962
owni.fr
Dès le mois de mai 2001, une procédure ouverte aux États-Unis condamnait l'utilisation du MOX dans le réacteur 3 de Fukushima. Une centrale alimentée par Areva. Des experts de Greenpeace prévoyaient les risques. | OWNI.fr : News, Augmented : Société, pouvoirs et cultures numériques
22:13 L'Allemagne annonce la fermeture de ses 7 centrales / réacteurs les + anciens. En France ce sont Fessenheim, Bugey et Tricastin 1
22:46 Areva aura mis 5 jours pour annuler son envoi / vente de Mox vers Fukushima I. Le mox est une saloperie de combustible à base de plutonium et d'uranium appauvri que nous sommes les seuls à vendre dans le monde. Cocorico disent les économistes "décents"
10 jours plus tard finalement Areva vendra son Mox au Japon. Ce même Mox qui pose pb dans le réacteur 3 de Fukushima. http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/03/24/97002-20110324FILWWW00624-areva-enverra-du-mox-au-japon-gp.php (commentaire 24 mars, 19:51)
 
Mercredi 16 Mars 2011
14:32 C'est pour cela qu'il faut d'abord commencer par regarder les cartes et que j'en partage souvent.
16:02 Réacteur 5 en surchauffe aussi, on innove avec des méthodes jamais testées auparavant : injection d'eau de mer, hélicoptère etc. Même l'AIEA a du mal à avoir des infos.
safe_image.php?d=440594faaeba0a7fcb62307
www.youtube.com
Les événements sont suivis de très près à Vienne, le siège de l'agence internationale de l'énergie atomique. L'AIEA inquiète d'autant que la centrale de Fukushima semble de plus en plus hors de contrôle. Les explications de Maurin Picard, correspondant de FRANCE 24 dans la capitale autrichienne.
16:05 http://french.cri.cn/621/2011/03/16/301s240339.htm
safe_image.php?d=70d97f9225770d84b818225
french.cri.cn
Le Conseil des affaires d'Etat a également demandé aux départements concernés d'effectuer des contrôles de sécurité sur les centrales nucléaires existantes, selon une déclaration publiée à l'issue de la réunion présidée par le Premier ministre Wen Jiabao.
 
16:31 Ah non mais là ça ne va vraiment plus du tout : les déchets nucléaires stockés dans des piscines qu'il faut bien refroidir aussi sont en train de se réchauffer (cf. réacteur 4) parce que tous les moyens ont été mis sur les réacteurs et les déchets sont passés au second plan, ils se rappellent à notre bon souvenir.
17:09  A Chinon et dans les autres centrales françaises, les ouvriers "nomades", soutiers du nucléaire
safe_image.php?d=471247938df2d79ba1ccbca
www.lesnouvellesnews.fr
Au Japon, la situation à la centrale nucléaire de Fukushima semble s'aggraver de jour en jour. Mercredi 16 mars, les cinquante travailleurs encore présents sur le site pour tenter de limiter l'ampleur de la catastrophe sont exposés à des doses potentiellement mortelles. Voilà les nouveaux « héros
Jeudi 17 mars 2011
19:17 Carte des sites nucléaires en France (2010) http://www.sortirdunucleaire.org/carte/
safe_image.php?d=f934a82b7a8e61174e3691f
www.sortirdunucleaire.org
Cette carte est encore en cours d'amélioration, des fonctionnalités supplémentaires vont être mises en place progressivement. Elle est développée entièrement avec des logiciels libres et l'affichage est optimisé pour le navigateur web Firefox (télécharger Firefox). Elle est sous licence "Creative Co

 

Vendredi 18 mars 2011

11:38 Le réacteur EPR ou "l'Encore Plus Risible"
safe_image.php?d=ead7fa3aece508262bee104
www.lalsace.fr
Les Français ont de la chance. Grâce à l’EPR, le fameux réacteur que le monde entier leur envie – mais que seuls les Finlandais et les Chinois ont ...
11:50 Etonnant article. Le nucléaire civil ou le nucléaire militaire le plus ou le moins dangereux ? http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/morbihan/nucleaire-militaire-quels-risques-18-03-2011-1238645.php
safe_image.php?d=c0c45231ff38d8fec3c6983
www.letelegramme.com
Nucléaire militaire. Quels risques ? - Et le militaire? La catastrophe japonaise a légitimement ravivé le débat de la sécurité des installations nucléaires. La base de l'Ile-Longue, en presqu'île de Crozon (29), constitue-t-elle un...
Et maintenant une guerre, en Libye, à quelques centaines de km de l'Europe. Je n'en peux déjà plus de 2011.
15: 37 Site officiel. Pour suivre la qualité de l'air de nos frères et soeurs humains de l'autre côté de la planète. Bon week end. http://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Pages/20110317_simulation_dispersion_panache_radioactif.aspx
safe_image.php?d=c0118c087dd293a10f9ce6c
www.irsn.fr
Simulations de la dispersion atmosphérique du panache radioactif formé par les rejets de la centrale nucléaire de Fukushima Daiini, entre le 12 mars et le 20 mars 2011

Samedi 19 mars 2011

 

Étonnant qu' on ne nous ait pas encore montré ou dit dans quel état étaient les prises d' eau en mer de la centrale de Fukushima après le passage du tsunami.

Dimanche 20 Mars 2011 

 

Tulipier magnolia en fleurs Nantes Mars 2011. En attendant les cerisiers du Japon

 

Lundi 21 Mars 2011
16:44 Déjà partagé le 27 janvier, toujours d'actualité. Je me souviens qu'en janvier le spot d'Areva tournait en boucle chez certains medias.
safe_image.php?d=1a19512168203a38ac4878a
www.youtube.com
Agissez avec nous en diffusant cette vidéo et en participant à notre cyberaction ! http://groupes.sortirdunucleaire.org/blogs/non-a-la-propagande-d-areva/ Janvier 2011 : impossible d'échapper au nouveau spot publicitaire d'AREVA dont 1 500 spots TV sont diffusés sur 30 chaînes TV.
17 : 06 La terre, l'Air, l'Eau du Japon condamnés à la contamination radioactive.
 
Mardi 22 Mars 2011

00:40 Atomic Anne fusible au cas où le Mox serait incriminé au Japon ou ailleurs. http://www.leblogfinance.com/2011/03/areva-anne-lauvergeon-reconduite-pour-faire-fusible.html

safe_image.php?d=6e1e6f3f26e4f8e40583db6
www.leblogfinance.com
La catastrophe nucléaire au Japon aurait-elle au final bénéficié à la patronne d'Areva, Anne Lauvergeon ? Qui sait ... A moins que le gouvernement ne se garde « sous le pied » un fusible tout trouvé ...au cas où le combustible produit par le géant du nucléaire français - le MOX -
09:00 : Journée mondiale de l Eau : EDF ne fait plus sa pub sur le nucléaire mais
sur ses 10% d' énergie hydraulique
safe_image.php?d=7d27514ca8cc0d5b8f07404
www.actu-environnement.com
Tandis que le « jaccuse » dex-cadres de latome japonais amplit de terreur au regard de la catastrophe toujours en cours, force est de constater que subsistent toujours en France, les conflits d'intérêts qui renforcent le déni de démocratie dans les choix énergétiques français.
 
Les piscines de déchets nucléaires dans le monde. (vidéo). Merci Jean-Luc.
+ A lire : le bouquin de Laure Noualhat (journaliste Libération) préfacé par Hubert Reeves, "Déchets le cauchemar du nucléaire" Oct 2009 Seuil Arte Editions
gallery.me.com

 

12:54 Journée mondiale de l'Eau. Du plutonium dans la Loire ?!
http://www.dissident-media.org/infonucleaire/plutonium_saint_laurent.html
www.dissident-media.org
Le 13 février 1980, au cours d'une montée en puissance rapide du réacteur graphite-gaz* n°1 de la centrale de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir et Cher) il y a surchauffe de combustible, entraînant un certain nombre de ruptures de gaines protégeant ce combustible. Conséquences sur l'environnement :

 

"A la suite d'une étude de l'Institut de biogéochimie marine de l'Ecole Normale Supérieure de Montrouge (Hauts-de-Seine) sur les problèmes de polluants dans les sédiments de la Loire, le plutonium est apparu. A des niveaux extrêmement faib...les, heureusement, mais de manière significative pour les chercheurs de cette unité associée au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Cette étude a été menée sur la Loire fluviale, de Saint-Laurent-des-Eaux jusqu'à l'estuaire. Quatre centrales sont implantées le long de ce fleuve. «En amont de ces centrales, explique Jean-Marie Martin, l'un des scientifiques chargés de l'enquête, il n'y a quasiment pas de traces de plutonium. Les seules traces correspondent aux retombées d'explosions nucléaires effectuées dans l'atmosphère. Or, une fois passée la centrale de Saint-Laurent-des-Eaux, le taux de plutonium est multiplié par dix et va ensuite décroissant lentement jusqu'à l'estuaire. Il y a en fait deux sortes de plutonium car celui d'une centrale a une composition très différenciée au plan isotopique par rapport à celui généré par une bombe atomique.» C'est donc lors du colloque «Nucléaire, Santé Sécurité», organisé en janvier 1988 à Montauban, que Jean-Marie Martin et son collègue, Alain Thomas, ont fait état de la présence de plutonium dans la Loire." 22 mars, 12:55
 

Au pays des mangas. Sidérant.
safe_image.php?d=cdb01cd90ef9a1ed288f13c
www.youtube.com
うんち・おならで例える原発解説~「おなかがいたくなった原発くん」STFR Le problème de la centrale de Fukushima expliqué avec du caca et des pets, "Nucléaire a mal au ventre" STFR

 

safe_image.php?d=7fe7978b4d5a09a5afa4c7f
www.slate.fr
En France, le nucléaire civil bénéficie d'un large consensus, et surtout d'un large réseau politique tout acquis à sa cause.

 

Mercredi 23 Mars 2011
13:17 Lors des épreuves de test des enceintes de confinement des centrales nucléaires, on ne simule que la charge de pression mais pas la charge thermique http://www.senat.fr/rap/o97-4841/o97-484121.html
safe_image.php?d=dd9d94e402eee173bc93699
www.senat.fr
LE CONTRÔLE DE LA SÛRETÉ ET DE LA SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS NUCLÉAIRES - Les rapports sur les projets et propositions de loi, les rapports d'information et de contrôle du gouvernement (missions d'information, commissions d'enquête, office parlementaire) sont accessibles dès parution,
 
Jeudi 24 Mars 2011

 

00:17 Et la fameuse fumée noire qui s'échappe du réacteur, on apprend que c'est un joyeux mélange uranium et plutonium (qui n'existe pas à l'état naturel), donc du Mox. Les prochains nuages seront-ils aussi inoffensifs si ça continue à cracher comme ça pendant des mois, des années ?

00:29 Enfin une bonne nouvelle en provenance du Pays du Soleil Levant.
energiesdelamer.blogspot.com
Ce blog édité par 3B Conseils assure une veille internationale

 

Vendredi 25 Mars 2011

00:39 Euh... des mini centrales au fond des mers, c'était peut être pas une bonne idée ? Les grosses vagues charrient déjà assez de trucs comme ça
http://www.europe1.fr/France/Flex-Blue-centrale-nucleaire-du-futur-380077/

safe_image.php?d=83a5c07120765d7b4d84c86
www.europe1.fr
France : Flex Blue, centrale nucléaire du futur ? - DCNS développe avec Areva, EDF et le CEA un projet de réacteur nucléaire sous-marin inédit. - Europe1.fr

 

Lire la suite sur Rétrospective Fukushima du Vendredi 25 mars 2011 au Lundi 11 Avril 2011 



Lire la suite

Nantes Métropole reprend trois propositions du Plan Vélo des élus MoDem

8 Avril 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Transports dont Vélo tram-train

 

En octobre 2009, le MoDem de Nantes proposait un Plan Vélo en 10 propositions pour Nantes  Métropole avec l'objectif de passer de 2, 5 % à 15 % de déplacements à vélo.

Je vous invite à (re)lire ce Plan Vélo sur le blog des conseillers municipaux MoDem de Nantes : 5 pages avec plein d'illustrations, (dossier remis en conférence de presse le jour de la présentation du Plan Vélo).

 

Parmi les mesures importantes, il y avait :piste-cyclable-londres (1)

 

- la création de vraies pistes cyclables, la suppression des flèches vertes "à la nantaise" 

 

Code de la Route article R110-2:

Une Piste cyclable est une section de chaussée spécifique dévolue exclusivement aux cyclistes. Elle est

matériellement isolée des voies de circulation des véhicules motorisés et distincte des trottoirs en ville. Elle

peut être bidirectionnelle ou a sens unique.                                       Exemple de piste cyclable à Londres

Elle a le statut d’une voie de circulation à part entière et est       

indépendante des voies qu’elle longe ou croise.

 

 

 

 - la généralisation des "tourne à droite"

 

- la multiplication des zones 30 à circulation "apaisée"

 

- la suppression des nombreuses ruptures de continuité de trajet

exemple-20traitement-20rond-point.jpg 

- l'aménagement de bandes cyclables dans les giratoires (cf. schémas sur le blog élus MoDem)

 

- la généralisation des contre-sens cyclistes

 

TOUT NOUVEL AMENAGEMENT ET TOUTE RENOVATION OU TRAVAUX DOIT PRENDRE EN COMPTE LA PLACE DU VELO



http://elusmodemnantes.lesdemocrates.fr/dossier-de-presse/ (Plan Vélo MoDem 19 10 2009).

http://elusmodemnantes.lesdemocrates.fr/files/2009/11/planvelodumouvementdemocrateconfpressedu19nov2009.pdf

 

 

 

Notre Plan Vélo faisait même l'objet de nos voeux dans Nantes Passion de Janvier 2010 ( page 23)

http://www.nantes.fr/webdav/site/nantesfr/shared/fileadmin/telechargements/Dialoguer/nantespassion/Nantes_Passion_201.pdf

 

 

C'est donc avec plaisir que nous avons découvert ce matin dans la presse les 4 nouvelles propositions de Nantes Métropole pour développer le vélo dans l'agglomération : "la petite reine prend ses aises. Première en France..." (article anonyme, sinon j'aurais cité l'auteur)

- 16 tourne à droite à l'essai et si ça marche, généralisation à venir pour les 24 communes de l'agglo.

- Giratoires aménagés

- Bandes cyclables protégées

- Le "Chaucidou" (ça c'est pas nous)

 

Voilà le sens de notre travail d'élus locaux : travailler les dossiers globaux (transports, énergies, éducation, sport, urbanisme, culture, gouvernance, etc. ) pour proposer des solutions locales concrètes pour les Nantais, les partager avec la Ville et les habitants sans attendre 2014 et la prochaine campagne municipale, et surtout se battre ensuite pour les faire aboutir. 

 

 

Aménagements cyclistes : faudrait pas se dégonfler ! (février 2009)

 

 

Proposé à la rentrée 2008, un autre projet, le Défi Vélo pour Nantes, mais resté sans réponse à ce jour de la Ville.

 

Le Défi Vélo du MoDem pour sécuriser les accès piétons et cyclistes des écoles nantaises.

 

 

"Le Défi Vélo pour Nantes"

 

 

A chaque rentrée scolaire, le problème de la sécurité des trajets domicile-école ressurgit que ceux-ci se fassent à pied ou en vélo.

Face aux multiples sollicitations de parents d’élèves et d’utilisateurs de vélo, le groupe Centre Démocrate (MoDem) lance un défi vélo.
Il propose que les axes et les carrefours les plus fréquentés aux abords des écoles soient dotés de pistes cyclables sécurisées et prioritaires « en site propre », ceci au rythme de deux écoles par année de mandat.

Ceci ne se fera pas sans prévoir les aménagements qui s’imposent : emplacements dédiés pour les vélos, casiers supplémentaires pour les casques et les gilets entre autres.

Ce nouveau partage de la chaussée renforcera la sécurité des piétons, permettra de désengorger les voies d’accès aux écoles aux heures d’entrée et de sortie et améliorera aussi la qualité de vie des riverains.

On opérera ainsi progressivement à un véritable maillage de la ville renforçant les objectifs de la Communauté Urbaine en faveur des déplacements doux.

C’est une mesure simple, utile, un premier pas urgent. Il s’agit de se donner les moyens de développer dans la ville de demain l’usage du vélo dès le plus jeune âge.

Ce défi ne pourra être relevé sans la volonté conjointe de la municipalité, des chefs d’établissements et bien sûr des parents et des enfants."

 

 

LE lien : http://elusmodemnantes.lesdemocrates.fr/dossier-de-presse/

Lire la suite

Notre-Dame-Des-Landes : la tarte n'était pas grenello compatible

6 Avril 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Article du Canard Enchaîné du 06 04 2011.

 

Les personnages : JM Ayrault, F. Fillon, P. Mareschal comme toujours sur ce dossier (catégorie aéroport Notre-Dame-Des-Landes sur ce blog)  et l'entarté en question, moins connu mais qui sévissait dans les coins de mon enfance. C'est bien qu'il se soit fait bouler aux élections cantonales le mois dernier.

 

Depuis, le député maire de Nantes, JMA s'est lui aussi fait entarter Place Royale à Nantes le 26 mars (info Ouest France, Presse O du 27 ou 28 mars 2011). C'est pas bien de faire ça, surtout en plein Carême, l'année où le carnaval de Nantes, institution nantaise est annulé pour la première fois depuis 1947.

 

Conclusion du volatile du mercredi : "On ne rigole pas avec l'aéroport le plus vert de France et d'Europe et de la planète entière..."

 

 

Canard-Tarte-pas-grenello-compatible-avril-2011.jpg

 

 

Lire la suite

Quelles mesures prendra la Ville de Nantes pour un air moins pollué et une meilleure santé pour les Nantais ?

6 Avril 2011 , Rédigé par IL Publié dans #Air Qualité et pollution de l'air

Conseil municipal Nantes du 01 04 2011 - Questions d'actualité

 

Question posée par Benoît Blineau (MoDem) pour le groupe Centre Démocrate sur la qualité de l'Air à Nantes

 

 

"Monsieur le Maire, chers collègues,

La qualité de l’air fait partie de nos préoccupations et nous suivons régulièrement depuis des années les indices donnés par Air Pays De Loire.

Depuis deux mois les pics de pollution ont été très nombreux selon les données de Air Pays de la Loire. La qualité de l’air a été moyenne et médiocre (indice 5 à 7) pendant 20 jours sur 60 et même très mauvaise (indice 8 ) les 1er Février et 5 Mars 2011.

 

Faut-il se satisfaire qu’habituellement Nantes soit, je vous cite "85% de jours de l’année globalement dans un air de bonne qualité grâce à sa situation géographique" ? (cf. pub dans le magazine de Nantes Métropole)

L’institut National de Veille Sanitaire démontre par le projet Aphekom que l’espérance de vie dans les grandes villes européennes pourrait augmenter jusqu’à 22 mois pour les personnes âgées de 30 ans et plus si la valeur guide préconisée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour les particules fines était respectée.L’OMS préconise un seuil de 10 microgrammes par mètre cube d'air, le projet Aphekom a aussi montré qu’habiter à proximité du trafic routier augmente sensiblement le risque de maladies chroniques , 15% des asthmes de l’enfant peuvent être attribués au trafic urbain.

Ne faut-il pas comme l’Organisation Mondiale de la Santé adopter à Nantes un niveau de seuil à 10 microgrammes par mètre cube d'air et non 80 microgrammes par mètre cube comme l’actuelle recommandation ?

Pour améliorer la qualité de l’air vous avez participé à la mise en œuvre du plan régional de la qualité de l’air (PRQA) ainsi qu’au plan de protection de l’atmosphère de Nantes -St Nazaire (PPA). Des réflexions sont engagées via le SCOT, le PLU, le PDU. Vous étiez présents à la conférence de Copenhague et à Cancun, Nantes coordonne la question climatique au sein du réseau Eurocities, vous créez des ateliers citoyens du plan climat, un conseil nantais de la biodiversité etc.
 

Toutes ces actions sont louables, mais que proposez-vous concrètement pour que les Nantais puissent respirer un air de meilleure qualité et que Nantes "capitale des bouchons" puisse protéger efficacement la santé de ses habitants ?

Je vous remercie"

 

Benoît Blineau

 

http://isabelleloirat.over-blog.fr/article-activite-physique-dans-un-air-sain-ou-sedentarite-dans-un-air-pollue-65238048.html (janvier 2011)

 

http://isabelleloirat.over-blog.fr/article-le-modem-a-fond-la-forme-presse-ocean-18-01-11-65233045.html 

 

http://www.aujourdhui-en-france.fr/societe/ces-vehicules-bientot-bannis-des-centres-villes-06-04-2011-1395517.php

 

Je dois dire que je n'ai pas été tout à fait convaincue par la réponse de Ronan Dantec comme quoi c'était la faute "de la Pologne". Bon c'est vrai que la pollution s'étendait cet hiver de l'Irlande à la Pologne.

 

Lire la suite

Les liens entre otages et nucléaire ne datent pas d'aujourd'hui

4 Avril 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Energies

 

Une émission de France 2 (le magazine de la rédaction)  à voir absolument avant qu'elle ne soit plus en ligne sur un dossier passionnant et rarement évoqué.  

Elle vaut tous les polars et les meilleurs scénarios d'Hollywood, sauf qu'il s'agit là de notre Histoire.

 

Il s'agit des liens qui existent entre :  

- l'assassinat de George Besse, "le père du nucléaire" français, le 17 novembre 1986 à Paris, plus connu sous le nom de "patron de Renault" 

- le prêt de 1 Milliard de dollars de l'Iran à la France (Affaire Eurodif) pour financer l'usine d'enrichissement d'uranium du Tricastin (1988) et la vente d'uranium enrichi à l'Iran par la France

 les bombes qui explosaient à Paris en 1986

- et les otages retenus au Liban à l'époque, etc.

 

Contexte : Chocs pétroliers, épopée du nucléaire français, Iran du Shah, révolution iranienne, guerre Iran-Irak, élections en France etc.

 

Personnages : Pompidou, G. Besse, Barre, Chirac, puis Mitterand, Fabius, Roland Dumas

 

 

Pour voir l'émission du 27 mars 2011 : http://13h15-le-samedi.france2.fr/?page=accueil&video=rhozet_13h15_20110327_60_27032011145728_F2

 

 

Lire la suite

Réacteur nucléaire dans l'estuaire de la Loire, Budget 2011, CNCE au Conseil municipal de Nantes Avril 2011

4 Avril 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Conseil Municipal Nantes

 

 Article Ouest France du 04 avril 2011logo ouest france

 

OF 04 04 11 CM du 01 04 11 Réacteur Budget CNCE
 
 
Après le tsunami qui a dévasté une partie du Japon, le conseil municipal de Nantes vote le versement à la Croix-Rouge d'une somme de 25 000 €, pour des actions d'urgence auprès des populations.
D'autres actions, plus symboliques, ont été ou vont être organisées à Nantes en soutien avec les Japonais : plantation d'un gingko samedi dernier (lire en pages Nantes Métropole) en présence de Kinya Maruyama, ainsi que plusieurs concerts de solidarité.

 

Isabelle Loirat (centre démocrate) approuve cette aide mais regrette que la délibération municipale, qui mentionne le séisme et le tsunami, « ait fait l'impasse sur la catastrophe nucléaire ». L'élue centriste rappelle que la ville japonaise jumelée à Nantes abrite « la plus grande centrale nucléaire du monde, Kashiwazaki, dont les sept réacteurs alimentent Tokyo. Cette centrale a été fermée à l'issue d'un séisme de magnitude 6,8 jusqu'en 2009. » Enfin, Isabelle Loirat extrapole sur un nouveau projet nucléaire dans le département : « Si l'État, comme le stipule la directive territoriale d'aménagement de l'estuaire*, confirme sa décision de construire un réacteur nucléaire dans l'estuaire de la Loire, nous répondrez-vous comme pour le projet d'aéroport, que vous accompagnerez l'État dans sa démarche ? »

Jean-Marc Ayrault ne répondra pas à cette question, écartant l'hypothèse finale d'un« réacteur nucléaire dans l'estuaire » comme fantaisiste.

Budget

Le vote du budget est l'occasion d'une raillerie de Sophie Jozan (UMP) sur la« réconciliation », autour du budget, « des socialistes, de leurs supplétifs verts, voire même les scandaleux UMP compatibles [l'autre nom des écologistes, selon Alain Robert]qui avaient osé défendre leurs idées face à la Machine, qu'on peut même appeler la Firme ici. »

Conseil nantais pour la citoyenneté des étrangers

Le conseil nantais pour la citoyenneté des étrangers (CNCE, créé en 2003) est souvent présenté comme un modèle de dialogue citoyen visant à associer les étrangers à la vie publique, malgré la loi qui ne permet pas le vote de ceux-ci.

Delphine Bouffenie présente son rapport d'activités, avec plus de vingt actions menées, de la sensibilisation à la question des vieux migrants à la formation sur l'accès aux droits et la compréhension du système de logement. L'exposition « Nantais venus d'ailleurs », qui vient de s'ouvrir au musée d'histoire de Nantes, illustre cette démarche en présentant des « parcours de vie » de migrants.

Julien Bainvel (Ensemble pour Nantes) se félicite de cette « première information depuis 2008 sur le CNCE » en regrettant que l'opposition n'y soit pas représentée. L'élue titulaire promet d'inviter l'opposition. Le Vert Jean-Philippe Magnen salue le beau patchwork d'âges, de sexes, de nationalités présenté par la photo du collège central du CNCE, « bien différent de celle des présidents des conseils généraux de l'ouest publiée en une de la presse ».

 Ouest-France  

 

 

Rappel de la question posée au député-maire de Nantes vendredi dernier au conseil : http://isabelleloirat.over-blog.fr/article-risque-de-construction-d-une-centrale-nucleaire-dans-l-estuaire-de-la-loire-70761030.html
   

Pour lire la DTA - Directive Territoriale d'Aménagement Estuaire de la Loire  :

 (page 32)

 

1.3. L'avenir des moyens de production d'énergie électrique dans l'estuaire de la Loire

 

Les régions Pays-de-la-Loire et Bretagne appellent, c'est-à-dire consomment, 6 800 MW. Les moyens de

production existants, essentiellement localisés dans l'estuaire de la Loire sur le site deCordemais, couvrent seulement près du quart de la demande. La croissance du besoin en puissance est estimée à 750 MW pour ces deux régions, à l'horizon 2010. La loi n°2000-108 du 10 février 2000 relative à la modernisation et au développement du service public de l'électricité fixe un nouveau cadre à la planification de la production électrique et a des conséquences sur le transport d'électricité.Cependant, la réorganisation du secteur électrique ne modifiera pas complètement les problèmes techniques d'exploitation du réseau d'accueil potentiel de production permettant de répondre à la fois à un équilibre entre la production nationale à moyen terme et la consommation, et au problème de sécurité d'alimentation régionale au même horizon. Ainsi, selon les hypothèses actuelles, des risques de congestion du réseau très haute tension d'alimentation de l'Ouest à l'horizon 2010 sont prévisibles.

L'estuaire de la Loire est techniquement intéressant pour l'implantation d'une centrale de production d'électricité.

En sud-Loire, une implantation serait judicieuse, mais le raccordement très haute tension difficile. La protection de

l'environnement rend difficile le raccordement d'un site de la rive sud vers le poste d'interconnexion de Cordemais, sauf si un tracé évitant complètement les futurs espaces classés peut être trouvé. Comme, par ailleurs, en nord-Loire, le site de Cordemais bénéficie déjà des infrastructures de raccordement au réseau très haute tension, il semble plus propice pour accueillir de nouveaux moyens de production.

 Au-delà de 2010, la sécurité en tension de la région ne sera plus assurée par le système électrique dans sa structure actuelle.Le renforcement du réseau très haute tension entre Niort et Nantes, qui figure en liste complémentaire de l'actuel schéma directeur du réseau d'interconnexion national à 400 kV,permettrait d'apporter une solution à ce

problème. Toutefois, l'examen de l'intérêt d'un tel renforcement devra se faire en tenant compte des perspectives de développement de la production locale aux horizons 2010-2015 et au-delà, dans un marché ouvert de l'électricité.

Par ailleurs, sur le plan international, le protocole de Kyoto impose aux signataires de stabiliser leurs émissions de gaz à effet de serre à leur niveau actuel jusqu'en 2010, puis de le réduire à partir de 2010. Cela impliquera, pour satisfaire les besoins toujours croissants de réduire fortement la part des énergies fossiles au profit d'énergies (renouvelables) qui n'émettent que peu ou pas de gaz à effet de serre."

 
Lire la suite

Intervention de Benoît Blineau sur la subvention du F.C.NANTES

2 Avril 2011 , Rédigé par Benoît Blineau Publié dans #Conseil Municipal Nantes

Conseil municpal de Nantes - Vendredi 1er avril 2011

 

Délibération 13 : Football Club de Nantes - Missions d'intérêt général pour la saison 2009 / 2010 - Compte rendu - Subvention pour l'année 2011 -   

 

Intervention de Benoît Blineau (MoDem) pour le groupe Centre Démocrate  

Le dossier des missions d'intérêt général présenté par le F.C. Nantes ne justifie pas la subvention de 300 000 Euros faite par la ville de Nantes.

 

L'accueil sur les tennis de la Jonelière, la prévention de la violence, les actions en direction des clubs de supporters, ainsi que les différentes animations ne sont pas à la hauteur de notre attente concernant le Football Club de Nantes.

 

Pourtant, dans notre ville, les choses bougent. Une association A La Nantaise s'est montée afin de faire des propositions pour sortir le F.C. NANTES de l'ornière. Une grande enquête a eu lieu du 12 janvier au 18 février 2011. Plus de 1 000 passionnés du F.C. NANTES  se sont exprimés. Luc ARRONDEL, statisticien et directeur de recherche au CNRS a présenté cette enquête où plus des trois quarts des sondés pensent que le F.C.N. fait complètement partie du patrimoine et du rayonnement de la ville de Nantes. Deux sur trois se prononcent pour une reprise du F.C.N. par un groupement d'entreprises régionales. Ils sont trois sur quatre, à espérer revoir du jeu "à la nantaise" et à ne pas faire confiance à l'équipe dirigeante actuelle pour y remédier.

 

L'association A La Nantaise invite tous les élus locaux des différentes collectivités territoriales à la présentation de son projet d'actionnariat populaire : basée sur le volontariat, cette somme d'argent se monterait à 300 000 euros dès la première année.

 

Le groupe Centre Démocrate souhaite qu'un maximum d'élus soient présents le jour de cette réunion, le mardi 19 avril 2011, afin de montrer un soutien sans faille à cette association qui regroupe les amoureux du ballon rond et les valeurs qui avaient fait la gloire du F.C. Nantes.

 

En conclusion, nous sommes convaincus qu'en passant outre les clivages politiques, le spectacle pourrait continuer dans les meilleures conditions et nous permettraient de pouvoir, à l'avenir, voter cette subvention.

 

Benoît Blineau

 

 

http://www.ouest-france.fr/sport/dma_une_-La-subvention-nantaise-au-FCN-contestee-en-Conseil-municipal_44096-1749044-fils_filDMA.Htm

 

Lire la suite
1 2 > >>