Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

TALLINN première capitale européenne à passer aux transports publics gratuits au 01 janvier 2013

29 Mars 2012 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Transports dont Vélo tram-train

  

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2012/03/26/97002-20120326FILWWW00528-les-transports-bientot-gratuits-a-tallinn.php

 

Tallinn va devenir la première capitale européenne à instaurer la gratuité dans les transports en commun publics le 1er janvier 2013, a annoncé son maire Edgar Savisaar aujourd'hui.

Selon un récent sondage, les trois quarts des 416.000 habitants de la capitale estonienne approuvent le principe des transports en commun publics gratuits dans leur ville, destination phare du tourisme régional, très prisée des Finlandais et des Russes.

"L'instauration de la gratuité dans les transports en commun à Tallinn sera la première mesure de ce genre prise dans une capitale européenne", a déclaré le maire dans un communiqué de presse, soulignant que cela ferait de sa ville "le vaisseau amiral du mouvement vert en Europe". "Cette mesure va contribuer à rendre l'air plus respirable en ville", a fait valoir Edgar Savisaar, soulignant que Tallinn "a été à la pointe du mouvement Capitale Européenne Verte visant à protéger et à améliorer l'environnement dans ces métropoles".

Le coût des transports publics à Tallinn est actuellement couvert à 33% par la vente de billets, selon les chiffres officiels.

Les adversaires du maire estiment que son projet revient à gaspiller les fonds publics et à transformer les transports en commun en abris mobiles pour les sans domicile fixe. Ils affirment que Savisaar cherche ainsi à renforcer la popularité de son Parti du Centre, actuellement dans l'opposition au Parlement.

Selon un sondage publié lundi, le Parti du Centre a perdu sa place de leader de l'opposition face à ses adversaires sociaux-démocrates. L'Estonie, ex-république soviétique de 1,3 million d'habitants, a rejoint l'Union européenne en 2004 et a adopté l'euro en 2011.

  http://www.pros-du-tourisme.com/actualites/detail/51733/actualites_detail_premium/tallinn-rend-ses-transports-publics-gratuits.html

Alors Nantes ou Tallinn pour la "capitale verte européenne 2013 "?

 

 

 

http://www.europe1.fr/International/Tallinn-les-transports-bientot-gratuits-1006863/

Tallinn va devenir la première capitale européenne à instaurer la gratuité dans les transports en commun publics le 1er janvier 2013, a annoncé son maire Edgar Savisaar lundi.

Selon un récent sondage, les trois quarts des 416.000 habitants de la capitale estonienne approuvent le principe des transports en commun publics gratuits dans leur ville, destination phare du tourisme régional, très prisée des Finlandais et des Russes.

"L'instauration de la gratuité dans les transports en commun à Tallinn sera la première mesure de ce genre prise dans une capitale européenne", a déclaré le maire dans un communiqué de presse, soulignant que cela ferait de sa ville "le vaisseau amiral du mouvement vert en Europe".

Pour mémoire : la Une de 20 Minutes Nantes - 22 Janvier 2008

 

20 Minutes Une Nantes B Blineau Transports gratuits

Lire la suite

Nantes : la majorité municipale étudie l'extension du stationnement payant

28 Mars 2012 , Rédigé par Isabelle Loirat

 

Extension du stationnement payant à Nantes ?

 

http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-L-extension-du-stationnement-payant-a-l-etude_fil-2128272_actu.Htm

 

La ville de Nantes va examiner « les conditions d'une extension du stationnement payant ». Avec l'objectif d'élargir le périmètre des zones rouges et jaunes ? « Rien n'est fait », affirme-t-on du côté politique.
Hors parkings publics, Nantes compte 10 510 places sur voirie avec parcmètres ou horodateurs, soit 2 700 places en zone rouge et 7 810 en zones jaunes.
 
C'est le Modem qui a mis les pieds dans le plat. À la mi-mars, Isabelle Loirat, conseillère municipale d'opposition, sursaute à la lecture d'un bout de phrase, lors d'une réunion de préparation du conseil municipal programmé ce vendredi 30 mars : « Dans le dossier du contrat de co-développement entre Nantes métropole et la ville (pour 2012-2014), épais d'une douzaine de pages, il était écrit : « La ville de Nantes va généraliser le stationnement payant », souligne Isabelle Loirat du Modem. « Forcément, j'ai posé des questions sans obtenir de réponses précises. En l'absence de plusieurs adjoints, personne ne semblait au courant. » Cinq jours plus tard, la phrase est changée et devient « la ville de Nantes va étudier les conditions d'une extension du stationnement payant ». Et c'est bien ce libellé consensuel qui figurera dans le dossier qui sera présenté vendredi 30 mars aux élus nantais.

 

Reste à savoir ce que la Ville va concrètement étudier. Actuellement, Nantes compte 10 510 places sur voirie avec parcmètres ou horodateurs, soit 2 700 places en zone rouge et 7 810 en zones jaunes.

Extension des zones rouges et jaunes ?

Selon nos informations, une partie de l'actuelle zone jaune pourrait passer, d'ici quelques mois, en zone rouge et la zone jaune pourrait être légèrement agrandie pour éviter les bourrelets. En zone rouge, le stationnement est plus cher et il est payé sans interruption de 9 h à 19 h. En zone jaune, c'est gratuit entre midi et deux. Il est donc évident qu'une extension de la zone rouge n'est pas anodine, notamment pour la fréquentation des commerces (restaurants, etc.). En revanche pour les riverains abonnés à l'année, cela ne change pas grand-chose puisque le coût de l'abonnement est le même en zone rouge et zone jaune.

Sur le sujet, Gilles Nicolas, adjoint à la sécurité et au stationnement ne dit pas grand-chose :« Il y a les études techniques et ensuite les décisions. Et vraiment, rien n'est fait. »

« Le Modem » inquiet de la qualité de l'air

Bref, pas question d'alimenter les polémiques.

Mais le Modem voudra sans doute ouvrir le débat, au nom de la protection de la qualité de l'air. « Elle se détériore un peu partout en France. Nous avons tiré le signal d'alarme à plusieurs reprises », souligne Isabelle Loirat du Modem.

Pour le parti centriste, une extension du stationnement payant peut être un moyen de lutter contre la pollution de l'air. « À condition que les recettes des horodateurs soient utilisées pour développer le transport en commun et non pas pour remplir les caisses municipales »

Dans cet esprit écologique, le Modem a réclamé en 2008, lors de la campagne des municipales, la gratuité des transports en commun. Une idée qui devient d'actualité à l'étranger.

En effet, le maire de Tallinn vient d'annoncer que sa ville, la capitale de l'Estonie, « va instaurer la gratuité dans les transports publics en publics le 1er janvier 2013. »

 

Philippe GAMBERT.  Ouest-France  

On aimerait bien avoir les réactions des élus de la commission Urbanisme, du maire, de M. rimbert, premier adjoint qui va présenter la délibération au conseil vendredi ? des adjoints, dont celui de l'urbanisme, des Nantais, des commerçants, des élus de "l'opposition frontale", de nos amis d'EELV qui comme nous ont découvert l'information cette semaine.

 

Cette décision est-elle confirmée ?

Où a t-elle été prise ? Dans le cabinet du maire ?

 

Comment va t-elle être mise en oeuvre ? Selon quel calendrier ?

 

Quelle concertation avec la population ? Les conseils de quartier ont-ils été consultés ?

 

Quelles mesures alternatives ou incitatives ? etc.

 

A suivre.

 

 

Lire la suite

Quelles mesures concrètes pour une meilleure qualité de l'air à Nantes ?

28 Mars 2012 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Air Qualité et pollution de l'air

 

Conseil municipal du Vendredi 30 Mars 2012

Questions d’actualité

Intervention I Loirat (MoDem) pour le groupe « Centre Démocrate »

 (question envoyée le mardi midi conforméméent au règlement intérieur du conseil municipal,

sera posée vendredi.)

 

 

M. Le Maire, mes chers collègues,

 

En avril dernier, nous avons interpellé le conseil municipal sur la dégradation de la qualité de l’air à Nantes et demandé ce que vous comptiez faire pour améliorer la situation.

Vous aviez alors répondu que le problème venait de Pologne.

 

Un an plus tard, la qualité de l’air ne s’est pas améliorée et les alertes se succèdent*.

 

"La ville de Paris a demandé hier en fin d'après midi au gouvernement de "passer aux actes" en matière de lutte contre la pollution atmosphérique, alors que le seuil d'alerte a été dépassé vingt-deux jours depuis le début de l'année dans la métropole."
Aujourd'hui en France Le Parisien, Samedi 24 Mars 2012

 

Dans un an, Nantes sera « capitale verte européenne ».

Quelles actions concrètes avec des conséquences positives et mesurables rapidement allez-vous mettre en place ?

Quelles actions communes de Ville de Nantes, Métropole, du département et de la région ?

 

Je vous remercie de votre attention.

 

 ___________________________________________________________________________________

 

Liens et annexes

 

http://www.airpl.org 

 

A : 16/03/2012 (Aujourd'hui)
D : 17/03/2012 (Demain)
Indices
A D
8 6 Nantes
6 5 Cholet
6 5 La Roche-sur-Yon
6 5 Laval
8 6 Saint-Nazaire
8 6 Le Mans
7 5 Angers

"L'ensemble de la région est sujet à de fortes concentrations en particules fines dégradant la qualité de l'air. La situation devrait s'améliorer demain. Le calcul des indices a changé au 01/01/2012 "
 http://www.airpl.org



A : 26/03/2012 (Aujourd'hui)
D : 27/03/2012 (Demain)

Indices
-------
A D
8 5 Nantes
7 5 Cholet
6 5 La Roche-sur-Yon
8 5 Laval
9 5 Saint-Nazaire
8 5 Le Mans
8 5 Angers
"La pollution atmosphérique par les particules fines s'est poursuivie aujourd'hui entraînant une qualité de l'air dégradée dans la plupart des zones de la région. Toutefois, cette pollution est en baisse en fin d'après midi et le modèle de prévision anticipe une amélioration pour demain."

 

Echelle 2012

 -------
1 à 2 : Très bon
3 à 4 : Bon
5 : Moyen
6 à 7 : Médiocre
8 à 9 : Mauvais
10 : Très mauvais

« Le calcul des indices a changé au 01/01/2012 » 

A : 14/03/2012 (Aujourd'hui)
D : 15/03/2012 (Demain)

 Indices
 -------
 A D
 9 7 Nantes
 8 7 Cholet
 8 7 La Roche-sur-Yon
 8 7 Laval
 9 7 Saint-Nazaire
 8 7 Le Mans
 8 7 Angers

"Air Pays de la Loire a enregistré aujourd'hui sur l'ensemble de la région  des Pays de la Loire de fortes concentrations en particules fines dégradant la qualité de l'air. La situation devrait perdurer demain. Le
calcul des indices a changé au 01/01/2012 : www.airpl.org."

 

A : 15/03/2012 (Aujourd'hui)
D : 16/03/2012 (Demain)
Indices
 -------
A D
8 6 Nantes
7 6 Cholet
7 6 La Roche-sur-Yon
8 6 Laval
9 7 Saint-Nazaire
9 7 Le Mans
8 6 Angers

"L'ensemble de la région est sujet à de fortes concentrations en particules fines dégradant la qualité de l'air. La situation devrait perdurer demain. Le calcul des indices a changé au 01/01/2012 : www.airpl.org"



Article Aujourd'hui en France 27 Mars 2012 "A quoi servent les alertes pollution ?"

 

 

 

27 Mars 2012 003"L'Europe menace la France d'une amende record

 

Le ministère de l'Ecologie étudie actuellement cette mesure radicale.

 

Car Paris n'est pas la seule affectée. Hier, les seuils étaient dépassés également en Haute Normandie ou dans les Pays de la Loire.

Menacée d'une amende record de 240 000 Euros par jour par la Cour de Justice européenne pour non-respect de la qualité de l'air, l'Etat mise sur les zones d'action prioritaires pour l'air (Zapa), testées dans huit agglomérations.

 

Mais le ministère de l'écologie pointe aussi la responsabilité des élus locaux, "seuls habilités à aménager des parkings relais aux abords des agglomérations ou à créer des péages urbains"

 

 

 

 

27-Mars-2012-004.JPG

Lire la suite

Calcul mental, craintes et mobilisation policières

23 Mars 2012 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

 

Mobilisation exceptionnelle des forces de police demain, "du jamais vu à Nantes" pour une manifestation pacifique pour l'arrêt immédiat du projet d'aéroport à Notre-Dame-Des-Landes. Avant même le début de la manif, nous savons qu'il y aura déjà au moins "1 500 hommes dont une dizaine de compagnies de CRS et de gendarmes mobiles". Mais parmi les opposants, il y aura plein de femmes :), merci d'être gentil. Quand on vous dit que l'Etat se désengage partout mais pas à Notre-Dame-Des-Landes. A certains endroits on met 300 hommes, à d'autres 1 500. Un peu raide, non ?

 

Est-ce qu'on ne pourrait pas mobiliser les forces de notre pays, de l'ordre, du renseignement, de l'armée et même de la justice sur des dossiers autrement plus sensibles et plus urgents que la surveillance des opposants au projet d'aéroport, des élus en écharpe, représentant du peuple, des journalistes (cf. affaire des "fadettes"), des associations (piratage des ordinateurs de Greenpeace), des mouvements politiques etc. ? Surtout en ce moment.

 

"Votre responsabilité en tant qu'organisateurs de la manifestation pourrait être engagée en cas de débordements, quels qu'en soient les auteurs" écrit le préfet de Loire-Atlantique (Presse Océan 23 03 12).

Comme si les organisateurs ou participants de la manifestation (Acipa, CéDpa, collectif d'élus, partis politiques, pilotes, associations, agriculteurs etc.) étaient condamnés d'avance en cas de "débordements". Est-ce qu'on menace ainsi les organisateurs lorsqu'il y a une manifestation contre la réforme des retraites ou la fermeture d'une usine ou une manifestation d'étudiants ou une marche blanche ou un apéro Facebook ou un rassemblement du FN au cas où il y aurait des débordements ?

 

Les porteurs du projet n'auraient plus qu'à envoyer discrètement des casseurs pour discréditer le combat contre ce projet d'aéroport inutile et basé sur des mensonges et une étude économique pipeautée validée par une Déclaration d'Utilité Publique (un seul gros papier pour rappeler ces faits aurait été bienvenu au milieu de la crainte policière et préfectorale) et le tour serait joué. Ou faire survoler les manifestants par les avions.

 

   

Quelques idées de mobilisation pour les moyens de l'Etat : les violences faites aux femmes ou aux enfants dûment signalées qui feraient bien d'être prises au sérieux, par exemple combien a t-on mis d'hommes pour courir derrière le type "activement recherché" qui avait cassé son bracelet de surveillance électronique avant d'aller massacrer une jeune fille de 14 ans à Bouguenais cette semaine ? Combien de forces vives pour surveiller ces  voyageurs "interdits de vol aux USA" vers d'autres destinations autrement plus inquiétantes que "Olbia, Ibiza ou Metz-Nancy" ?

 

 

Coincidence ou collusion et conflit d'intérêt : Vinci nous annonce aujourd'hui l'arrivée en juin d'une nouvelle compagnie low coast espagnole (nouvelle la tarte à la crème du transport aérien favorisée par les régions) une petite débutante, "créée fin février à Barcelone", née pour Nantes" , ainsi que tout plein d'ouvertures de lignes low coast au départ de Nantes, des lignes subventionnées avec de l'argent public à hauteur de 70 ou 80 %.

Ben oui, avec un prix de billet à "29 euros", il faut bien que quelqu'un mette la main au porte monnaie, pas Vinci bien sûr, ni la compagnie low coast, mais les contribuables.

 

Explication : "A toute nouvelle ouverture de ligne, nous offrons à la compagnie concernée un abattement de 80 % sur le coût de fonctionnement la première année, abattement qui se réduit ensuite" explique le patron de Vinci Airports."  (Ouest France , page 7 du 23 03 12).

Et la deuxième année, on menace de partir si on ne nous fait pas les mêmes bonnes conditions, idem pour la troisième année. Ensuite, on ferme la ligne, on va ailleurs et on recommence le même chantage aux subventions. Le tout pour un modèle économique et social "low-coast".*

A noter, le patron du tourisme et du "VAN", acteur normalement essentiel, n'a été informé que mercredi de cette bonne nouvelle. Allez, M. Blaise, y'a plus qu'à remplir les avions ! ça valait bien la petite photo couleur sur le tarmac.



A demain, RV à 13 heures à la statue du Général de Gaulle, au Pont Morand, Cours des 50 Otages à Nantes pour une manifestation pacifique et citoyenne contre ce projet d'aéroport. Au cas où, munissez-vous d'une écharpe ou d'un foulard ou tissu blanc en signe de non violence et pour rappeler si nécessaire que nous condamnons toute violence.  

 

 

Ouest France 22 Mars 2012, "Notre-Dame-Des-Landes, entre tracteurs et avions" page 6 France

 NDL-entre-tracteurs-et-avions-OF-22-03-12.JPG 

 

Ouest France 22 Mars 2012 page 6 France  "NDL Au delà des clivages"

"JL Mélenchon s'est prononcé pour un moratoire"

 François Bayrou est venu soutenir les paysans"

 

 

  Au-dela-des-clivages-OF-22-03-12.JPG

 

http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-Notre-Dame-des-Landes-entre-tracteurs-et-avions_fil-2124969_actu.Htm

 

* Pour en savoir plus sur le système des compagnies aériennes "low coast" et leurs liens vers les paradis fiscaux.

 

Grande manif à Nantes le samedi 24 Mars contre le projet d'aéroport à Notre-Dame-Des-Landes http://www.reporterre.net/spip.php?article2768

 

Infos manif du 24 Mars sur le site de l'Acipa

 

"François Hollande vers un moratoire sur Notre-Dame-Des-Landes" ? 22 Mars 2012

 

 

Lire la suite

"Les règles de notre société favorisent plus souvent la solitude que la solidarité" F Bayrou, "La France solidaire",Mars 2012

16 Mars 2012 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Politique

 

" Solidaire, dans la crise, c'est la société tout entière qui doit le devenir pour affronter les menaces et la dureté des temps.

 

Je suis frappé que, sans le vouloir vraiment, les règles de notre société favorisent plus souvent la solitude que la solidarité.

 

Pourtant, dans la crise, c'est le contraire qui devrait être vrai. Quand on s'inquiète, quand les conditions matérielles de l'existence sont plus précaires, quand le moral flanche, il est bon de partager le fardeau. Il est bon de se grouper et de s'entraider. Et les orientations des pouvoirs publics doivent encourager ces rapprochements de vie.

 

C'est le contraire qui a cours aujourd'hui : par exemple lorsque deux ou trois personnes se rapprochent, pensent à vivre ensemble pour partager les charges du qutidien, les mutualiser, et créer de la chaleur humaine, aussitôt les allocations qui les aident sont coupées. Cela arrive tous les jours : la femme veuve qui prend sous son toit le père de son mari décédé se voit immédiatement privée des aides qu'elle recevait, sous prétexte que le minimum des ressources est désormais dépassé. Ou la dame au RSA qui fait des heures de ménage et recueille sa mère. Pour ne rien perdre, chacun reste dans sa solitude. Si l'on y réfléchit pourtant, on se rendra compte que 700 euros, tout seul, c'est la misère, mais 1 400 euros à deux, ou 2 100 euros à trois, c'est une tout autre situation. On peut partager les obligations, le loyer, les courses, et la présence de quelq'un est sans prix. Je propose donc la création d'un contrat de vie en commun, sans aucune connotation de vie de couple, qui permettra l'entraide et le partage, sans faire immédiatement disparaître les allocations de revenus. C'est le même principe de solidarité qui doit intervenir dans le domaine du logement." La-France-solidaire-F-Bayrou-Mars-2012-copie-1.JPG

 

François Bayrou, "La France solidaire", 2012, pages 106-108

 

C'est un passage que j'avais beaucoup aimé dans son discours de clôture du Forum sur la solidarité à la Maison de la Chimie le 11 février dernier.

 

A lire aussi dans "Bayrou, le prophète", Le Point du Jeudi 15 mars 2012, page 44. Bayrou-le-prophete-Le-Point-15-mars-2012.jpg

Lire la suite

Le "pari" touristique du VAN (Le Voyage à Nantes)

10 Mars 2012 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Nantes

Lu dans l'Express un supplément local sur le tourisme et la culture rédigé par des étudiants d'une école de communication "Nantes : le pari du tourisme" qui devait servir de support à une table ronde hier au CCO de Nantes. Point de vue d'une guide à Nantes.
 
Le papier commence par une grande photo du Château des Ducs de Bretagne légendée "Grand bal breton au Château". C'est intéressant pour une ville dont les élites s'attachent à construire une image administrative de Nantes, capitale des Pays de la Loire. Mais Nantes n'échappe pas à ses origines et racines bretonnes.
A Nantes, on a le Château des Ducs de Bretagne, la Tour de Bretagne, le pont Anne de Bretagne, le Sillon de Bretagne, sitôt passée la porte de Nantes, on arrive à Vigneux de Bretagne, au Temple de Bretagne etc., mais on a à peine le droit de dire qu'on est en Bretagne.
 
A côté de cela, on a fait un remarquable travail de mémoire à Nantes sur l'histoire du commerce triangulaire et de la traite négrière à partir de la grande exposition des "Anneaux de la Mémoire".
Et aujourd'hui, on a le sentiment que Nantes assume finalement mieux cette mémoire de l'esclavage (inauguration du Mémorial de l'abolition de l'esclavage le 25 mars prochain) que ses racines géographiques ou historiques bretonnes.
Pourtant, pour se vendre, à l'étranger ou ailleurs, il faut déjà savoir qui on est.
 
Jean Blaise, grand patron (non élu) de la culture à Nantes  a décidé quant à lui de mettre l'accent sur la Loire à travers la biennale d'art contemporain "Estuaire". Très bonne chose, que de vouloir réconcilier Nantes avec son fleuve.
Mais je ne pense pas qu'on réconciliera Nantes avec la Loire sur le dos de sa mémoire bretonne, et vice-versa, ceux qui voudraient en effet résumer ou réduire Nantes à sa seule identité bretonne ou son ancienne fonction de capitale d'une cour ducale itinérante échoueraient de la même façon.
Nantes est à la fois bretonne et "ligérienne", ville assise sur le fleuve à qui elle doit tout ou partie de sa richesse et de son ouverture au monde.
 
"On a de tout dans toutes les catégories mais on est premier nulle part".
 
C'est vrai. On a bien le Château mais il est 100 fois moins connu que les châteaux de la Loire. On a bien une cathédrale de style gothique (dont personne ne parle jamais) avec un magnifique tombeau de la fin XVè début XVIè, mais elle ne figure jamais au palmarès des grandes cathédrales. Nos musées (Beaux Arts et Dobrée) sont fermés pour plusieurs années et ne drainent pas encore de foules internationales. 
 
Exception faite de la Folle Journée, évenement musical et populaire crée par René Martin, véritable réussite qu'il convient de saluer, faute de grand site majeur figure de proue du tourisme à Nantes comme le Mont Saint Michel ou le musée Guggenheim de Bilbao, exemples cités dans l'article,  depuis quelques années, la ville met le paquet sur les divertissements de l'Ile de Nantes, ses Machines et son futur Manège des mondes marins.
 
Il faut plus qu'une "mise en scène et de la communication", plus qu'une signature "Nantes just imagine" qui ne veut rien dire et ne porte aucun mot clé dans son appellation pour attirer les visiteurs en période de crise et de développement d'une prise de conscience écologique.
 
Quelle(s) bonne(s) raisons de venir à Nantes, tout le temps, toute l'année comme on va à Venise, Londres, Lyon, Lille, Bruges ou Marseille ?
 
Pour développer le tourisme et la culture à Nantes, il est indispensable de ne pas négliger le lien entre Nantes et la mer, et le poids de la façade littorale. Je vois bien dans mon métier de guide que les clients me demandent une demi-journée ou une journée à Nantes et le reste sur la côte s'ils passent plusieurs jours dans le département. Il faut bien avoir conscience que les visiteurs sont la plupart du temps des visiteurs individuels qui viennent passer une journée à Nantes quand il pleut sur la côte qu'ils privilégient comme base de leur séjour en Loire-Atlantique ou en Vendée.
 
L'effet "Pollueurs-Sponsors" a t-il été corrigé depuis la première édition d'Estuaire ? (voir novembre 2008 sur ce blog)
 
 
Le "pari du VAN" (Le Voyage à Nantes). Le vocabulaire rappelle le monde aléatoire des paris, et ça fait beaucoup de "paris" avec de l'argent public cf. il y a aussi celui du projet d'aéroport à Notre-Dame-Des-Landes qualifié dans les conclusions de l'enquête publique de "pari sur l'avenir".
 
Le "VAN" est ce qu'on appelle dans notre jargon, un "package ", un produit ou forfait touristique plutôt qu'une vraie DESTINATION touristique et culturelle.
 
 
 "Nantes capitale verte 2013" : je ne reviendrai pas dessus. 
 
L'article fait état d'une faible notoriété de Nantes. Nantes demeure une ville de passage. Confirmé. Et quand Nantes est connue, elle l'est souvent via son célèbre club de football, internationalement connu pour son "fameux jeu à la Nantaise", son école de formation et les valeurs sportives qui ont fait les grandes heures du club nantais.
 
 
Une grande photo du projet de pont transbordeur, et pas un mot sur les autres projets de franchissement de la Loire, comme le tram aérien ou téléphérique sur la Loire alors qu'une étude a été lancée par la ville ? Parti pris de l'Ekspress ou simple manque d'information ? Si les étudiants avaient pris soin de se balader sur le Net ou de nous contacter lorsqu'ils ont rédigé leur papier en janvier, nous aurions pu éclairer leur lanterne. C'est marrant les différences entre les écoles, d'autres étudiants savent très bien nous trouver, nous contacter et nous répondons toujours à leur demande de RV.
 
Un bon indice de la fréquentation touristique d'une ville ou d'un lieu : les autocars et la taille des parkings autocars. A Nantes, il n'y en a pas ou si peu (gare routière).
Toujours pas de toilettes publiques quand les touristes arrivent à la cathédrale et descendent de l'autocar après quelques heures de route. Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir proposé avec mes collègues guides à Nantes depuis longtemps des solutions simples dont une allemande, simple et efficace à Jean-Marc Ayrault.
 
Rappelons aussi que l'Office de tourisme Cathédrale -Château n'est toujours pas accessible à toutes les  personnes handicapées alors que Nantes a fait par ailleurs de gros efforts en terme d'accessibilité pour tous. Dommage que l'un des sites "accueil" emblématiques ne le soit toujours pas.
On aurait aimé lire que notre proposition de regroupement des trois sites de l'Office de Tourisme avait enfin été retenue par la Ville (Procès verbaux des Conseil municipaux de février, avril et juillet 2011).
 
Un office de tourisme reste un outil indispensable pour un bon développement du tourisme dans une ville. Le nôtre est d'après la responsable de l'office encore classé "une étoile", soit le plus petit classement alors que les grandes villes de France et même des moyennes comme Angers affichent un classement "4 étoiles".
   
Nouvel hôtel de luxe rue de Strasbourg (rue de la mairie) à Nantes. La Ville vend à EIFFAGE un immeuble de 600 m2 situé rue de Strasbourg au prix de 800 000 euros pour construire un autre hôtel 4 étoiles. Là aussi pour qui connait les prix du marché quartier Cathédrale Hôtel de Ville Château, ce n'est pas très cher. Les hôtels de luxe, c'est le nouveau dada nantais, il va y en avoir un dans l'ancien palais de justice vendu par le conseil général 44, j'ai lu que les porteurs du projet Transbordeur en proposaient un aussi en hauteur sur la passerelle et le petit dernier rue de Strasbourg. Un hôtel de luxe : très bien, Nantes n'en avait pas, laissant s'échapper la clientèle vers la côte et La Baule en particulier. Encore que dans un ancien Palais de justice, le symbole soit maladroit. Mais deux ou trois hôtels de luxe d'un seul coup pour une ville qui n'en avait pas, n'est-ce pas un peu trop ? "Nantes et plus"... d'hôtels de luxe, non, ça je ne vais pas le prononcer, c'est entre nous.  ça me fait marrer cette multiplication d'hôtels 4 étoiles dans une ville qui a un office de tourisme classé 1 étoile c'est-à dire le plus petit classement national (procès verbal du cm du 1er avril 2011, page 89).
La Sem « Nantes Culture et Patrimoine change de nom pour devenir  «  Le Voyage à Nantes » et déménage, coût 900 000 euros de participation aux travaux. Côut total opération non indiquée. (Intervention I Loirat conseil municipal de Nantes de Juillet 2011)
Demande de Nantes Métropole de dénomination de la ville de Nantes en "commune touristique"
 
L'Office de Tourisme de Nantes Métropole (OTNM) est « classé en catégorie une étoile par arrêté préfectoral »
 
Pourquoi l'OT de Nantes n'est-il toujours pas classé "4 étoiles" comme dans les autres grandes villes ?
 
Quid de notre proposition depuis le début du mandat de regrouper les 3 sites de l'Office de Tourisme pour une meilleure cohérence, efficacité, moins de frais, moins de déplacements et navettes entre les trois sites actuels, pour une meilleure mutualisation, de meilleurs horaires d'ouverture etc.  ?
 
Accès handicapés OT Cathédrale ?
Même pas de WC à l’OT Cathédrale.
(Délibération 11,  question posée à Mme Bocher, élue en charge de l'Office de tourisme, intervention I Loirat Conseil municipal de Nantes de Février 2011)
Infrastructures hôtelières : 
Nantes avait un retard important dans les hébergements dit de luxe, Nantes n'en avait pas et en construit soudain quatre.
C'est vrai, le devis auquel je répondais hier est caractéristique de ce fait. Hébergement sur la côte pour clientèle VIP allemande, chaîne Barrière et excursion demi journée à Nantes.
Il faudra aussi des hôtels de charme, originaux et un hôtel de luxe, même entouré de boutiques chics ou de spas ne suffit pas à lui seul - sauf peut-être le Ritz, le Danielli ou la Mamounia - et encore ils ne peuvent être seuls des locomotives. touristiques.
    
Pas de grande destination touristique sans accès.
Nantes n'est pas "à 2 heures de Paris" comme le dit Mme Peneau  (pro aéroport NDDL, "n'en déplaise aux écologistes") mais à 2 h 10 au mieux et la plupart du temps à 2 h 20. Nantes a même raté une occasion d'être à 1 h 30 de la capitale comme Rennes a choisi de le faire.
 
Quelques unes des propositions des élus MoDem de Nantes sur ces questions. (Projet Loire MoDem Nantes, lancé en novembre 2007, document édition 2008)Projet Loire @MoDem
 
Demande de prolongement du classement Unesco de l'estuaire de la Loire. Reprise par JMAyrault à Mauves-sur-Loire mais pas de groupe de travail mis en place.  
 
Projet de Téléphérique sur la Loire (tram aérien, transport par câble). Une étude est lancée.
    
Le Phare de l'Ile de Nantes qui serait la station du téléphérique sur l'Ile de Nantes.
Proposition reprise par Jean-Marc Ayrault ? cf. Ouest France ce matin "Des citoyens dessinent la future Ile de Nantes"* 10 03 2012.
 
Bassin Neptune devant le château. Ce sera un miroir d'eau comme on en voit beaucoup maintenant, par exemple à Bordeaux. Bonne idée.
 
Regroupement des offices de tourisme
 
Accessibilité de l'office de tourisme Cathédrale- Château
 
 
Développement de pistes cyclables sécurisées, locations de casques, sièges bébés pour vélos, consignes  pour pouvoir proposer aussi des visites découverte de Nantes à vélo.
Article Ouest France du samedi 10 03 2012 par Philippe Gambert
  Citoyens-dessinent-future-ile-de-Nantes-OF-10-03-12--2-.JPG
  
Détail : Jean-Marc Ayrault veut lui aussi un phare ! Bonne idée M; Le Maire !JMA-veut-un-phare-sur-l-Ile-de-NantesOF-10-03-12-copie-1.JPG
Lire la suite

Promis, je vais m'exprimer sur mon blog

3 Mars 2012 , Rédigé par Isabelle Loirat

Oui je sais, je n'ai rien publié depuis un mois, mais je suis débordée, et je dois d'abord dire des choses en interne avant de les partager ici ou ailleurs.

Rédiger demande un peu de temps et vous savez bien que ce blog n'a jamais été un commentaire sur toute l'actu.

Merci à vous tous, visiteurs qui venez sur ce blog pour des motifs variés (cf. les mots clés que vous tapez sur google et autres moteurs de recherche qui ne cessent de me surprendre) pour des billets écrits il y a parfois un an ou deux ou trois et bientôt quatre que ce blog est ouvert.

Bon week-end

Lire la suite