Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Isabelle Loirat remercie Pascale Chiron pour sa proposition mais ne va pas la retenir

20 Décembre 2013 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Conseil Municipal Nantes

 

 

Bonsoir Pascale,

 

 

Merci pour ta proposition mais je vais m’abstenir et ne serai pas sur ta liste.

 

Bon courage pour le reste de la campagne.

 

 

Isabelle Loirat  

 

 

 

 

Voilà, j’ai dit que je souhaitais continuer mais pas être réélue n’importe comment, ni à n’importe quel prix.

 

La proposition finale de Pascale Chiron à l’issue des négociations se résumant à un affichage de un ou une « ex » Modem tous les 10 candidats, soit un déséquilibre total de 1 pour 9, très loin de l’ouverture souhaitée par l’ensemble des militants, l’impossibilité d’ajouter le mot « démocrate » au « rassemblement écologiste et citoyen » et le manque de prise en compte de propositions imposent de se rendre à l’évidence, cela n’a pas été possible. J’ai donc décidé de m’abstenir et je ne serai pas candidate aux municipales sur la liste menée par Pascale Chiron.

 

 

 

Lire la suite

Urgence maisons de retraite

17 Décembre 2013 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Habitat Urbanisme

Quand on fait une recherche pour "maisons de retraite à Nantes" sur les Pages jaunes, on obtient :    

"Maisons de retraite privées : 34 réponses "

"Maisons de retraite, foyers-logements publics : 7 réponses "

 

Pour la Loire-Atlantique on obtient : 164 réponses privées pour 45 réponses publiques

 

 

Pour les autres départements de la région Pays de la Loire , c'est l'inverse on obtient :

Pour le Maine-et-Loire : 107 réponses publiques pour 79 réponses privées  

Pour la Sarthe : 66 réponses publiques pour 45 réponses privées

Pour la Vendée : 116 réponses publiques et 45 pour le privé

Pour la Mayenne : 63 réponses pour le public et 23 pour le privé.

 

 

Dans un contexte de vieillissement de la population et de forte attractivité de la région, combien de maisons de retraite devront être construites à Nantes ou dans son agglomération d'ici 2015, 2020, 2030 ?  

 

Le coût moyen d'une maison de retraite s'élève à :

1857 euros par mois

1 400 euros par mois dans le public ou 

2 100 euros pour une maison de retraite privée,

 

Alors que le montant de la retraite moyenne des Français est de 1 200 Euros mensuels et celle des femmes (qui constituent la majorité des pensionnaires des maisons de retraite) de 900 Euros mensuels seulement.

 

80 % des personnes ne peuvent pas payer ce qui reste à leur charge.

 

Les prix des maisons de retraite publiques sont moins élevés, fixés par le département mais les listes d'attente sont si longues que les familles n'ont pas d'autres choix que le recours à une maison de retraite privée. Les familles sont prises au dépourvu et les personnes âgées y laissent parfois les économies de toute une vie avant que leurs enfants, petits-enfants et arrière-petits enfants ne soient mis à contribution. Il faut donc entre 2 800 et 4 200 euros mensuels en moyenne (parfois bien pire en Ile de France où les prix sont 30 % plus chers) pour un couple qui a eu la chance de vieillir ensemble et la malchance d'aller ensemble à la maison de retraite. Qui peut payer de telles sommes aujourd'hui ? Et demain quand les retraites seront encore plus faibles par rapport aux coûts de la vie, des soins et des prix des maisons de retraite ? La population demande à juste titre des maisons de retraite à des prix abordables.   

 

Jusqu'à une date récente, environ 80 % des maisons de retraite étaient publiques ou associatives en France. Mais la situation change, ces dernières années c'est le privé à but lucratif qui crée de nouvelles structures. En fait le marché des maisons de retraite est florissant, de grands groupes y font fortune, on assiste même à une nouvelle "ruée vers l'or gris"

2 800 maisons de retraite publiques pour 3 800 maisons de retraite privées en France en 2013  

D'ici 2040, on estime que environ 1,2 million de personnes seront dépendantes en France.    

 

La ministre déléguée aux personnes âgées, Madame Delaunay a prévu un déplacement à Nantes cette semaine.  Elle avait évoqué en début d'année l'idée d'un encadrement des loyers dans les maisons de retraite privées car celles-ci deviennent inaccessibles aux classes moyennes. Qu'en est-il aujourd'hui ? Et quelles sont les propositions des candidat-E-s aux élections municipales de mars 2014 pour les maisons de retraite à Nantes et pour un meilleur équilibre entre les deux offres ?         

 

Liens

http://www.notretemps.com/famille/dependance/maison-retraite-paie,i4907

http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Les-programmes/LE-MAG-N-49-2011/articles/p-10225-Le-Business-des-maisons-de-retraite.htm

http://www.la-croix.com/Actualite/France/Les-maisons-de-retraite-un-luxe-pour-les-Francais-_NG_-2013-02-06-908274

http://www.lefigaro.fr/retraite/2013/02/07/05004-20130207ARTFIG00489-l-immobilier-fait-flamber-les-prix-des-maisons-de-retraite.php

http://lexpansion.lexpress.fr/economie/combien-coute-une-place-en-maison-de-retraite_371721.html

http://www.april.fr/informations/publique-ou-privee-choisir-sa-maison-de-retraite

http://www.liberation.fr/societe/2011/02/09/le-cout-des-maisons-de-retraite-est-scandaleusement-trop-eleve_713493

 

 

 

 

Lire la suite

"Isabelle Loirat veut continuer" Ouest France 06 12 2013

9 Décembre 2013 Publié dans #Conseil Municipal Nantes

logo ouest franceIsabelle Loirat veut continuer Ouest France Mun 2014 06 12

 

http://www.ouest-france.fr/isabelle-loirat-veut-continuer-1772105

"Isabelle Loirat veut continuer"

 

Ouest France Nantes 6 décembre 2013

Recueillis par Philippe GAMBERT.

 

L'élue a pris ses distances avec le Modem et est prête à travailler avec les Verts. Mais rien n'est encore calé.

Trois questions à...

 

Isabelle Loirat, vous êtes conseillère municipale d'opposition à Nantes depuis 2008, êtes-vous motivée pour un autre mandat ?

 

J'ai pu ressentir une certaine lassitude avant l'été. Mais conseillère municipale, c'est très intéressant. Je conseille d'ailleurs à tout le monde de donner un peu de sa vie à une collectivité. Soit à travers une association ou un mandat. J'ai eu la chance d'engranger ma première expérience face à Jean-Marc Ayrault. On apprend plus vite.

 

Sur quelle liste, voulez-vous repartir ?

 

Nous sommes en discussion avec Pascale Chiron, tête de liste EELV. Je salue sa démarche. L'indépendance des écologistes me paraît être une bonne chose. Dans le dossier de Notre-Dame-des-Landes (NDLR : Isabelle Loirat est très opposée à ce projet d'aéroport, comme les Verts), on a appris à travailler ensemble.

Mais rien n'est encore calé. Il reste plein de choses en suspens. Notamment concernant le programme. La liste EELV va-t-elle reprendre nos propositions concernant le téléphérique, le repositionnement de la gare ? En outre, l'ouverture ne doit pas se limiter a deux noms : Benoît Blineau et moi (les deux élus sortant du Modem).

 

Vous êtes issus du Modem, quelle est votre position par rapport à ce parti ?

 

Compte tenu du rapprochement avec l'UDI, je n'ai pas repris ma carte en novembre dernier. Je fais donc partie de la société civile, comme on dit. Ce qui m'intéresse c'est de construire, de voir ce qu'on pourrait faire ensemble avec EELV pour le mandat 2008-2014*. Un partenariat avec des gens du Modem ou issus du Modem existe ou est envisagé ailleurs à gauche, dans de très grandes villes, comme à Paris, Lille. Pourquoi pas à Nantes ?"

 

http://www.ouest-france.fr/isabelle-loirat-veut-continuer-1772105  

* pour le mandat 2014-2020" bien sûr

 

Lire la suite

"Téléphérique Nantes : l'hypothèse avance" Presse Océan 02 12 2013

2 Décembre 2013 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble

 

   

 

 

"Téléphérique : l'hypothèse avance" Presse Océan du 02 12 2013

 

TPH-l-hypothese-avance-Presse-O-02-12-13.JPG

 

Transports. Parmi les 4 pistes de réflexion présentées en 2014 aux élus de l'agglomération

 

 

"Téléphérique : l'hypothèse avance"

 

L'enquête sur le franchissement de la Loire continue. La faisabilité d'un transport par câble est aussi mise à l'étude.

 

Certains ont ri sous cape quand le MoDem a lancé l'idée [en novembre 2007]. Mais l'hypothèse d'un transport par câbles entre le nord et le sud de l'agglomération n'est pas écartée. En témoigne l'appel d'offres lancé par Nantes métropole auprès des cabinets spécialisés pour l'étude de faisabilité de ce mode de transport.

 

Trois périmètres différents mis à l'étude pour franchir la Loire par les airs

 

Le dossier du franchissement de la Loire ouvert par le conseil communautaire le 24 juin dernier, avance donc son chemin. Dans ce cadre, la collectivité a demandé à l'administration de procéder à "des études de faisabilité technique pré-opérationnels de différentes solutions de franchissement afin d'évaluer les conditions de réalisation" et de coûts sans doute ! L'analyse porte sur quatre solutions potentielles : l'élargissement du pont Anne-de-Bretagne, le creusement d'un tunnel entre Trnetemoult et Chantenay, la construction d'un pont à transbordeur et, donc, un transport par câble. Elles seront toutes étudiées techniquement et financièrement.

L'appel à étude, et non à réalisation, pour le transport par câble précise trois périmètres d'implantation, ce qui semble nouveau. Le premie concerne une liaison directe entre la gare de Chantenay et la Grande Ouche à Bouguenais-Les-Couets. Les deux autres passent au dessus de l'île de Nantes. L'un va de la gare maritime, à la Trocardière à Rezé. Et le second périmètre, plus audacieux, part de la gare maritime, franchit l'île de Nantes, fait un coude à la hauteur de la gare de Pont-Rousseau et s'achève à la hauteur de la station de busway Greneraie à Nantes sud.

Tous ces scénarios doivent inclure des arrêts intermédiaires sur l'île de Nantes. Et doivent s'appuyer sur des liaisons avec le Chronobus (C1 et C10 au nord) ou le tramway (lignes 1 au nord, 2 et 3 au sud Loire). Mais il n'est pas interdit d'imaginer une association des solutions routière et aérienne."

 logo presse ocean

J-D. Fresneau. Presse Océan du Lundi 2 décembre 2013  

 

 

 

 

2014 : année d'élection municipale explique sans doute cela.

 

Au début, c'est vrai, avec notre idée de tram aérien sur la Loire qui donnait le vertige à JMA, nous nous sommes sentis un peu seuls. Un mandat plus tard, la proposition est bien installée, il fallait juste qu'elle soit validée à l'extérieur et nous nous réjouissons que cette solution revienne en force dans la campagne. Cela fait un moment qu'on nous parle d'études de Nantes métropole pour savoir si oui ou non c'est possible, on nous a même ressorti des lois de 1941, maintenant il est question d'appel d'offres. Du nouveau quand même sur les tracés étudiés comme le souligne l'article. La métropole va même plus loin que nous en évoquant la desserte de Greneraie ou même de Bouguenais.

 

Finie donc la rigolade côté majorité, il faut se rendre à l'évidence, la proposition de téléphérique était sérieuse, reprise ailleurs, aussi sérieuse que les gens qui la portent. Aujourd'hui, on ne compte même plus les villes ou candidats qui proposent des projets de téléphérique. (voir catégorie téléphérique sur ce blog, n'hésitez pas à remonter dans l'historique des articles pour voir tout le chemin parcouru)

 

Vous imaginez un jour un tel retournement sur le dossier NDDL ? 

 

 

 http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-nantes-etude-de-faisabilite-pour-un-telepherique_fil-2442619_actu.Htm (pour la couleur des télécabines, j'aurais une préférence pour le rouge qui va mieux avec le gris... mais merci pour le montage photos)

 

Lire la suite