Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aérien : les compagnies s'attendent au pire

3 Juin 2008 Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Article paru dans Le Parisien Aujourd'hui en France le mardi 3 juin 2008

«SANS DOUTE la plus grande crise à laquelle nous ayons jamais été confrontés. » Giovanni Bisignani, le directeur général de l'Association internationale du transport aérien (Iata), n'y est pas allé par quatre chemins, hier à Istanbul (Turquie), pour expliquer les conséquences de la flambée du pétrole sur le secteur. Selon l'Iata, qui représente plus de 240 compagnies et 94 % du trafic international, l'aérien pourrait afficher des pertes de 6,1 milliards de dollars en 2008 si le baril se maintient autour des 130 $.

En avril, la Iata tablait encore sur des gains de l'ordre de 4,5 milliards de dollars pour 2008. « Ces six derniers mois, 24 compagnies aériennes se sont effondrées », compte Bisignani. Et visiblement, la casse ne fait que commencer. Hier, le patron de la branche allemande d'Easyjet s'est livré à une prédiction qui fait frémir : « 50 compagnies européennes sont menacées. Il restera cinq compagnies de premier rang en Europe : British Airways, Air France-KLM, Lufthansa, Ryanair et nous. »

Comme la plupart des professionnels touchés par la hausse du pétrole, les compagnies aériennes ont réclamé aux gouvernements du monde entier d'être soutenues financièrement. Les voyageurs devraient bientôt prendre conscience de la crise. « Les tarifs vont refléter la structure des coûts », a prévenu Giovanni Bisignani . Autrement dit : les prix des billets vont prochainement augmenter.


link

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article