Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Débat public NDDL : pourquoi ce débat le 13 novembre ?

7 Novembre 2008 , Rédigé par Isabelle LOIRAT Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

 
Nous continuons notre action sur ce dossier car le débat n'est pas clos, ne l'a jamais été d'ailleurs.
 
L'aéroport n'est pas construit, c'est donc toujours le temps de l'ACTION, de l'INFORMATION des citoyens.
Il faut arrêter les frais, il est temps de "siffler la fin de la récré".

De nombreux recours devant Tribunal Administratif, le Conseil d'Etat, et la Commission Européenne sont en cours.

Dans l'Enquête d'Utilité Publique (page 36/81) seuls "3 scénarios de croissance ont été pris en considération :
        - 2 scénarios pour lesquels la croissance économique suit les évolutions passées avec toutefois une légère accélération liée au développement des échanges à l'échelle mondiale
        - 1 scénario de croissance éco soutenue"
A aucun moment un scénario avec une baisse ou une crise comme nous vivons actuellement n'a jamais été envisagé. Comme si les porteurs du projet NDDL ne voyaient toujours pas cette crise.
Quel crédit accorder à un tel prévisionnel ? 
Un nouveau plan de financement a t'il été envisagé adapté au contexte actuel ?
 
La situation a changé depuis le débat public qui remonte à 2002.
A l'époque, l'AGV n'existait pas, pas plus que la volonté d'AIR FRANCE ou VEOLIA d'affréter des TGV..
Le Grenelle de l'Environnement n'avait pas eu lieu.
JM AYRAULT n'avait pas encore signé le Pacte Ecologique de Nicolas HULOT et ne s'était pas engagé à lutter contre l'étalement urbain. Pour l'instant ce qui se profile c'est plutôt le risque d'étaler Nantes jusqu'à Notre-Dame-Des-Landes !
 
Des citoyens se relaient chaque jour devant le Conseil Général de Loire-Atlantique.
 
La DUP signée par François FILLON tombée du ciel en pleine campagne municipale et cantonale et les appels à candidature ne sont pas des arguments. Ce n'est pas parce qu'on a des devis pour une nouvelle salle de bains à 30 000 euros qu'on va la faire !  Que vaut aujourd'hui ce devis de 2002 ?
 
Le transport aérien connaît une crise sans précédent cf rapport IATA du 27 oct 2008 qui annonce pertes supérieures à 5 milliards de dollars pour 2008.

Revue de presse :  
"Le nouveau TGV intéresse... Air France !" Aujourd'hui en France le 02-02 2008
"Le TGV envisage de passer à la vitesse supérieure pour mieux concurrencer l'avion" Les Echos 15-10-2008
"Le TGV du futur est déjà sur les rails" Ouest France le 06-02 2008
" A 300 km/h, le TGV se sent pousser des ailes" PO du 15-10 2008
"NANTES : l'aéroport de la discorde" L'express du 02-10 2008
"Agglo : les grands projets maintenus" "JMA entend rester ferme...l'aéroport NDDL qu'il faut faire" 17-10 2008
"Le secteur aérien pris dans la tempête du siècle" Le Monde 23 07 08
"Air France s'allie à Veolia pour lancer ses propres TGV" 20 Minutes.fr du 08 09 08
"Air France-KLM : "Bientôt opérateur de TGV avec VEOLIA" Le Figaro et Investir.fr 08 09 08
"Air France se lance avec Veolia dans l'aventure TGV sur Combourse.com le 080908
M. BISIGNIANI, IATA annonce plus de 5 milliards de perte dans l'aérien en 2008. 27 octobre 2008.
"Air France s'apprête à affronter un rude hiver" Ouest France 22-10-08
"Les ailes coupées du transport aérien" Presse Océan 25-10-08
"L'aéroport de Nantes est loin de ses records de croissance" PO 25-10-08. On est passé d'une croissance du trafic à 2 chiffres à une croissance à 6%
"Aéroport : les vols nationaux sont à la peine" Ouest France 25-26 Oct 2008
"La crise plombe les ailes du transport aérien"  Ouest France 25-26 oct 2008
"Climat : les compagnies aériennes devront payer" Ouest France 25-26 Oct 2008
"Projet d'aéroport : candidatures closes" 28 10 08
"Aéroport : Bercy trouvera les millions nécessaires " P Mareschal OF 21-22 juin 2008.

Dans l'entourage de Jean-Marc AYRAULT qui tient "mordicus" à son "Ayraultport" et ne nous a même pas répondu, on reconnaît l'échec flagrant:  Nous sommes fortement concurrencés par Rennes...Dans 3 ans, elle sera à 1h27 de Paris. autrement dit, elle sera plus attractive que nous, notamment pour les entreprises". (Ouest France 01-11-08)
C'est vrai. Mais c'est parce qu'un mauvais choix a été fait. Nantes, la CCI, le Conseil Général 44 et la Région Pays de la Loire ont fait le choix d'un gros aéroport à NDDL tandis que Rennes et la Bretagne ont fait le choix du rail, de la LGV et de l'AGV pour demain.

Au moment d'engager la responsabilité des élus porteurs du projet et les générations futures sur une telle dépense (2,5 à 3 milliardsd'euros), nous estimons que le sujet mérite un débat.
 
Que pense Madame Ségolène ROYAL de ce projet NDDL, elle qui était soutenue et "éclairée" par Monsieur Bruno REBELLE ancien de GREENPEACE pendant la campagne présidentielle ?
 


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article