Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Centrale nucléaire de Chinon : pollution dans la LOIRE

12 Novembre 2008 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #La Loire - la Mer - l'Eau

Centrale nucléaire de Chinon : pollution dans la Loire. Une fuite d'huile industrielle provenant de la centrale nucléaire de Chinon a occasionné une pollution des eaux de la Loire, a déclaré la Préfecture d'Indre-et-Loire.

La centrale nucléaire de Chinon a provoqué une pollution de la Loire. De l'huile industrielle aurait été « rejetée » par la centrale nucléaire de Chinon, hier mercredi 24 septembre 2008 dans la Loire. La pollution s’étendrait sur environ 15 kilomètres.
"... pollution de 10 mètres cubes sur 15 km allant de Port-Boulet (Indre-et-Loire) à Montsoreau (Maine-et-Loire), a été stoppée en début de soirée. link 
http://www.leparisien.fr/faits-divers/chinon-fuite-d-huile-a-la-centrale-nucleaire-24-09-2008-253465.php

Lors d'une opération de maintenance réalisée mercredi en fin de matinée à la centrale de Chinon, de l'huile industrielle a été rejetée dans la Loire, "suite à la défection d'une pompe", a indiqué la préfecture.
link http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/09/25/01011-20080925FILWWW00550-fuite-a-la-centrale-nucleaire-de-chinon.php

Mais dormez bien, car comme d'habitude "cet incident est sans danger pour la population"  dit  la Préfecture. 

Comme les huiles dans l'alimentation ? Et oui, il va falloir qu'on s'habitue à les retrouver ces huiles "recyclées" dans notre eau potable et dans notre alimentation...

Encore un problème de plomberie ! Comme à la raffinerie de Donges qui a pollué la LOIRE deux fois en six mois en 2008 pour des problèmes de tuyauterie et de pompe.

Et depuis le 25 septembre, pas un mot, plus rien dans les journaux, pas de nouvelle de l'enquête de gendarmerie et du suivi de la justice par l'article du Figaro. C'est pour cela que je vous en parle aujourd'hui. Pour qu'on n'oublie pas.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article