Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réaménagement de Guist'hau : le MoDem dégaine son projet

23 Novembre 2008 , Rédigé par Isabelle LOIRAT Publié dans #Conseil Municipal Nantes

Actualité Nantes

vendredi 21 novembre 2008

Article PRESSE OCEAN du 21 novembre 2008

Réaménagement de Guist'hau : le MoDem dégaine son projet

 

Le projet du MoDem consisterait à supprimer les stationnements en épi le long du mail central pour y créer des pistes cyclables en site propre. : Photo archives Nathalie Bourreau

Pour les élus centristes, le réaménagement du boulevard Guist'hau devient urgent. Ne voyant rien venir, ils proposent leur propre projet.

Un mail central bordé d'arbres, des places de stationnement en épi, deux voies de circulation de chaque côté, des trottoirs étroits : depuis un siècle, la configuration de l'ancien boulevard Delorme, rebaptisé Gabriel-Guist'hau (*), n'a pratiquement pas changé.

« Rien n'y a été fait depuis l'élection de Jean-Marc Ayrault à la mairie, il y a 20 ans », déplore Benoît Blineau, conseiller municipal MoDem au côté d'Isabelle Loirat.

Un axe dangereux

Pour les deux élus centristes, le réaménagement de Guist'hau est urgent. « Il y a un gros problème de sécurité sur cet axe. Les voitures roulent très vite, les trottoirs font 80 cm de large et sont régulièrement envahis par les poubelles, obligeant les piétons à marcher sur la chaussée », explique Isabelle Loirat.

« Tous les jours, des dizaines de collégiens et de lycéens manquent de se faire renverser. C'est un miracle qu'il n'y ait pas plus d'accidents », témoigne cette enseignante. « On frôle le drame très souvent », confirme cette mère de famille qui habite le quartier.

Relancer le débat

En mars 2007, après avoir démenti une rumeur faisant état d'un projet consistant à faire passer les bus sur le mail central, l'adjoint à l'urbanisme d'alors, Jean-Marie Pousseur, avait vaguement évoqué le retraitement du boulevard lors d'un conseil municipal. « Depuis, rien », résume Benoît Blineau.

Prenant le taureau par les cornes, les élus MoDem ont donc planché depuis la rentrée sur leur propre projet, en espérant « relancer le débat » autour de Guist'hau.

Pistes cyclables

Plutôt bien pensée, la proposition centriste ne prévoit ni bouleversements ni gros aménagements. « L'idée de départ, c'est de conserver le mail piétonnier central, avec une piste cyclable en site propre de chaque côté, à la place des parkings en épi ».

De chaque côté du mail ne resterait qu'une seule voie de circulation pour les voitures avec, en plusieurs endroits, des chicanes permettant au bus de s'arrêter sans bloquer la circulation.

Des places de stationnement payant seraient créées côté trottoirs (élargis à 1,50 m) tandis que, côté mail, des emplacements « stop & go » seraient réservés aux arrêts de courte durée.

Un mail animé l'été

Au passage, Guist'hau perdrait une quarantaine de places de parking sur 240. Le prix à payer pour rendre le boulevard plus vivable pour les riverains et espérer y attirer de nouveaux commerces.

« L'été, il pourrait y avoir des animations sur le mail », rêve tout haut Isabelle Loirat, en espérant que ce projet, « qui peut être amendé », inspire la mairie.

Xavier Boussion Presse-Océan

(*) Du nom d'un ancien maire de Nantes (1863-1931), député et plusieurs fois ministre entre 1910 et 1924.

 

 

Précision. Les animations évoquées sont : kiosque à journeaux, colonnes type Morice, kiosque à glaces en été...

Nous avons travaillé ce projet aussi avec Marie-Annick MAIN, Maryvonne BONNY et Lionel JOUAN qui étaient aussi présents à la conférence de presse. Un grand merci à eux.

 

Article OUEST FRANCE du 21 nov 2008

Guisth'au : des idées pour aménager le boulevard

 

Les élus et militants du MoDem proposent un réaménagement du boulevard Guisth'au afin de réduire le danger pour les piétons et créer des pistes cyclables.

Les élus et les militants du centre démocrate ont des idées. Et le font savoir. Hier ils ont présenté leur projet pour améliorer la sécurité de tous, boulevard Guist'hau. Le but est d'inciter les citoyens à participer à la réflexion. C'est ce que Benoit Blineau, porte-parole, appelle « L'atelier d'urbanisme citoyen ». « Notre initiative est lancée face au déficit de démocratie de la municipalité ». Et pan sur le bec à la majorité de gauche !

Mais, revenons au boulevard Guist'hau. Dernièrement, les chauffeurs de bus de la Tan ont pointé du doigt les risques d'accident dans ce secteur, en particulier aux arrêts de bus. Dans ce secteur, il y a un grand nombre d'établissements scolaires. Et les trottoirs exigus (80 cm) débordent aux heures de pointe. Le stationnement en épis augmente les risques quand les automobilistes reculent sur la chaussée. Le danger est réel. Chacun s'accorde sur ce point. Les syndicats, en particuliers la CFDT, ont demandé des aménagements d'urgence.

« Un vrai point noir »

De leur cogitation, les militants et sympathisants du MoDem en ont tiré une proposition concrète. « Nous préconisons le maintien du mail central. Cette promenade serait réservée aux piétons. Mais nous proposons la création, de part et d'autre de ce mail, d'une piste cyclable. » Cela impliquerait la suppression des stationnements en épi. En revanche, des places seraient créées en longueur de chaque côté total du boulevard. Enfin les trottoirs seraient élargis. Il passerait de 80 cm de large à 1,50 m. Ces aménagements, qui ont aussi l'avantage de ne pas toucher aux arbres, permettraient une circulation apaisée. En revanche, le nombre de places de stationnement serait réduit et passerait grosso modo de 240 à 200.

La ville va-t-elle saisir la balle au bond et insuffler une réflexion citoyenne sur ce sujet ? Rien n'est moins certain. Il semble en effet que le réaménagent du haut du centre-ville (de la place Graslin au boulevard Guist'hau, en passant par les rues Racine, Cassini, etc.) n'est pas une priorité, même s'il s'agit d'un objectif à moyen terme. « Mais plutôt que de vouloir lancer un chantier global, on pourrait peut-être, sans trop attendre, commencer par le boulevard Guist'hau, un vrai point noir », répond en substance le MoDem.

Philippe GAMBERT.
Ouest-France

 

 

Les propositions du MoDem permettent de préserver un mail piétonnier central tout en créant deux pistes cyclables.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article