Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma première Vigie citoyenne Notre-Dame-Des-Landes

12 Janvier 2009 , Rédigé par Isabelle LOIRAT Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Depuis le mois d'octobre, des citoyens opposés au projet d'aéroport à Notre-Dame-Des-Landes, se relaient tous les jours sauf le dimanche de 8 h à 18 heures pour assurer une Vigie citoyenne devant le Conseil Général de Loire-Atlantique à Nantes jusqu'à l'abandon du projet. 

Ce matin, c'était mon tour, j'ai donc participé à ma première Vigie citoyenne.

Lorsque je retrouvais Blandine à 7 h 45 avec qui je devais assurer la Vigie jusqu'à 13 heures, il faisait froid, il y avait du brouillard et  l'Erdre elle-même était gelée. La perspective de porter "les pancartes sur le buste" et d'être ainsi "exposée" dans la rue ne m'emballait pas vraiment non plus.

Haut les coeurs ! Le dossier mérite bien d'envoyer au diable ces petits désagréments.

Première chose : l'organisation bénévole des citoyens vigilants est tout à fait remarquable.

Ce que je retiens de cette Vigie, ce sont les gens, les rencontres, ceux qui se sont arrêtés, ceux qui sont venus discuter avec nous, peu d'élus, UNE élue, quelques salariés du CG, des adhérents du MEI, de Place au Vélo, des militants du DAL, quelques "entarteurs", de simples citoyens, et même un proche collaborateur du Président du CG qui nous a demandé "pourquoi nous n'étions pas devant Nantes Métropole ou le Conseil Regional qui sont tout autant porteurs du projet Notre-Dame-Des-Landes ?"

Si nous sommes devant le Conseil Général, c'est parceque celui ci s'apprête à livrer aux bétonneurs des terres agricoles tout en disant qu'il faut lutter contre le gaspillage des terres agricoles ! On nous répond que "ces terres ne valent qu' un ou deux millions d'Euros" comme si leur valeur se résumait dans l'esprit des porteurs du projet à une seule valeur  financière.  Toujours cette vision économique des choses. Et la valeur nourricière de ces terres qui pourraient produire une agriculture de qualité et biologique à proximité de Nantes ? N'est-ce pas un des engagements du Grenelle de l'Environnement ?

J'invite et encourage tous ceux qui le peuvent à assurer eux aussi une Vigie ou au moins à passer soutenir ceux qui l'assurent.

Car pendant que certains donnent de leur temps, d'autres nous font passer à grands renforts de communication ou dans la presse des informations erronnées ou partielles : l'aéroport de Nantes ne connaitrait pas la crise et afficherait un taux de croissance du nombre de passagers de plus de 5 % avec 2,7 millions de passagers en 2008, sous entendu "il faut construire Notre-Dame-Des-Landes", conformément à ce qu'a réaffirmé le député maire de Nantes Jean-Marc Ayrault dans son interview accordée à son magazine Nantes Passion de janvier 2008.

Ce qu'on ne nous rappelle pas c'est que les années précédentes, on enregistrait des taux de croissance à 2 chiffres. Alors certes, il y a croissance du trafic mais celle-ci est en chute libre, passant de 12 à 5 % !!

Et une info capitale manque : combien de mouvements d'avions à Nantes en 2008 ?

(pour mémoire : 73000 mouvements à Nantes en 1999 à 58 000 en 2006, à 38 000 en 2005.
Source : Verts 44 Conseil Régional juin 2008)

Si le nombre de mouvements a encore baissé en 2008 (même si dans le même temps on a enregistré une hausse du nombre de passagers), cela signifie que Nantes Atlantique n'est pas saturé. Et cela n'arrange pas les affaires des porteurs du projet car la saturation de Nantes Atlantique était leur principal argument.

Avec la crise, on voit bien qu'ils vont nous servir maintenant l'argument de "Notre-Dame-Des-Landes pour soutenir l'emploi".

Mais on peut aussi soutenir l'emploi local en rénovant les logements, les collèges, en construisant les maisons de retraite et les crêches qui manquent tant pour s'adapter à notre nouvelle démographie, aménageant des transports en commun de qualité,  etc...bref en investissant dans ce qui nous manque vraiment et nous avons tous besoin. Le Conseil Général va devoir gérer en juin le RSA dans un contexte d'explosion du chômage, le vieillissement de la population et sa dépendance croissante. Il faudra faire des choix responsables.

Un grand merci à Blandine pour m'avoir "pilotée" sur cette première Vigie.


"Ne doutez jamais qu'un petit groupe d'individus conscients et engagés puisse changer le monde. C'est même de cette façon que cela s'est toujours produit" Margaret MEAD


Vigie citoyenne ST et IL devant CG44 juin 2009
Depuis j'ai repris un tour de vigie avec Sylvie Tassin présidente du MoDem de Nantes.
C'était en été, c'était une très belle journée, on mourrait de chaud et de soif mais la cause en valait la peine !

Si on avait su que quelques mois plus tard, François Bayrou viendrait enfin sur le site de Notre-Dame-Des-Landes.



(Sylvie Tassin présidente du MoDem de Nantes, Dominique Forest de l’Acipa et Isabelle Loirat conseillère municipale MoDem à Nantes, Vigie citoyenne en juin 2009)


Billet modifié en février 2010

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Benoit 20/01/2009 16:10

Kimbé raide, pa moli.

Isabelle Loirat 04/02/2009 17:42


Oui nous tenons le coup, je recommence même demain.