Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Devinette Economie : savez-vous quelles sont les 5 premières entreprises françaises ?

14 Mars 2009 , Rédigé par Isabelle LOIRAT Publié dans #Economie - Energies


Quelles sont les entreprises françaises du CAC 40 qui réalisent le plus gros chiffre d'affaires en 2008 ?
Prenez le temps de chercher 30 secondes et essayez de trouver 5 noms.
...

...

...

...

...

...

Source Pricewaterhousecoopers pour Le Monde, publié dans les pages Economie du journal Le Monde daté du vendredi 13 mars 2009.

Pour la première c'est facile, je suis sûre que vous avez tous trouvé. Elle vient de défrayer la chronique en affichant des bénéfices de 14 Milliards d'euros et en même temps d'annoncer la disparition de quelques 500 emplois, elle est célèbre aussi pour les marées noires comme l'Erika ou la pollution de l'estuaire de la Loire en mars 2008. C'est TOTAL bien sûr dont le chiffre d'affaires s'élève à 179 Milliards d'Euros. 
C'est donc le pétrole, énergie fossile, qui arrive en premier.

La deuxième, et c'est surprenant, car l'entreprise est plus discrète, c'est AXA, le géant français de l'assurance, le bébé de Claude Bébéar qui se place au deuxième rang avec un CA de 91 Milliards.  Notez tout de même l'écart gigantesque entre les deux premières entreprises françaises, entre les 179 Milliards du premier et les 91 du second.

La troisième - et là je ne m'y attendais pas du tout - c'est CARREFOUR, roi des supermarchés et d'un mode de vie qui nous emballe de moins en moins.

La quatrième c'est ARCELOR MITTAL (CA 84 Milliards, sidérurgie) que vous connaissez tous cf. les promesses de Gandrange.

La cinquième c'est encore un mastodonte des énergies : GDF SUEZ avec un CA de 83 Milliards.

Et la sixième ? et bien c'est encore un autre géant de l'énergie mais après le pétrole et le gaz, voici le nucléaire avec EDF (CA 64 Milliards).

Enfin la septième entreprise est PSA PEUGEOT CITROEN qui affiche un CA de plus de 54 Milliards.

Je m'arrête là pour les chiffres, je n'ai retenu que les entreprises dont le CA était supérieur à 50 Milliards d'Euros.

Sur les 7 premières entreprises françaises, 3 appartiennent au secteur des énergies (fossiles), et une à celui de l'automobile.
Les énergies sont donc bien le nerf de la "guerre économique" et ceux qui les tiennent sont bien les maîtres du jeu.

S'intéresser à ce secteur primordial des énergies c'est s'intéresser à notre économie autant qu'à l'écologie.

Je dis cela aussi pour tous mes amis du MoDem qui ont encore tant de réticences vis à vis de Cap21 et de l'écologie politique.

Nous avons devant nous un chantier gigantesque, une révolution énergétique et économique à faire : passer des énergies fossiles (pétrole, gaz, nucléaire, charbon...) aux énergies renouvelables (ER = solaire, éolien, hydraulique, biomasse).
Nous n'avons pas le choix et nous devons le faire.

Nous voyons bien pourtant que nous en sommes encore très loin.Tant que nous continuerons à mettre tous nos oeufs dans le même panier : à savoir le nucléaire, qui absorbe encore 85 % du budget de notre recherche sur les énergies et s'apprête à engloutir des dizaines de milliards dans trois EPR (qui ne marchent encore pas), nous n'aurons jamais les moyens de développer un bouquet suffisant d'Energies Renouvelables, capable de remplacer à terme le pétrole et les autres énergies fossiles.

Cette révolution énergétique/économique ne se fera pas non plus sans revoir simultanément notre mode de production énergétique, c'est-à dire aller vers une production décentralisée de nos énergies.

Les ER ce sont aussi des centaines de milliers d'emplois, des idées de reconversion, de formation pour nos jeunes, pour tous les artisans et les entreprises de France mais aussi d'Europe. Nous avons tout à inventer pour le XXIè siècle : nos transports de demain, notre habitat, notre alimentation etc...
Passer aux ER à l'échelle de la planète c'est aussi donner une chance à l'Afrique, à tous les continents, c'est mettre un terme à la domination énergétique donc économique mondiale d'une poignée d'acteurs économiques.

Un jour viendra où nous consommerons moins d'énergie, où nous les citoyens produirons tous un peu ou beaucoup de l'énergie dont nous avons besoin, où la première entreprise française ne sera plus un "pollueur sponsor notoire" comme TOTAL mais sera remplacée par une entreprise vertueuse et exemplaire du développement durable.

Mais pour cela, il faut d'abord que vienne le jour où les CITOYENS, avec leur bulletin de vote, auront changé la classe politique pour choisir enfin ceux qui les emmèneront vers un autre projet de vie.

Aux urnes citoyens !



Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Inconnu 04/01/2011 21:41


Plutôt qu' "Aux urnes citoyens:", j'aurais mis "Aux arbres citoyens"
Ceci en référence à la chanson de Yannick Noah, personnalité préférée des français.