Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Conseil municipal du 3 avril 2009

3 Avril 2009 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Conseil Municipal Nantes

La délibération (n° 24) suscite de nombreuses questions.
On y trouve de tout : de la télésurveillance aux horodateurs en passant par les trappes de désenfumage mais surtout :

2, 5 Millions d'Euros HT pour acquisition de matériels et logiciels
900 000 Euros HT pour des prestations d'expertise informatique
4 Millions HT pour la refonte de nantes.fr et du site du Musée des Beaux Arts.
Etait-ce vraiment une priorité en ce moment ?
La municipalité dénonce sans cesse le désengagement de l'Etat soit 2 Millions et en même temps n'hésite pas à dépenser le double (4 M) pour refaire un site internet !

Autre dépense qui interpelle, 36 M d'Euros pour l'extension du Musée des Beaux Arts. (délibération n° 21)
Nous sommes évidemment pour la culture bien sûr (c'est même mon job de faire visiter des musées) mais est-ce que la relance nantaise pourrait aussi tenir compte d'autres priorités comme le besoin de logement très social ou le soutien aux entreprises en difficulté ?
En plus on voudrait nous faire passer cela pour une nouveauté "un gd musée d'art". Mais le Musée des Beaux Arts est déjà un musée d'Art (moyenne 300 visiteurs par jour)
Entre la Fabrique à 27 ou 29 millions, Estuaire à 8 M sponsorisé je le rappelle par TOTAL, maintenant 36 M sur les Beaux Arts, cela donne l'impression d'une relance basée uniquement sur la culture. Cela ne peut suffire.

L'augmentation du prix des transports ne fait pas partie des délibérations mais elle est au coeur des préoccupations des Nantais en ce moment. Elle vient s'ajouter à la hausse des impôts locaux.


Je profite de ce point pour aborder le sujet de l’extension du stationnement payant que nous avons certes approuvé l’année dernière, mais qui, compte tenu de l’augmentation des tarifs des transports en commun n’est pas acceptable pour les citoyens.

Il s’agit en fait d’une double peine.

Nous devons faire preuve de logique : soit nous luttons contre la circulation automobile en ville et nous privilégions l’utilisation des transports en commun et des transports doux (vélos , extension du Bicloo), soit nous considérons que les transports en commun coûtent trop cher à la collectivité et dans ce cas on favorise l’usage de la voiture.

Si nous voulons obtenir un vrai report de la voiture vers les transports en commun, il va falloir s'y prendre autrement.

Chaque jour qui passe dévoile un peu plus la signification du « et plus » du slogan de campagne « Nantes et Plus ».


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article