Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alerte à la bombe : évacuation de la centrale nucléaire de Chinon

30 Avril 2009 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #La Loire - la Mer - l'Eau


C'est quoi toutes ces alertes à la bombe sur les rives de la Loire aujourd'hui ?

Evacuation de la centrale nucléaire de Chinon

Source REUTERS, le jeudi 30 avril 2009 à 13:33

 

La centrale nucléaire de Chinon, dans le département de l'Indre-et-Loire, a été évacuée jeudi à la suite d'une alerte à la bombe, annonce EDF.

ALERTE À LA BOMBE À LA CENTRALE NUCLÉAIRE DE CHINON

 

L'alerte a été déclenchée par un appel téléphonique anonyme passé peu avant 06h00 du matin. Le site a alors été immédiatement évacué mais la centrale continue de fonctionner.

"Les points névralgiques du site, comme la salle des commandes, ont été vérifiés", a indiqué une porte-parole d'EDF.

Plusieurs groupes de gendarmes, arrivés sur les lieux peu de temps après l'alerte, continuaient leurs vérifications dans le reste de la centrale, a précisé la préfecture d'Indre-et-Loire, ajoutant que des démineurs étaient également arrivés sur le site dès 11h00 du matin.

"On saura en début d'après-midi s'il y a une bombe ou pas", a ajouté une autre porte-parole d'EDF.

L'appel proviendrait d'une cabine téléphonique de Chinon a encore indiqué la préfecture.

Depuis le mois de janvier, le site de Chinon connaît des journées de grève à répétition dans le cadre d'actions nationales portant sur les salaires.

La CGT a annoncé en début de semaine une nouvelle journée d'action ce jeudi.

"L'alerte à la bombe n'a rien à voir avec l'action d'aujourd'hui, on attend un éclaircissement (sur sa nature) dans les jours à venir", a dit un porte-parole de la CGT.

La centrale de Chinon possède quatre réacteurs de 900 mégawatts chacun et contribue à environ 5% de la production d'électricité française.

Mathilde Cru et Muriel Boselli, édité par Yves Clarisse



A noter : le délai entre l'alerte reçue à la centrale de Chinon à 6 h du matin et les citoyens prévenus seulement après 13 h 30.
L'info a été reprise sur de nombreux site francesoir.fr, le point.fr

La dernière fois que je vous ai parlé de la centrale nucléaire de Chinon c'était en novembre 2008 au sujet d'une fuite dans la Loire.
La ville de Chinon est sur la Vienne mais la centrale nucléaire d'Avoine Chinon est bien sur la Loire.
 
Pas facile de faire coexister des sites industriels à hauts risques classés Sévéso (centrales nucléaires du Val de Loire) et de grands sites classés Unesco (les châteaux de la Loire).

Nous avons le même problème ici à Nantes sur la Loire.
En effet, notre proposition de demande de classement Unesco de l'estuaire de la Loire (voir articles du 16 novembre 2007 Ouest France, 20 Minutes, Presse Océan*, Le Point ) a été reprise ensuite par Jean-Marc Ayrault et nous en sommes très heureux.

Le dossier ne pourra être traité à Nantes sans poser ces questions : Unesco ou Seveso ?
Ou les deux mais comment ?

C'est même pour cela que nous avons proposé le prolongement du classement Unesco pour l'estuaire de la Loire, afin de mettre sur la table la question des risques industriels Seveso.


Le Point 29 novembre 2007. "Un MoDem tendance bio. La protection de l'environnement c'est justement le coeur du projet de Benoît Blineau, également conseiller sortant d'opposition et candidat affiché du MoDem. Ce dernier, moins connu sur la place, affirme vouloir conduire une liste autonome jusqu'au bout, entre une gauche « qui se radicalise » et une droite trop proche de la ligne Sarkozy à son goût. Secondé par Isabelle Loirat, une ancienne militante de Cap 21, le mouvement de Corinne Lepage, il a décidé d'occuper le terrain très rapidement en rendant publics des projets concrets, qu'il espère voir repris dans le débat.
Lors de sa première intervention publique, mi-novembre, le MoDem nantais a ainsi suggéré la construction d'un téléphérique entre la butte Sainte-Anne et l'île de Nantes, la réalisation d'une usine de dessalement d'eau de mer ou la demande de classement (de l'estuaire !) du Val de Loire** au patrimoine mondial par l'Unesco. Autant d'idées qui seront mises en débat par le mouvement de François Bayrou au cours des semaines qui viennent, afin d'attirer l'attention sur une liste qui entend jouer les trouble-fête entre la droite et la gauche."


Ouest  France du 16 novembre 2007 : "La liste de Benoît Blineau entend faire de la Loire l'axe principal de son programme écologique : classement de l'Estuaire au patrimoine mondial de l'Unesco"

Notes:
Presse Océan* : attention dans les articles de 2007, il y a toujours la même erreur : Le Phare ne sera pas sur la butte Sainte Anne mais bien sur l'Ile de Nantes dont il sera la station du téléphérique sur l'Ile de Nantes. On retrouve donc cette erreur aussi dans l'article du Point.
du Val de Loire**  : deuxième erreur dans l'article. Nous avons demandé le classement de l'estuaire bien sûr et pas du Val de Loire qui est déjà classé depuis l'an 2000 !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article