Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Créér un "Carré des Utiles" : le nouveau projet Emploi des élus MoDem de Nantes

16 Octobre 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Conseil Municipal Nantes

 

Les élus MoDem de Nantes Benoît Blineau et Isabelle Loirat ont présenté le 14 octobre 2010 leur nouveau projet axé sur l’Emploi de PROXIMITE dans la ville.

 

 

« Le Carré des Utiles »

 

 

Pourquoi un tel projet ? Quels constats et manques ?

 

L’emploi et la ville de demain  

 

ü     Une situation dramatique de l’emploi, des jeunes en particulier

ü     Une densification nécessaire de la ville

ü     Une difficulté d’installation des jeunes entrepreneurs en ville

ü     Une recherche de proximité liée au vieillissement de la population

ü     Une baisse du commerce et des activités économiques en centre ville au profit de la périphérie cf. coût des loyers et pas de porte

ü     Une disparition d’activités artistiques ou artisanales, pour les mêmes raisons de coût de l’immobilier.

 

D'où la nécessité de RELOCALISER des activités et de l’emploi de PROXIMITE dans la ville redensifiée.

 

 

Description du projet : créer un lieu d’activités et d’emplois de PROXIMITE, un lieu de MIXITE ECONOMIQUE

 

 

·    Mise à disposition de 40 /alvéoles / box/ bureaux / espaces de 20 à 30 m² regroupés dans un espace commun.

Surface totale du projet : 1 000 m2. Un espace à entrées multiples.

 

·    Principe du LOYER MODERE : 8 euros du m2

Soit un loyer moyen de 200 ou 250 euros /mois pour démarrer une activité. L’obstacle majeur d’une installation ou création en centre ville a souvent comme origine une incapacité économique  à supporter les coûts d’installations (loyer, pas de porte et manque de clientèle)

 

·    Le « Carré » a vocation à être un TREMPLIN : une aide au démarrage par un loyer modéré.

 

Cette aide s’adresse :

 

-     aux (jeunes) diplômés ou salariés qui souhaitent créer leur propre activité mais qui n’en ont pas les moyens étant donné le prix des locaux disponibles en ville.

-     aux métiers et services UTILES, en devenir ou en renouveau : métiers traditionnels en voie de disparition, métiers nouveaux liés aux TIC, métiers de services et d’assistance (cf. liste non exhaustive des métiers à la fin du document)

 

 

·        Le « Carré des Utiles » est conçu comme un « facilitateur de ville « 

 

Il permet :

 

-    de répondre  à un besoin de PROXIMITE dans la ville et au vieillissement de la population,

-     la relocalisation d’artisans s’étant éloignés du centre,

-     de s’adapter à la réduction de la part de l’automobile en centre ville.

 

Il s’inscrit dans un nouveau fonctionnement de la ville.

La « mixité économique » est une nécessité, au même titre que la mixité sociale.

 

 

 

·        Le projet s'appuie sur un système de LIVRAISONS

 

-     Recherche de levier sur l’environnement, la « congestion » urbaine et les coûts de déplacements 

-     Livraisons par triporteurs électriques, fourgons etc…développement de la logistique liée aux livraisons

-     dépôt / retrait sous toutes ses formes

 

+ Parking de l'ancien Palais de justice futur Hôtel Radisson 

 

·    Mise en place d’une charte stricte et équitable définissant  les conditions d’accès, la non concurrence avec des activités déjà existantes en centre ville, ainsi que la  rotation liée au succès d’une activité.

 

 

·        Où ?

 

      Exemple : dans l’ancienne Gendarmerie, à côté de l’ancien Palais de Justice (futur Hôtel Radisson), dans un quartier appelé à se transformer (départ de la Maison d’Arrêt). Possibilité de verrière pour relier les deux ailes du bâtiment.

 

Le bâtiment est propriété du Conseil Général.

Possibilité de préemption par la Ville de Nantes ou la Communauté Urbaine,

ou de cession possible à l’Euro symbolique.

 

 

La mise en place d’un carré des services demanderait un effort économique à la collectivité. Avec comme préoccupation majeure, un coût de réhabilitation  raisonnable.

  

Qu'on ne nous réponde plus qu’il n’y a pas d’argent alors que de l’argent il y en a pour des projets inutiles et dépassés comme l’aéroport à Notre-Dame-Des-Landes. C’est une question de volonté politique.

 

Le principe du "Carré des Utiles" pourrait être ensuite déployé dans d’autres quartiers : Chaussée de la Madeleine, ancienne caserne Mellinet, etc. Et dans d’autres villes.

  

 

LISTE OUVERTE DES ACTIVITES CONCERNEES (non exhaustive)

 

  • écrivain public
  • web master, TIC
  • service de conciergerie
  • architecte, avocat, ou autre jeune diplômé
  • services aux personnes âgées
  • cordonnier, travail du cuir, bourrelier, réparation vêtements cuir, rémouleur
  • location de petit matériel de bricolage
  • repassage, petite couture, styliste, modiste
  • restauration de meubles, ébéniste, etc.
  • métiers d’art : artiste peintre, photographie d’art
  • encadreur de tableaux
  • comptable, dépannage assistance informatique
  • traducteur, assistance langues étrangères
  • boucle mise en réseau d’artisans
  • événementiel pour les familles
  • structure à visée sociale
  • métiers de la livraison de proximité - "L'Art de la livraison"

 

Benoît Blineau, Isabelle Loirat

En collaboration avec Lionel Jouan, Patrick Boucheron et Martine Bazin

 

 

Contact : « Carré des Utiles »

Elus MoDem, groupe Centre Démocrate –

Hôtel de ville de Nantes : 02 40 41 92 66

 

http://elusmodemnantes.lesdemocrates.fr

 

  

  

 

logo presse ocean

 

" Créer un Carré des Utiles"

 

ACTUALITE NANTES - Samedi 16 octobre 2010

 

 

Pour lire l'article " Créer un carré des utiles " sur le site dePresse Océan.fr  

 

 

 Photo-BB-et-IL-Carre-des-Utiles-Presseocean-16-10-copie-1.jpg

  

Benoît Blineau et Isabelle Loirat rêvent d'un « carré des utiles ». C.Blondeel

 

Des alvéoles de 25 m2 à seulement 200 € par mois, c'est une idée des élus démocrates pour l'emploi.

 

Et pourquoi pas une quarantaine d'alvéoles sous une grande verrière dans la caserne de gendarmerie Lafayette ? Avec dedans, un rémouleur, un cordonnier, un écrivain public, un webmaster, voire un métier de la communication... Alors que « la crise est encore là pour un bon moment, affirme Benoît Blineau, il faut imaginer des solutions pour créer de l'emploi ». Et avec Isabelle Loirat notamment, l'élu MoDem semble en avoir une nouvelle à faire valoir auprès des Nantais.

 

8 € le m2 par mois

 

« Jean-Marc Ayrault a demandé de raisonner sur la ville dans 30 ans. Nous, on n'a pas attendu pour le faire. L'idée est simple et originale... Tout au moins en France ».

 

Les élus MoDem ont ainsi imaginé « le carré des utiles », un lieu où les alvéoles de 25 m2 chacune seraient proposées à 8 € le m2 par mois. Et cela pour une durée maximale de 2 ans, « le temps de lancer leur activité. Le jour où la personne a besoin de salariés, sa place est alors ailleurs ». Et si les commerces existants dans le centre-ville s'inquiètent pour leur propre activité, pas de crainte à avoir : « Une charte est envisagée pour que cela réponde à un vrai besoin de la population. Il n'est pas question de mettre en péril d'autres activités ». Les élus MoDem justifient leur idée comme un besoin de répondre à la « mixité économique et pas seulement sociale ». Révolutionnaire ou simplement pâle copie des pépinières d'entreprises déjà existantes, le principe d'alvéoles est en tout cas pour eux le symbole de « faciliteur de vie ». Pas question de voir dans ce lieu une nouvelle ébauche de « galerie commerciale mais bien de pôle de métiers de proximité ».

 

Cédric Blondeel

 

Presse-Océan

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article