Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Energies, EPR, on en est où ?

4 Décembre 2012 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Economie - Energies

 

Energies, EPR, on en est où ?

 

Depuis le mail fatal, "Atomic Anne" a perdu ses soutiens et son job chez AREVA, remplacée par Luc Oursel fin juin 2011.

 

Les otages ne sont pas revenus. On dépend toujours autant de l'uranium (pas produit en France). 

 

Et voilà qu'EDF nous annonce pour Noël que l'EPR de Flamanville va finalement coûter 8,5 Milliards et pas 3 Milliards comme annoncé au départ par les promoteurs. Non, 5 Milliards ce n'est plus le coût total de l'EPR mais le dépassement des coûts de construction, le simple SURCOUT de l'EPR en 2012. Et rien ne dit que ça s'arrête. A suivre en 2013 et 2014 dans la presse et sur vos factures d'énergie quand on vous expliquera que tout ça "c'est normal", la hausse du prix de l'électricité ou du gaz, c'est normal, c'est parce que c'est indexé sur" je ne sais quoi, c'est "pour développer les énergies renouvelables qui ne sont pas rentables" et patati et patata. C'est surtout indexé sur des mauvais choix stratégiques, industriels, énergétiques, politiques.

 

8,5 Milliards engloutis dans un seul EPR qui n'iront pas dans les investissements vers les énergies non fossiles et renouvelables.

 

C'est une des caractéristiques de l'EPR, ce type de problèmes, AREVA connaît les mêmes difficultés liées aux surcoûts et retards de l'EPR d'Olkiluoto en Finlande.

C'est à cause de tels déboires que des fonds souverains comme celui du Koweït sont apparus pour entrer au capital d'AREVA à la recherche désespérée de fonds.

 

Après on dira que la France n'est pas assez compétitive. On voit bien que ce n'est pas qu'un problème de coût du travail.

 

 

Encore un beau projet certainement "créateur d'emplois, de développement économique", un beau projet de réacteur nucléaire ultra moderne que ces opposants écolos qui veulent "revenir à la bougie" n'avaient encore pas bien compris. Un beau projet certainement soutenu au départ par un maximum d'élus, des "grands" élus majoritaires, démocratiquement élus, vainqueurs aux élections. Mais ce n'est pas pour cela qu'ils ont du nez ou raison.   

 

"La relance du nucléaire, comme la gestion du développement de l'EPR - les chantiers menés par Areva en Finlande et EDF à Flamanville (Manche) accumulent retards et surcoûts- figurent également en haute place dans l'agenda de M. Oursel."

20 Minutes 25.07.2011.

 

 

  

 

Chronologie de l'EPR 2003- 2009 par Catherine Gouëset publiée le 10 11 09 sur l'Express.fr (A lire)

 

ou http://www.lexpress.fr/actualite/environnement/les-deboires-de-la-filiere-nucleaire-epr_827186.html 

 

" Le Niger et nous, relations enrichies à l'uranium" 19.06.2010

 

"Atomic Anne atomisée par un mail fatal" 16.02.2009 

           

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Rosine 02/01/2013 23:52

Une lecture à ne pas manquer aussi

" http://energeia.voila.net/electri/cout_electri.htm "

Avec le nouveau coût du kWh d'électricité EPR (historique du calcul) comparé à celui de l'éolien et du solaire photovoltaïque, les énergies renouvelables dont on parle le plus alors que la
principale est l'hydraulique (associée aux STEP).