Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Energies fossiles : poids lourds de l'économie

9 Mars 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Economie - Energies

 

En mars 2009, je vous proposais une devinette pour trouver quelles étaient les 5 premières entreprises françaises. Deux ans plus tard, où en sommes nous ?

 

Source : Pricewaterhouse pour Le Monde (5 mars 2011, page 13 Economie)

 

Numéro 1 : toujours le pétrole avec TOTAL qui affiche un chiffre d'affaires de 159,2 Milliards pour un résultat de 10,5 Milliards.

 

AXA et CARREFOUR conservent leurs places de numéros 2 et 3 avec un CA à plus de 90 Milliards et un résultat de 2,75 milliards pour l'assureur mais seulement de 433 millions pour le  leader des supermarchés.

 

C'est à partir de la quatrième marche qu'il y a du changement : le gazier GDF SUEZ passe du cinquième au quatrième rang avec un CA de 84,5 milliards pour 4,6 de résultat et détrône ARCELOR MITTAL rétrogradé à la 6è place (58,8 milliards de CA)

 

Enfin l'électricien nucléaire EDF gagne une place et devient cinquième du classement avec 65 Milliards de CA mais seulement 1 Milliard de bénéfices.

 

 

Crise ou pas crise on voit bien le poids économique croissant pour ne pas dire écrasant des énergies (fossiles pour l'instant), d'où l'intérêt de s'occuper de ces questions et de la transition énergétique vers les énergies renouvelables.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JOUAN Lionel 12/03/2011 11:10


Voila des nombres qui donnent le vertige, pour le citoyen moyen, qui est alors tenté de crier au scandale. Une remarque toutefois, si on fait le rapport CA/résultat, ça fait un gros 6%. Ensuite à
côté de ces valeurs impressionnantes, il serait pertinent de donner d'autres valeurs, toutes aussi impressionnantes, telles que l'imposition perçue sur le groupe, la masse pécuniaire redistribuée
aux salariés au titre de la participation , et celle de l'intéressement. Ces données montreraient que, finalement, il est très intéressant pour notre France d'avoir des sociétés rentables, et qu'il
est tout autant intéressant pour les salariés d'appartenir à un groupe qui dégage des résultats. La France a la chance que certains groupes de taille internationale lui restent fidèles, ne les
couvrons pas opprobre au risque de les faire fuir !!!


isabelle 14/03/2011 21:18



pas d'opprobre Lionel dans le fait de souligner leur importance économique, je voudrais juste voir émerger des entreprises dont le développement ne sera pas fondé uniquement
sur l'exploitation des énergies fossiles.