Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Exclus Lulu

30 Novembre 2013 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Politique

J'apprends aujourd'hui, par voie de presse (Presse Océan, 30 11 2013) que l'UDI aurait demandé mon exclusion du MoDem. UDI demande exclusion des élus BB et IL potin Presse O 30  

 

 

 

Ah, c'est l'UDI qui fait la loi au MoDem maintenant ? J'ai une pensée pour ceux qui ont avalé au lieu de lire la fameuse charte.

 

Bon, ils ont dû se renseigner avec leurs pieds, en effet, je n'ai pas renouvelé mon adhésion au MoDem en 2013, comme on dit, je ne suis "pas à jour de cotisation", la dernière remontant au 6 mars 2012.  

 

 

Et ce n'est pas un oubli de ma part,

j'ai toujours renouvelé mon adhésion au MoDem depuis sa fondation en 2007. Mais pas en 2013, pas au "MoDi". Voici d'ailleurs mon bulletin resté sous la pile de dossiers, sans réponse, un bulletin de non-réadhésion :

 

bulletin de non réadhésion I Loirat Modem 2013

 

Alors, il ne sont pas nés les UDI ou les "MoDi "qui vont demander mon exclusion du MoDem. J'ai déjà déjà pris mes distances. C'est librement que je suis partie, pas de gaieté de coeur mais aussi librement que j'étais venue, et, même pas venue pour ce qui est du "MoDi". Adhérer ou pas à un parti politique est une de nos libertés dont j'use et abuserai toujours.  La fameuse charte et le report du congrès statutaire où les militants auraient pu exprimer un choix différent ont conforté ma décision, achevé de me convaincre. J'ai dit dans un précédent billet qu'une page était définitivement tournée, sans m'étendre sur ce non-renouvellement d'adhésion ni dans la presse d'ailleurs.    

 

J'ai été élue du MoDem à Nantes, fière de l'être, je n'oublie pas que sans le MoDem, je n'aurais pas été élue conseillère municipale en 2008 lors de ma première candidature. J'ai déjà porté deux étiquettes, celles de Cap 21 et du MoDem, ai été responsable départementale pour ces deux partis et dû avalé moi aussi quelque couleuvre comme cet horrible meeting de Bayrou à Angers en mars 2012 où les militants ont été volontairement laissés dehors pour faire toute la place à l'intérieur à ceux qui l'avaient trahi et vilipendé. Ce soir-là les moins de 10 % nous ont sauté à la figure.   

 

Je n'aurais pas crû que ces étiquettes deviendraient un jour des "livrées" qu'on a plus envie de porter. Pas prête à reprendre une étiquette. Régime ! D'ailleurs pour aller où ?Aucun parti ne répond à lui seul aux attentes, en tout cas aux miennes et ne peut prétendre avoir seul la solution. En revanche, oui, c'est vrai, j'ai toujours envie de faire changer les choses et bouger les dossiers pour ou contre lesquels je me bats (voir sur ce blog), avec plus ou moins de succès, non parce qu'ils sont de gauche ou de droite, mais utiles ou inutiles, et compatibles ou pas avec l'Ecologie.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Chauvin 01/12/2013 03:22

Isabelle,
c'est un très bon billet que tu nous envoies là !
Et continue de t'engager comme tu l'as toujours fait : entièrement et librement.
Benoit