Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Ils veulent tout privatiser, les hôpitaux, les routes, les aéroports". Marianne 25 sep 2010

3 Octobre 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

 

  Marianne.jpg 

 

Article publié dans Marianne n° 701 du 25 septembre au 1er octobre 2010. Auteurs : Clotilde Cadu, JC Jaillette et E Levy - Extrait.

 

" En toute discrétion

 

Pas de répit pour les grands travaux quand les investisseurs privés s'en mèlent. Le 28 juillet 2010, le ministre de tutelle des Transports, Jean-Louis Borloo, a désigné lui-même le vainqueur de l'appel d'offres pour l'aéroport du Grand Ouest. Et le gagnant est... Vinci. Encore ! L'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes, près de Nantes, bénéficiera de 250 millions de "contributions" publiques (Etat et collectivités locales). Le contrat court sur cinquante-cinq ans et prévoit que ces participations publiques "pourront se voir remboursées sous forme d'un retour à meilleure fortune lié aux résultats de l'aéroport". Noble engagement ! Mais comment imaginer le géant du BTP résolu à organiser son propre malheur en rendant une partie des sommes péniblement arrachées à l'Etat ? "Il existe de nombreuses facilités pour que le BTPiste loge les éventuels résultats que dégagerait l'opération dans une autre de ses filiales via la sous-traitance" s'amuse un avocat spécialiste de ces montages. Bref, pour le "retour à meilleure fortune", l'Etat, donc le contribuable, risque d'attendre longtemps. Vision pessimiste ? Non, lucide. Ces montages financiers relookés à l'anglo-saxonne sous le nom de PPP ne sont en fait qu'une forme plus sophistiquée des concessions que la France pratique depuis plus de trente ans avec les autoroutes."

 

Article publié dans Marianne n° 701 du 25 septembre au 1er octobre 2010.

Auteurs : Clotilde Cadu, JC Jaillette et E Levy 

 

 

 

Un papier que Jacques Auxiette, président de la région des Pays de la Loire, n'avait pas dû lire avant l'émission "La voix est libre" sur France 3 samedi 2 octobre 2010 à partir de la 7è minute. Il s'est montré d'une naïveté étonnante en assurant que "Vinci rembourserait avec des intérêts" les millions avancés par les collectivités locales ! Les quatre journalistes n'avaient d'ailleurs pas l'air d'être plus convaincus que nous.  

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicolas Dzepina 05/10/2010 03:28


Avec un surcout minimum de 10% ca va faire du 600 Millions pour construire la plateforme. Les 115,6 M a la charge des Collectivités locales ce sera groso modo (sans virgule) 130 M. d'euros

Amortit sur 30 ans a 3 % par exemple = 200 M au total a payer,remboursable (soit-disant) avec les bénéfices de l’exploitation gérer par le concessionaire privé.

Remboursera-t-il seulement le capital d’emprunt ou les deux?

330 M d'emprunt amortit a 3% sur 30 ans = 500 M au total a payer par le concessionnaire privé s'il doit emprunter toute la somme.

D’ou viendrons les soit-disant bénéfices d’exploitation pour que le concessionaire privé puisse rembouser sur 30 ans au total 700 M d’euros, quand on sait que Nantes-Atlantique sans les recettes
des parkings serait déficitaire et que les investissements de la section aéroport, qui ont atteint un peu plus de 15,4 M€, ont été financés à hauteur de 87 % par l’emprunt.

Rapport du 7 Aout 2007 de Jean Francois Gendron Page 16 :

http://www.ccomptes.fr/fr/CRC19/documents/ROD/PLR200732.pdf

D'ou viendrons tous les AUTRES passagers pour que NDDL soit viable financièrement quand on sait que malgré une aspiration interrrégionale en provenance du Morbihan, Ile et Vilaine, Vendée,
Maine-et-Loire, Poitou-Charente etc.. Nantes-Atlantiquene ne traite grosso modo que 3 millions de passagers?. Les AUTRES passagers seront les CONTRIBUABLES!