Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Nouvel pense à un téléphérique pour franchir la Seine et relier l'île Seguin

10 Juillet 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble

 

Jean Nouvel, Prix Pritzker d'architecture 2008 (plus haute récompense internationale), choisi pour coordonner l'aménagement de l'île Seguin a expliqué cette semaine son projet urbain qui mêle jardins et "châteaux urbains" pour cette île emblématique au passé industriel où se trouvait une partie en forme de paquebot-vaisseau (démolie) des usines Renault de Boulogne Billancourt. L'île Seguin (18 ha) est située sur un méandre de la Seine, à l'entrée ouest de Paris, entre Boulogne et Meudon, dans le département des Hauts-de-Seine. Le projet porte lui sur environ 11,5 ha.

 

 

 ile-seguin.jpg

 

Photo source http://www.servirlepublic.fr/epl-a-la-une/629/ile-seguin--jean-nouvel-choisi-pour-coordonner-le-projet-damenagement 

    

 

Projet que je me dois de suivre en tant que guide pour actualiser mes commentaires dans mes visites guidées de Paris ou de Nantes qui a elle aussi son grand projet urbain d'aménagement d'une ancienne île industrielle : l'île de Nantes. Et aussi en tant que membre de la commission urbanisme au conseil municipal de Nantes.

 

 

 

C'est sur cette île Seguin - qui doit son nom à l'un de ses anciens propriétaires, un chimiste de la Révolution du nom de  Seguin - que le milliardaire François Pinault voulait construire sa fondation d'art contemporain. Finalement il l'a crée à la Pointe de la Douane (ancienne Douane de mer) à Venise sur la célébrissime lagune.

 

Pour aménager cette ZAC Seguin - Rives de Seine, on retrouve une société d'aménagement : la SAEM Val de Seine Aménagement et un architecte choisi par celle-ci. A Nantes c'est la SAMOA et l'architecte en était jusque là Chemetoff remercié tout récemment.

 

Le projet de l'île Seguin doit s'inscrire lui dans un chantier beaucoup plus vaste qui est le Grand Paris.

 

Les liens entre les deux projets sont nombreux, à commencer par l'orientation culturelle des lieux, la présence d'un jardin ou serre végétale, de lieux dédiés à l'art contemporain, à la création musicale ou numérique, le souhait de mixité sociale urbaine et une nouvelle approche "développement durable".

 

Dans un entretien publié hier par le JDD, Jean Nouvel défend son projet et répond à de multiples questions. Extraits.

 

"Le point commun de tous les architectes, c’est la Seine, qui doit être le lien de la future métropole. Il faut multiplier les projets autour du fleuve. Notre proposition pour l’île Seguin est parfaitement conforme à cette vision commune."

 

Pour lui son projet est "pionnier" car il ne "s’agit ici ni d’un bâtiment ni d’une ZAC à lotir, où chaque lot serait vendu à un promoteur et son architecte, sans cohérence d’ensemble."

Ce sont les reproches les plus fréquents qui sont souvent faits au sujet de l'île de Nantes.

Il espère attirer entre 20 000 et 30 000 personnes par jour sur l'île.

 

A la question du JDD : "La grosse lacune du projet, pour l’instant, n’est-ce pas la difficulté d’accès au site, assez mal desservi ?",

  

Jean Nouvel répond : "On n’est quand même pas au milieu de la pampa! Mais il faudra en effet prévoir des dessertes: tramway, bus électriques, navettes fluviales… Un téléphérique pourrait donner accès à l’île depuis les coteaux de Meudon. Et le nouveau métro automatique du Grand Paris pourrait avoir une station sur l’île ou en face."

 

 

Et oui encore une idée de téléphérique mais cette fois pour franchir la Seine et desservir l'île Seguin, quasiment dans Paris, et proposée par Jean Nouvel. 

 

Bon d'accord ce ne sont que deux lignes dans une interview et ce n'est pas fait, mais quand même je trouve cela intéressant que quelqu'un comme Jean Nouvel pense à un téléphérique pour remédier aux difficultés d'accès d'une île et pour franchir un fleuve, comme nous le proposons à Nantes pour franchir la Loire et l'île de Nantes.

 

A suivre. En ce moment le téléphérique ça va très vite (sauf à Nantes où ça lambine fort), tous les jours je reçois une nouvelle info TPH, au sujet par exemple d'un téléphérique gratuit pour inciter les gens à participer à des opérations de nettoyage des déchets, d'un autre utilisé pour du fret et transporte du talc, d'un autre pour les Jeux Olympiques de 2012 à Londres, et ce dernier, hier pour l'île Seguin.

 

Sans parler de grandes villes d'Afrique qui commencent aussi à regarder du côté du transport par câble comme l'ont déjà fait les grandes villes d'Amérique du Sud mais là bas avec en plus une dimension sociale très forte. Les lignes de métrocâble desservent des quartiers populaires au Brésil*, en Colombie et sont intégrés dans de vastes projets de désenclavement et de renouvellement de ces quartiers et sont accompagnées d'infrastructures importantes. En effet le choix d'un transport par câble économiquement intéressant par rapport à des métros ou trams a permis de dégager des marges de manoeuvre financières pour des bibliothèques, des centres de soins, des services publics etc. (lien avec Brésil* modifié le 29 12 2010)

 

Tout ça me donne envie d'aller faire des visites ailleurs qu'à Nantes : à Londres, à New York, à Durban. Parce qu'à Nantes, j'ai peur de m'ennuyer au bout d'un moment avec l'Eléphant, des Machines et des Manèges, le Dynamicland, tout ça fait trop Disneyland pour moi.

 

Bonnes vacances et bel été à vous tous !

 

Sur les idées de Téléphérique sur la Seine à Paris voir Un téléphérique sur la Seine à Paris : la photo qui manquait à ma collection 

 

Billet modifié le 29 12 2010. IL   

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article