Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journées de résistance à NDDL , 9, et 10 juillet 2011

9 Juillet 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Journées de résistance à NDDL , 9, et 10 juillet 2011

Discours Isabelle Loirat pour le MoDem  (5 mn)                                

 

 

Mes chers amis,

 

1. Combien de fois nous faudra t-il encore venir à Notre-Dame-Des-Landes avant que ce maudit projet d’aéroport soit définitivement abandonné ? Combien de week-ends, d’heures, de journées et soirées de travail devront nous encore sacrifier au détriment de nos vies de famille, de notre travail, de vos fermes, pour sauver les terres de Notre-Dame-Des-Landes ?

 

 

2. Je voudrais rendre hommage aux opposants qui, depuis 10, 20, 30 parfois même 40 ans résistent chaque jour, ici à NDDL, aux citoyens vigilants qui se relaient sans relâche chaque jour devant le Conseil Général, la mairie de Nantes ou la Région et aussi à toutes ces femmes, pas seulement celles qui sont à la tribune mais aussi à celle qui se battent, dans l'ombre, chaque jour ici, je pense à Geneviève Lebouteux, à Agnès Bélaud, Françoise Verchère, Catherine Edé, qui travaillent sur ce dossier, qui ne ménagent ni leur peine, ni leur temps pour NDDL, pour rédiger des réponses aux mensonges des porteurs du projet, organiser l’action des élus, traduire des rapports parfois techniques, choisir des slogans, des couleurs, pour aller à Paris porter le dossier à l’Assemblée ou dans les ministères.

 

3. Quelle est la position du MoDem ? Le MoDem est bien sûr opposé à NDDL, mais pas seulement. Le MoDem ne faisait pas partie des opposants historiques au projet NDDL. C’est vrai. Pour la simple raison que le MoDem n’existait pas le 2 décembre 2007. Un mois plus tard, la liste MoDem de Nantes prenait position contre NDDL et demandait un moratoire ainsi qu’une étude sérieuse des alternatives proposées. Position qui s’est étendue au MoDem 44, réaffirmée à chaque élection. Et François Bayrou est venu à NDDL en février 2010. Sa présence à la conférence de presse organisée par FDR mercredi 6 juillet à l’Assemblée nationale montre qu’on peut dépasser nos clivages habituels pour se rassembler sur un dossier dans l’intérêt général. Je vous rappelle ses propos : « Des hommes et des femmes sont engagés sur le terrain et nous les soutenons »

 

4. Pour nous NDDL = c’est non négociable ! Si on est persuadé de son inutilité économique autant que de sa "nuisibilité" écologique, si on veut vraiment sauver cet espace alors NDDL c’est non négociable.

 

5. Etre c/ NDDL ça ne suffit pas, ce enième rassemblement ce week-end, entre nous, déjà convaincus de l’inutilité de cet aéroport le prouve et montre à lui seul que ça ne suffit pas. Nos adversaires sont redoutables, ne nous leurrons pas, les porteurs du projet continuent avec leurs bulldozers psychologiques, leurs barreaux routiers et misent sur l’épuisement de leurs opposants. Mais eux sont  en week-end ou en vacances, ou en campagne. (sénatoriales en septembre)

Il nous faut impérativement rassembler et convaincre au-delà de nos propres rangs. Sinon le risque est clair de voir NDDL se faire, ils savent qu’ils vont dans le mur, mais ils y vont quand même.

 

Mes chers amis, est-ce qu’on aurait pas plus de chances de convaincre et rassembler au-delà de nous si de « CONTRE NDDL », contre un projet, on passait à POUR quelque chose, à pour un projet ?

Et ce quelque chose on l’a : c’est NANTES ATLANTIQUE ! L'aéroport existant. 

Pourquoi on est contre NDDL ? Parce qu’on en pas besoin. Pourquoi on en pas besoin ? Parce qu’on a déjà un aéroport, déjà international, certes il a besoin d’un bon coup de travaux et d’être correctement desservi. Mais il est déjà construit, déjà payé on sait où on va avec Nantes Atlantique, on le connaît, on sait combien de temps il faut pour y aller, qu’il est sécurit etc.

 

Eux ils sont pour un projet NDDL du vent, qui n’existe pas, qui va coûter cher, on ne sait même pas combien, qui va être loin, mal desservi, un truc qui fait peur, qu’on ne maîtrise pas, qui va être l’objet de combien de joutes politiques, de négociations ?

 

Conclusion : on a 2 messages, on peut se permettre de véhiculer 2 messages car ils sont complémentaires. On est Contre NDDL mais on est plus que ça on est aussi POUR NANTES ATLANTIQUE

Et là on est 10, 100 fois plus nombreux, c’est là qu’il faut qu’on aille les chercher ceux qui vont nous aider à faire basculer les choses.

C’est la même chose que ce qu’on dit mais c’est une autre approche sur le plan psychologique qui nous donne une chance de rassembler au-delà des déjà convaincus. Une autre approche qui consiste à défendre Nantes Atlantique.

Les « opposants de NDDL » pourraient être aussi, en plus, « proposants de NA » ou le paradoxe des  « opposants / proposants. »

Je vous remercie de votre attention. »

 

Clémentine Autain, Isabelle Loirat et Cécile Duflot à ND

 Clémentine Autain (FASE), Isabelle Loirat (MoDem), Cécile Duflot (EELV)

 

Le tirage au sort a fait que j'intervenais entre Cécile Duflot et Clémentine Autain.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

MOUNIER Christophe 28/07/2011 03:38


Bonjour Isabelle,

Ca peut arriver :Il faudrait que vous parveniez à contacter un élu Conseiller Général du MODEM Yvon MELLET (très favorable à l'aéroport ) . Pour lui, le low-cost c'est même quasiment la panacée ...
! Voyez un peu où il en est !!! Il a été élu aux dernières élections sur le canton de Bain-de-Bretagne (35) . Je sais ! Ce n'est pas vraiment votre secteur, mais si vous arriviez quand même à le
joindre pour qu'il connaisse un peu mieux le sujet quand même .
Il y avait une rencontre d'organisée une fois avec les élus MODEM du 44, mais il n'avait pu s'y rendre nous a-t-il-dit .
Avec cordialité.

Christophe MOUNIER
Collectif Vigilance NDDL de Redon et Pays de Vilaine.


28/07/2011 12:56



D'accord



Benoît 10/07/2011 00:01


Du coup, je me demande si je vais pas baptiser ma salade épinard-orange, la NDDL?
Avec un soupçon de vinaigre la salade.