Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Le Téléphérique dans l'air du temps" Presse Océan 22 11 2012

22 Novembre 2012 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble

" LA PISTE DU TELEPHERIQUE " Une de Presse Océan du Jeudi 22 novembre 2012

 

Une-de-Presse-Ocean-Piste-TPH-22-112012.JPG

 

 

Nantes / actualité

 

TRANSPORTS. D'abord taxée d'utopiste et de farfelue, la création d'un système de transports par câble, à Nantes, s'est imposée dans le débat public grâce aux élus du MoDem.

 

" Le téléphérique dans l'air du temps"  logo presse ocean

 

Le-TPH-dans-l-air-du-temps-Presse-O-22-11-2012-copie-1.JPG

 

L'idée d'une liaison aérienne fait son chemin. Une étude du ministère de l'Ecologie vante l'intérêt de tels projets.

 

Le-TPH-ds-l-air-du-temps-Presse-O-du-22-11-2012-page-10.JPGBenoît Blineau et Isabelle Loirat, élus nantais du MoDem, ont le sourire et pas mal d'espoir. Leur idée de téléphérique au-dessus de la Loire - visant à relier le quartier Sainte-Anne, [la rive nord plus exactement et branche possible vers Sainte-Anne et Chantenay] l'île de Nantes et Rezé - creuse son sillon.

 

 

Selon le MoDem " tous les feux sont au vert, ça bouge au niveau national "

 

Ce jeudi matin, ils évoquent le dossier avec Jean-François Retière, vice-président de Nantes Métropole en charge des transports. Douce revanche, quand on sait que l'idée, ébauchée il y a cinq ans, a d'abord été qualifiée d'"utopiste et farfelue".  

 

"Tous les feux sont au vert, énonce Benoît Blineau, ça bouge vraiment au niveau national." Pour preuve : le GART (Groupement des Autorités Responsables de transports) qui réunit les élus de nombreuses collectivités, a orchestré le 10 octobre un colloque consacré aux "transports collectifs par câble aérien en milieu urbain ". Même si Jean-François Retière, qui préside la commission "Europe" au sein du Gart, n'a pu faire le déplacement, un représentant de la communauté urbaine a été dépêché à cette journée.

 

Surtout, en décembre 2011, le ministère de l'Ecologie a publié une étude louant les mérites des transports par câbles aériens. Quasiment absents du paysage français, les télécabines et les téléphériques sont "indéniablement adaptés pour franchir coupures urbaines et obstacles : faisceaux ferroviaires ou routiers, cours d'eau, forts dénivelés ou dépressions, notent les auteurs de l'étude, dont Presse Océan a pris connaissance. De telles installations "peuvent offrir une alternative avantageuse à la construction d'ouvrages d'art coûteux et permettent des tracés directs." 

 

Aussi bien qu'un tramway

 

Autres avantages relevés : les performances de ces équipements, en matière de capacité ou de vitesse commerciale, peuvent égaler celles de "tramways et de bus à haut niveau de service ". Un bémol cependant : son développement se heurte "à une perception peu favorable de la part de l'opinion publique" mais aussi "à des règlementations concernant les questions foncières et de sécurité qui semblent plus contraignantes que dans d'autres pays", notamment pour le survol de propriétés privées [Loi sur le survol de 1941]. Le rapport du ministère a bénéficié de la "lecture attentive" de Jean-François Retière. Pour autant rien n'est joué. Des études sont en cours, visant à définir la meilleure solution concernant un nouveau franchissement de la Loire, "dont la nécessité est avérée". La question sera tranchée au premier trimestre 2013. 

 

Yann Gauchard avec Cédric Blondeel et Mickael Haton  

 

 

 ECLAIRAGE L'étude élogieuse du ministère de l'écologie.   

 

 L'étude élogieuse du ministère de l'ecologie Presse O 22  

   

Le câble, l'un des transports les plus sûrs, selon le ministère de l'Ecologie.

     

Sécurité. Le transport par câble, "globalement peu énergivore" selon l'étude du ministère de l'Ecologie, est "l'un des systèmes de transport les plus sûrs au monde". La capacité des téléphériques est limitée à 2 000 voyageurs par heure et par sens. Les télécabines peuvent transporter jusqu'à 4 000 voyageurs par heure et par sens. "Un des atouts de ces systèmes est de circuler en site propre intégral, indépendamment des contraintes de circulation auxquelles peuvent être soumis les modes de transport de surface, note le ministère de l'Ecologie. Cette caractéristique garantit la régularité des temps de parcours tout au long de la journée". Les installations peuvent fonctionner avec un vent inférieur à 90 km / h. Les coûts d'investissements et d'exploitation restent néanmoins difficiles à estimer, du fait de contraintes d'intégration plus drastiques en milieu urbain. 

 

 

Eclosions d'oeufs à travers le monde 

 

De très grandes métropoles ont adopté le téléphérique. D'autres l'envisagent très sérieusement.

 

 

    Eclosion-d-oeufs-a-travers-le-monde-Presse-O-22-11-2012.JPG

 

 

Presse Océan 22 12 2012

 

http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-une-etude-du-ministere-de-lecologie-relance-le-projet-dun-telepherique-21-11-2012-5

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article