Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les MoDem à la manif pour les droits de l'Homme et les valeurs de la République à Nantes le 4 sep 2010

6 Septembre 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Démocratie - citoyenneté - pluralisme

 

Le Mouvement Démocrate de Loire-Atlantique était présent à la manifestation de samedi à Nantes.

 

 

Manif-Droits-de-l-Homme-4-sep-2010-Nantes-Banniere-du-MoDe.jpg

 Crédit Photo : Franck Meyer

 

Alain Guillon : Président du MoDem de Loire-Atlantique (zen en tête)

Jérôme Fouqué : Délégué du MoDem de Loire-Atlantique (porte-drapeau européen)

David Le Borgne : Vice Président du MoDem 44 (bannière démocrate orange)

 

 
 

A la une Dimanche 05 septembre 2010 logo presse ocean

Manifestation. L'appel lancé par une cinquantaine d'organisations a été suivi

Plus de cinq mille personnes ont défilé, hier après-midi, dans les rues de Nantes.

Plusieurs milliers de personnes ont défilé hier à Nantes contre la politique « xénophobe » du gouvernement.

Place Royale, hier, en début d'après-midi. Un peu perdue au milieu de la foule, une fillette brandit une pancarte en carton sur laquelle on peut lire « Sarkozy pas gentil ».

 

La manifestation contre la politique sécuritaire et « xénophobe » du gouvernement vient tout juste de démarrer. Plusieurs milliers de personnes ont répondu à l'appel d'une cinquantaine d'associations, syndicats et partis politiques: cinq mille selon la police, le double selon les organisateurs (*).

 

En tête de cortège, une banderole tenue par des gens du voyage, des Roms et des jeunes issus de quartiers « sensibles » proclame : « Vivre ensemble, libres, égaux et solidaires ». Sur des pancartes brandies par des manifestants, on peut aussi lire : « Discriminer nuit à la démocratie ».

 

Les Roms et les autres

 

« Je suis là pour les Roms, mais pas seulement, explique Patrick. Ce sont tous les étrangers qui sont désignés à la vindicte à travers les actes et les discours du gouvernement ». À ses côtés, Charif, 63 ans, d'origine algérienne, confie son inquiétude: « Ça fait 34 ans que je vis en France, je me sens plus que Français. Mais là, je commence à avoir peur ».

 

Parmi les manifestants, de nombreux élus de gauche, dont Jacques Auxiette, le président PS du conseil régional, ou le député Vert François de Rugy. Ou encore Myriam Naël, élue nantaise: « Sur les Roms, il ne s'agit pas de faire de l'angélisme. On a démantelé des campements illégaux à Nantes. Mais à chaque fois, on s'efforce d'accompagner les familles pour l'école, l'accès aux soins, au logement, à l'emploi ».

 

Tour de chauffe

 

Vice-président du MoDem 44, David Le Borgne brandit un drapeau tricolore. « Il symbolise les valeurs de la République: Liberté, Égalité, Fraternité. Des valeurs qui sont aujourd'hui gravement remises en cause ».

 

Absent de France pendant un an, Frédéric a noté un changement depuis son retour: « On sent une vraie tension qui n'existait pas avant ».

 

En fin d'après-midi, le cortège se disperse sans incident devant la préfecture, sur fond de musique tzigane. Avant de partir, beaucoup de manifestants se sont donné rendez-vous mardi, pour la grande manif pour la défense des retraites.

 

« C'était un bon tour de chauffe », sourit Serge Doussin, ancien secrétaire de l'union départementale CGT.

 

Xavier Boussion - Presse Ocean 

 

(*) Ils étaient environ 1 200 à Saint-Nazaire.

 
 
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Georges 11/09/2010 22:29


Je suis désolé mais si mes commentaires sont hors sujet car votre blog traite plutôt d’écologie de transports etc…. l’article à lequel j’ai répondu l’était aussi!


Georges 10/09/2010 00:43


Grégoire:

Je n’ai pas écrit ce que vous cité ci-dessous que d’ailleurs je ne comprends pas !

Je vous site : "un non musulman doit prendre un nom musulman alors quand ils viennent en France ils se doivent d'avoir un prénom Français" Depuis quand être Français est une religion qui oblige a
changer de prénom ?

Réponse : Si il n’y a aucune loi qui l’oblige,il en faudait une pour devenir francais,autrement ca ne veut rien dire du tout !

Ne jouez pas avec les termes:Si être Français n’est pas une religion au sens propre du terme,a défaut d’une loi, un émigré pour mieux s’intégrer devrait le faire de lui-même comme ce Chechen
réfugié qui, si je me souviens bien a tout de suite pris le prénom de Marcel pour mieux s’intégrer. Mon père se faisait appeler jean, ma mère Jacqueline !

Si j’émigrais en Inde pour y rester (ce qui n’a pas été votre cas), Je prendrais et donnerais a mes enfants si nés en inde un prénom Indien. Mon frère Antoine se fait appeler Anthony dans le pays
Anglo-Saxon ou il travaille et c’est normal!

Qu'en serait-il du bon français si un Indien perdu dans Paris demandait de l'aide ?

Réponse:Les parisiens ne sont pas connus pour leur amabilités a aider les touristes .

Pour finir,le mélange apporte l'excellence.

Réponse:Allez-donc dire cela aux Flamands en Belgique. Tôt ou tard une nation multiculturelle aboutit dans une sphère restreinte a des confrontations, quand les cultures sont systématiquent
différentes ce qui n'est pourtant pas le cas en Belgique.

Ouvrez-vous aux autres plutôt que de vous fermer vous verrez vous serez plus heureux.


Réponse : Pourquoi devrais-je accepter la culture des autres quand ceux-ci dédaigne la mienne dans mon pays ?

Je n’ai aucun problème avec les mélanges de couleurs, races,dans une culture commune… car être francais n’a rien avoir avec cela. Mon père n’a jamais imposé la sienne aux Français comme le font les
Musulmans en France ! .. Il la vivait chez lui avec discrétion tout comme le font les autres nationalités. Je ne mentionne pas la religion car pour moi c’est de la foutaise y compris celle qu’on
m’a enseignée (Catholique)


Mon discours n’a rien de surprenant bien que fils d’émigrés car je suis francais et rien d’autre ! Je ne me suis jamais senti autrement.Notre identité nationale continuera a se dissoudre avec celle
des autres (si on laisse faire)car ces derniers n’ont aucune intention de s’intégrer a la nôtre… au contraire ils imposent et imposeront la leur!

Etre francais c’est bien plus qu’être né dans l’hexagone….
C’est bien plus qu’un bout de papier disant que tu l’es .. Etre francais ce n’est pas aussi une ligne sur la carte,c’est un un devoir profond et sincére de respect, avec une volonté d’intégration
et d’acceptation des coutumes et valeurs du pays adoptif.

Les Mulsulmans tolère la nôtre (parce qu’en minorité) mais ils ne l’acceptent pas! POURQUOI DEVRAIT- ON ACCEPTER LA LEUR? .

En conclusion vous ne connaissez rien de moi et vous me jugez en traitant mes propos de “ PUANTS” car je veux sauvegarder l’identité nationale de mon pays . Est-il le vôtre? Un francais n’oserait
pas par peur de traiter l’identité mulsulmane de cete facon ! Vous vous rendez compte avoir peur dans son prope pays d’une minorité mussulmane grandisssante dictant le débat.

Je rapporte ce que pense l’écrivain bangladaise exilée en Inde des religions et plus spécifiquement de L’Islam. (Femme actuelle No 1334 19 au 25 Avril 2010)

Elles ont toutes été crées par l’homme soucieux de défendre leur intéret au détriment des femmes traitées comme inférieurs, voir des objets sexuels (de la même facon que les noirs, pour justifier
l’esclavage, étaient traités comme des outils.

L’Islam et l’intégrisme musulman ne font qu’un car ils sont de même nature. Il y a entre eux une différence de degré. Car s’il existe des mulsulmans modéres,l’islam, lui n’est pas modéré.

Voile intégral: Aimeriez-vous voir un homme tenu en laisse, promené par son propriétaire. C’est de l’esclavage! Le voile intégral est une prison mobile . Le Coran est le livre le moins saint car il
n’exige pas de droits égaux pour les femmes . Il affirme qu’elles sont inférieures aux hommes et donne a leurs maris le droit de les fouetter si elles désobéissent!




.


I. L 10/09/2010 08:43



Georges (que je ne connais pas) allez mettre SVP vos commentaires hors sujet ailleurs que sur ce blog qui traite plutôt d'écologie de transports etc...


 


 



grégoire 09/09/2010 19:29


Cher Georges,

Je suis très surpris qu'un fils d'immigré tienne ce genre de propos que je qualifierais d'actuels et de puants.
Je vous site : "un non musulman doit prendre un nom musulman alors quand ils viennent en France ils se doivent d'avoir un prénom Français". Depuis quand être Français est une religion qui oblige a
changer de prénom ?
J'ai eu la chance de beaucoup voyager et même d'habiter et de travailler a l' étranger pour être plus précis en Inde. Jamais un Indien m'a demandé de changer de prénom au contraire ils étaient très
curieux de mon pays et de nos coutumes sans jamais m'imposer les leurs et n'ont jamais rechigner a me donner un coup de main si j'en avais besoin. Qu'en serait-il du bon français si un Indien perdu
dans Paris demandait de l'aide ?
Pour finir, le mélange apporte l'excellence..
Ouvrez-vous aux autres plutôt que de vous fermer vous verrez vous serez plus heureux.
Bien a vous.
Grégoire.
elandemocrate@yahoo.fr


georges 07/09/2010 20:33


Dans mon message precdent il faut lire:

Pour se convertir a L’islam,si je ne me trompes pas... IL FAUT prendre un nom mulsulman a part entière.


Georges 07/09/2010 20:29


IL ..écrit: Avec un raisonement comme cela il n’y aurait pas un prénom francais au Canada!

Très mauvaise comparaison de plus ..quelle partie du Canada? Surement pas le Québec dont je vous rapelle l’histoire:

http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=16080703

Que je sache, et si je ne me trompes pas,la France a colonisée l’Algérie et pas l’inverse bien que petit a petit cette dernière est en train de le faire en France.

Ils viennent en France pour vivre comme chez eux en imposant leur mode de vie, culture et religion aux francais

Voila pourquoi ils sont mal vus!

Mon père émigré n’imposait pas la sienne aux Francais,tout comme il ne l’imposait pas a ses enfants .

Il la vivait chez lui dans la discrétion par respect vis a vis de son pays d’adoption!

J’ai joué au foot dans ma jeunesse avec des fils d’émigrés Polonais, Italiens, Mongoliens, Algériens, Marocains etc..

Leur parents leur avaient tous donnés des prénoms francais pour mieux les intégrer y compris les Algériens a l'époque, tout comme l’a fait mon père avec ses 3 enfants.

L’identité religieuse francaise se voit a travers les églises catholique partout en France!

Les minarets representent l’identité religieuse musulmane dans les pays Mulsulmans .. ils ne devraient pas faire partie du paysage francais. Ils peuvent faire leur prières chez eux et/ou comme
avant dans des locaux appropriés.

La France est en train de perdre son identité nationale car on laisse faire par peur d’une minorité mulsulmane grandissante dictant le débat y compris des menaces de morts de la part de certains
voulant imposer l’islam en france.. Vous vous rendez compte avoir peur dans son propre pays!

Pour se convertir a L’islam,il faut... si je ne me trompes pas... prendre un nom mulsulman a part entière.

Pourquoi en France n’exige-t-on pas a un émigré voulant devenir francais de prendre au minimum un prénom francais tout en conservant le sien d'origine en second?

Mon épouse lors de notre marriage a pris sans rechigner, comme l'exige je crois l'état civile, mon nom de famille comme une preuve de son engagement profond et sincere,contrairement a ceux qui
vivent ensemble, car quoiqu’ils en disent.. ils en ont peur et/ou n’en sont pas sur. Prendre le nom de son mari ne signifie pas pas renier le sien

Ce raisonnement est tout a fait cohérent!

De mon temps, mon père a du me faire naturaliser bien que né en France. Mon frère aussi né en France a choisit de le devenir a sa majorité.

Il est grand temps de remettre cette loi sur le tapis car aujoud’hui il suffit a un enfant d’émigrés non-francais d’être né sur le territoire pour l'être automatiquement, alors que les parents
n’ont aucune intention de l'élever dans la culture et valeurs de la République francaise.

Autrement être francais ne veut plus rien dire du tout!

La France a voulut accueillir tout le monde sans y mettre certaines conditions. Elle ne sera plus qu’un espace de citoyens livrés a des lois mais pas a une culture commune, pas a un respect commun.
Le vivre en commun répond a des exigences de culture et pas seulement a des lois. Il fallait y penser avant..

Un pays mulmulticulturelle aboutit tôt ou tard a des
dérives et confrontations quand les cultures sont systématiquement opposées dans un espace restreint.

Regardez ce qui se passe entre Flamands et Wallons alors que leur cultures sont bien plus proches l’une de l’autre.


Georges 06/09/2010 21:55


À ses côtés, Charif, 63 ans, d'origine algérienne, confie son inquiétude: « Ça fait 34 ans que je vis en France, je me sens plus que Français. Mais là, je commence à avoir peur ».
S'il se sent Francais pourquoi ne prend-il pas un prénom francais(du moins officieusement).. ca passerait mieux. Mon père émigré l'a fait en se faisant appeler Jean! Mieux encore il m'a donné un
prénom francais à ma naissance en France pour mieux m'intégrer!


IL 07/09/2010 10:06



Avec un raisonnement comme cela il n'y aurait plus un seul prénom français au Canada.


 



David 06/09/2010 19:57


A lire dans Courrier International de la semaine dernière n° 1035 l'article sur l'autre Sàrközi, le voïvode tzigane qui vécut au XVIIe siècle.