Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nantes : "L'opposition a sa vision des dossiers" Presse Ocean 07 10 2011

11 Octobre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Conseil Municipal Nantes

 

Nantes LE GRAND ENTRETIEN

 

Presse Océan du Vendredi 7 Octobre 2011logo presse ocean

 

 

Après Jean-Marc Ayrault la semaine dernière, Presse Ocean donne la parole aux élus de l'opposition nantaise sur les principaux dossiers locaux

 

L'opposition a sa vision des dossiers

 

  L'opposition a sa vision des dossiers Prese Ocean 07 10 201

 

Tout autant que Jean-Marc Ayrault, se déplacer dans la métropole est un sujet qui leur tient à coeur.

 

Chantiers d'été

 

Ensemble pour Nantes : "Réaliser le maximum de chantiers à cette période n'est pas la méthode la plus mauvaise. Mais comme a pu le constater Jean-Marc Ayrault, le problème de communication a suscité des réactions négatives. Les gens ont eu pression  qu'on ne les considérait pas. Encore aujourd'hui, on déplore un manque cruel de signalisation. La véritable faiblesse est le manque de vision d'ensemble de la municipalité qui continue la même politique des déplacements depuis vingt ans : réguler par la congestion. Si on partage les politiques de développement de la piétonnisation et des transports alternatifs à la voiture, on en dénonce le manque de cohérence."

 

Gratuité

 

MoDem : " On ne peut pas faire du tout voiture, on est conscient qu'il faut demander aux gens de faire plus de vélo et utiliser les transports en commun. Mais pour cela il faut attirer vers le vélo et les transports avec une gratuité. La gauche demande de ne pas prendre de voiture et n'offre rien en contrepartie, sinon l'augmentation des tarifs de transports en commun. Il faut au moins la gratuité en centre ville pour compenser la manque d'accessibilité".

 

Vélo

 

MoDem : "il faut réellement une sécurisation des pistes cyclables. Pour que les gens lâchent vraiment leur voiture, il faut que l'alternative en face soit réellement performante. Sinon ils ne la prennennt pas... Nous proposons le défi de sécuriser les accès vélo des écoles. On continue de marteler nos propositions".

Ensemble pour Nantes : "Il y a eu une amélioration avec le Bicloo mais pas aussi énergique qu'on aurait pu le souhaiter. Pour inciter les gens, il faut baisser les tarifs occasionnels. Car on ne passe pas de la voiture du jour au lendemain. Les tarifs actuels sont une barrière".

 

Stationnement

 

MoDem : "Nous avons proposé des parkings "Bienvenue A Nantes". L'idée est d'avoir des parkings en périphérieoù les gens laissent leur voiture. On met en place un système de livraison avec tous les commerçants du centre pour que les personnes récupérent tous leurs achats via une consigne sur les parkings".

Ensemble pour Nantes : "Le centre ville vit par les gens qui y habitent. Et par les gens que l'on fait venir de l'extérieur. Il faut proposer davantage de places et pas seulement sur la périphérie dans les parcs relais. Ce ne sont pas les 1200 places gratuites construites à Atlantis qui vont arranger la situation des commerçants du centre..."

 

Cédric Blondeel et Eric Cabanas 

 

 L-opposition-a-sa-vision-des-dossiers-Prese-Ocean--copie-1.JPG

 

 "Il manque 1 200 places en crèche"

 

Famille. "On peut rapprocher le problème de celui des salles de sports, selon les élus du MoDem. On aurait dû passer depuis longtemps à plus de partenariat public-privé en engageant des discussions avec les promoteurs pour leur demander de laisser des espaces pour les crèches ou pour des espaces sportifs, à un prix compétitif. Il était possible de construire la ville de faaçon plus intelligente". Le même dossier irrite Sophie Jozan et Julien Bainvel : "On a le sentiment que 450 places annoncées par Jean-Marc Ayrault, c'est un gros effort. Or la réponse n'est pas toujours à la hauteur. En septembre, on a encore vu le nombre de dossiers présentés. En réalité, il manque au moins 1 200 places pour être efficace. Il y a un manque de logique sur la métropole".

 

 

 

 

Ils déplorent un manque de concertation

 

MoDem : "Il ne faut pas mettre les riverains devant le fait accompli au dernier moment.  Il faut que les riverains puissent retrouver leur compte. Quand il y a des réunions publiques, les dossiers sont déjà ficelés. Autre exemple, les conseils de quartier n'ont pas le droit de parler du dossier des chronobus. Alors on en parle où ? Pour Graslin on va créer un bourrelet avec plein de bouchons autour et sur les franchissements comme le pont Anne de Bretagne. On n'envisage pas les effets secondaires de la mesure qui a été prise sur le centre ville. Il y a un gros souci de démocratie. Tout est décidé ailleurs, on apprend les choses dans la presse et au dernier moment. Cela ne va pas"

 

Ensemble pour Nantes : Il faut savoir comment créer des poumons de respiration dans la ville. Et pour certains projets, la majorité y va aux forceps. Or les gens veulent être associés à ces dossiers. Ils ne veulent pas apprendre du jour au lendemain comment les choses vont évoluer autour d'eux. De notre côté, on a énormément de remontées d'information. Il ne faut pas construire la ville sans associer la polpulation. Encore une fois, il faut descendre dans la rue pour comprendre comment les choses se passent".

 

PRIORITES

 

"Etre force de proposition"

MoDem : "La grosse différence avec l'opposition UMP, nous avons constamment une action positive en proposant. Nous voulons continuer dans cette optique et nous adapter face à la crise. A Nantes trouver des solutions pour développer l'économie"

 

"Oeuvrer pour le déplacement"

Ensemble pour Nantes :

"Parmi les nombreux dossiers sur lesquels nous travaillons, celui des déplacements nous semble le plus urgent. Cette notion est fondamentale pour l'avenir de la ville. On ne lâchera rien sur ce sujet pour tous les contacts que nous avons dans les quartiers". 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article