Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nantes : Pont mobile, transbordeur ou un téléphérique ?

23 Janvier 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble

Actualité Nantesmaville.com
samedi 23 janvier 2010

Pont mobile, transbordeur ou un téléphérique ?
Dessin-TPH-A-Gatto.jpg
Le dessinateur italien Alessandro Gatto imagine à sa façon, poétique sans doute, un téléphérique reliant les deux rives de la Loire.

Un nouveau franchissement de la Loire semble s'imposer du côté de la pointe ouest de Nantes. Mais quel ouvrage construire ? Le débat est ouvert.

Un nouveau franchissement au-dessus de la Loire dans le cadre du plan de déplacement urbain

 

La question du franchissement de la Loire passionne le Nantais. Il suffit d'évoquer la perspective, à dix ou quinze ans, de la nécessité d'un nouveau lien au-dessus du fleuve pour susciter la passion et l'engouement.

Actuellement, Nantes métropole est en pleine réflexion pour élaborer son Plan de déplacement urbain, pour 2011-2020. Dans cette optique, elle étudie diverses possibilités. Et les idées ne manquent pas.

À l'origine du débat, il y a le projet de la ligne 5 de tramway ou busway. Elle doit relier la gare sud à Chantenay en traversant l'île de Nantes par sa longueur d'est en ouest.

Dès l'automne 2008, Jean-Marc Ayrault, le député-maire, évoque la nécessité dans l'hypothèse d'une ligne 5, de la construction d'un pont entre l'actuel pont Anne-de-Bretagne et la pointe ouest de l'île (hangar à bananes).

Un pont mobile, pivotant ou levant...

À l'époque un pont mobile semble l'emporter. Mais pas un pont fixe pour ne pas couler la vocation fluviale de la cité, dont le Tout-Nantes se gargarise. On parle d'un ouvrage pivotant ou levant. Comme il en existe un peu partout dans les ports (à Lorient, à Saint-Malo, Amsterdam, par exemple). Et ça fonctionne !

Dans cette veine, un lecteur Claude Loirant préconisait en novembre dernier, un pont pivotant, à haubans, « reprenant l'image de mâture et des haubans des vieux voiliers. Ce serait une image forte... »

Ou un pont transbordeur high-tech...

En matière d'image forte et de rappel du passé, les Transbordés eux font très forts. Ils veulent tout simplement édifier un pont transbordeur du XXIe siècle, pour transbahuter au-dessus de la Loire, véhicules et autres bus. L'équipement serait un clin d'oeil au passé, et un défi technologique pour le futur. Et grâce à la rue marchande implantée sur le tablier tout en haut, la rentabilité est assuré selon ses concepteurs qui ont présenté leur projet à la ville de Nantes et à Nantes métropole sans les convaincre, semble-t-il.


À moins qu'un téléphérique ne remporte les suffrages


Aujourd'hui, ce qui revient en force, c'est le téléphérique, qualifié de tram aérien. Depuis 2008, le Modem défend le transport par câbles aériens, contre vents
et marées. L'idée a d'abord été repoussée d'un haussement d'épaule. Changement de cap aujourd'hui puisque Jean-Marc Ayrault vient de lancer une étude sur la possibilité d'établir une liaison téléphérique entre l'île de Nantes et les deux rives de la Loire.

Les avantages ? « Ils sont triples », clame Isabelle Loirat, conseillère municipale d'opposition (Modem, Cap 21) « Ce n'est pas cher. De 4 à 7 millions d'euros le kilomètre, contre 30 millions le kilomètre de tram. Ça consomme très peu d'énergie et cela renvoie donc très peu de CO2 dans l'atmosphère. Enfin, ce système peut transporter à l'heure autant de passagers qu'un tramway au sol. »


Par câble de Rezé à Nantes...

« Le téléphérique pourrait aller de Rezé à Nantes, en reliant sur 4 kilomètres la ligne 2 ou 3 à la ligne 1. » Imaginez l'usager venant de Bouguenais, descendant du tram à Pont-Rousseau (Rezé) pour monter dans une cabine de téléphérique qui va l'amener quai de la Fosse, où il va reprendre le tramway, direction Saint-Herblain. Séduisant au moins sur le papier !

Les téléphériques, contrairement à ce que croit souvent le grand public, ne sont pas réservés à la montagne. Une poignée de grandes villes du monde entier en sont dotées. Citons New-York, Medellín (en Colombie), Alger, Rio... Nantes les suivra-t-elle ?

 

 


Philippe GAMBERT.
Ouest-France

Pour voir le projet de Téléphérique sur la Loire

Dossier complémentaire d'informations sur les téléphériques urbains dans le Monde, revue de presse, exemples de téléphériques déjà construits, projets de téléphériques urbains dans le monde, sites Internet etc...


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JOUAN Lionel 25/01/2010 19:11


La presse locale s'est saisie du projet présenté par les élus du MoDem : LE TÉLÉPHÉRIQUE!!! BRAVO, oui mais pour autant l'information fournie serait-elle réellement "informative"?
- d'abord j'ai toujours entendu dire, voire écrire, que l'on ne pouvait comparer que des choses comparables. Or autant on peut comparer un pont mobile à un pont, un pont à transbordeur à un pont
normal ou à un pont mobile, puisqu'il s'agit toujours de ponts, donc de supports à un moyen de transport ( ce ne sont pas des moyens de transport en eux-mêmes ) autant on ne peut leur comparer un
téléphérique car lui est à la fois le support ET LE MOYEN de transport. Alors déjà sur le coût ça change tout, au prix du pont quel qu'il soit il faut rajouter le prix du moyen de transport, tram,
bus, busway, alors que pour le téléphérique il s'agit d'un prix net.
-ensuite la presse ne souligne pas que un pont normal, mobile, à transbordeur, ne franchit qu'un seul bras de la Loire alors que la version présentée du téléphérique relie Reze au quai de la Fosse,
via l'Île de Nantes, c'est à dire irrigue ce futur centre vital aussi bien du Sud que du Nord. Les Rezéens devraient-ils pleurer en voyant le futur CHU de l'autre côté de la Loire sans pouvoir s'y
rendre? Pour palier cette erreur de casting il faudra refaire une opération pont sur l'autre bras, donc doubler le prix!!!
-On nous présente le pont à transbordeur comme étant à la fois l'image historique de Nantes et le symbole de la modernité. Une structure qui n'aura servi qu'un demi siècle pourrait donc symboliser
des siècles d'histoires, ce serait lui faire beaucoup d'honneur. Quant à l'image de modernité, mettez le pont de Millau à côté !!!
-et surtout à ces personnes qui revendiquent la modernité du pont à transbordeur,faisons leur remarquer qu'ils ont un siècle de retard puisqu'il pensent Nantes comme il y a un siècle, à cette
époque le Sud-Loire n'était pas urbanisé, il n'y avait que Nantes au nord de la Loire, depuis les temps ont changé, mais figés dans leur nostalgie d'un temps révolu, ils n'ont pas vu le temps
passé!!!
Eh Oui ce sont tous ces détails qu'il eut fallu développer dans vos colonnes messieurs les journalistes!!!
Mais merci quand même d'avoir parlé du téléphérique.


patrickcastordemocrate 24/01/2010 11:33


on va assister à une course pour la premiere ville non montagnarde possédant son tram aerien bravo isabelle, luc, benoit, lionel...toute l'equipe du modem


Isabelle Loirat 25/02/2010 23:59


Merci à toi aussi, je me souviens que tu nous as fait confiance sur le TPH et tu as suivi le dossier depuis le début, vous étiez là Lionel Jouan et toi à la première conférence de presse où
nous avons lancé cette idée de téléphérique sur la Loire. C'était au Flesselles, fin nov 2007, en pleine Semaine de l'Energie.