Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une bière pour soutenir la lutte des opposants de Notre-Dame-Des-Landes

10 Décembre 2012 Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Produire en France, Produire en Bretagne

 

Notre Dame des Landes

 

« Une bière spéciale "anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes"

 

La brasserie artisanale bretonne Coreff lance une bière spéciale contre le projet contesté d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, baptisée "Aeroport Nann!". 

 

Par Sylvaine Salliou

Publié le 10/12/2012 | 16:58, mis à jour le 10/12/2012 | 17:52

 

Quelques 5 000 bouteilles de cette bière blonde bio, portant une étiquette "Aeroport Nann!" ("Aéroport non!" en version traduite du breton), seront commercialisées à un prix d'environ deux euros, via cinq sections départementales de la Confédération paysanne, à l'origine de l'initiative. A chaque vente, un euro sera reversé à l'Acipa (association citoyenne intercommunale des populations concernées par le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes) pour "financer la résistance" et "vulgariser" l'opposition à ce projet d'aéroport, a expliqué Gérard Durand, secrétaire national de la Confédération paysanne. 

La production a commencé jeudi à la brasserie Coreff, basée à Carhaix (Finistère). Samedi, sept personnes terminaient de coller les étiquettes à la main, a indiqué Matthieu Breton, le directeur de la brasserie."

 

http://bretagne.france3.fr/2012/12/10/une-biere-speciale-anti-aeroport-de-notre-dame-des-landes-162007.html

 

 

une-biere-artisanale-aeroport-nann-sera-produite-par-la-bra Une bière artisanale, "Aeroport Nann!", sera produite par la brasserie bretonne Coreff pour financer la lutte contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes et sensibiliser l'opinion. / Crédits : TF1 - LCI

 

« Notre-Dame-des-Landes : une bière pour soutenir la lutte des opposants« 

 

http://lci.tf1.fr/france/societe/notre-dame-des-landes-une-biere-pour-soutenir-la-lutte-des-opposants-7719082.html

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article