Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pétition pour moraliser la vie publique : une urgence !

8 Avril 2013 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Démocratie - citoyenneté - pluralisme

"Fukushima" politique que cette affaire Cahuzac. Le ministre du budget de la France en charge de la lutte contre la fraude fiscale avoue qu'il fraude lui même le fisc depuis 20 ans. C'est tellement simple à comprendre et à traduire dans toutes les langues du monde que l'info risque de faire le tour de la planète.
 
Ce n'est pas la première affaire, mais celle-ci est emblématique. Tout le monde est touché : le président de la République, le Premier ministre, le gouvernement et sa quarantaine de ministres, le fisc, Bercy et le ministre des Finances, l'Assemblée nationale, le PS, les députés, la gauche, les politiques dans leur ensemble. A droite, N Sarkozy est lié à au moins 4 affaires en cours (sondages, Bettencourt, Takkiédine-Copé-Balladur-Karachi-financement campagne 1995). Les éclaboussures de scandales qui touchent le plus haut niveau de l'Etat retombent jusqu'aux premiers échelons de la hiérarchique politique, les conseillers municipaux, les militants. Au moment où on se pose la question de (re) partir, et comment, en campagne municipale pour Nantes 2014, "pour 77 % des Français, les politiques sont plutôt corrompus". Pas très encourageant. Tout comme on n'est pas sorti du nucléaire parce qu'il y avait Fukushima (pas fini du tout), la politique ne va pas radicalement changer du jour au lendemain.
 
Plusieurs "Nantais" dans cette affaire : Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes (1989-2012), Premier ministre (2012-?), depuis quand savait-il pour le compte en Suisse de Cahuzac ? Restera t-il Premier ministre longtemps ? Reviendra t-il à Nantes ?
On le sait moins mais le journaliste Edwy Plenel, fondateur de Médiapart, ancien directeur de rédaction du quotidien Le Monde, est né à Nantes.  
Et Hollande ? Il ne pourra pas se contenter longtemps d'un "Moi, Président, pas au courant !" Pour certains parmi nous qui ont voté ou appelé à voter pour Hollande plutôt qu'un vote blanc qui ne compte pas, la déception est grande. 
 
On nous a toujours dit qu'on n'avait pas la proportionnelle en France pour que le FN n'arrive pas au pouvoir et n'entre pas à l'Assemblée nationale.
Résultat : dix ans plus tard, on a le FN qui fait maintenant 48 % au deuxième tour lors d'une Législative dans l'Oise contre 52 pour l'UMP, pourtant soutenu par le PS, celui-ci ayant été éliminé dès le 1er tour. Comme en 2002, sauf que l'écart n'est plus de 20 à 80 %. L'abstention n'a fait que progresser pour s'installer durablement comme le premier parti de France.
Le PS et l'UMP qui passent leur temps à se taper dessus, à défaire ce que l'autre a fait, à voter contre des projets proposés par leurs adversaires pour ensuite voter ces mêmes projets après le passage du manche, imaginaient que leurs électeurs allaient les suivre lorsqu'ils appellent mollement à voter pour leur adversaire permanent.
 
On peut moraliser la vie politique en France en allant bien au delà des discours sur l'exemplarité et de la simple déclaration de patrimoine des ministres, on peut moraliser la vie publique avec des mesures simples et peu onéreuses : en mettant un terme au cumul de mandats, en réduisant le nombre de députés et sénateurs, le nombre d'élus en général et pour avoir moins d'élus mais mieux élus il faut passer à l'élection à la proportionnelle.
   
Pétition pour moraliser la vie publique sur change.org qui a déjà recueilli en 3 jours plus de 38 000 signatures. En langage simple, compréhensible par tous.
     
 
       
Extraits
....
"Il faut que soit mis un terme à l’habitude prise en France de gouvernements pléthoriques, comportant jusqu’à 40 ministres et ministères, des Assemblées pléthoriques, près de 600 députés pour l’Assemblée, près de 300 sénateurs, des cabinets qui font double emploi avec les administrations dont le ministre a la charge.

Il faut que soit réglée, après tant de promesses jamais respectées, la question du cumul des mandats. Nous disons à François Hollande que renvoyer à 2017 l’application de cette règle, c’est se moquer des citoyens. Eux, on ne leur proposera pas de renvoyer à 2017 les efforts de toute nature qu’on leur demande dès cette année ! Et dans le cas où il aurait peur d’élections partielles, il lui suffit de rappeler aux élus de sa majorité que s’ils sont responsables, ils conserveront leur mandat, quitte à retrouver leurs fonctions locales en 2017 ! 

Il faut que les parlementaires et les élus se trouvent à égalité de traitement avec l’ensemble des citoyens, notamment en matière d’égalité devant l’impôt. Il n’est pas acceptable que les élus votent des impôts que, pour nombre d’entre eux, ils ne sont pas appelés à acquitter eux-mêmes.

Il faut que tous les courants d’opinion d’importance substantielle soient représentés à l’Assemblée nationale. J’entendais cette après-midi, les orateurs à l’Assemblée dire : « nous représentons le peuple ! ». Evidemment, c’est une illusion, vous représentez le peuple PS et le peuple UMP, mais le peuple français d’extrême-droite, d’extrême gauche et du centre indépendant, il n’est pas représenté : moins de 1 % des sièges, pour près de 40 % des voix obtenus à chaque élection présidentielle. Il faut donc une règle électorale juste qui permette si on le veut d’élire une majorité mais qui impose de représenter autrement que symboliquement les courants minoritaires du pays. Car le débat où ne peuvent se faire entendre que les partis dominants empêche la vérité, ou en tout cas bien des vérités de se faire jour.

Il faut enfin que les nominations, en particulier les nominations dans les fonctions de contrôle de l’État, ne puissent plus être comme elles le sont depuis trop longtemps, le fait du prince et l’apanage de ses favoris."
 
 
 http://www.dailymotion.com/user/mouvementdemocrate/1#video=xypzne Conférence de presse Bayrou Propositions et pétition pour moraliser de la vie publique (03 04 2013)
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Bonnet noire 09/04/2013 14:23

Moraliser la politique ou la speculation ? :-D
Autant demander tout net d'intèrdir les manoeuvres de ces gens ? :-D
L'arnaque et le rèste, font partis de la "société" alors qu'en réalité,c'est chacun pour sa petite peau :-D
"l'humain " est un grand predateur cannibale fourbe et pèrfide ...............ETC :-D
Bye.