Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PPRI oui Mais à condition que le système d'alerte fonctionne

7 Janvier 2014 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #La Loire - la Mer - l'Eau

Carte PPRI Nantes Presse Ocean avril 2013 et Pref 44 

Au moment du débat sur le nouveau Plan de Prévention des Risques Inondation (PPRI) de Nantes je m'étonnais que le scénario retenu soit plutôt celui d'une crue lente de la Loire (avec un délai de 48 heures pour évacuer) et écrivais :

"+ A propos du délai de 48 heures pour évacuer : c'est acceptable si on reste dans un schéma de montée des eaux et de submersion lentes mais en cas de hausse brutale du niveau de l'eau ou d'irruption brutale des eaux suite à une éventuelle rupture de digue / levée ou remblai ?" http://isabelleloirat.over-blog.fr/article-plan-de-prevention-des-risques-inondation-a-nantes-ppri-118834965.html).

 

 « puisque nous avons en gros 48 heures pour l’agglomération nantaise, pour anticiper et prévenir les risques de crue. Donc, au final, il y a peu de  risques aux personnes, et les risques aux biens peuvent être anticipés » disait alors Alain Robert, adjoint à l'urbanisme de la Ville de Nantes en présentant la délibération sur le PPRI au conseil municipal de Nantes du 28 Juin 2013.

 

Que la crue soit lente ou rapide, pour que les populations et les biens soient protégés encore faut-il que le système d'alerte fonctionne.        

 

Les retours d'expériences de Xynthia 2010 et des évènements actuels à Quimperlé ou Morlaix ont montré que le système de vigilance et d'alerte pouvait être défaillant. Le ministre de l'Intérieur a d'ailleurs fini par l'admettre.

 

"Polémique sur le système d'alerte aux crues en Bretagne" Le Monde Dimanche 5 et Lundi 6 Janvier 2014 :

"Elus, pompiers, nous avons tous été pris de court, regrette Agnès Le Brun, maire (UMP) de Morlaix. A 2 heures du matin, quand j'ai consulté le site de Vigicrues, il était au vert, rassurant donc, alors que deux heures plus tard, il y avait déjà plus d'un mètre d'eau dans les rues".  

Son homologue de Quimperlé, Alain Pennec, ne décolère pas non plus. "Quand nous avons été réveillés, le mal était déjà fait, la crue est arrivée plus vite que les fois précédentes" témoigne l'élu (sans étiquette) qui s'en est plaint au ministre de l'Intérieur venu constater les dégâts le 26 décembre. Manuel Valls a admis "une erreur d'appréciation" de la part des services de l'Etat et demandé une enquête au préfet de région. " (Le Monde, Dimanche 5 et Lundi 6 Janvier 2014).

Et notre préfet, très occupé en ce moment et si pressé de bétonner une double tête de bassin-versant à Notre-Dame-des-Landes au risque d'accentuer les inondations déjà récurrentes sur le périphérique nantais, qu'en dit-il ?

 

 

Rappel des objectifs des PPRI :

« maîtriser l’urbanisme et d’interdire toute implantations humaines nouvelles dans les zones les plus dangereuses et les limiter dans les autres zones inondables »

 

« Arrêter l'extension de l'urbanisation dans les zones inondables »

 

 

http://isabelleloirat.over-blog.fr/article-plan-de-prevention-des-risques-inondation-a-nantes-ppri-118834965.html (01 07 2013)

 

Carte : "Projet de PPRI Nantes, Zones inondables selon l'aléa de référence (modélisation), extrait cartographie, secteur de l'Ile de Nantes )" Presse Océan et DDTM 44 http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-12-000-persnnes-en-zones-inondables-dans-lagglomeration-03-04-2013-61913   

 

 

Site préfecture : http://www.loire-atlantique.gouv.fr/Politiques-publiques/Risques-naturels-et-technologiques/Prevention-des-risques-naturels/Plans-Prevention-Risques-Naturels-Previsibles/Les-plans-de-Prevention-des-Risques-Inondation-en-Loire-Atlantique/Plan-de-Prevention-des-Risques-Inondation-de-Nantes 

 

 

http://www.nantes.fr/home/ville-de-nantes/institution/conseil-municipal/ordre-du-jour-et-proces-verbaux.html

Procès verbal du conseil municipal 28 06 2013,  Délibération sur le PPRI (pages 41 à  52) : http://www.nantes.fr/Sgid/DataSgid/themes/conmun/CM28062013/PV28062013.pdf  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article