Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Urgence : Grève des accouchements !

14 Novembre 2009 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Santé

13:21 - samedi 14 novembre 2009

Nantes : grève des accouchements à la polyclique et la clinique Brétéché

Depuis ce matin, les 15 gynécologues obstétriciens et les 8 autres de la clinique Brétéché sont en grève. : Archives N.B.

Depuis ce matin, 8 h, la polyclinique de l'Atlantique à Saint-Herblain près de Nantes et la clinique Brétéché (Nantes) ont cessé de pratiquer des accouchements en raison d'une grève nationale des gynécologues-obstétriciens libéraux. Ceci à l'appel du syndicat Syngof. Le syndicat réclame le vote d'un amendement, dans le cadre du budget de la Sécurité sociale soumis au Sénat, qui les protègerait. Les gynécologues libéraux assurent 30% des accouchements en France. "Sans cet amendement, précise le docteur Olivier Multon, gynécologue à la polyclinique de l'Atlantique, on n'a plus d'assurance donc on ne peut plus travailler". En cas de sinistre (procès), les gynécologues libéraux vivent aujourd'hui sous la menace de devoir rembourser l'office national d'indemnisation des accidents médicaux (ONIAM). "Ce qui n'est pas possible financièrement pour n'importe quel médecin." Le préjudice à payer pouvant aller jusqu'à 2 millions d'euros.

 

Sauf si la patiente n'est pas transférable, les accouchements sont renvoyés vers le CHU de Nantes. La DDASS devrait très rapidement émettre un avis de réquisition des médecins de garde pour assurer les accouchements dans les cliniques en grève. A la polyclinique de l'Atlantique, ce sont en moyenne 15 accouchements pratiqués toutes les 24 heures.

 


Plus d'informations demain dans Presse Océan

Encore un noeud à dénouer et vite ! Il y a urgence si on veut continuer à couper les cordons.

Ne croyons pas qu'il ne s'agit là que du problème des quelques 1000 gynécos obstétriciens, nous sommes toutes concernées, tous concernés ! Comment ferons nous si les gynécos de France et de Navarre se mettent tous en grève, ne pouvant plus pratiquer d'accouchements parce qu'ils ne peuvent plus s'assurer ?


Qu'est-ce qu'ils vont dire Carla et Nicolas si son gynéco se met en grève ? Ben oui, eux qui veulent tellement un bébé pour nous servir un joli roman photo avant 2012 !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article