Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Articles récents

Un voeu classique, un voeu particulier et un voeu spécial

7 Janvier 2012 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Très bonne année 2012 !  

 

Un voeu particulier pour que François Bayrou gagne cette élection présidentielle.

 

Et un voeu spécial pour cette année (et les suivantes) : que nos élites, édiles, maire et autres décideurs cessent de mentir aux Nantais.

 

Chacun peut constater depuis quelques temps la recrudescence inexpliquée du nombre de survols du centre-ville de Nantes alors que le trafic de Nantes-Atlantique a régulièrement baissé sur les dix dernières années passant de 42 961 à 39 833 mouvements commerciaux entre 2000 et 2010.

Pourquoi "Nantes et Plus"* de survols ? L'explication se trouve dans le dernier numéro de "La Lettre à Lulu" N°74-75, Décembre 2011.

 

Les trajectoires données par les contrôleurs aériens devraient éviter le survol de Nantes à chaque fois que c'est possible. Une charte signée en 2009 prévoit de limiter ce survol mais elle n'est pas appliquée, faisant ainsi le jeu des porteurs du projet de Notre-Dame-Des-Landes. Consigne serait même donnée de survoler sciemment les milliers de manifestants dans les rues de Nantes ! Plus rien ne nous étonnera de la part de gens qui ont déjà eu le culot d'inclure dans le financement du projet d'aéroport les bénéfices du tram-train mais pas les coûts. 

  06 janvier 2012 019

     

"Survol de Nantes par effraction" La Lettre à Lulu N°74-75

 

Paradoxe du parallaxe*

 

Pour justifier d'un danger croissant, les contrôleurs aériens satureraient le ciel nantais, même quand la météo permet de l'éviter. L'Aviation civile dément.

 

Les partisans de l'aéroport à Notre-Dame-Des-Landes ont assez martelé l'argument : avions trop bas, trop souvent, trajectoires au-dessus de la ville, danger, danger, danger ! Actuellement - mais seulement depuis 2003 et le débat public sur l'aéroport -, on frôlerait la catastrophe, on défrise tous les jours les punks nantais aux crêtes trop drues et les basketteurs, de toute façon trop grands pour tout. Pourtant détail troublant, les avions pourraient souvent éviter ce survol de Nantes.

 

Permis de bonne conduite. Ce qui est d'ailleurs prévu par le "code de bonne conduite environnementale" signé le 26 mars 2009 par l'aéroport Nantes-Atlantique, la préfecture et l'Aviation civile. Cette charte prévoit notamment l'"optimisation et le respect des trajectoires des avions afin de limiter le survol des zones urbanisées". Selon un pilote de ligne habitué du ciel nantais, ce code de bonne conduite n'est réellement appliqué que par un tiers des 17 équipes de contrôleurs aériens mobilisées par Nantes-Atlantique-Château-Bougon. Par temps calme sans nuages, on peut donc (et on doit) dévier les sillages pour éviter le survol de l'agglomération. Eh bien non. Les contrôleurs aériens imposent quand même la trajectoire nord-sud, dite QFU 21, soit cap 210 degrés, justifiée pour avoir le vent dans l'axe (s'il y en a), alors que la trajectoire 03 (cap 30 degrés) conviendrait parfaitement et éviterait le survol du centre ville, en passant au dessus de Grand-Lieu.

 

Sillage décalé. Les documents techniques fournis aux compagnies aériennes et aux pilotes stipulent pourtant que par vent inférieur à huit noeuds, c'est la trajectoire 03 qui doit être utilisée. La charte de bonne conduite dit aussi qu'en cas d'atterrissage par le Nord, "la trajectoire de l'avion est décalée de 12 ° par rapport à l'axe de la piste afin d'éviter le survol du centre-ville de Nantes, l'alignement avec la piste se fait en fin d'approche". Recommandations que des pilotes estiment bafouées par la tour de contrôle. Comme si faire vrombir les réacteurs au-dessus des pénibles qui hésitent à plébisciter Notre-Dame-Des-Landes allait les convaincre...

 

Marketing manif. Le samedi 2 octobre 2010, jour de grosse manif sur les retraites (40 000 personnes dans Nantes), un pilote de ligne a alerté l'ACIPA, association citoyenne intercommunale des populations concernées par le projet d'aéeroport de Notre-Dame-Des-Landes, dénonçant preuves à l'appui un détournement flagrant des trajectoires des avions du jour pour qu'ils survolent les banderoles et les cortèges de manif. Une intox king size avec un public aux premières loges. "Pour le changement de trajectoire, seules des conditions météo guident le chef de quart à la tour de contrôle, sauf lobbies en place...", ajoute ce pilote.

 

Le pire et l'autruche. Faut-il voir ce passage forcé au-dessus de Nantes comme une pratique délibérée , un genre de politique du pire, même quand ce n'est pas nécessaire ? "Aucun doute là-dessus ! Rien ni personne ne justifie des approches dans le sens nord-sud avec survol de la ville quand les conditions météo (vent de sud faible, moins de dix noeuds (18 km/h), visibilité correcte, supérieure à 3000 m pour un atterrissage QFU21 (c'est-à-dire dans le sans nord-sud) et quand il n'y a pas de conflit entre départs et arrivées. On nous oblige à survoler toute la journée le centre-ville, en contradiction flagrante avec la charte qui annonce qu'on doit limiter le survol des zones les plus habitées. Et lorsqu'on manifeste notre désapprobation, nos compagnies nous demandent de limiter les conflits avec les organismes de contrôle aérien !Politique de l'autruche ? Cette gestion des trajectoires est à dénoncer, d'autant que certaines équipes de contrôleurs en place y arrivent très bien, en toute rigueur, en respect strict des règles établies", explique un autre commandant de bord du collectif de pilotes de ligne doutant de la pertinence du projet NDL (soit environ deux cents pilotes, le plus souvent gardant l'anonymat).

 

Maestro maximum. Au SNA, Service de la navigation aérienne, dépendant de l'Aviation civile, on fait vite entendre le cri du coeur : "On n'a qu'une seule piste. On polluera moins de personnes quand on aura Notre-Dame-Des-Landes". Tout en plaidant le souci réaliste de l'environnement : "On essaie de faire le maximum, de choisir l'option la moins pénalisante, pour les riverains comme pour les compagnies, en tenant compte de la météo et de la composante vent arrière qui doit être de moins de dix noeuds. On se réunit toutes les quatre à six semaines pour le suivi "Maestro" : l'exploitant, le service environnement d'Aéroport du Grand Ouest (AGO), le service navigation aérienne et l'Aviation civile examinent les vols hors des trajectoires prévues.L'Acnusa, l'Autorité de contrôle des nuisances aériennes, nous audite, contrôle les enregistrements des bandes radar et radio. Ceci dit, quand on fait des séquences, on ne peut pas inverser les décollages et les atterrissages, pour des raisons de sécurité évidentes". Ce à quoi les pilotes rétorquent qu'"une régulation radar, en cap, altitude et vitesse limiterait les conflits potentiels, et les interactions entre les trajectoires départ / arrivée ne seront plus d'actualité".

 

Moralité le ciel est truqué. Si on continue, on va y dénicher un double fond."

 

Michael Olyrique. La Lettre à Lulu N°74-75, Décembre 2011

 

 

* parallaxe :parallaxe.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

** "Nantes Et Plus" : Slogan de Jean-Marc Ayrault, député-maire de Nantes, campagne des élections municipales 2008.

 

Dans la même Lettre à Luluun autre article à lire sur les résultats de l'étude Ce Delft publiée par le CéDpa en octobre dernier :

 

"Vol au dessus d'un nid de coûts"

 06-janvier-2012-020.JPG

 

 http://www.lalettrealulu.com/Pertes-et-profits-Vol-au-dessus-d-un-nid-de-couts_a2108.html

Lire la suite

Objectif MoDem 44 : 10 candidats dans les 10 circonscriptions de Loire-Atlantique

2 Décembre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Politique

Presse-Ocean-30-nov-2011.JPG Presse Océan 30 11 2011

 

Pas dramatique mais nécessaire de rectifier. On me prête là des propos que je n'ai pas tenus : je ne connais même pas ce M. Le Brigand qui ne serait d'ailleurs plus au Parti Radical et pas de nouvelle de M. Perrion depuis qu'il a quitté le Modem.

 

 

 

 

 

Lire la suite

Tour de piste - dessin de Cabu dans le Canard Enchaîné du 16 nov 2011

18 Novembre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

" Petit tour de piste "

 Tour de piste Le Canard 16 nov 2011

 

Dessin de Cabu trouvé dans la rubrique "Plouf" "Petit tour de piste" du Canard enchaîné le mercredi 16 novembre 2011.

 

Fin de l'exotisme et de l'Eléphant ?

 

 

Lire la suite

Les cyclistes de Place Au Vélo pas plus satisfaits que nous du projet de réaménagement de Guist'Hau par Nantes Métropole

16 Novembre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Transports dont Vélo tram-train

Réaction de l'association nantaise de cyclistes Place au Vélo au projet de réaménagement du boulevard Guist'Hau par Nantes Métropole -  

 

Place au vélo : "Frileux projet Guist'Hau" - Ouest France du Mercredi 16 11 2011logo ouest france

Extraits

 

 

Place au vélo Frileux BD Guist'Hau OF 16 11 11Quand bien même Nantes Métropole y a répété que la "sécurité" était le maître-mot dans cette opération, les faits nous laissent en douter", affirme l'association de cyclistes urbains Place au Vélo.

 

Ainsi, observe l'association, les seules modifications par rapport à l'existant sont "l'élargissement  du trottoir à 2 mètres au niveau des arrêts de bus, neutralisant ainsi une voie de circulation.

Mais il n'empêche que le reste du boulevard sera laissé tel quel, au mépris de la sécurité des piétons et personnes à mobilité réduite qui continueront à devoir faire avec le misérable trottoir de 80 cm de large et des cyclistes. Pour eux, rien n'est prévu sur cette voie, au trafic intense." 

 

Place au Vélo voit dans cet exemple un "cas d'école" illustrant la contradiction entre les grands principes d'aménagements cyclables importants sur les grands axes et "la petite cuisine des pouvoirs publics"

 Place au vélo Frileux bd Guist'Hau OF 16 11 2011 partie2

 

Et pourtant, pour qui examine ce dossier d'un regard extérieur, comment imaginer qu'on "ne trouve pas de place" pour les vélos sur une voirie de 25 m de large de façade à façade ?

Tout semble intouchable..."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une commission Urbanisme active et digne de ce nom serait encore bien utile à la ville de Nantes. On voit les résultats quand on délègue tout à la communauté urbaine, les élus des autres 23 communes n'ont pas le temps (ni l'envie) de travailler sur le réaménagement d'un boulevard nantais.

 

 

Toujours pas de piste cyclable rue de Strasbourg, axe majeur où se trouve la mairie.

Quand on réaménage le boulevard Guist'Hau, quand on construit une école sur l'île de Nantes, pas de piste cyclable ! ça la fiche mal pour la "capitale verte 2013".

 

Réaménagement de Guist'hau : le MoDem dégaine son projet (novembre 2008)

 

Réaménagement du boulevard Guist'Hau : Nantes Métropole propose moins que le MoDem (8 nov 2011)  

 

"Guist'Hau : le MoDem pas séduit" Presse Océan 9 nov 2011

 

"Les militants du vélo quotidien rongent leur frein" - Ouest France 18 04 11

 

Ca c'est de la piste cyclable ! (Londres)

 

Nantes double capitale "verte et des bouchons" (9 novembre 2010)

 

Coup de coeur pour l'ingénieux téléphérique de jeunes nantais sur le boulevard Guist'Hau (sep 2009)

 

 

Lire la suite

Franchissement de la Loire : quand JMA procrastine

15 Novembre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble

Il faudra attendre 2013 ou 2014.

 

Lu dans Le Point du 10 novembre 2011, édition locale "Spécial Nantes" numéro 2043

 

Où en est le projet de nouveau franchissement à l'ouest de Nantes ?

 

Le-Point-10-nov-2011-JMA-franchissement-Loire.JPG

 

 

Où en est le projet de nouveau franchissement à l'ouest de Nantes ?

 

JMA : -  "Je suis le maire qui a inauguré le plus de ponts à Nantes. Un nouveau franchissement est envisagé en face de Chantenay. Mais le dossier est complexe, notamment en raison des contraintes liées au port et à la navigation fluviale. En outre, il ne faut pas oublier que l'implantation est prévue dans l'une des plus belles perspectives de Nantes. Une étude est en cours et une décision politique sera prise en 2013 ou 2014."

 

On nous avait dit 2012 ou 2013 maintenant c'est 2014. Il va donc falloir attendre la prochaine campagne des municipales et le programme de JMA pour savoir enfin comment on va franchir la Loire à l'ouest de Nantes au XXIè siècle. Rien n'aura donc été décidé sur ce mandat.

 

Dans le même article :

 

JMA-Geek-Le-Point-10-nov-2011.JPG

 

 

 G comme Geek

 

JMA est un véritable geek... et publie régulièrement sur son compte Twitter. A tel point qu'un journaliste s'est étonné récemment, lors de la venue de François Hollande, de recevoir des tweets du maire alors que ce dernier s'exprimait oralement devant la presse." (Le Point 10 11 11)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et sinon, on n'a pas trop compris pourquoi il y avait une pleine tartine sur un conseiller en communication de Sarko qui serait "en embuscade" pour 2014 mais n'a jamais fait aucune proposition pour Nantes.

Lire la suite

Communiqué du CéDpa : De quoi le Ministère de l’Intérieur a-t-il peur ?

9 Novembre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

CEDEPA

 

 

Communiqué du CéDpa, collectif d’élus opposés à l’aéroport à Notre-Dam'Des-Landes

 

 

 De quoi le Ministère de l’Intérieur a-t-il peur ?

 

La tracto-vélo organisée par la coordination des opposants à l’aéroport de Notre Dame des Landes est partie de Loire-Atlantique dimanche matin 6 novembre. Son but : rallier Paris en une semaine en sensibilisant sur le chemin les habitants des villes-étapes, notamment sur  les résultats de l'étude économique réalisée par un cabinet européen indépendant, sur commande du collectif d'élus (CéDpa) ; son point d’orgue sera une grande manifestation samedi 12 novembre dans la capitale.

 

Depuis dimanche, la caravane de tracteurs et de vélos, parfaitement encadrée et organisée, sillonne les routes dans la bonne humeur générale. Or nous venons d’apprendre que l’accès de Paris serait interdit aux tracteurs, sur ordre du Ministère de l’Intérieur. De quoi les autorités ont-elles peur ? De voir  des paysans avec leur outil de travail et des élus à leur côté ? De la mobilisation citoyenne ? D’entendre nos arguments sur l’inutilité de ce projet d’aéroport ?

 

Monsieur le Ministre, notre mouvement est pacifique, et les tracteurs n’ont rien de chars d’assaut. Les élus, qui seront en nombre samedi, avec leurs écharpes, vous demandent  instamment de revenir sur votre décision. Votre refus signerait pour nous un nouveau déni de démocratie, par la mise à mal du droit d’exprimer notre refus d’un projet économiquement et écologiquement ruineux, dans un monde en crise.

 

Communiqué du CéDpa, collectif d’élus opposés à l’aéroport

Lire la suite

"Guist'Hau : le MoDem pas séduit" Presse Océan 9 nov 2011

9 Novembre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat

 

 

Presse Océan 9 nov 2011 "Guist'Hau : le MoDem pas séduit"logo presse ocean

 

 

Guist-Hau-Le-MoDem-pas-seduit-Presse-O-9-nov-2011.JPG

 

 

Ouest France 9 novembre 2011 "Boulevard Guist'Hau, "un manque d'ambition"logo ouest france

 

Guist-Hau-Ouest-France-9-nov-2011.JPG

 

 

 

Réaménagement du boulevard Guist'Hau : Nantes Métropole propose moins que le MoDem (8 novembre 2011)

Lire la suite

Réaménagement du boulevard Guist'Hau : Nantes Métropole propose moins que le MoDem

8 Novembre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Transports dont Vélo tram-train

 

Trois ans après notre projet de réaménagement du Boulevard Guist'Hau, la ville de Nantes vient de présenter le sien.

 

Là où nous proposions deux pistes cyclables de part et d'autre du mail central que nous conservions, il n'y en a pas dans le projet de la ville présenté hier. Dommage pour la "capitale verte de 2013" et chacun comprendra mieux pourquoi on plafonne à 2 % de déplacements vélo sur l'agglomération nantaise.   

 

reamenagement-boulevard-Guist-Hau.jpg

 

  Projet des élus MoDem présenté le Jeudi 20 novembre 2008 (conférence de presse)

 

Nous avions proposé de supprimer les stationnements en épis qui posent un problème de sécurité et de visibilité pour les automobilistes et les cyclistes pour les transformer en stationnements droits, ce qui nous amenait à supprimer 40 places de stationnements et nous avait été reproché. Pourtant la ville a elle aussi décidé de supprimer ces 40 places mais sans supprimer les épis.

 

Nous avions prévu des chicanes pour les bus à l'arrêt pour ne pas bloquer la circulation derrière les bus à l'arrêt ainsi que des emplacements "stop and go" pour les déposes rapides de personnes et les livraisons. On ne les retrouve pas non plus, tous les autres véhicules resteront donc bloqués derrière les futurs Chronobus le temps que les nombreux collégiens, lycéens et autres usagers montent, descendent, payent leur ticket etc. avec des conséquences directes sur la pollution et la qualité de l'air des Nantais.

 

Seul point positif : les trottoirs vont être élargis. C'est bien la moindre des choses, ils sont tellement étroits que deux personnes peuvent à peine se croiser aux arrêts de bus, et si c'est une poussette ou un fauteuil roulant, l'un des deux doit descendre sur la chaussée.

 

Et sinon, ils vont refaire le revêtement (bitume ? ) du mail central. Oouah, quelle innovation !

 

Pourquoi Nantes Métropole a t'elle attendu trois ans pour pondre un projet aussi faible ?

 

 

Pour retrouver nos propositions sur le réaménagement du boulevard Guist'Hau :



http://www.presseocean.fr/actu/actu_detail_-Reamenagement-de-Guist-hau-le-MoDem-degaine-son-projet-_9182-751385_actu.Htm



http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-Guisth-au-des-idees-pour-amenager-le-boulevard_loc-751651_actu.Htm



 

 

 

 

 

 

Lire la suite

L'intérêt des medias parisiens pour les opposants de NDDL énerve le PS

29 Octobre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Lu dans les Off de la semaine de Presse Océan - Samedi 29 10 2011

 

 logo presse ocean

Les partisans du futur aéroport s'énervent. "Après les Inrockuptibles et Le Monde, voilà Médiapart. Les médias parisiens activés par les écolos ne s'intéressent qu'aux opposants alors qu'en Loire-Atlantique, ils sont loin, très loin, d'être majoritaires", peste cet élu PS. Ambiance."

 

 

NDDL-et-medias-parisiens-Presse-O-29-10-2011.jpg

 

Lire la suite

PRODUIRE EN FRANCE : une perspective d'avenir

29 Octobre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Economie - Energies

 

Du JT de TF1 à 20 h avec François Bayrou jusqu'à Nantes

 

 PRODUIRE EN FRANCE : une perspective d'avenir

  

François Bayrou était invité hier par Claire Chazal à réagir sur le discours de Nicolas Sarkozy la veille lorsque celui-ci annonçait qu'il avait à nouveau "sauvé le monde". (Il avait dû mal le sauver les fois précédentes.)

 

Toute la semaine dernière on nous a annoncé des prévisions de croissance du PIB à 1,75 ou  2 % pour le budget 2012 de la France. Vendredi on atterrissait douloureusement à une prévision de croissance à 1%. ("L'info de la veille est déjà vieille") 

 

Pour François Bayrou, il manquait clairement une vision "d'avenir, une perspective autre que les hausses d'impôts sous-entendues, la diminution des dépenses, ce cadre est insuffisant et n'est pas le chemin dont les Français ont besoin pour s'en sortir".

 

Alors comment fait-on pour récupérer la bonne santé du pays, les emplois, le pouvoir d'achat et l'indépendance qui nous permettra de ne plus emprunter ?

 

Cela ne peut se faire que si on focalise toutes les forces du pays sur les grands enjeux, le premier d'entre eux étant de : PRODUIRE EN FRANCE.

 

Et nous n'avons pas entendu les mots clés hier dans le discours de N Sarkozy pour relancer cette démarche positive du pays."

 

 

http://videos.tf1.fr/jt-we/le-20-heures-du-28-octobre-2011-6797532.html (de la 20è à la 25è minute)

 

 PRODUIRE EN FRANCE

 

 

Une question que nous travaillons depuis plusieurs mois, une perspective d'avenir qui nous rassemble.

 

 

"Premier débat du MoDem : produire en France" Ouest France du samedi 29 Octobre 2011

 

 

Premier-debat-du-MoDem-Produire-en-France-Ouest-France-29-.jpg                        

      

Produire en France

Vous pensez que l’on peut développer l’emploi & l’entreprise pour financer notre protection sociale, l’Éducation, la recherche…

 

Nous vous invitons à en débattre 

 

 

Jeudi 3 Novembre 2011 à la Maison des Syndicats 

A Nantes à 20 h 30

 

Avec

 

Régine CHARVET – PELLO, chef d’entreprise RCP Design Global, Tours (37)

François HOMMERIL, secrétaire national Europe et International de la CFE-CGC

Michel JONCHERE, consultant, Paris, ancien dirigeant de

Rautureau Apple Shoes en Vendée (85)

Philippe MOREAU, président de la CGPME Loire-Atlantique et Pays de la Loire

Yann ROLLAND, chef d’entreprise BEL’M, Machecoul (44),

président du MEDEF de Loire-Atlantique

 

   

Echange avec la salle

 

Débat proposé et animé par le MoDem de Loire-Atlantique

 

logo_modem.jpg 

 

Lire la suite