Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles récents

Intervention de Benoît Blineau sur la subvention du F.C.NANTES

2 Avril 2011 , Rédigé par Benoît Blineau Publié dans #Conseil Municipal Nantes

Conseil municpal de Nantes - Vendredi 1er avril 2011

 

Délibération 13 : Football Club de Nantes - Missions d'intérêt général pour la saison 2009 / 2010 - Compte rendu - Subvention pour l'année 2011 -   

 

Intervention de Benoît Blineau (MoDem) pour le groupe Centre Démocrate  

Le dossier des missions d'intérêt général présenté par le F.C. Nantes ne justifie pas la subvention de 300 000 Euros faite par la ville de Nantes.

 

L'accueil sur les tennis de la Jonelière, la prévention de la violence, les actions en direction des clubs de supporters, ainsi que les différentes animations ne sont pas à la hauteur de notre attente concernant le Football Club de Nantes.

 

Pourtant, dans notre ville, les choses bougent. Une association A La Nantaise s'est montée afin de faire des propositions pour sortir le F.C. NANTES de l'ornière. Une grande enquête a eu lieu du 12 janvier au 18 février 2011. Plus de 1 000 passionnés du F.C. NANTES  se sont exprimés. Luc ARRONDEL, statisticien et directeur de recherche au CNRS a présenté cette enquête où plus des trois quarts des sondés pensent que le F.C.N. fait complètement partie du patrimoine et du rayonnement de la ville de Nantes. Deux sur trois se prononcent pour une reprise du F.C.N. par un groupement d'entreprises régionales. Ils sont trois sur quatre, à espérer revoir du jeu "à la nantaise" et à ne pas faire confiance à l'équipe dirigeante actuelle pour y remédier.

 

L'association A La Nantaise invite tous les élus locaux des différentes collectivités territoriales à la présentation de son projet d'actionnariat populaire : basée sur le volontariat, cette somme d'argent se monterait à 300 000 euros dès la première année.

 

Le groupe Centre Démocrate souhaite qu'un maximum d'élus soient présents le jour de cette réunion, le mardi 19 avril 2011, afin de montrer un soutien sans faille à cette association qui regroupe les amoureux du ballon rond et les valeurs qui avaient fait la gloire du F.C. Nantes.

 

En conclusion, nous sommes convaincus qu'en passant outre les clivages politiques, le spectacle pourrait continuer dans les meilleures conditions et nous permettraient de pouvoir, à l'avenir, voter cette subvention.

 

Benoît Blineau

 

 

http://www.ouest-france.fr/sport/dma_une_-La-subvention-nantaise-au-FCN-contestee-en-Conseil-municipal_44096-1749044-fils_filDMA.Htm

 

Lire la suite

Risque de centrale nucléaire dans l'estuaire de la Loire ?

1 Avril 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Conseil Municipal Nantes

Ce n'est - malheureusement - pas un poisson d'Avril.

 

Conseil Municipal de Nantes - Vendredi 01 04 2011

 

Délibération numéro 3 "Séisme et tsunami au Japon - Aide exceptionnelle d'urgence aux victimes - Approbation"  

Intervention Isabelle Loirat (MoDem) pour le groupe Centre Démocrate

 

 

M. le Maire,

Mes chers collègues,

 

Nous sommes solidaires du Japon et des Japonais sur lesquels une TRIPLE catastrophe s’est abattue depuis le 11 mars 2011. Il est quand même regrettable d’avoir fait l’impasse sur la catastrophe nucléaire dans le titre de la délibération, car il s’agit bien d’une triple catastrophe et pas seulement du "séisme et du tsunami".  kashiwazaki-kariwa

 

Nous approuvons bien sûr que Nantes et Rennes, respectivement jumelées avec les deux villes japonaises voisines de Niigata et Sendaï, s’associent pour venir en aide aux sinistrés japonais. Le groupe Centre Démocrate votera bien sûr cette aide d’urgence de 25 000 euros versée à la Croix Rouge pour les sinistrés japonais. D’autant que cela aurait pu être vraiment pire si la préfecture (métropole) de Niigata, toute dernière ville avec laquelle Nantes est jumelée, avait été touchée, car elle  abrite la plus grande centrale nucléaire du monde de Kashiwazaki – Kariwa, avec 7 réacteurs qui sert à alimenter Tokyo en électricité. Vous en avez sûrement entendu parler, c’est cette centrale qui avait été fortement ébranlée par un séisme de 6,8 sur l’échelle de Richter le 16 juillet 2007 puis fermée jusqu’en 2009.

 

Si l’Etat, comme le stipule la DTA (Directive Territoriale d’Aménagement) de l’Estuaire de la Loire, confirme sa décision de construire un réacteur nucléaire dans l’estuaire de la Loire, nous répondrez-vous, M. le Maire, comme pour le projet d’aéroport à Notre-Dame-Des-Landes que vous "accompagnerez l’Etat dans sa démarche" ?

Nous vous remercions de bien vouloir répondre à cette question importante, car la dernière fois que nous vous l’avons posée, vous avez ouvert ostensiblement le journal Le Monde et ensuite vous avez quitté la salle du conseil. Ce n’est pas une polémique, M. le Maire mais une question simple qui mérite cette fois une réponse de votre part car elle (votre réponse) intéresse tous les Nantais.

 

Je vous remercie de votre attention." 

 

Absence et refus de réponse du député-maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault : "je ne répondrai même pas, je refuse de répondre."

------------------- 

 

C'était pourtant une question simple. Pour une fois, j'aurais aimé qu'il rétorque comme d'habitude quand la question fâche, "mais non, vous êtes hors-sujet, l'Etat n'a pas prévu de réacteur nucléaire dans l'estuaire. Le débat est clos..." On ne lui demandait pas de rentrer à l'improviste dans un débat sur le nucléaire au conseil municipal de Nantes, mais juste de rassurer les habitants de l'estuaire c'est-à-dire la métropole de Nantes -Saint-Nazaire avec une réponse simple, TRANSPARENTE comme on dit maintenant. J'espère qu'on ne va quand même pas être les seuls - et les derniers - à entrer dans le nucléaire au moment où toute la planète songe à en sortir. Pas entendu les amis d'EELV. 

 

 

Quelques liens :

 

. Séisme de Niigata : L'IRSN (Institut Radioprotection et Sûreté Nucléaire) fait le point sur les conséquences pour la centrale de Kashiwazaki-Kariwa.  

 

http://www.science.gouv.fr/fr/actualites/bdd/res/2646/l-irsn-fait-le-point-sur-la-centrale-nucleaire-de-kashiwazaki-kariwa/ (23 07 2007)

 

 . http://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_nucl%C3%A9aire_de_Kashiwazaki-Kariwa

 Voir le chapitre sur l'interdiction du Mox suite à un référendum dans le village de Kariwa (3600 électeurs)

 

. Accident nucléaire dans la centrale de Kashiwazaki - Kariwa. Syndicat Chimie Energie Rhône Alpes http://www.cfdt-scerao.fr/Accident-nucleaire-dans-la.html (juillet 2007 et toujours d'actualité)

 

. Les orientations de la DTA http://www.pays-de-la-loire.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/DTA_septembre_2006_cle59f879.pdf

Lien ajouté le 03 04 2011

 

. Japon : le violent séisme de Niigata ravive les craintes sur le nucléaire (17 07 2007)  http://www.orange.mu/kinews/afp/actualites/168440/japon-le-violent-seisme-de-niigata-ravive-les-craintes-sur-le-nucleaire.html 

Lire la suite

Rectificatif centriste sur le canton de Nantes 1

25 Mars 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Politique

 

Envoyé à la presse locale pour clarifier ces histoires de faux soutiens centristes sur Nantes 1.

 

Habitante du canton de Nantes 1,les enveloppes électorales pour le second tour de dimanche me sont parvenues en fin de matinée.

Le candidat (UMP) X. Fournier et sa suppléante V . Lorin (NC) affirment sur leur document de propagande qu'il rassemblent "toutes les familles de la droite et du centre" et dans la presse (Ouest France 25 03 2011) : "tous les partis de la droite et du centre nous soutiennent".

 

Abus de langage ou grossière manipulation des électeurs à la veille des élections ?

 

Au nom du travail qui a été fait depuis 2007 à Nantes, le MoDem, parti centriste et indépendant de l'UMP, désapprouve une telle méthode et rappelle qu'il ne soutient absolument pas le candidat sarkozyste, pas plus que la candidate PS d'ailleurs. Mais cette dernière a au moins le mérite de ne pas se targuer d'avoir notre soutien.

 

Isabelle Loirat

Conseillère municipale centriste MoDem à Nantes

 

 

Rappel Communiqué MoDem 44 du 23 03 2011

 

Les candidats du  Mouvement Démocrate remercient les électeurs pour leurs suffrages et soutiens.

L’abstention massive et le score des extrêmes  montrent que les citoyens ne se sentent pas écoutés, qu’ils doutent de leurs  représentants. En tant que démocrates, nous croyons que la politique doit répondre à leurs préoccupations et à l’intérêt général et appelons chacun à accomplir son devoir civique dimanche prochain.

Nos électeurs du premier tour sauront choisir les candidats les plus  proches des valeurs et des projets (pluralisme en politique, opposition au projet d’aéroport à Notre-Dame-des- Landes …) que nous avons défendus localement. Lorsque les candidats du second tour ne répondent pas à leurs attentes, les électeurs peuvent utiliser le vote blanc, dont nous revendiquons la prise en compte".

Alain Guillon président du MoDem 44

Patricia Gallerneau Porte Parole

http://isabelleloirat.over-blog.fr/article-gros-sabots-sur-le-canton-de-nantes-1-70175115.html

 

 
Lire la suite

Gros sabots sur le canton de Nantes 1

25 Mars 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Politique

 

J'ai lu un gros mensonge ce matin : Sur le canton de Nantes 1, le candidat UMP X. Fournier s'emballe un peu vite : "tous les partis de la droite et du centre nous soutiennent, y compris la gauche moderne et les progressistes" (Ouest France 25 03 2011).

 

C'est FAUX, bien sûr, le MoDem (Mouvement Démocrate), parti centriste et indépendant ne soutient aucun des deux candidats PS ou UMP pas plus au premier qu'au second tour et absolument pas ce candidat sarkozyste, pro aéroport Notre-Dame-Des-Landes, pro nucléaire, pas clair avec le FN et déjà prêt à tout pour avoir un mandat, car il porte des valeurs opposées à celles que nous défendons au plan local comme au plan national. Qu'il se débrouille avec les soutiens de Messieurs Morin, Besson, Bockel and co. 

bien connus pour avoir renié leurs convictions.

Communiqué du MoDem 44 du 23 mars 2011

Les candidats du  Mouvement Démocrate remercient les électeurs pour leurs suffrages et soutiens.

L’abstention massive et le score des extrêmes  montrent que les citoyens ne se sentent pas écoutés, qu’ils doutent de leurs  représentants. En tant que démocrates, nous croyons que la politique doit répondre à leurs préoccupations et à l’intérêt général et appelons chacun à accomplir son devoir civique dimanche prochain.

Nos électeurs du premier tour sauront choisir les candidats les plus  proches des valeurs et des projets (pluralisme en politique, opposition au projet d’aéroport à Notre-Dame-des- Landes …) que nous avons défendus localement. Lorsque les candidats du second tour ne répondent pas à leurs attentes, les électeurs peuvent utiliser le vote blanc, dont nous revendiquons la prise en compte.”

Alain Guillon président du MoDem 44

Patricia Gallerneau Porte Parole

 

Pluralisme et Ecologie : mon engagement est là.

IL

 

Lire la suite

Energies fossiles : poids lourds de l'économie

9 Mars 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Economie - Energies

 

En mars 2009, je vous proposais une devinette pour trouver quelles étaient les 5 premières entreprises françaises. Deux ans plus tard, où en sommes nous ?

 

Source : Pricewaterhouse pour Le Monde (5 mars 2011, page 13 Economie)

 

Numéro 1 : toujours le pétrole avec TOTAL qui affiche un chiffre d'affaires de 159,2 Milliards pour un résultat de 10,5 Milliards.

 

AXA et CARREFOUR conservent leurs places de numéros 2 et 3 avec un CA à plus de 90 Milliards et un résultat de 2,75 milliards pour l'assureur mais seulement de 433 millions pour le  leader des supermarchés.

 

C'est à partir de la quatrième marche qu'il y a du changement : le gazier GDF SUEZ passe du cinquième au quatrième rang avec un CA de 84,5 milliards pour 4,6 de résultat et détrône ARCELOR MITTAL rétrogradé à la 6è place (58,8 milliards de CA)

 

Enfin l'électricien nucléaire EDF gagne une place et devient cinquième du classement avec 65 Milliards de CA mais seulement 1 Milliard de bénéfices.

 

 

Crise ou pas crise on voit bien le poids économique croissant pour ne pas dire écrasant des énergies (fossiles pour l'instant), d'où l'intérêt de s'occuper de ces questions et de la transition énergétique vers les énergies renouvelables.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

"Osez le téléphérique" Presse Ocean 07 03 11

8 Mars 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble

 

"Osez le téléphérique"

 

"Cela faisait longtemps qu'un lecteur ne nous avait pas parlé du projet de téléphérique entre Nantes et Rezé. Cette solution pour franchir la Loire "semble être la meilleure" pour Edouard de Rezé. "D'abord parce qu'elle ne dénature pas le paysage urbain. Ensuite parce qu'elle est beaucoup moins coûteuse que toutes les autres constructions. Enfin parce qu'elle s'inscrit parfaitement dans l'esprit du développement durable et doux. Pourquoi Nantes ne serait pas pour une fois à la pointe de l'innovation ? Osez M. le maire. Osez !"

 Presse Océan du 07 mars 2011

 

 

 

 

Presse-Ocean-070311-Osez-le-Telepherique.jpg

Lire la suite

Nantes Urbanisme : réaménagement de la Place Graslin

8 Mars 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Conseil Municipal Nantes

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

Les Elus MoDem de Nantes, Benoît BLINEAU et Isabelle LOIRAT, prennent part au débat concernant les travaux de réaménagement de la Place Graslin.

 

Attachés au principe de concertation, ils demandent à nouveau la création d’un véritable atelier d’urbanisme spécifique pour le suivi permanent de ce projet :

 

. Veiller à ce que l’aménagement piétonnier du quartier Graslin s’inscrive bien dans une vision globale et cohérente d’urbanisme de la ville de Nantes ?

 

. Faut-il en faire un quartier complètement piétonnier ou conserver un accès automobile, auquel cas il nous semble primordial de réfléchir maintenant à la desserte de ce nouveau quartier piétonnier par des navettes électriques (transports en commun) ?

 

. Les habitants du quartier garderont-ils la possibilité d’accéder librement à leur domicile et notamment  pour les personnes à mobilité réduite ?

 

. Enfin, quelle esthétique pour la place Graslin : une minéralisation totale comme le réaménagement récent de la place Royale ou un équilibre entre la pierre et le végétal, fidèle à la tradition urbanistique et paysagère nantaise ?

 

Nantes le 4 mars 2011

 

Blog des élus MoDem de Nantes

 

 

 

Le réaménagement de la Place Graslin : un exemple de dossier qui n'est toujours pas passé en Commission Urbanisme du conseil municipal de Nantes, donc ni travaillé, discuté ou amendé.  (Remarquez, l'adjoint à l'urbanisme n'a peut-être pas le temps de nous présenter son projet ni son travail vu qu'il est aussi conseiller général et en campagne pour garder son mandat à l'issue des cantonales).

Quelle concertation avec les élus et les habitants ? Où sont prises les décisions, dans le cabinet du maire, dans un cabinet privé d'urbanisme ? Quand même pas à Paris ?

 

 

Article Presse Océan du 07 03 11

 

Reamenagement-Place-Graslin-Elus-MoDem-Nantes-Presse-Oce.jpg

 

  

Lire la suite

L'Arbre de la Souffrance

7 Mars 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Société

Au delà des données brutes et statistiques la souffrance engendrée par les agressions sexuelles dépasse l'imaginable et nous sommes confrontés à une situation dont les conséquences en souffrance humaine et en coûts sociaux dépassent l'entendement.

 

"L'Arbre de la Souffrance" et les valeurs sociales permet d'appréhender l'impact  d'un délit sexuel sur l'ensemble de la société, la victime d'abord (blessures physiques et psychologiques, pertes de fonctionnement), sur la famille de la victime (culpabilité, pertes de revenus, perturbations), sur l'agresseur (souffrance, incarcération, perturbation dans la famille et le travail) impliquant aussi la police (enquête, arrestation), la justice (procès, condamnation puis le milieu carcéral (dissuasion, punition, réhabilitation) et enfin - mais pas toujours - la thérapie pour la victime ET l'agresseur.

 

 AS Arbre de la souffrance

 

L'Arbre de la Souffrance

 

Source : Les agresseurs sexuels - Théorie, évaluation et traitement

Jocelyn Aubut et collaborateurs - 1993

Les Editions de la Chenelière, Montréal, Maloine, Paris

 

Cette souffrance a de particulier qu'elle est durable et ne s'arrête pas avec la fin des faits.

 

Les coûts sociaux sont énormes, incalculables, l'addition est faramineuse.

 

Souffrance psychologique,

+ besoins de traitement pour les victimes

+ besoins des familles des victimes

+ besoins des agresseurs

+ besoins de leur entourage

+ frais de justice

+ frais d’incarcération

 

Pourtant le sujet est quasiment absent du discours et des programmes politiques sauf en cas de faits divers, "les recherches biomédicales sont plus qu’indigentes" répètent, avec le sentiment de ne pas être entendus, les psychiatres Serge Stoléru et Sophie Baron-Laforêt et le professeur de médecine légale, Christian Hervé dans « Une éthique de la connaissance appliquée aux auteurs d’agressions sexuelles »  Le Monde 11 02 2011. "On assiste de manière répétitive au même cycle : faits tragiques (viols, meurtres), suivis d’orages médiatiques qui déclenchent mobilisation temporaire des politiques, rédaction de rapports, propositions ou promulgation de lois puis retour à l’oubli jusqu’à la prochaine tragédie". Illustration récente : dans le cas de l'affaire Laetitia, la réponse apportée a été le limogeage du responsable pénitentiaire dans l'Ouest. Etait-ce la plus appropriée et la plus urgente ?

 

Quels moyens sommes-nous prêts à mettre pour pour faire baisser radicalement le nombre d'agressions sexuelles ?

Et au-delà, sommes-nous capables de protéger nos femmes et nos enfants ?

 

Les recherches sur le sujet sont assez récentes en France, dans les pays anglo-saxons, l'approche de ces questions est traitée depuis plus longtemps qu'en Europe.

En 2001 a eu lieu le Premier congrès international francophone sur l'agression sexuelle à Québec piloté par l'IPPM, l'Institut Philippe Pinel à Montréal http://www.pinel.qc.ca, hôpital fondé en 1970, dont la mission unique est : "Apaiser la souffrance, contrer la violence", devenu référence en psychiatrie légale, "dans les soins et le traitement de cette clientèle, la plus stigmatisée du réseau de la santé".



C'est seulement en 1995 que commence le recensement en France des agressions sexuelles sur mineurs; la première étude systématique menée sur des délinquants sexuels préconisant une prise en charge thérapeutique des auteurs d'agressions sexuelles dès l'incarcération date de 1997.

La loi Guigou du 17 juin 1998 (au lendemain du séisme de l'affaire d'Outreau) relative à la répression et à la prévention des infractions sexuelles, ainsi qu'à la protection des mineurs, crée le "suivi socio judiciaire", dispositif qui prévoit  une prise en charge thérapeutique pour les délinquants sexuels. "Peine complémentaire" qui comporte l'obligation de se soumettre, sous le contrôle du juge de l'application des peines, à des obligations de surveillance et d'assistance. La peine de suivi socio judiciaire est prononcée le jour du jugement mais pourra être mise en oeuvre à l'issue de la peine, parfois 15 à 20 ans + tard. Si le patient refuse les soins, il pourra se voir refuser certaines réductions de peine.

 

"Longtemps catégorisés comme "pervers" et réputés incurables, les agresseurs sexuels ont été tardivement pris en charge par les psychiatres". "Le vrai changement a été opéré par la société civile", "le mouvement est parti des victimes, explique le Dr Baron-Laforet, cela a commencé avec les femmes victimes de viol, puis les victimes enfants... C'est alors qu'on s'est penché sur les agresseurs sexuels et qu'on a osé aborder le sujet en face."

(Le Monde 01 03 01)

 

Aujourd'hui, on ne parle plus de "perversions sexuelles" mais de "paraphilies", terme qui a remplacé pour la première fois en 1980 celui de "perversion" (DSM III), du latin « perversio » signifiant renversement, retournement et dont l'origine remontait au XIVè siècle. La CIM 10 (Classification Internationale des troubles Mentaux publiée par l’OMS) inscrit les paraphilies dans "les troubles de la préférence sexuelle"; y sont recensées les singularités de l'attirance sexuelle (philie) situées à côté (para) de la norme.

 

Définition générale : "Les caractéristiques essentielles d'une paraphilie sont des fantaisies imaginatives sexuellement excitantes, des impulsions sexuelles ou des comportements survenant de façon répétée et intense, et impliquant des objets inanimés, la souffrance ou l’humiliation de soi-même ou du partenaire, des enfants ou d’autres personnes non consentantes, et qui s’étendent sur une période d’au moins 6 mois." (DSM IV, Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, manuel de référence international publié par l’APA, American Psychiatric Association)

 

Quelle approche politique sur ces questions ? celle du Front National à 24 % dans le dernier sondage ? Non évidemment - et là je me souviens de mon engagement en politique au lendemain du 21 avril 2002 précisément pour travailler à une autre offre politique plutôt que de rester à contempler et critiquer le désastre depuis mon canapé - je conserve l'espoir d'une autre approche plus humaniste mais pragmatique, sans démagogie, qui passera par des moyens accordés à la justice mais aussi à un vrai traitement global médical et psychologique des agresseurs et enfin et surtout par l'Education sexuelle des générations futures.

Je l'ai déjà écrit mais c'est essentiel car la prévention contre les agressions et surtout la lutte contre la récidive passera par l'Education. Tant que les gamins, qui ne la considèrent pas comme un véritable rapport sexuel, ne sauront pas que depuis 1980, la fellation est tenue pour un viol et donc passible de la cour d'Assises, on a peu de chances d'y arriver.

 

"La liberté sexuelle est celle d'avoir ou de ne pas avoir de relations sexuelles", voilà ce qui doit être rappelé et comme le souligne Odon Vallet "un tel effort d'éducation n'est pas simple". 

Le Professeur I. Nizan souligne, à propos du nombre trop élevé d'IVG sur les jeunes filles (15 000) en France le fait que la loi de 2001 consistant à faire 3 ou 4 h d'éducation sexuelle chaque année au collège n'est même pas appliquée.

Un programme de prévention ou de recherches coûte pourtant moins cher que la construction d'un nouveau palais de justice (exemple Angers) pour accueillir un grand procès médiatique.

 

 

Bibliographie

 

Les Agresseurs sexuels. Théorie, évaluation et traitement. Jocelyn Aubut et collaborateurs. Les éditions La Chenelière, Montréal, Maloine, Paris, 1993

 

Troubles des conduites sexuelles. Diagnostic et traitement. Florence Thibaud, Rouen, Article EMC - Encyclopédie Médico-Chirurgicale

 

« Une éthique de la connaissance appliquée aux auteurs d’agressions sexuelles »  Serge Stoléru, Sophie Baron-Laforet, Christian Hervé.  Le Monde 11 02 2011.  

 

Etude psychanalytique des auteurs de délits sexuels – C. Balier, D. Bouchet – Kervella - EMC

 

"Le viol et la vertu " par Odon Vallet Le Monde 06 06 2002

 

"Les lendemains d’un viol" Jean- Yves Nau Le Monde 30 12 1987

 

« Les sportives victimes de violences sexuelles brisent le silence » Le Monde 28 05 2000

 

"Plaintes et chuchotements", d'Olivier Truc Le Monde 08 02 11

 

 

Demain c'est la journée internationale des Femmes. Je voudrais que chaque jour soit la journée de la Femme et qu'on ne s'insurge pas seulement le 8 mars, mais le 9, le 10, chaque jour de l'année contre les inégalités qui subsistent entre elles et les hommes, contre les violences qui leur sont faites chaque jour d'un bout à l'autre de la planète

 

Lire la suite

Crue de 1910 à Varades

3 Mars 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #La Loire - la Mer - l'Eau

 

 

La culture de l'eau, du risque inondation, des jardins, de la vigne : une caractéristique propre aux Ligériens (Liger : Loire en latin)

 

crue-1910-Varades.jpg

 

La maison de "Tante Mimosa" et le Château de la Madeleine à l'arrière-plan

 

Photo et article Ouest France : une soirée débat sur les inondations de 1910

 

 

Anecdote : le patron des médecins du CHU de Nantes et le député-maire de Nantes ont affirmé le 3 décembre 2010 (conseil municipal de Nantes, débat transfert CHU de Nantes) que le risque Zéro inondation ou crue centennale existait. Pas rassurant.

 

Lire la suite

Aéroport "un dossier national" Presse Ocean 28 02 11

1 Mars 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

 

"Un dossier national"

 

Le collectif des élus doutant de la pertinence de l'aéroport (photo) - constitué désormais en association depuis une réunion samedi - entend mener l'opposition au niveau national. "Nous avons le chef du gouvernement et le chef de l'opposition issus de la même région qui sont pour le projet" rappelle Isabelle Loirat. Les 830 élus du collectif veulent donc trouver des soutiens nationaux. Et "réaffirmer qu'il y a beaucoup d'étapes importantes avant que des avions décollent à Notre-Dame-Des-Landes" indique François Verchère. "Pour le Carnet ou Donges Est, nous avons toujours gagné après la Déclaration d'utilité publique" rappelle Ronan Dantec. Un plan d'actions va donc être bientôt mis en place.

 

Trois recours

 

C'est le dernier jour, ce lundi, pour déposer un recours juridique contre le décret de concession signé entre l'Etat et la société concessionnaire de l'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes le 28 décembre dernier. Trois recours sont ou vont être déposés : Europe Ecologie - Les Verts des Pays de la Loire qui a confié ce dossier à l'avocat de Greenpeace Alexandre Faro et la communauté de communes d'Erdre et Gesvres qui a voté favorablement mercredi dernier pour un recours. Les associations opposées au projet s'engagent aussi dans cette voie juridique : elles doivent déposer leur dossier aujourd'hui au tribunal administratif de Nantes.

 

Presse Ocean 28 02 2011

 

 

    

 

Presse O Aéroport dossier national 28 02 11 

 

 

Désolée de vous imposer mon activité découpage de vacances  mais la boite de com' qui est payée par la Ville de Nantes pour établir un panorama de presse envoyé chaque jour ouvrable aux élus nantais et ensuite pour chaque clic de consultation d'articles, (alors que cela pourrait être fait par les pléthoriques services de com de la ville et consultable gratuitement) ne l'a pas mis. Comme il y a peut-être d'autres élus de la ville de Nantes ou d'ailleurs qui souhaitent nous rejoindre, je partage l'information. Et oui, au départ, nous étions une dizaine de membres fondateurs et aujourd'hui, nous sommes presque 1 000 élus à douter de la pertinence de ce projet d'aéroport et à préférer d'autres investissements pour l'avenir.

 

 

 

 

 

Lire la suite