Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #telepherique- tram aerien - transport par cable tag

Projet de Téléphérique au Havre

5 Février 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble


Un téléphérique en ville ?

Article de Vanessa Leroy publié sur Le Havre Presse.fr. 5 février 2010

Le tramway aérien n'est pas uniquement réservé aux stations de ski. Dans le monde, on ne compte plus les villes qui en sont équipées. Alors pourquoi pas Le Havre ?

Le Havre ressemblera-t-elle un jour à une station de sports d'hiver ? Prendra-t-on le téléphérique pour aller travailler au lieu d'emprunter le bus ou même le tramway ?
C'est ce dont rêve en secret Jean-Luc Saladin. L'homme, connu notamment pour ses activités de médecin et de conseiller municipal en charge des modes doux de transport, est aussi le fondateur de Sabine en 1989, une association qui vise à développer l'usage du vélo en ville.



L'idée de téléphérique urbain, également appelé tramway aérien, a commencé à germer dans son esprit il y a cinq ans maintenant. Petit à petit, «j'ai monté mon dossier». Il rencontre alors Pierre Jaussaud, expert auprès de la cour d'appel de Grenoble pour les transports par câble [NDLR: lire ci-dessous], puis fait la connaissance d'Isabelle Loirat, guide interprète et élue MoDem à Nantes, qui milite depuis deux ans pour la construction d'un téléphérique comme nouveau franchissement de la Loire. Jean-Luc Saladin organise même un rendez-vous entre le directeur commercial d'une société de construction de remontées mécaniques et des responsables à la Ville et à la communauté d'agglomération havraise.
«Cette idée, je l'ai présentée en interne il y a trois ans quand le projet de tramway est sorti, poursuit-il. La facture aurait été divisée par quatre avec le tramway aérien. Pour deux fois moins cher, on aurait eu le même réseau et l'extension à l'hôpital Monod pour transporter les visiteurs et même les malades.» Un hôpital difficile d'accès aux heures de pointe. Si le tramway est aujourd'hui lancé - les travaux débutent au printemps pour une mise en service prévu à l'automne 2012 - une solution intermédiaire aurait pu être envisagée, selon les partisans de la télécabine: celle de construire un téléphérique parallèle au tunnel Jenner pour relier la ville basse à la ville haute, ou encore une ligne aérienne qui permettrait de rallier la plage ou la gare aux Jardins suspendus.

Mais selon eux, l'idée est trop novatrice. «Il y a un côté pionnier, reconnaît Isabelle Loirat, qui se satisfait de la décision du député-maire de Nantes Jean-Marc Ayrault de lancer une étude de faisabilité. Au départ, on en a pris plein la figure. Nous, on y croyait vraiment.» Sur les bords de Loire, le projet est en balance avec un pont. «Les transports d'aujourd'hui seront ceux de demain», clame Pierre Jaussaud. Alors rendez-vous dans dix ans.

Vanessa Leroy

On est quand même sympa de donner ainsi une image pionnière à Jean-Marc Ayrault non ? I.L.

3 questions à… Pierre Jaussaud
« Au Havre, ce serait souhaitable »

Pierre Jaussaud est expert auprès de la cour d'appel de Grenoble pour les transports par câble et président de l'association Le Chaînon manquant, qui «vise à sensibiliser les élus à l'intérêt du tram aérien pour la collectivité».


Quels sont les points forts d'un téléphérique urbain ?

«D'abord son coût: un tramway coûte cher. A Grenoble, la ligne C revient à 39 millions d'euros du kilomètre. Au Havre, il faut ajouter le prix du tunnel. Le même parcours avec le transport par câble, c'est 7,5millions d'euros du kilomètre avec un arrêt tous les 650 mètres. Autre avantage: le tramway aérien peut transporter jusqu'à 3600 personnes par heure contre 2400 maximum pour le tramway au sol. Enfin, sa construction est facile puisqu'elle ne nécessite que six mois de travaux et sa consommation d'énergie est faible


Un tel équipement a-t-il sa place au Havre?

«Techniquement, c'est jouable et ce serait même souhaitable. Reste à fixer le nombre d'arrêts. La première fois que je suis venu au Havre, j'ai rencontré les gens de la Codah. Ils ne m'ont pas pris au sérieux. A l'heure actuelle, on décide de faire un tram car toutes les villes en ont un, alors on ne se pose pas de questions.»


Pourquoi le tramway aérien n'est-il pas plus développé en France?

«Les Français sont très conservateurs, rétifs aux changements. Les arguments que j'entendais contre le tramway dans les années 1970, je les entends aujourd'hui contre le transport par câble. Mais les mentalités sont en train de changer.»


tph sur rivière et habitation 

Les villes qui ont osé

Lisbonne, Singapour, New York, Cologne, Barcelone, Medellin, Madère, Taipe, Caracas, Rio, Constantine… Quel peut donc bien être le point commun entre ces villes? Toutes disposent d'un téléphérique urbain. Mais le premier téléphérique urbain au monde a vu le jour en France, à Grenoble, en 1934. Depuis sa mise en service, ce tramway aérien a transporté plus de douze millions de voyageurs. Environ 250000 personnes l'utilisent chaque année. Ses cabines, qui ressemblent à des bulles, peuvent accueillir six personnes maximum. D'autres projets sont actuellement en cours dans la ville et autour de Grenoble.
Par ailleurs, des projets de construction existent à Milan, Montréal, Toulouse, Nice ou encore à Limeil-Brévannes (Val-de-Marne). A Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), le maire André Santini a, lui, re
noncé à installer un téléphé-rique dans sa commune, face
à la pression de certains habitants.

Source : http://www.havre-presse.fr/index.php/cms/13/article/301166/Un_telepherique_en_ville

Lire la suite

Transport urbain par câble et téléphériques sur RTL

2 Février 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble



Ce matin, pour sa chronique environnementale, "C'est notre planète, Virginie Garin avait choisi le transport par câble en milieu urbain !


A écouter ou réécouter :
 
RTL Virginie Garin C'est notre planète  rtl.jpg


L'essentiel est dit sur les atouts du transport par câble : solution économique, écolo et sûre.
des téléphériques urbains il y en a déjà ailleurs dans le monde, dans de grandes villes et pas qu'en montagne, et les projets fleurissent en France comme à Nantes.

http://media.rtl.fr/online/sound/2010/0202/5932616636_C-est-notre-planete-du-2-fevrier-2010.mp3


Bravo et merci à nos amis du
Fil L'autre voie de La Balme de Sillingy  pour l'info.
 
Et un petit coucou à Pierre Jaussaud 
http://telepherix.free.fr/

Lire la suite

Le Téléphérique dans les Petits Potins de Presse Océan

29 Janvier 2010 Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble

Y'a des rendez-vous comme ça qui rythment la semaine. Le mercredi c'est jour des enfants et du  "Canard enchaîné". Le vendredi : double rendez-vous : ce sont les Pavés dans la Loire de Ouest France et les Petits Potins de Presse Océan.

En janvier le Téléphérique a eu les honneurs des Potins. !

 

Ø     Une idée qu’elle est bonne

 

Un téléphérique pour traverser la Loire. Le MoDem en rêve, JMA va peut-être le faire. Quand l’idée avait été lancée, il y a deux ans, beaucoup dans la majorité municipale, avaient rigolé. Maintenant que le grand chef a dit qu’elle méritait d’être creusée, vous allez voir que les mêmes vont dire, que finalement, c’est peut-être pas si idiot que ça. Et même qu’ils y avaient pensé avant. Mais on n’est pas obligé de les croire.

 

Presse Océan vendredi 22 janvier 2010

 

 

Ø     Barack Loirat

 
Isabelle Loirat, élue MoDem, tendance écolo (y en a)
Un peu fatigante, parfois. Mais pleine d'idées et
un vrai sens de la formule. Sur son blog, la susdite se
réjouit du lancement par Nantes Métropole, d'une
étude sur son idée de téléphérique pour relier  l'île
de Nantes aux deux rives de la Loire
Un téléphérique à Nantes ?
"Yes we câble" répond l'élue centriste. 
Bayrou devrait lui demander d'écrire ses discours"

Presse Ocean 29 janvier 2010

 

Lire la suite

Nantes : Pont mobile, transbordeur ou un téléphérique ?

23 Janvier 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble

Actualité Nantesmaville.com
samedi 23 janvier 2010

Pont mobile, transbordeur ou un téléphérique ?
Dessin-TPH-A-Gatto.jpg
Le dessinateur italien Alessandro Gatto imagine à sa façon, poétique sans doute, un téléphérique reliant les deux rives de la Loire.

Un nouveau franchissement de la Loire semble s'imposer du côté de la pointe ouest de Nantes. Mais quel ouvrage construire ? Le débat est ouvert.

Un nouveau franchissement au-dessus de la Loire dans le cadre du plan de déplacement urbain

 

La question du franchissement de la Loire passionne le Nantais. Il suffit d'évoquer la perspective, à dix ou quinze ans, de la nécessité d'un nouveau lien au-dessus du fleuve pour susciter la passion et l'engouement.

Actuellement, Nantes métropole est en pleine réflexion pour élaborer son Plan de déplacement urbain, pour 2011-2020. Dans cette optique, elle étudie diverses possibilités. Et les idées ne manquent pas.

À l'origine du débat, il y a le projet de la ligne 5 de tramway ou busway. Elle doit relier la gare sud à Chantenay en traversant l'île de Nantes par sa longueur d'est en ouest.

Dès l'automne 2008, Jean-Marc Ayrault, le député-maire, évoque la nécessité dans l'hypothèse d'une ligne 5, de la construction d'un pont entre l'actuel pont Anne-de-Bretagne et la pointe ouest de l'île (hangar à bananes).

Un pont mobile, pivotant ou levant...

À l'époque un pont mobile semble l'emporter. Mais pas un pont fixe pour ne pas couler la vocation fluviale de la cité, dont le Tout-Nantes se gargarise. On parle d'un ouvrage pivotant ou levant. Comme il en existe un peu partout dans les ports (à Lorient, à Saint-Malo, Amsterdam, par exemple). Et ça fonctionne !

Dans cette veine, un lecteur Claude Loirant préconisait en novembre dernier, un pont pivotant, à haubans, « reprenant l'image de mâture et des haubans des vieux voiliers. Ce serait une image forte... »

Ou un pont transbordeur high-tech...

En matière d'image forte et de rappel du passé, les Transbordés eux font très forts. Ils veulent tout simplement édifier un pont transbordeur du XXIe siècle, pour transbahuter au-dessus de la Loire, véhicules et autres bus. L'équipement serait un clin d'oeil au passé, et un défi technologique pour le futur. Et grâce à la rue marchande implantée sur le tablier tout en haut, la rentabilité est assuré selon ses concepteurs qui ont présenté leur projet à la ville de Nantes et à Nantes métropole sans les convaincre, semble-t-il.


À moins qu'un téléphérique ne remporte les suffrages


Aujourd'hui, ce qui revient en force, c'est le téléphérique, qualifié de tram aérien. Depuis 2008, le Modem défend le transport par câbles aériens, contre vents
et marées. L'idée a d'abord été repoussée d'un haussement d'épaule. Changement de cap aujourd'hui puisque Jean-Marc Ayrault vient de lancer une étude sur la possibilité d'établir une liaison téléphérique entre l'île de Nantes et les deux rives de la Loire.

Les avantages ? « Ils sont triples », clame Isabelle Loirat, conseillère municipale d'opposition (Modem, Cap 21) « Ce n'est pas cher. De 4 à 7 millions d'euros le kilomètre, contre 30 millions le kilomètre de tram. Ça consomme très peu d'énergie et cela renvoie donc très peu de CO2 dans l'atmosphère. Enfin, ce système peut transporter à l'heure autant de passagers qu'un tramway au sol. »


Par câble de Rezé à Nantes...

« Le téléphérique pourrait aller de Rezé à Nantes, en reliant sur 4 kilomètres la ligne 2 ou 3 à la ligne 1. » Imaginez l'usager venant de Bouguenais, descendant du tram à Pont-Rousseau (Rezé) pour monter dans une cabine de téléphérique qui va l'amener quai de la Fosse, où il va reprendre le tramway, direction Saint-Herblain. Séduisant au moins sur le papier !

Les téléphériques, contrairement à ce que croit souvent le grand public, ne sont pas réservés à la montagne. Une poignée de grandes villes du monde entier en sont dotées. Citons New-York, Medellín (en Colombie), Alger, Rio... Nantes les suivra-t-elle ?

 

 


Philippe GAMBERT.
Ouest-France

Pour voir le projet de Téléphérique sur la Loire

Dossier complémentaire d'informations sur les téléphériques urbains dans le Monde, revue de presse, exemples de téléphériques déjà construits, projets de téléphériques urbains dans le monde, sites Internet etc...


Lire la suite

Un téléphérique au Mans pour relier la station de tramway

23 Janvier 2010 Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble

Et encore un !



"le téléphérique conception idéale" J. Palussière Adjoint Urbanisme

Voir la vidéo sur le post.fr

M. Palussière a beaucoup d'humour. Cette vidéo a été enregistrée un 1er avril !

Pourtant l'idée d'une courte (environ 200 m) liaison par câble existe bien pour relier un point élevé de Coulaines dans la banlieue nord du Mans à la 2è ligne de tram. MAis aucune étude n'a été lancée pour ce projet.

Merci à Aymeric G. pour l'info.





Lire la suite

Nantes : l'option Téléphérique sur la Loire

21 Janvier 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble

A la une Presse Océan


jeudi 21 janvier 2010 Transports. Pour relier Rezé à Chantenay via l'île de Nantes


L'option téléphérique


Pour Isabelle Loirat (MoDem), l'appareil le mieux adapté à Nantes pourrait ressembler à la télécabine de Lisbonne, mise en service en 1998.

L'idée d'une liaison par câble entre l'île de Nantes et les deux rives de la Loire va être mise à l'étude.

Jean-Marc Ayrault l'a annoncé il y a quelques jours, au micro de nos confrères de France Bleu : les services de Nantes Métropole ont été chargés de lancer une étude sur la possibilité d'établir une liaison téléphérique entre l'île de Nantes et les deux rives de la Loire.

« Nous sommes en train de préparer notre nouveau plan de déplacements urbains, et nous n'excluons aucune technologie en terme d'innovation pour développer l'offre de transport public, a expliqué le maire de Nantes. Le téléphérique fait partie des recherches que font un certain nombre de grandes villes. Avant de dire que ce n'est pas faisable, il faut étudier ».

Une idée du MoDem

L'idée d'un téléphérique pour relier la pointe de l'île de Nantes à la butte Sainte-Anne a été lancée lors de la campagne pour les municipales de 2008, par la liste MoDem. « À l'époque, on nous avait pris pour des farfelus, se souvient Isabelle Loirat, conseillère municipale. Mais nous avons toujours cru à ce projet, et nous avons continué d'y travailler ». En novembre dernier, les deux élus centristes nantais ont présenté le fruit de leurs réflexions à Jean-Marc Ayrault. « Il s'est montré très intéressé et nous a dit qu'il était prêt à lancer une étude », raconte Benoît Blineau. « On l'a senti séduit par l'aspect pionnier du câble, comme Nantes l'a été pour le tramway ou le BusWay », ajoute Isabelle Loirat.

Moins cher et écolo

La construction d'un téléphérique permettrait de résoudre le casse-tête que constitue le franchissement de la Loire à cet endroit.

En début de mandat, le maire de Nantes avait évoqué la construction d'un pont, réservé au tramway, entre la pointe de l'île de Nantes et le bas-Chantenay. Mais avec le report du projet de ligne 5 du tram, la réalisation d'un pont, très complexe, ne se justifie plus vraiment.

En outre, une liaison par câble coûterait « quatre à cinq fois moins cher », assurent les élus MoDem, qui ne tarissent pas d'éloges sur ce mode de transport « moderne, non polluant et ayant peu d'impact sur le paysage ».

Étude comparative

L'étude lancée par Nantes Métropole va d'abord consister à « regarder ce qui se fait ailleurs, dans de grandes villes françaises et européennes », pour ensuite comparer l'option câble avec d'autres solutions possibles pour relier les deux rives de la Loire. « Mais cela ne va pas se faire en six mois », insiste-t-on dans l'entourage de Jean-Marc Ayrault. « L'important, c'est qu'une étude soit lancée », se réjouit Isabelle Loirat.

Xavier Boussion
Presse Océan 

Le téléphérique, la bonne solution ? (forum Internet)


Décidément c'est une bonne semaine.
En même temps, il faut rester prudent, le projet n'est pas encore validé, même si c'est évident, les esprits ont évolué sur le transport par câble en milieu urbain.

Les Régionales auraient-elles quelquechose à voir dans ce soudain changement ?

Je n'oublie pas non plus les bêtises que nous avons entendues depuis 3 ans sur notre Téléphérique : "le MoDem c'est pas sérieux", "le concours Lépine de la mauvaise idée", le téléphérique c'est un gadget quand ce n'était pas pire et carrément au ras de la moquette !


Yes we câble !!!


Lire la suite

Le maire de Nantes ne dit plus non au Téléphérique sur la Loire

16 Janvier 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble


Excellente nouvelle hier sur France Bleu : un téléphérique urbain à Nantes est à l'étude !
Info France Bleu Loire Océan, Pascale Boucherie


Les principaux titres du journal du 15/01/2010
par la rédaction de France Bleu Loire Océan
images-france-bleu.jpg

Nantes : un téléphérique urbain est à l'étude
Information France Bleu Loire Océan

L'idée d'un téléphérique urbain intéresse la mairie de Nantes.
Cette idée de téléphérique c'est le Modem qui en a parlé le premier.
Il souhaitait le faire passer au-dessus de la Loire.
Entre la Butte-sainte-Anne, la pointe de l'ile de Nantes et Rezé.

Cette idée avait été jugée absurde par les Verts de Nantes,
Aujourd'hui le maire dit : pourquoi pas,
et lance une étude comparative.

Ecouter l'interview*** Jean-Marc Ayrault

D'après nos informations l'étude de la mairie de Nantes porte sur une télécabine, proposant le transport de voyageurs, à un rythme régulier, cadencé, avec des stations et à l'horizontal.
Le grand groupe cité comme spécialiste de la question est le groupe savoyard Poma.

Pour écouter le journal de France Bleu du vendredi 15 janvier 2010,   du samedi 16 janvier 2010


Ce n'est pas tous les jours que j'envoie des fleurs à Jean-Marc Ayrault, mais là je dois dire, chapeau bas et merci Monsieur le Maire !

Oui Merci d'avoir su nous écouter sur ce projet que nous avons défendu pour Nantes depuis 2007, de nous avoir reçus avec Benoît Blineau pour nous permettre de vous présenter les arguments en faveur du téléphérique et du transport par câble, Oui un grand merci d'avoir changé radicalement d'avis sur le téléphérique et d'avoir confirmé sur France Bleu votre volonté de lancer les études de faisabilité.

Nous avons pris des
risques et des Scud sur ce dossier, alors je remercie aussi tous nos colistiers des élections municpales 2008 et les 6 500 Nantais qui nous ont fait confiance.

Mieux vaut rassembler tous Nantais et habitants de la région autour d'un beau projet comme le téléphérique sur la Loire à Nantes plutôt que de se diviser à cause d'un terrible projet d'aéroport à Notre-Dame-Des-Landes...

Haut les coeurs !

"Ne doutez jamais qu'un petit groupe d'individus conscients et engagés puisse changer le monde. C'est même de cette façon que cela s'est toujours produit." Margaret Mead, paléontologue

Lire la suite

Loi Grenelle de l'Environnement : "L'Etat encouragera également le transport par câble"

30 Décembre 2009 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble

Loi 2009-967 du 3 août 2009
de programmation relative à la mise en oeuvre
du Grenelle de l'Environnement


TITRE IER : LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE
CHAPITRE III : TRANSPORTS
SECTION 1 : Dispositions relatives aux objectifs

Article 13

"Dans les zones urbaines et périurbaines, la politique durable des transports vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre, les pollutions et les nuisances.
A cet effet, l'Etat encouragera, dans le cadre des plans de déplacements urbains, la mise en place de plans de déplacement d'entreprises, d'administrations, d'écoles ou de zones d'activité, ainsi que le développement du covoiturage, de l'auto-partage et du télétravail, de la marche et du vélo, notamment par l'adoption d'une charte des usages de la rue.

L'Etat encouragera également le transport par câble.

Les compétences nécessaires à la définition d'une politique globale de mobilité durable seront attribuées aux autorités organisatrices des transports urbains à l'issue d'une concertation avec les collectivités territoriales concernées."

Lire la suite sur legifrance.gouv.fr legifrance


Voeu pour les années 2010 - 2020
Que la décision du transport par câble soit prise pour l'avenir de Nantes !


images-Lisbonne-TPH-et-pi-tons-copie-1.jpg 


C'est ça un téléphérique urbain, ce n'est pas plus moche que les poteaux électriques que tout le monde accepte tous les jours dans son paysage, on peut même se balader dessous.


Et surtout c'est UTILE : c'est un transport en commun.
 
images-copie-1.jpg


Le téléphérique serait là, sur la Loire, à l'ouest de Nantes, il relierait la rive droite et la rive gauche (Rezé) tout en desservant au passage  l'Ile de Nantes et le Hangar à Bananes.


Lire la suite

Comparaison de l’accidentologie du tramway terrestre et du tramway aérien

7 Décembre 2009 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble

 

(D’après les statistiques du STRMTG service technique des remontées mécaniques et des transports guidés)


Comparaison de l’accidentologie du tramway terrestre et du tramway aérien
 


Tramway terrestre (2006) : 515 victimes  pour 376 millions de voyages 
 soit 73 victimes  (dont 7 morts) pour 100 millions de passages             


Tramway aérien (2005) : 2,1 victimes (dont aucun mort) pour 100 millions de passages.

 


Ainsi donc le (tramway) terrestre ferait 34 fois plus de victimes que l'aérien."


Dr Jean-Luc Saladin

Si le sujet vous intéresse et vous interpelle vous aussi, je vous invite à lire le Rapport 2006 Accidentologie des tramways pour l'année 2006, MEEDDAT, Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer (Octobre 2008)

 

Tramways au sol  (fer ou pneus, à Nantes on est sur fer)

http://www.strmtg.equipement.gouv.fr/article.php3?id_article=174

Sur 1324 "évenements"/accidents répertoriés en France en 2006 :
282 accidents voyageurs (278 victimes)
968 collisions avec un tiers (233 victimes, 7 morts dont 2 piétons et 2 cyclistes)
2,65 collisions avec un tiers / jour / en France

"Les collisions avec un tiers et les accidents voyageurs, avec des parts respectives de 73% et 21%, représentent ensemble près de la totalité des événements déclarés."
Les collisions ont lieu le plus souvent aux intersections, carrefours simples et même -plus surprenant - en site propre.
Le nombre élevé de victimes s'explique surtout par les chutes DANS la rame de tramway ou en stations.

Pour l’année 2006, parmi tous les types d’intersections entre tramway et voirie routière, la configuration « rond point ou giratoire » est toujours la plus problématique en terme de collisions comme de victimes.
Le rapport se termine ainsi : "Ce qui reste préoccupant : u
ne confirmation dans l’identification des carrefours de type rond point ou giratoire comme une configuration dangereuse".

 

 


Il y avait 26 lignes de tramway en 2006 dans 15 agglomérations françaises pour 376 millions de voyages



Transport par câble, dont téléphériques, télécabines, trams aériens


http://www.strmtg.equipement.gouv.fr/article.php3?id_article=23

"Le parc pris en compte ici comprend la totalité des installations à câble transportant des personnes, ainsi que les trains à crémaillère.

Le parc français de "remontées mécaniques" est composé de 3 890 installations, réparties en trois catégories. Au premier rang mondial par le nombre, il représente près de 18% du parc international. Stations de ski, sites touristiques, dessertes urbaines ou autres sites,
les 3890 installations se concentrent sur 356 sites

Au cours de la saison 2004/2005,
20 évènements pour environ 728 millions de
passages
ont été déclarés et retenus pour la présente analyse".

Voilà il était bon de rappeler que le câble transporte déjà des centaines de millions de personnes, beaucoup plus que les tramways au sol et que nous avons du recul et de l'expérience sur ce type de transport et qu'aujourd'hui le transport par câble s'affirme comme une solution très sûre.

Lire la suite

Téléphériques et inondations, épidémies, évacuation, secours

7 Décembre 2009 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble

 

En cas d’inondation le tramway aérien/téléphérique continue à fonctionner, permettant l’évacuation des personnes et l’acheminement de secours.

Encore plus pratique si le réseau de tram aérien dessert un hôpital.
(A noter  : les projets de téléphérique à Toulouse - Rangueil ou au Havre desserviraient aussi des hôpitaux)

Ceci est valable aussi pour des zones et sites  industriels.
 

En cas d’épidémie le tram aérien peut continuer à fonctionner en mode "dégradé" (ne prenant qu’une ou deux personnes).


 

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>