Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ordonnance transport urbain par câbles

24 Novembre 2015 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Téléphérique- tram aérien - transport par câble

Il restait un obstacle au développement du transport urbain par câbles (téléphérique) : une loi sur le survol datant de 1941.

En 2013, j'écrivais, dans un billet consacré au projet de Bordeaux :

"Aux dernières nouvelles, c'était retour à la case départ, les élus de la métropole veulent un pont fixe et un tunel, "le téléphérique à Nantes c'est pas pour demain" (Presse O et nantesmaville le 29 01 2013), "car la loi française (1941) interdit le survol des propriétés privées". Ah, quand le changement et l'innovation sont bloqués à Nantes par une vieille loi de 1941 ! On va voir comment les autres villes vont faire pour surmonter ce problème."

Voilà qui est chose faite avec cette ordonnance "relative à l'instauration de servitudes d'utilité publique pour le transport par câbles en milieu urbain" publiée au Journal officiel le 20 11 2015.

 

 

 

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=757A96668E9060A2ED643CD68A1DB631.tpdila24v_2?cidTexte=JORFTEXT000031496903&dateTexte&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000031496870

 

Les signatures sont impressionnantes. Le PR (Président de la République), le PM (Premier ministre) et Mme. Ségolène Royal, ministre de l'écologie. Je crois que j'aurais préféré voir celle de JMA, Jean-Marc Ayrault Premier ministre, mais c'est toujours bon à prendre, sept ans après le lancement de l'idée d'un téléphérique pour franchir la Loire à Nantes.

 

 

 

"Téléphérique - Les projets de téléphériques urbains seront désormais plus simples à mettre en œuvre. Une ordonnance relative à l’instauration de servitudes d’utilité publique pour le transport par câbles en milieu urbain a été présenté par Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, en conseil des ministres le 18 novembre dernier."

http://www.lagazettedescommunes.com/418957/dechets-ltecv-eclairage-telepherique-airparif-strategie-bas-carbone-voirie-ewea-2015-eau/

"Prise en application de la loi relative à la transition énergétique, cette ordonnance publiée le 20 novembre facilitera la réalisation des projets actuels de transport public par câbles en vue à Toulouse, Créteil, mais aussi Grenoble et Orléans. Leur construction bénéficiera en outre de l’expérience acquise à l’occasion du premier projet urbain de ce type qui doit ouvrir l'été prochain à Brest." http://http://www.environnement-magazine.fr/presse/environnement/actualites/6169/transports-alternatifs/une-ordonnance-facilite-le-developpement-des-telepheriques-urbains

"Téléphériques urbains : le gouvernement comble un vide juridique"

"C’est une des nombreuses suites juridiques de la loi de transition énergétique : une ordonnance vient d’être publiée par le gouvernement afin d’instaurer une nouvelle servitude d’utilité publique pour « le transport urbain par câble ». Cette mesure était prévue par l’article 52 de la loi de transition énergétique.
Le transport urbain par câble (téléphérique urbain) connaît actuellement un renouveau : certaines collectivités envisagent d’aménager de telles installations pour le transport collectif, par exemple pour passer, à moindres frais, des obstacles naturels importants tels que fleuves, lignes ferroviaires ou forts dénivelés, ou encore pour désenclaver certains quartiers. La pionnière, en France, devrait être la métropole de Brest, qui va mettre en service mi-2016 un téléphérique permettant de relier les deux rives de la ville, au-dessus du fleuve Penfeld. D’autres projets sont à l’étude à Toulouse, Créteil ou Grenoble, qui envisage même la construction d’un véritable « métrocâble ». À Paris, un projet existe également pour relier les gares de Lyon et d’Austerlitz au-dessus de la Seine.
Les intérêts de cette technique sont multiples : il s’agit d’un mode de transport silencieux et propre, dont l’emprise au sol est quasi-nulle – à part les pylônes –, donc parfaitement adaptée aux zones urbaines denses. Autre avantage : le téléphérique permet de s’affranchir de l’obligation de construire, pour franchir des obstacles, des ouvrages d’art, tunnels ou ponts, extrêmement coûteux. Évidemment, dernier argument et non le moindre, ce moyen de transport est réputé être nettement moins cher que le tramway et surtout que le métro : si peu de chiffres existent actuellement, on peut avoir un ordre d’idées avec le projet du Val-de-Marne entre Créteil et Villeneuve-Saint-Georges. Il est estimé à 72 millions d’euros pour 4,5 km, soit 16 millions d’euros par kilomètre. À comparer aux 22 à 30 millions/km pour un tramway sur rail, et 90 à 120 millions/km pour un métro (ch
iffres 2012 du Certu).

Lire la suite

http://http://www.maire-info.com/article.asp?param=18984&PARAM2=PLUS&nl=1

Un projet de téléphérique à Fribourg (03 11 2015)

"Relier la gare de Fribourg à l'autoroute en moins de 8 minutes avec un métrocâble, un postulat en ce sens a été déposé lundi au Conseil général de la ville. Le coût du projet est estimé à 25 millions de francs.

Auteur du postulat, le député PLR Raphaël Casazza entend ainsi désengorger l’axe entre la sortie d’autoroute A12 et la gare de Fribourg.

La télécabine partirait de la gare et survolerait l’avenue de Beauregard avant de monter vers l’Hôpital cantonal, où serait installé un arrêt intermédiaire. Puis elle continuerait jusqu’à la sortie d’autoroute, où un parking relais devrait être construit.

Les Transports publics fribourgeois se disent prêts à conduire des études techniques si le canton leur en confie le mandat. Le projet devrait être transmis au Conseil communal à la fin de ce mois et un délai a été fixé à 2021 pour la réalisation du projet." http://http://www.rts.ch/info/regions/fribourg/7224118-un-projet-de-telepherique-entre-la-gare-et-l-autoroute-a-fribourg.html

A Nantes, cela n'aura pas vraiment de conséquences, les autorités ayant fait des choix différents : 

Post du 26 10 2015 relevé tel quel sur le mur Facebook de "Nantes la Loire et nous" :

"Dans ses préconisation sur le thème La Loire, la mobilité et les franchissements, la commission pense que "seules 3 solutions présentent un intérêt : le pont à transbordeur, l’élargissement du pont Anne de Bretagne et le tunnel reliant la pointe ouest de l’Île de Nantes au pont de Cheviré". http://http://www.nanteslaloireetnous.fr/le-journal-du-debat/les-preconisations-de-la-commission-sur-le-theme-la-loire-la-mobilite-et-les-franchissements

Se souvenir des questions officielles lors du débat sur la Loire en 2015 sur affiches jaunes placardées partout dans l'espace public nantais qui n'évoquaient que le "pont transbordeur pour franchir la Loire ?" ou d'autres questions de fond comme "des guinguettes ?" ou '"Demain du ski nautique sur la Loire ? Vous aussi donnez votre avis ".

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article