Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nantes Atlantique et Notre-Dame-Des-Landes par Nicolas Dzepina

26 Février 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Point de vue d'Outre-Atlantique sur le projet d'aéroport à Notre-Dame-Des-Landes par Nicolas Dzepina, ancien habitant de Couéron. (Loire-Atlantique, à l'ouest de Nantes, sur les bords de la Loire icon_smile.gif). C'est un commentaire laissé il y a quelque jours sur ce blog qui méritait un billet à part entière.

Pour les visiteurs habituels, vous trouverez là un bon argumentaire / récapitulatif, avec de nombreux liens. Pour les nouveaux il va falloir vous accrocher un peu si vous n'êtes pas familier du dossier NDDL. Mais nous sommes en pleine campagne et c'est le moment ou jamais de battre le fer si on veut pouvoir dire un jour aéroport-notre-dame-des-landes-@point.final!!! et enfin pouvoir passer à autre chose :
un projet transports bien plus intéressant : http://www.esginfra.com/ProgrammeRegional/grandouest_11_11a_pro.doc

Bonne lecture !
Isabelle


REALITES  ET MYTHES 
 Avec preuves à l'appui  vérifiables 

 

PREMIERE REALITE: Nantes-Atlantique  est  international depuis longtemps….

 

Pour ceux qui ne suivent pas les activités de Nantes-Atlantique il y a des vols vers Londres, Amsterdam,Madrid, Rome,Genève, le Maghreb etc..., ainsi qu'avec sa piste de 2900 mètres des  vols Inter-continentaux  charters vacances  en "saison'  vers Cancun (Mexique) La Réunion, Les Antilles et même Montréal….

 

Cette piste peut en accommoder beaucoup d’autres et gérer au minimum 5-6 fois  plus de passagers QUAND ON SAIT QUE:

 

.....l' aéroport "John Wayne" en Californie dans le Comté d’Orange (1) sur une superficie de 202 hectares a accueilli 9.6 millions de passagers en 2007...

 

PREUVE: : http://www.ocair.com/newsandfacts/newsreleases/2008/NR-2008-01-17.html

 

…........... avec une piste de seulement 1737 mètres.

 

PREUVE :  http://en.wikipedia.org/wiki/John_Wayne_Airport 

Elle est utilisée sans problème par les Boeing 757. Elle pourrait l’être aussi par le gros porteur Boeing 767-200 avec restrictions de poids spécialement en temps de pluie. Il y a des vols direct avec des Boeing 737-700 de plus de 5 heures sur New York et Hawai, mais aucun vol direct international même pas au Mexique et/ou au Canada bien que cet aéroport est à seulement 23 kms de l’attraction touristique mondiale de Disneyland. On vient d’annoncer le premier vol international direct de son histoire en Avril 2010 sur Toronto.

http://www.ocair.com/newsandfacts/reports/NoiseAbatement/NA2009-Q3.pdf : Aller sur  pages 11 et 14 pour les listes des avions utilisés sur le lien.  

ET QUE
….l'aéroport International de San Diego sur 267 hectares (320 a Nantes) avec sa piste de 2865 mètres accueille 18 millions de passagers. Site en francais ci-dessous : 

http://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%A9roport_international_de_San_Diego

 

Site anglais pour le nombre de passagers et la superficie de l'aéroport de San Diego :

 http://www.san.org/sdia/at_the_airport/education/airport_statistics.aspx

 

Extrait du site ci-dessus dans Airport Facts: The Airport is conveniently located three miles northwest of downtown San Diego and sits on 661 acres x 0.4046  =  267 hectares.

 

1 acre = 0.4046 hectares http://en.wikipedia.org/wiki/Acre

  

En comparaison, Nantes-Atlantique avec 53  hectares de plus la même longueur de piste (35 mètres de plus), n'accueille que 2.6 millions de passagers. POURQUOI?

 

La raison principale est la taille restreinte du marché local …. limitant au compte goutte  l’ouverture de lignes nouvelles …car… ce n’est certainement pas sa superficie et sa longueur de piste qui sont en cause, et/ou son aérogare  dont la capacité réelle est bien plus grande que sa capacité théorique estimée aux alentours de 3.5/ 4 millions de passagers….

 

QUAND ON SAIT QUE…. la capacité théorique de l'aérogare d’Orly Sud prévue pour  6 millions de passagers en 1965, en accueillait 9 millions en 1969, soit moitié plus que sa capacité théorique.   

  

PREUVE : http://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%A9roport_Paris-Orly


La capacité théorique de l’aéroport de Los Angeles réaménagé à l’occasion des Jeux Olympique de 1984 pour  accueillir 40 millions de passagers accueillait 67 millions en l’an 2000

 

PREUVE:   www.scag.ca.gov/.../BradleyInternationalTerminaldesignstobeunveiled.pdf 

 

Extrait: LAX, designed to handle 40 million passengers, served nearly 68 million at its peak in 2000, and handled about 62 million last year"

 

Cette grande différence est due au faite que les avions  plus gros d’aujour’hui  transportent beaucoup plus de passagers. 

 

Si dans l’immédiat l’aérogare de Nantes-Atlantique semble un peu vétuste, il est loin d’être saturé  même aux  heures de pointes le matin pour l’avoir utilisé plusieurs fois, et dans la journée il ressemble parfois à des jours de grève.

 

Seul le parking autos est saturé certains jours. (Vols vacances sans doute!),

 

Celui peut être agrandi à étages ou un autre construit ailleurs sur le site.

 

Si John Wayne et San Diego airports avec leur…  9.6  et 18 millions….  de passagers l’ont fait sur 202 et 267 hectares….. Nantes-Atlantique et ses 320 hectares a beaucoup plus de place pour “si necessaire "réaménager, agrandir l’actuel aérogare, ou en construire un second ailleurs sur son site……... a une fraction du coût (bien sous évalué) d’un NDDL inutile. De plus les infrastructures routière d’accès sont là!

 

Ceux favorables à NDDL le sont donc SOIT:

 

·  Parce qu’ils veulent se débarrasser de Nantes-Atlantique pour des raisons

      personnelles et/ou politiques      

 

·  OU parce qu’ils ne sont  pas INFORMES de la réalite  structurale et économique  du traffic aérien international:

 

DEUXIEME  REALITE FONDAMENTALE

 

Ce ne sont pas les aéroports…(tout aussi “beaux et grands”) qu'ils soient qui suscitent le trafic aérien….ce  sont les compagnies aériennes....." et pour qu'elles viennent il faut :

 

  • SOIT une demande  importante de passagers de/vers Nantes , ce qui n’est pas le cas, même en payant les voyageurs  pour voyager”


http://www.monde-diplomatique.fr/2008/10/KENGEN/16408

       

 

. ....autrement…..il  y a longtemps qu'il y aurait déja par exemple plusieurs vols  réguliers quotidiens  sur Amsterdam, Madrid , Milan et ailleurs.

 

Si aujourd'hui il n'y en a qu'un seul par jour, c’est  parce que le tissu industriel, économique Nantais et/ou touristique de la région est et restera trop limité pour justifier des déplacements tous azimuts aériens de/vers Nantes. Comme autre preuve  cinglante, l'abandon rapide de ligne low cost Nantes-Francfort (Hahn) avec Ryanair pourtant subventionnée par le contribuable.

 

  • SOIT en plus,un regroupement sur Nantes de passagers en provenance de différentes villes de l’hexagone ou d'ailleurs.. pour de la… les acheminer par un système de correspondance rapide et efficace (donc économiquement rentable) vers leur destination finale, ce qui ne sera jamais le cas a  Nantes ou à NDDL avec les deux principaux “hubs” de  Roissy CDG (ou  Air France est installée) et Londres Heathrow tous les deux a une heure de vol de Nantes.

 

Predire (comme le font les porteurs politiques du projet) qu’avec NDDL les avions seront d'emblés plus nombreux vers les 4 hubs continentaux de Roissy, Londres, Amsterdam et Francfort) relève de la  magie.

 

Si Nantes n’a pas pu maintenir un vol low cost avec Ryanair (subventionné par les contribuables) vers un pays économiquement dynamique  comme l’Allemagne, qui assurera ces nouvelles lignes promises ?

 

Si la demande existait de Nantes pour alimenter leur HUB de Francfort et vice versa, la Compagnie Allemande Lufthansa offrirait déja ces vols de Nantes-Atlantique car non seulement il faut qu’il y ait suffisamment de passagers voulant aller a Francfort, il en faut  aussi suffisamment de Francfort qui veulent venir à Nantes.

 

Les compagnies aériennes n’iront pas dans un aéroport ou elles ne peuvent pas remplir même a moitié leur avions dans un sens ou dans l’autre à moins de leur payer les sieges vides.

 

TROISIEME REALITE:

 

Pour ceux qui pensent qu'ils n'auront pas à aller à Paris avec un NDDL ....

 

Je rapporte  ci-dessous les propos d'Air France :". Le transfert à NDDL ne changera en rien la politique d’Air France concernant l’offre de liaisons internationales depuis Nantes car c’est la taille du marché local et non l’infrastructure qui déterminent l’ouverture de lignes nouvelles.« Le projet actuel de NDDL paraît surdimensionné. Deux pistes pour une capacité de 9 millions de passagers, c’est trop dans l’immédiat. » Stéphane Ormand, Direction du développement Air France Source : Entretien AUDIAR du 30/08/06

 

PREUVE : http://www.audiar.org/publications/pdf/economie/rennes_aeroport_devenir.pdf

Propos de M. Jean-Cyril Spinetta le patron d’Air France dans son rapport du 12 Décembre 2000 au Sénat .

 

PREUVE: http://www.senat.fr/rap/r00-327/r00-32716.html
(Cet extrait se trouve a la fin du rapport d’un rapport tres  long)

 

Soulignant le redressement spectaculaire d'Air France depuis la perte de 140 millions de francs enregistrée en 1996-1997, M. Jean-Cyril Spinetta a précisé que cette amélioration de la rentabilité était d'abord liée à la mise en place d'un nouveau programme de vols permettant d'optimiser l'utilisation des appareils. Il a indiqué qu'un quart des destinations long courrier avait été supprimé, mais que les fréquences avaient été densifiées, ce qui avait permis une croissance de 40 % malgré une fermeture du quart des lignes. Il a ensuite rappelé qu'Air France avait su mettre en place une plate forme de correspondance à Roissy-Charles de Gaulle pour ses vols moyen et long courrier, soulignant qu'aucune compagnie ne pouvait espérer survivre sans ce type d'organisation, comme le montraient les difficultés de British Airways, dont les activités sont fractionnées entre les deux aéroports Londoniens

 

Aujourd’hui cette stratégie efficace d’optimisation d’Air France de rassembler le maximum de passagers sur leur Hub a Roissy continue et continuera car c’est la plus rentable économiquement.

 

C’est pourquoi tous leurs vols Outre-Atlantique de Lyon et Nice passent par Roissy.

 

Ailleurs qu’à Paris, seul l’aéroport de Nice en France  dispose d’un vol direct sur  New York avec Delta Airlines, en raison  du positionnement de la région  dans le tourisme international avec la Riviera.

 

Avec l’internet aujourd’hui quiconque peut vérifier ces informations

 

QUATRIEME  REALITE

 

Ce n'est donc pas parce qu'on construit une piste que les avions viennent ou viendront. (Ex: Angers-Marcé ou mieux Vatry malgré sa piste de 3 865 mètres)

 

La ligne Lyon New York n'avait pas spontanément le même taux d'occupation que les trois services ouverts en même temps vers les Etats-Unis au départ de Roissy, c'est pour cela que Delta Airlines par manque de rentabilité, vient a nouveau d'arrêter leur vol relancé en Juillet 2008. C'est le troisième  échec en 20 ans, sans compter un précédent avec American Airlines.

 

PREUVE: http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/2114608,184/Vol-direct-Lyon-New-York-c-est-encore-fini.html
  

Et pourtant Lyon a accueilli 8 millions de passagers en 2008 contre 2.8 millions pour Nantes . Lyon est a deux pas de l'Allemagne et de la Suisse. C'est aussi un passage naturel pour se rendre en l'Italie du Nord et vers la Méditerranée. Malgré cela, la liaison directe Lyon- New York n’arrive pas a se maintenir dans une région Rhone Alpes autrement plus riche et plus industrialisée que Nantes et le Grand Ouest.

 

Apres, on veut faire croire que ca  fonctionnera avec un flambant neuf d’une grandeur surréaliste à NDDL pour Nantes  qui n'est pas Lyon  et Nice au point de vue industriel et touristique, et de plus  tres mal située  géographiquement pour  en faire un hub international…et.. servi par qui ?...

 

RYANAIR répond le maire de Rieu (près de Redon) favorable au projet de NDDL car il croit qu’avec un bien plus grand les avions viendront bien plus nombreux, alors que ce n’est pas la taille de l’infrastructure qui ouvrent des nouvelles lignes mais la taille du marché local.

 

Je rapporte ci-dessous ses propos:

 

“Il faut savoir que La Compagnie Ryanair dessert Nantes mais ne peut pas s’y implanter car ce serait 1 million de passagers supplementaires qu’il n’est pas possible d’accueillir actuellement (Marseille le fait)”

 

Ryanair qui n'a pas pu maintenir par manque de passagers  de Nantes un vol subventionné par les contribuables  sur Francfort .... d’ou viendra le  million de passagers   chiffre avancé par ce maire (sans en fournir la preuve) que Nantes (selon lui) ne peut pas accueillir actuellement ?

 

Un million de passagers par an en plus cela représente grosso modo avec un A 320 d’Air France (version 3)…  10 mouvements de plus  par jour en remplissant à chaque fois cet avion de 164 places ….

 

Pour aller et venir d’ou et avec quelle clientèle? (2)

 

.. car Ryanair et/ou  n’importe quelle autres compagnies n’iront pas à Nantes ou ailleurs si elles ne peuvent pas remplir même à moitié leur avions, à moins de leur payer les sieges vides.

 

Si Ryanair s’est implanté a Marseille, c’est  plutôt du a sa bien meilleure situation géographique avec un fort contingent de passagers vers l ’Afrique du Nord en particulier.

 

CINQUIEME REALITE

 

Dans une économie de marché ce sont les Compagnies aériennes en fonction de leur stratégie et de la demande qui décident où elles vont s’implanter et qui font d’un aéroport un Hub et non l'inverse! Air France à Roissy et Amsterdam-Schipol, British Airways à Londres Heathrow, Delta Airlines a Atlanta  etc..

 

Il y en a très peu à Nantes-Atlantique et en construire un plus grand à NDDL ne changera pas cette équation car ....

 

...la difficulté de fond dans le transport aérien, c'est qu'on peut avoir des politiques volontaristes pour développer tel ou tel site de province, mais ce n'est pas le volontarisme qui remplit les avions.

 

Les compagnies aériennes n’iront pas dans un aéroport ou elles ne peuvent pas remplir même a moitié leur avions. C’est pour cette raison qu’il y en a très peu a Nantes bien que sa piste peut en accommoder beaucoup plus. Le transférer a NDDL ne changera pas cette équation.

 

Un nouvel aéroport n’attirerait pas davantage de compagnies et de lignes. Celles -ci  auraient vis-à-vis de NDDL la même stratégie que celle qu’elles ont aujourd’hui avec Nantes-Atlantique.

 

La progression du nombre de passagers depuis 2005 est principalement liée au développement des vols-vacances et des compagnies à bas coût, accueillies pour relancer le trafic nantais.

 

Les vols-vacances au départ de Nantes participent-ils réellement à la fameuse « compétitivité européenne?  Qu’apportent-ils a l’économie locale excepté le parking payant aidant Nantes-Atlantique a équilibrer ses fins de mois? Pas grand chose puisque ces vacanciers dépensent leur argent  sur leur lieu de vacances,  et non pas à  Nantes .

 

Quant aux compagnies à bas coût (très volatiles), seraient-elles intéressées par un nouvel aéroport dont les taxes seraient plus élevées ?

 

A moins qu’elles n’exigent des facilités supplémentaires a la charge encore du contribuable  qui en plus de l’amortissement  devra subventionner aussi l’entretien et la  gestion d‘un  NDDL à envergure plus que surréaliste avec un nombre bien insuffisant  de passagers pour  pouvoir équilibrer tous ces coûts et... Dieu sait pendant combien d'années…

 

La plus grande compagnie low cost  Etats-Unis (Southwest Airlines) n’utilise pas les aéroports de New York ( JF Kennedy et/ou Newark) mais celui   d’Albany situe à 250 kms au Nord de la ville de New York car ils sont trop trop chers pour y décoller et atterrir. De même Ryanair utilise l’aéroport de Francfort (Hahn) où elle y possède un Hub  situé a  environ 125 kms de l’aéroport


http://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%A9roport_de_Francfort-Hahn
 


http://www.southwest.com/

 

 

CONCLUSION: L'aéroport de Nantes -Atlantique est international depuis longtemps avec un trafic qui est... et restera  limité, avec ou sans transfert a NDDL car le trafic international c'est Roissy ou Air France a toute son infrastructure (3) avec une très large zone de chalandise > De plus c’est à Paris que les  touristes internationnaux veulent atterrir pour visiter la ville et non pas Nantes ville inconnue pour  la plupart grande majorité d’entre-eux!

 

Personne ne peut prédire le trafic  aérien d'ici 20-30 ans ou plus! Tout dependra du prix du pétrole et si les contribuables continueront ou pas a subventionner les prix du billets a la baisse  des low costs à Nantes ou ailleurs.

 

Par contre ce qui est …..CERTAIN… et ... INCONTESTABLE… est que Nantes-Atlantique  pourra sans aucun problème accomoder n'importe quelle croissance relative a la  future demande  locale ou  du soit-disant Grand Ouest  avec ou sans  réaménagement de son aérogare quand on SAIT QUE  que

 

comme exemple…….... l'aéroport de San Diego sur 267 hectares (contre 320 pour Nantes-Atlantique ) avec la même longueur de piste  acueille plus de 600 mouvements d'avions dont plus de 300  à l'atterrissage en plein coeur  au dessus de la  ville située  à 3 kms du bout de piste, comparé aux 27 survols en moyenne par jour a Nantes-Atlantique (10,000 : 365 jours).


http://www.san.org/

 

San Diego est une ville de 1.2 millions d’habitants dans le San Diego County (Comté ou  l’équivalent de nos départements) avec 3 millions d’habitants

 

Que les Nantais se rassurent ! Il n’y aura jamais et de très loin autant de mouvements d’avions sur Nantes ….avec un aéroport a vocation  essentiellement “destinations vacances”. Au bout du compte ceux-ci limités pour la plupart  à un vol par semaine”en saison”  ce sera très peu de  passagers en plus  s’ils continuent a s’accroitre!. Quand aux low cost  tres volatiles, elles  ouvrent des lignes, elles en ferment, à la recherche d’aéroports qui leur offriront les meilleures conditions financieres.

En fait si le nombre de passagers a augmenté a Nantes-Atlantique, les mouvements ont diminué avec l’emploi de plus gros avions transportant davantage de passagers..

http://www.dgac.fr/html/publicat/oac_dast/av_091124_dta_note_trim01.pdf 



On peut y lire que au 2éme trimestre 2009, Nantes fait -7% par rapport à 2008 en nombre de passagers et -6.4 % en nombre de mouvements(en 2008 les chiffres annuels de mouvements étaient en gros identiques à ceux de 1997).Il y a aussi la synthèse pour le 1er semestre, soit -5.4 % en passagers et -2.9% en mouvements.
(Rappel : un mouvement = un décollage ou un atterrissage)

Nantes-Atlantique est trop mal placé géographiquement pour en faire une plaque tournante aéroportuaire (hub) avec en  plus Roissy et Londres Heathrow a une heure de vol de là. Le transférer 20 kms plus loin a NDDL  ne changera pas cette vérité.

Le traffic aérien International c’est Roissy!

La future croissance locale ou régionale se limitera donc a Nantes-Atlantique (ou NDDL) essentiellement qu’avec d’autres vols “vacances”, bien que ceux–ci peuvent être répartis sur différents  aéroports de l’Ouest en assurant le même service a une clientèle qui vient en partie de Rennes, Angers ou Vannes..

Quand à celles à bas coût tout dépendra si les contribuables continueront ou non à les subventionner?

 

MYTHES :

·  APPAUVRISSEMENT DE LA REGION SANS  NDDL!   

(1)  S le petit Comté d’Orange (superficie:  948 sq mi (2,455 km²) évoqué plus haut était un pays….son économie serait classée au 31ème rang dans le monde parmi 200 nations, et elle est plus importante que celle d’Israel et de l’Irlande.

SOURCE : http://www.worldaffairscouncil.org/orange_county.html

Son
économie a l’échelle mondiale est devenue ce qu’elle est…. sans aucun vol international direct… bien que l’attraction touristique mondiale  qu’est  Disneyland ne soit qu’a 23 kms de son aéroport John Wayne…qui sur une surface de seulement 202 hectares et une piste de seulement 1737 mètres de long accueille plus de 9 millions de passagers par an.

http://www.ocair.com/newsandfacts/newsreleases/2008/NR-2008-01-17.html


·  NECESSITE  DUN  TGV  NANTES - RENNES  …

…comme si les gens se décidaient de prendre l'avion parce qu'il y a un train reliant l’aéroport de leur choix et/ou une autoroute! L'exemple parfait, est l’aéroport de Vatry qui dispose d’une zone logistique de plus de 400 ha, reliée aux autoroutes A4 et A26 par un échangeur particulier ouvert le 21 octobre 2004, ainsi qu’à la voie ferrée par embranchement direct. Il n'y a eu en 2009 aux alentours de 4000 passagers aériens a Vatry

http://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%A9roport_Ch%C3%A2lons_Vatry


http://www.lunion.presse.fr/article/a-la-une/laeroport-de-vatry-a-t-il-un-avenir


EXTRATdu site ci-dessus :L’argument mis en avant depuis quelque temps, c’est l’absence d’une vraie liaison ferroviaire qui empêcherait Vatry de se développer. Une telle liaison serait un plus sans doute, mais une infrastructure n’a jamais fait le développement (Vatry en est un bon exemple ###), elle peut y participer. Il faut aussi préciser que Beauvais et Francfort-Hahn se sont beaucoup développés ces dernières années et cela sans liaison ferroviaire.

### Los Angeles n’a aucune liaison ferroviare désservant directement l’aéroport. Celle en provenance de la gare centrale  s’arrête a environ 5 kms de l’aéroport  et de la il faut prendre une navette bus pour s’y rendre. Très peu l’utilise.

·  POUR QUI…?

Les Parisiens ne vont même pas en TGV pour attraper un vol à Lyon et/ou Nantes-Atlantique! Pourquoi viendraient-ils a NDDL?

(2)On veut faire croire aussi que les Manceaux viendront a NDDL alors que les aéroports parisiens plus proches et plus directs leur offriront toujours bien plus de choix de vols et d’horaires.

Extrait du site ci-dessous: La vision du gestionnaire de l’aéroport de Rennes (CCI de Rennes) D’autre part, l’aéroport de Rennes St-Jacques a son aire de chalandise propre. La moitié de ses clients ne sont pas Rennais, Ils viennent de la Manche, du Nord de la Bretagne et de la Mayenne. Pour cette clientele, NDDL n’apporte pas un “surplus” car trop loin. Daniel Lambert, directeur de l’aéroport de Rennes  Source: Entretien AUDIAR du 07/09/06

http://www.audiar.org/publications/pdf/economie/rennes_aeroport_devenir.pdf


Quand a une ligne rapide entre Nantes et Rennes passant par NDDL…. pas compétitive avec l'automobile, car à moins d'habiter en face ou très proche de la gare ce sera toujours plus direct et donc plus rapide d'y conduire soi-même ou de s'y faire conduire sans avoir à se coltiner ses bagages dans le train!..

 

·  DESENGORGER LES AEROPORTS  PARISIENS 

      

Bien que techniquement Roissy peut accueillir 30 millions de passagers en plus avec des aménagements : Lire Rapport Phillipe Subra plus haut avec lien) son désengorgement (a defaut d’un 3eme aeroport Parisien) se ferait plutot (si necessaire) sur Vatry ou au pire Lille-Lesquin.

 

Vatry est a 125 kms de Roissy accessible directement par les autoroutes A4 et A26 et par la voie ferrée en attente de modernisation. Malgré cette infrastructure le trafic passagers ne se développe pas car la demande provient en grande majorité de Paris et de l’Ile de France en plus des touristes étrangers qui veulent atterrir près de Paris et non pas a Nantes ville inconnue pour la grande majorité d’entre eux. Après on veut  faire avaler que NDDL a 400 kms de Paris servira a désengorger  Roissy et Orly, avec des parisiens  prenant le TGV  vers Nantes, puis un bus pour  NDDL non accessible par le TGV. Même s’il l’était, les Parisiens ne vont pas à Lyon en TGV pour prendre un vol à Lyon ! Pourquoi le ferait-il sur un NDDL ? Ce n’est pas sérieux ! 

 

De même : POURQUOI ...............................les Compagnies aérienes stationnées  à Paris offriraient-elles sur une même destination.... un autre vol de NDDL ...parce que ce dernier est relié par un TGV, quand ce même TGV leur amène  les passagers de Nantes, Angers, Le Mans , Laval, Rennes  sur les aéroports Parisiens ?


http://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%A9roport_Ch%C3%A2lons_Vatry
 


http://www.reims.cci.fr/newsletters/essentiel/archives/2009/06/essentiel_20090629.html

 

 

SURVOL DE NANTES: S’il fallait démenager tous les aéoports survolant les villes,  Nantes-Atlantique  avec ses 27 survols en moyenne par jour: (10,000 atterrissages divises par 365 jours) serait au  plus bas  fond de la liste.

 

SECURITE DES NANTAIS:  Si le  risque d’un  crash existe , il n’est pas plus que le risque  des trains de marchandises traversant Nantes transportant des matières explosives dangereuses avec des  émanations toxiques  se propageant sur une très grande étendue sur Nantes en cas d’accident.

 

Lettre de Patrick sur le Forum de Ouest-France en réponse a Ayrault qui: énerve conclut en martelant : « Jamais je ne ferai de concession sur la question de la sécurité des Nantais ! ».lors d’un debat a la Préfecture


Patrick, Nantes métropole : "Danger dans les airs ou sous terre en centre ville de Nantes ?"

Le survol de Nantes par des avions traumatise des nantais anxieux; mais je les invite à considérer le danger de la traverser du centre ville de Nantes par des trains de marchandises chargé de matières dangereuses, explosives. Venez constater qu'à la médiathèque, sur le parking de la petite hollande, au pied du CHU et bien entendu dans le quartier de la gare, le risque de danger zéro n'existe pas.Compte tenu des aléas d'entretien des wagons privés, du peu de crédit dont dispose le gestionnaire du réseau ferré RFF et des récents incidents de "jeunesse" des nouvelles compagnies ferroviaires privées, il me semble plus urgent d'investir dans un contournement ferroviaire de Nantes pour renforcer la sécurité des nantais. Au moins les avions semblent mieux entretenus, mieux surveiller (des avions à problème n'ont pas reçu l'autorisation de décoller à Nantes ) et me causent moins de peur...


Le récent accident ferroviaire en juin 2009 en Italie a eu lieu avec des wagons neufs fabriqués à partir de pièce d'occasion (de 1970) et certifié conforme par un organisme allemand reconnu internationalement; cet accident tragique a eu lieu dans une petite ville de 60000 habitants. La concentration urbaine à Nantes est bien plus importante.

Au final, le risque ferroviaire est bien plus important sur Nantes que le risque aérien; de plus, l'accès à l'hôpital sera impossible, voire l'hopital pourrait être dans la zone dangereuse.

NB: j'ai découvert avec effarement à la TV que la priorité serait d'éviter au TGV de longer Donges ! Quel imbécilité très cher alors qu'il faudrait envisager en urgnce une ligne Fret à prtir du port de Donges et évitant le centre de Nantes. Mais c'est moins médiatique que les richous en TGV se rendant à La Baule... (22/10/2009)

Cyril, Nantes : ça fait 50 ans que Nantes Atlantique existe, 50 ans qu'il n'y a jamais eu d'accident.Pour la petite histoire, à chaque fois qu'un accident d'avion s'est produit en France , c'était sur un aéroport situé à plus de 20 km du centre d'une grande ville.

Originaire de Coueron, ou j’ai un toujours un domicile, je réside en Californie à 90 kms au sud de Los Angeles dans le Comté d’Orange (un départment de 3 millions d’habitants) et a 35 kms de Disneyland. 

Bien que pas concerné dans l’immediat par NDDL, je m’insère dans ce débat essentiellement  dans un but informatif, pour avoir vecu ici le même scénario.

Les riches de la ville directement sous le décollage de notre aéroport appelé John Wayne voulaient le transférer sur notre dos 12 kms plus loin sur une base aériene militaire qui venait de fermer. Une fois les électeurs bien informés de leur mensonges, et du coût (malgré les deux pistes déja en place) nous avons gagné la bataille qui a duré 9 ans..

Aujourd’hui mis a part ces “riches” personne ne s’en plaint au contraire car cela aurait été une castastophe financière  bien que dans ce pays on   prend l’avion, comme on prend le train en  France.

Celle-ci sera d‘une bien plus grande proportion  si ce projet “délirant” se réalise car d’ou  viendrons tous les passagers nécessaires pour  amortir tous les coûts à savoir?

·  Construction, entretien, gestion de l’aéroport, subvention des low costs et charters.. infrastructures routières d’accès etc etc..

Après on vous dit qu’on ne peut pas mettre  l’air climatisé  dans les hopitaux car c’est trop  cher!.

Cordialement

Nicolas Dzepina

Contact:  dzepinanicolas@yahoo.com

       

Lire la suite

Démission de Cap21

24 Février 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Politique

En désaccord avec la stratégie et les méthodes (brutales et grossières) de la délégation régionale de Cap21 et avec la présence de candidats Cap21 sur des listes différentes aux élections régionales en Pays de la Loire, j'ai  démissionné de Cap21 et de mes responsabilités de déléguée départementale Cap21 Loire-Atlantique.

Bonne continuation à toutes celles et ceux avec qui j'ai eu le grand plaisir de travailler  depuis 2002.
 
Isabelle Loirat
Conseillère municipale à Nantes

Lire la suite

Du 1er au 6 mars : Régionale Tracto Vélo soutenue par le collectif des élus qui doutent de la pertinence du projet d'aéroport

24 Février 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Le départ de la Régionale Tracto Vélo approche … !

 

Je vous rappelle que la coordination des associations et mouvements politiques opposés au projet du nouvel aéroport de Notre Dame des Landes organise un tour de la Région Pays de Loire en tracteurs et vélos du lundi 1er mars au samedi 6 mars 2010.

 

Notre collectif d’élus soutient et encourage cette manifestation.

 

Le tour partira de Notre Dame des Landes le lundi 1er mars prochain. Je donnerai le départ à Notre Dame des Landes, Place de l’Eglise à 10 heures 30. VENEZ NOMBREUX ENCOURAGER LES PARTICIPANTS !

 

Il se terminera le samedi 6 mars 2010 à Nantes. Après avoir accueilli les participants de la Régionale Tracto Vélo sur la Place du Commerce à 14 h 30, une manifestation se dirigera ensuite vers la Préfecture.

 

 

RESERVEZ DES A PRESENT VOTRE JOURNEE ET
VENEZ NOMBREUX ENCOURAGER L’ARRIVEE DE LA REGIONALE TRACTO VELO ET VENEZ MANIFESTER POUR L’ABANDON
DU PROJET D’AEROPORT A NOTRE DAME DES LANDES !!

 

 

Il est proposé aux Maires et aux Adjoints de revêtir, pour cette occasion, leur écharpe tricolore et que chaque commune présente soit identifiée par un écriteau portant son nom !

 

 

Vous trouverez tous les détails de cette manifestation sur notre site Internet www.aeroportnddl.fr et sur les sites Internet des associations de la Coordination.

 

 

Je vous donne rendez-vous le 6 mars !

 

 

Jean-Paul NAUD

Maire de Notre Dame des Landes



CEDEPA 

Lire la suite
Lire la suite

François Bayrou, Patricia Gallerneau et le projet régional transports de la liste MoDem

13 Février 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Régionales 2010



FRANÇOIS BAYROU et PATRICIA GALLERNEAU en PAYS DE LA LOIRE
par mouvementdemocrate


Au fait pourquoi c'est important l'indépendance du MoDem ? 

Parce que c'est la "possibilité de défendre des idées que les autres ne défendent pas" répond le président du MoDem François Bayrou venu soutenir lundi dernier la liste MoDem conduite par Patricia Gallerneau et son nouveau projet régional de transports ferroviaire ou contre projet alternatif à celui de l'aéroport Notre Dame-Des-Landes, porté depuis le siècle dernier par l' UMPSPC tous confondus". 

Plutôt que de construire un inutile 171è aéroport en France à Notre-Dame-Des-Landes, et d'engloutir tous les investissements de l'Etat (soutenu par les collectivités territoriales) et de les concenter à un seul endroit, sur une seule plateforme aéroportuaire, nous proposons un projet global de transports basé sur l'intermodalité Air - Rail,  l'optimisation de l'existant, le besoin de transports en commun avec comme objectif un véritable maillage structurant de tous les territoires.

Ce qu'on veut : de l'investissement ferroviaire plutôt que de la future "dette aéroportuaire"

Plans, cartes, étude chiffrée à l'appui :

1 . Nous pouvons tout à fait optimiser l'aéroport de Nantes Atlantique et porter sa capacité à 10 avec une seule piste et même à 16 M de passagers si nécessaire un jour. et éventuellement réorienter la piste de Nantes Atlantique pour mettre un terme au survol de Nantes. (Plan B)

2. L'aéroport existant est mal desservi. On peut changer cela avec un peu de volonté politique. Plutôt que de laisser les mêmes refaire la même erreur à NDDL avec un aéroport prévu en accès "tout automobile" (pour le plus grand bénéfice de Madame CCI gestionnaire des parkings), nous proposons de desservir l'aéroport de Nantes Atlantique par un axe rapide RER/TER c'est-à- dire une ligne ferroviaire rapide et performante en réutilisant la ligne existante (qui passe juste devant l'aéroport). Ce RER TER Châteaubriant - Nantes - Pornic desservirait tout le département de la Loire Atlantique (44), des rives de l'Erdre au nord en passant par Nantes et les rives de la Loire, le pôle universitaire - la Beaujoire, un pôle d'échanges Nantes gare / Malakoff, l'Îe de Nantes,l'aéroport Nantes Atlantique, Bouaye, le sud Loire jusqu'à Pornic et l'océan Atlantique.
1 million d'habitants serait ainsi à moins d'une heure en train de l'aéroport.

3. Liaison directe Rennes Nantes. Cette ligne de RER /TER peut ensuite à partir de Châteaubriant facilement être prolongée vers Rennes offrant enfin une liaison directe entre les deux capitales régionales et mettant ainsi un terme définitif au check point de Chateaubriant. Solution faisable dans des délais raisonnables et à moindres coûts bien plus sûrement que l'hypothétique LGV Rennes NDDL Nantes qui n'est pas prête de voir le jour.

4. Enfin nous défendons l'idée d'une LGV Sud Loire qui desservirait le sud du Maine et Loire, la Vendée et permettrait aux villes de Cholet, La Roche sur Yon, Nantes de gagner respectivement  1h, 1h 10 et une 1 /2 h sur leur temps de trajet vers Paris en TGV sur une ligne LGV de bout en bout. Cette LGV sud Loire permettrait de soulager la ligne actuelle Angers Nantes, saturée. On pourrait ainsi développer le fret ferroviaire et passagers sur des TER.

5.  Réseau d'Aéroports de l'Ouest (ADO) Les 3 aéroports de Rennes, Nantes et Angers-Marcé (scandaleusement inutilisé et non rentabilisé) doivent être mis en réseau reliés par des lignes LGV et utilisés en complémentarité pour constituer un pôle des aéroports de l'Ouest (ADO).
Les Angevins ont d'ailleurs bien compris qu'Angers-Marcé situé à un carrefour de LGV est bien mieux placé que Notre-Dame-Des-Landes.

Les habitants ont besoin de transports et d'emploi tous les jours, pas d'un aéroport qui ne leur servira peut-être jamais. (12% de la population prend l’avion)
Ils veulent des usines qui ouvrent, des usines qui fabriquent des panneaux solaires, des éoliennes, des nouveaux matériaux recyclables, ils veulent des artisans, des PME, des TPE qui croulent sous les commandes de travaux de rénovation, d'isolation thermique, ils veulent des emplois locaux, bien répartis sur tout le territoire dans la construction d'utiles maisons de retraite, de lycées, de crêches, de maisons de santé en milieu rural, des emplois sûrs, utiles, non délocalisables mais répartis sur tous les territoires et pas tous concentrés à Notre-Dame-Des-Landes

On a besoin de chercheurs qui cherchent des solutions pour notre accès à l'eau demain, les énergies renouvelables etc...

En route vers NDDL, passage obligé pour François Bayrou par la Vigie citoyenne des opposants à l'aéroport devant le Conseil général de Loire-Atlantique.

Plus loin on mesure à quel point,  NDDL est loin de Nantes et de la gare, le temps de trajet est infiniment plus long que par rapport à l'aéroport de Nantes Atlantique, à quel point les routes sont petites et combien seraient lourdes les infrastructures à construire et financer pour desservir cet aéroport si par malheur il se faisait, à quel point l'environnement et la vie des habitants se trouveraient irrémédiablement impactés par la construction d'une gigantesque plateforme aéroportuaire appelée à devenir le 3è aéroport de Paris. (écouter à la fin de la vidéo journal de France 3 et pilotes )

En gardant Nantes Atlantique, au moins on est sûr de ne jamais pouvoir devenir le 3è aéroport de Paris.

Et pourquoi pas la plus grande décharge de France aussi ?

Lire la suite

Interview de François Bayrou sur l'aéroport Notre-Dame-Des-Landes

12 Février 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes


"François Bayrou, pourquoi êtes vous opposé au projet d'aéroport à Notre-Dame-Des-Landes ? "

bayrou françois
Cliquer là
 pour écouter l'interview  de François Bayrou sur le site de
reporterre.net 

Merci Monsieur K. pour l'info
Lire la suite

Il n'y a plus d'élue Cap21 à Nantes et en Loire-Atlantique (44)

11 Février 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Démocratie - citoyenneté - pluralisme

Trop forts à Cap21 en Pays de la Loire ! Emmenés par leur délégation régionale, ils perdent leurs élus avant même les élections de mars prochain.

En effet depuis ce matin il n'y a plus d'élue Cap21 à Nantes et en Loire-Atlantique (44).

Autant l'aéroport de Nantes Atlantique n'est pas saturé autant là je sature.

Lire la suite

M. Barroso veut autoriser la culture de deux OGM controversés

11 Février 2010 Publié dans #Agriculture - OGM

COMMISSION EUROPENNE

M. Barroso veut autoriser la culture de deux OGM controversés



NOUVELOBS.COM | 09.02.2010 | 11:25

Ils sont la priorité du président de la Commission européenne, qui veut se débarrasser d'un problème qui a miné son premier mandat.

José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, veut relancer le processus d'autorisation de la culture de deux OGM controversés, très vite après la prise de fonction de sa nouvelle équipe la semaine prochaine, ont assuré lundi 8 février à l'AFP plusieurs sources européennes. "L'autorisation de la culture du maïs MON 810 et de la pomme de terre Amflora est une de ses priorités", a confié une source au sein de l'exécutif bruxellois sous couvert de l'anonymat. "Il veut aller vite pour se débarrasser de ce problème qui lui a pourri son premier mandat", a confirmé un responsable européen.

D'énormes intérêts financiers sont en jeu


C'est le 17 février que la première réunion de la nouvelle Commission est prévue. "Mais le programme de travail est encore en cours d'élaboration", a précisé le porte-parole de la Commission, Pia Ahrenkilde Hansen. "Concernant le cas spécifique du maïs MON 810 et de la pomme de terre Amflora (...) aucune date précise n'a été fixée pour le moment", a précisé la représentation de la Commission en France dans une mise au point à l'AFP.

"Comme toute autre demande d'autorisation d'un OGM, que ce soit pour la culture ou non, la prochaine Commission décidera des prochaines étapes au cas par cas", a-t-elle ajouté. Monsanto attend le renouvellement de l'autorisation pour la culture du MON 810, seul OGM cultivé à ce jour dans l'UE, et BASF bataille pour sa pomme de terre. D'énormes intérêts financiers sont en jeu. BASF estime entre 30 et 40 millions d'euros par an les revenus dégagés par Amflora, si sa culture est autorisée.

"Barroso ne raisonne qu'en termes de marchés et de relations commerciales", a souligné le responsable européen. "Il se fonde sur les avis scientifiques qui disent que ces OGM ne présentent pas de risques pour la santé, mais ne se préoccupe pas des possibles conséquences à long terme sur l'environnement", a déploré la source au sein de la Commission. Le départ de Stavros Dimas, commissaire à l'Environnement opposé à la culture des OGM, facilite la tâche à de président de la Commission. Mais ce dernier doit tenir compte des réticences des Etats. Six pays, dont la France et l'Allemagne, ont interdit la culture du MON 810 et onze Etats ont demandé à pouvoir interdire toutes les cultures d'OGM.

"Plus d'inconvénients que d'avantages"


José Manuel Barroso a subi un revers politique l'an dernier lorsque 22 pays ont voté contre sa demande de faire lever les interdictions, et les gouvernements européens sont aujourd'hui très réticents à autoriser les produits OGM en raison de l'opposition de leur opinion, inquiète de leur possible toxicité. Jusqu'à présent, aucune majorité n'a été trouvée et une réflexion est engagée pour différencier autorisations de culture et de commercialisation. Le ministre italien de l'Agriculture, Luca Zaia, sera difficile à convaincre. Car les grandes manoeuvres ont commencé en Italie, où le Conseil d'Etat, saisi par des agriculteurs pro-OGM, a demandé d'autoriser leur culture. "Nous nous y opposerons", a-t-il annoncé, soulignant que "le monde scientifique était divisé sur les OGM".

La culture du MON 810 présente "plus d'inconvénients que d'avantages", a ainsi estimé fin décembre le Haut conseil des Biotechnologies en France. L'Amflora contient en effet un gène marqueur de résistance aux antibiotiques. Le MON 810 contient pour sa part une molécule insecticide.
La Commission fonde son action sur les avis de l'EFSA, l'agence européenne de sécurité des aliments (AESA en français), qui assure que le MON 810 et la pomme de terre Amflora ne posent aucun problème pour la santé. Mais l'institution est aujourd'hui au coeur d'une polémique après l'embauche de Suzy Renkens, son ancienne directrice du département OGM, par le groupe agroalimentaire suisse Syngenta. Plusieurs organisations écologistes ont demandé des explications à José Manuel Barroso.

(Nouvelobs.com avec AFP)
Lire la suite

Revue de presse François Bayrou à Notre-Dame-Des-Landes

9 Février 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Régionales 2010 - 14 et 21 mars logo ouest france          

 mardi 09 février 2010 (j-33)

Bayrou-a-NDDL-chez-Sylvain-Fresneau.jpg

La campagne

Bayrou contre un aéroport à Notre-Dame-des-Landes



Journal de Nantes 7 du lundi 8 février 2010


Journal Télévisé 08/02/2010
par NANTES7


Le projet d'aéroport près de Nantes, enjeu de la campagne en Pays de la Loire
logo-Le-Monde.jpg





Seuls le PS et l'UMP sont favorables à cet équipement, prévu pour 9 millions de passagers 


 

François Bayrou est contre. Contre le projet d'aéroport envisagé à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) à une trentaine de kilomètres au nord de Nantes où il s'est rendu lundi 8 février. " Il y a là une zone intacte de bocages, de prairies, de forêts, entièrement préservée, qui va être livrée aux bulldozers et aux bétonneuses, dit-il au Monde. A l'heure où la surface d'un département disparaît tous les dix ans sous le béton, il est de la responsabilité de notre génération de réfléchir à certaines décisions. "

Reprenant les analyses du MoDem local très opposé au projet, et dont Patricia Gallerneau est la tête de liste en Pays de la Loire aux élections régionales, M. Bayrou plaide pour l'amélioration des dessertes ferroviaires et la mise en réseau des aéroports existants, Nantes-Atlantique, Rennes, et Angers, sous-utilisés.

L'intervention de M. Bayrou déplaît aux socialistes locaux, qui défendent avec acharnement le projet, lancé depuis des années. " M. Bayrou est un démagogue, il est aux abois, il ne connaît pas le dossier ", réagit Jean-Marc Ayrault, maire (PS) de Nantes et en première ligne pour soutenir l'aérodrome envisagé. " Le transfert du trafic à Notre-Dame-des-Landes va nous permettre de lutter contre l'étalement urbain au sud de Nantes. Par ailleurs, nous inventorions 4 000 hectares de terres agricoles sur Nantes Métropole pour les remettre en exploitation. "

Mais le PS est à la peine car l'opposition à l'aéroport croît sur le terrain depuis plusieurs années. Les Verts - qui ont dépassé le PS sur la ville de Nantes aux élections européennes de juin 2009 -, le Parti de gauche et le MoDem ont pris fermement position contre.

" Ce projet est une vision du passé, dit Jean-Philippe Magnen, tête de liste Europe Ecologie. Le PS a une position incompréhensible : d'un côté, il vote - avec nous - un plan climat territorial ambitieux, et de l'autre, il veut un grand aéroport. C'est incohérent. "

Du côté de l'UMP, la position est ambiguë : " J'ai étudié attentivement le dossier et j'en suis devenu partisan, dit Christophe Bréchu, tête de liste UMP. Mais dans l'état actuel, il y a une surestimation du trafic : la déclaration d'utilité publique parle de 9 millions de passagers à terme, cela me paraît excessif. "

Le trafic de l'aéroport actuel, Nantes-Atlantique, est inférieur à trois millions de passagers. " Et s'il n'y a pas une desserte ferroviaire du futur aéroport et un franchissement de la Loire pour le desservir par le sud, il y aurait une incohérence ", dit M. Bréchu, qui se délecte des divisions de ses adversaires : " Les Verts sont contre résolument, le PS pour sans bémol, et ils disent qu'ils sont unis ! C'est un vrai enjeu du second tour... "

Les intéressés relativisent : " Nous sommes avec les Verts dans la même situation qu'en 2004, lors des précédentes régionales, explique Jacques Auxiette, tête de liste PS. Cela ne nous a pas empêché de très bien gérer la région. " " Il serait absurde de dire que c'est un casus belli, fait écho Jean-Philippe Magnen, nous pratiquons la coopération conflictuelle. "

" Ce n'est pas un sujet central de la campagne électorale ", dit Jean-Marc Ayrault. Sur le terrain, les associations veulent le démentir. Elles lancent un tour régional en vélo et... en tracteurs, du 1er au 6 mars, pour interpeller les candidats. Plus de 500 élus locaux de différents partis ont déjà voté une pétition d'opposition à l'aéroport.


Hervé Kempf


Ce n'est plus une revue mais une moisson ! Visiblement François Bayrou droit dans ses bottes à Notre-Dame-Des-Landes venant apporter un soutien national aux opposants au projet d'aéroport ça intéresse.

Mais bon il ne faudrait pas oublier que le MoDem ne se contente pas d'être contre NDDL mais qu'il dit Oui à un projet régional de transports, un projet structurant et veillant à l'équilibre des territoires travaillé depuis des années avec des propositions concrètes quantifiables et chiffrées (optimisation de Nantes Atlantique et desserte ferroviaire rapide de RER/ TER et de LGV Sud, )

Alors la liste MoDem de Patricia Gallerneau et son équipe vont continuer leur travail de "proposants" sur le terrain.

Afin que tous les habitants soient bien informés des réunions et conférences de presse vont avoir lieu cette semaine et les semaines suivantes dans les villes d'Angers, Cholet, La Roche sur Yon, etc....(voir site de la campagne du MoDem pour retrouver l'agenda des RV)
Lire la suite

Que pensent les pilotes de la sécurité de l'Aéroport Nantes Atlantique et du projet d'aéroport à Notre Dame des Landes ?

9 Février 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes



Acteurs concernés par le projet d'aéroport, 3 pilotes de ligne depuis 25 ans pour groupe Air France partagent le même point de vue sur projet d'aéroport à NDDL : inutile et disproportionné.
 
1er argument : on n'a vraiment pas besoin d'une 2è piste, car on est loin de la saturation.
d'un point de vue aéronautique pas de nécessité du déménagement de Nantes Atlantique (plus de 30 M de pax à Gatwick Londres avec une seule piste, Genève)
 
2. La sécurité pourrait être améliorée à moindres frais on pourrait avoir à Nantes un guidage utra précis , gagner et garantir meilleure sécurité en équipant GNSS déjà connu sur terrains plus modestes

3. le survol de Nantes est un faux problème car si on devait fermer tous les aéroports dont l'approche survole une ville, il faudrait déménager le 1/4 ou la 1/2 des aéroports dans le monde,
Eviter aussi d'inviter compagnies qui posent problème, on ne peut pas remettre en cause une piste se sont mal posés sur cette piste, pas plus qu'il ne nous viendrait à l'idée de fermer une une route pour motif de mauvaise conduite de quelques "chauffards"

4. Important : réduire les nuisances pour les riverains c'est possible. Pour cela il suffit de changer, modifier les procédures d'approche des avions, passer d'une approche par paliers à un plan de descente en continu - CDA -  jusqu'à l'aterrissage avec moins de puisssance moteur donc moins de nuisances pour les riverains comme les pilotes le font déjà dans d'autres pays, en Angleterre.

Mais alors pourquoi on ne le fait pas ? c'est l' Aviation Civile qui décide.

Et elle obéit à qui l'Aviation Civile ?
Lire la suite
1 2 > >>