Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'intérêt des medias parisiens pour les opposants de NDDL énerve le PS

29 Octobre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Lu dans les Off de la semaine de Presse Océan - Samedi 29 10 2011

 

 logo presse ocean

Les partisans du futur aéroport s'énervent. "Après les Inrockuptibles et Le Monde, voilà Médiapart. Les médias parisiens activés par les écolos ne s'intéressent qu'aux opposants alors qu'en Loire-Atlantique, ils sont loin, très loin, d'être majoritaires", peste cet élu PS. Ambiance."

 

 

NDDL-et-medias-parisiens-Presse-O-29-10-2011.jpg

 

Lire la suite

PRODUIRE EN FRANCE : une perspective d'avenir

29 Octobre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Economie - Energies

 

Du JT de TF1 à 20 h avec François Bayrou jusqu'à Nantes

 

 PRODUIRE EN FRANCE : une perspective d'avenir

  

François Bayrou était invité hier par Claire Chazal à réagir sur le discours de Nicolas Sarkozy la veille lorsque celui-ci annonçait qu'il avait à nouveau "sauvé le monde". (Il avait dû mal le sauver les fois précédentes.)

 

Toute la semaine dernière on nous a annoncé des prévisions de croissance du PIB à 1,75 ou  2 % pour le budget 2012 de la France. Vendredi on atterrissait douloureusement à une prévision de croissance à 1%. ("L'info de la veille est déjà vieille") 

 

Pour François Bayrou, il manquait clairement une vision "d'avenir, une perspective autre que les hausses d'impôts sous-entendues, la diminution des dépenses, ce cadre est insuffisant et n'est pas le chemin dont les Français ont besoin pour s'en sortir".

 

Alors comment fait-on pour récupérer la bonne santé du pays, les emplois, le pouvoir d'achat et l'indépendance qui nous permettra de ne plus emprunter ?

 

Cela ne peut se faire que si on focalise toutes les forces du pays sur les grands enjeux, le premier d'entre eux étant de : PRODUIRE EN FRANCE.

 

Et nous n'avons pas entendu les mots clés hier dans le discours de N Sarkozy pour relancer cette démarche positive du pays."

 

 

http://videos.tf1.fr/jt-we/le-20-heures-du-28-octobre-2011-6797532.html (de la 20è à la 25è minute)

 

 PRODUIRE EN FRANCE

 

 

Une question que nous travaillons depuis plusieurs mois, une perspective d'avenir qui nous rassemble.

 

 

"Premier débat du MoDem : produire en France" Ouest France du samedi 29 Octobre 2011

 

 

Premier-debat-du-MoDem-Produire-en-France-Ouest-France-29-.jpg                        

      

Produire en France

Vous pensez que l’on peut développer l’emploi & l’entreprise pour financer notre protection sociale, l’Éducation, la recherche…

 

Nous vous invitons à en débattre 

 

 

Jeudi 3 Novembre 2011 à la Maison des Syndicats 

A Nantes à 20 h 30

 

Avec

 

Régine CHARVET – PELLO, chef d’entreprise RCP Design Global, Tours (37)

François HOMMERIL, secrétaire national Europe et International de la CFE-CGC

Michel JONCHERE, consultant, Paris, ancien dirigeant de

Rautureau Apple Shoes en Vendée (85)

Philippe MOREAU, président de la CGPME Loire-Atlantique et Pays de la Loire

Yann ROLLAND, chef d’entreprise BEL’M, Machecoul (44),

président du MEDEF de Loire-Atlantique

 

   

Echange avec la salle

 

Débat proposé et animé par le MoDem de Loire-Atlantique

 

logo_modem.jpg 

 

Lire la suite

Projet d'aéroport : la contre-étude des élus - Ouest France 27 10 11

27 Octobre 2011 , Rédigé par isabelle loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Un cabinet européen conclut à l'intérêt de conserver l'actuel aéroport de Nantes-Atlantique. L'étude a été financée par les élus opposés à la réalisation du nouvel équipement de Notre-Dame-des-Dames.

Pourquoi ? Comment ?

 

Qui a réalisé l'étude ?

Les élus opposés au projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes (20 km au nord-ouest de Nantes) se sont cotisés pour financer une contre-étude. Le collectif, qui revendique un millier d'élus de tous bords, s'est adressé au cabinet européen CE Delft, basé aux Pays-Bas. Expert en matière d'impacts environnementaux et économiques, ses travaux ont contribué à l'abandon du projet de troisième piste à Londres-Heathrow. Le budget (20 000 €) était compté : le cabinet ne donne pas des chiffres précis, mais « des bonnes estimations ».

Que disent les experts néerlandais ?

En 2006, l'État s'était appuyé sur une comparaison coûts/bénéfices. L'étude économique globale concluait à l'intérêt du projet pour la collectivité. Le cabinet la met en pièces. « Il relève des erreurs, des approximations, des omissions, un non-respect des directives, le tout basé sur un scénario débordant d'optimisme »,notent les élus. Hier, devant élus et responsables économiques (dont des représentants de Vinci), l'un des auteurs de l'étude, Jasper Faber, a pointé des lacunes.

Manquent ainsi les éventuels dépassements des coûts de réalisation, la facture de la liaison tram-train, la gestion de l'eau et les risques d'inondations dans un secteur très humide. Rien, non plus, sur la démolition de l'actuelle plateforme aéroportuaire ou encore le maintien de sa piste pour l'usine Airbus, etc. En revanche, les bénéfices du gain de temps ont été surévalués. Au final, les corrections apportées par le cabinet débouchent sur un bilan négatif pour la société.

Et Nantes-Atlantique ?

L'État n'a jamais voulu étudier l'optimisation des installations actuelles de l'aéroport. Seuls les services du conseil général de Loire-Atlantique estimèrent le coût d'une nouvelle piste à Nantes-Atlantique. Devant cette lacune, le cabinet propose des scénarios qui intègrent la desserte par le train de l'actuel aéroport, une voie ferrée passant déjà tout à côté de l'aérogare.

Si « la capacité de la piste est loin d'être atteinte », le rapport propose d'améliorer celle du terminal. Il programme dans le temps son agrandissement, ainsi que l'extension des parkings. L'implantation d'un système radar local et des taxiways rapides réduiraient le temps entre deux avions.

Un scénario intègre, en plus, la création d'une nouvelle piste, transversale. À l'horizon 2023, elle remplacerait la piste actuelle, ce qui diminuerait le bruit au-dessus de Nantes. « Dans tous les cas, le maintien de Nantes-Atlantique coûterait moins cher et se traduirait par un bénéfice global pour la collectivité », conclut Jasper Faber.

Trop tard ?

La construction des premiers accès routiers doit débuter fin 2012. N'est-il pas trop tard pour tout reprendre ? « Il n'est jamais trop tard, on l'a vu avec de nombreux dossiers, répond le sénateur écologiste Ronan Dantec. Ce travail démontre que l'étude de l'État n'était pas sérieuse et que le dossier a été gonflé. » S'appuyant sur ces résultats, les opposants vont demander de nouvelles études et l'annulation de la déclaration d'utilité publique.

 

Marc LE DUC.   Ouest France

 

http://www.ouest-france.fr/region/paysdelaloire_detail_-Projet-d-aeroport-la-contre-etude-des-elus-_8620-2005197_actu.Htm

Lire la suite

"Aéroport à Notre-Dame-des-Landes : les élus opposants financent une étude critique" Ouest France

26 Octobre 2011 , Rédigé par isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Actualité   
18:56 - mercredi 26 octobre 2011

Ouest-France-M-LEDUC-26-10-2011-etude.jpg

Jasper Faber (premier plan), est venu à Nantes présenter l'étude réalisée par le cabinet néerlandais.

 

Les élus opposés au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, à 20 km de Nantes, ont commandé une étude à un cabinet indépendant européen. Ils ont retenu le cabinet CE Delft, basé aux Pays-Bas, dont les travaux eurent un rôle décisif dans l’abandon d’un projet de troisième piste à Londres-Heathrow. Les experts néerlandais ont passé au crible l’évaluation coûts/bénéfices réalisée pour l’Etat en 2006. « Nous ne soupçonnions pas à quel point le dossier était faible et gonflé », tempête le sénateur écologiste Ronan Dantec. Les élus notent que le cabinet a relevé « des erreurs, des approximations, des omissions ». Les experts néerlandais proposent aussi des scénarios permettant d’optimiser, pour beaucoup moins cher, les installations actuelles de Nantes Atlantique. Les opposants vont s’appuyer sur ces travaux, dévoilés mercredi, pour demander de nouvelles études et l’annulation de la déclaration d’utilité publique. L’étude tombe à pic alors que les opposants manfesteront à Paris, le 12 novembre. Il y aura des tracteurs, et les manifestants iront jusqu’au Sénat. Ils veulent faire de Notre-Dame-des-Landes, projet né en 1965, et relancé au début des années 2000, un enjeu national.

 

Ouest France

(©AFP / 26 octobre 2011 20h17)
 
 
 
Lire la suite

« L'étude de l'Etat sur l'aéroport Notre-Dame-des-Landes était pipeautée » Presse Ocean

26 Octobre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

 

 

  P1823334D2024432G_px_512_.jpg

 

Photo Ouest France

(Geneviève Lebouteux qui a piloté le travail sur l'étude, R Dantec, Jean-Paul Naud, maire de Notre-Dame-Des-Landes et président du CéDpa, Isabelle Loirat

 

Le collectif des élus mobilisés contre l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes a financé une étude économique sur le projet. Il a présenté ses conclusions cet après-midi à Nantes. Selon Ronan Dantec, élu vert, « l'Etat a volontairement pipeauté son étude économique menée en 2006. La déclaration d'utilité publique (DUP) a été adossée à ce dossier manifestement faux. Dans ces conditions, nous demandons l'abrogation de cette DUP.»

 

 

Plus d'informations demain dans les éditions de Presse Océan.

 

http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_--L-etude-de-l-Etat-sur-l-aeroport-Notre-Dame-des-Landes-etait-pipeautee-_fil-2024432_actu.Htm

 

 

Les conclusions de l'étude et l'étude menée par le CE DELFT sont en ligne sur le site du CéDpa

 

CEDEPA

 

 

Lire la suite

Conférence de presse : restitution des résultats de l'étude économique sur le projet d'aéroport

26 Octobre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

CONFERENCE DE PRESSE mercredi 26 octobre 16h à Nantes

Résultats étude économique indépendante Notre Dame des Landes

 

 

Le CéDpa (Collectif des élu-e-s qui Doutent de la pertinence de l'aéroport), las de demander en vain une étude économique indépendante sur le projet d’aéroport à Notre Dame des Landes, a sollicité un cabinet d’études européen, spécialiste de l'analyse économique des grands investissements, pour qu’il réalise une étude indépendante sur la pertinence économique du projet.

 

Nous avons le plaisir de vous inviter à une CONFERENCE DE PRESSE

de restitution des résultats de cette étude importante

le mercredi  26 octobre à 16h

au CCO (Tour Bretagne à Nantes, place Bretagne)

(l’étude sera disponible sur place)

 

 

Cette conférence de presse sera suivie d’une réunion semi-publique de restitution des résultats de l’étude, de 17h à 19h au CCO, animée par la journaliste de Radio-France Ruth Stegassy.                                                   

 

 

Contacts :       Jean-Paul Naud, co-président               06 77 62 80 22

                       Françoise Verchère, co-présidente       06 73 37 67 76

                       Isabelle Loirat, vice-présidente             06 62 73 04 88

 

Contacts pour l’étude : Geneviève Lebouteux               06 75 40 32 79

                                  Ronan Dantec                          06 15 04 11 23

 

Site du CéDpa : http://aeroportnddl.fr

Lire la suite

FRANCE 2011 : L'Etat se désengage partout mais pas à Notre-Dame-Des-Landes !

21 Octobre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

"L'Etat se désengage !"  Qui n'a pas entendu cette fameuse phrase, surtout dans la bouche de Jean-Marc Ayrault et de ses adjoints ?   

C'est vrai l'Etat se désengage de l'Education, de la Santé, de la Justice etc.

 

Mais s'il reste un petit village en France où l'Etat irréductible ne se désengage pas, c'est bien Notre-Dame-Des-Landes ! 

 

Voici quelques photos prises hier.

 

D'un côté,  20 OCT 2011 mairie de Notre-Dame-des-Landes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20 OCT 2011 NDDL autre côté de la rueComme de l'autre, 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Derrière aussi, toute la mairie de Notre-Dame-Des-Landes était cernée !

 

20OCT 2011 salle de réunion NDDL 020

 

Un instant, je me suis même demandé si Carla Sarkozy n'avait pas accouché à NDDL...

 

 

Tout ça pourquoi ?20 OCT 2011 NDDL un tracteur-copie-1

 

UN tracteur. Bon d'accord, c'était celui de Sylvain F.

 

Mais quand même ça ne fait pas un peu beaucoup pour un Etat endetté jusqu'au cou ?

Lire la suite

Débat "Produire en France" le 3 Novembre à Nantes

20 Octobre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Economie - Energies

  

Produire en France

 

Vous pensez que l’on peut développer l’emploi & l’entreprise

pour financer notre protection sociale, l’Éducation, la recherche…

 

Nous vous invitons à en débattre 

 

Jeudi 3 Novembre 2011 à la Maison des Syndicats

 

A Nantes à 20 h 30

  5 Place de la Gare de l’Etat, Ile de Nantes,

face au 46 Boulevard de la Prairie aux Ducs

 

Avec

 

Régine CHARVET – PELLO, chef d’entreprise RCP Design Global, Tours

 

François HOMMERIL, secrétaire national Europe et International de la CFE-CGC

 

Michel JONCHERE, consultant, Paris, ancien dirigeant de Rautureau Apple Shoes

 

Philippe MOREAU, président de la CGPME 44 et Pays de la Loire

 

Yann ROLLAND, chef d’entreprise BEL’M, Machecoul, président du MEDEF 44

  

Echange avec la salle

 

 

Contacts :  

Isabelle LOIRAT                                               Geneviève FREDEVAL

Conseillère municipale à Nantes                           Conseillère municipale à Vertou

Présidente du MoDem 44                                    Responsable de la commission

                                                                         Economie du MoDem 44

isabelleloirat@orange.fr                                     g.fredeval@orange.fr

  MoDem                                 

                                   modem.loire-atlantique@orange.fr                                  

 

                               

Lire la suite

"Avion PS, le crash ?" par Hervé Kempf - 05 10 2011

11 Octobre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

 

 

Article paru dans Le Monde, édition du 05.10.11logo Le Monde

 

Pour lire cet article sur le site d'Hervé Kempf  www.reporterre.net 

 

 

"Avion PS le crash ?" par Hervé Kempf

 

La nouvelle est passée inaperçue, comme si ce qu’elle annonçait relevait d’un mouvement si naturel, si continu, si habituel, qu’il ne mérite plus même le soupçon de l’esquisse d’une manifestation d’intérêt : les premiers résultats du recensement agricole 2010, publiés en septembre, signalent un recul important du nombre d’emplois dans l’agriculture. Celle-ci n’occupe plus que 751 000 personnes équivalent temps plein, en baisse de 22 % par rapport à l’an 2000. La lente agonie de la paysannerie se poursuit, avec trois conséquences : la perte d’un potentiel majeur d’emploi ; l’agrandissement des exploitations existantes, stimulant une agriculture industrielle très polluante ; et l’étalement urbain, qui fragmente le territoire et multiplie les transports donc la pollution.

  

Cela ne relève d’aucune fatalité, mais de choix politiques exercés, soit au niveau national par des mesures entérinant l’extension des grandes exploitations et la difficulté pour les jeunes de s’installer, soit au niveau local par des décisions d’aménagement au détriment de l’agriculture. Dans presque tous les territoires ruraux, le fatalisme le dispute à l’accablement. Sauf ici et là, dans des villages gaulois qui résistent à la folie du rouleau compresseur. A Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique, paysans, écologistes, citoyens, élus, résistent ainsi depuis des années au projet d’un aéroport géant qui transformerait 1 600 hectares de terres agricoles en piste d’envol et bâtiments bétonnés.

  

L’obstination paye : les responsables politiques commencent enfin à sortir du bois et à prendre position sur ce sujet, qui n’est plus local. François Bayrou s’était nettement prononcé contre le projet. Ségolène Royal, samedi 1er octobre, a pris parti, appelant à un "moratoire". De même, Arnaud Montebourg, le 3 octobre, écrit qu’"il faut tout reprendre par le début" en rouvrant le débat. Jusqu’à présent, François Hollande et Martine Aubry ont exprimé une position plutôt favorable à l’aéroport, mais ambiguë, Mme Aubry indiquant qu’"il faut continuer ce débat". On attend plus de franchise de leur part.

Ce qu’il adviendra de Notre-Dame-des-Landes illustrera le type de société que l’on veut pour la France dans les prochaines décennies. Et, compte tenu de la mobilisation locale, il serait dommage qu’une éventuelle présidence socialiste s’ouvre par le spectacle de CRS évacuant des paysans et des écologistes pour faire couler le béton.

 

 

par Hervé Kempf

 

Les liens ci dessus sont ceux de M. Kempf. Merci.

  

Lire  l'article sur www.reporterre.net

 

Article paru dans Le Monde Edition du 05.10.11

Lire la suite

Nantes : "L'opposition a sa vision des dossiers" Presse Ocean 07 10 2011

11 Octobre 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Conseil Municipal Nantes

 

Nantes LE GRAND ENTRETIEN

 

Presse Océan du Vendredi 7 Octobre 2011logo presse ocean

 

 

Après Jean-Marc Ayrault la semaine dernière, Presse Ocean donne la parole aux élus de l'opposition nantaise sur les principaux dossiers locaux

 

L'opposition a sa vision des dossiers

 

  L'opposition a sa vision des dossiers Prese Ocean 07 10 201

 

Tout autant que Jean-Marc Ayrault, se déplacer dans la métropole est un sujet qui leur tient à coeur.

 

Chantiers d'été

 

Ensemble pour Nantes : "Réaliser le maximum de chantiers à cette période n'est pas la méthode la plus mauvaise. Mais comme a pu le constater Jean-Marc Ayrault, le problème de communication a suscité des réactions négatives. Les gens ont eu pression  qu'on ne les considérait pas. Encore aujourd'hui, on déplore un manque cruel de signalisation. La véritable faiblesse est le manque de vision d'ensemble de la municipalité qui continue la même politique des déplacements depuis vingt ans : réguler par la congestion. Si on partage les politiques de développement de la piétonnisation et des transports alternatifs à la voiture, on en dénonce le manque de cohérence."

 

Gratuité

 

MoDem : " On ne peut pas faire du tout voiture, on est conscient qu'il faut demander aux gens de faire plus de vélo et utiliser les transports en commun. Mais pour cela il faut attirer vers le vélo et les transports avec une gratuité. La gauche demande de ne pas prendre de voiture et n'offre rien en contrepartie, sinon l'augmentation des tarifs de transports en commun. Il faut au moins la gratuité en centre ville pour compenser la manque d'accessibilité".

 

Vélo

 

MoDem : "il faut réellement une sécurisation des pistes cyclables. Pour que les gens lâchent vraiment leur voiture, il faut que l'alternative en face soit réellement performante. Sinon ils ne la prennennt pas... Nous proposons le défi de sécuriser les accès vélo des écoles. On continue de marteler nos propositions".

Ensemble pour Nantes : "Il y a eu une amélioration avec le Bicloo mais pas aussi énergique qu'on aurait pu le souhaiter. Pour inciter les gens, il faut baisser les tarifs occasionnels. Car on ne passe pas de la voiture du jour au lendemain. Les tarifs actuels sont une barrière".

 

Stationnement

 

MoDem : "Nous avons proposé des parkings "Bienvenue A Nantes". L'idée est d'avoir des parkings en périphérieoù les gens laissent leur voiture. On met en place un système de livraison avec tous les commerçants du centre pour que les personnes récupérent tous leurs achats via une consigne sur les parkings".

Ensemble pour Nantes : "Le centre ville vit par les gens qui y habitent. Et par les gens que l'on fait venir de l'extérieur. Il faut proposer davantage de places et pas seulement sur la périphérie dans les parcs relais. Ce ne sont pas les 1200 places gratuites construites à Atlantis qui vont arranger la situation des commerçants du centre..."

 

Cédric Blondeel et Eric Cabanas 

 

 L-opposition-a-sa-vision-des-dossiers-Prese-Ocean--copie-1.JPG

 

 "Il manque 1 200 places en crèche"

 

Famille. "On peut rapprocher le problème de celui des salles de sports, selon les élus du MoDem. On aurait dû passer depuis longtemps à plus de partenariat public-privé en engageant des discussions avec les promoteurs pour leur demander de laisser des espaces pour les crèches ou pour des espaces sportifs, à un prix compétitif. Il était possible de construire la ville de faaçon plus intelligente". Le même dossier irrite Sophie Jozan et Julien Bainvel : "On a le sentiment que 450 places annoncées par Jean-Marc Ayrault, c'est un gros effort. Or la réponse n'est pas toujours à la hauteur. En septembre, on a encore vu le nombre de dossiers présentés. En réalité, il manque au moins 1 200 places pour être efficace. Il y a un manque de logique sur la métropole".

 

 

 

 

Ils déplorent un manque de concertation

 

MoDem : "Il ne faut pas mettre les riverains devant le fait accompli au dernier moment.  Il faut que les riverains puissent retrouver leur compte. Quand il y a des réunions publiques, les dossiers sont déjà ficelés. Autre exemple, les conseils de quartier n'ont pas le droit de parler du dossier des chronobus. Alors on en parle où ? Pour Graslin on va créer un bourrelet avec plein de bouchons autour et sur les franchissements comme le pont Anne de Bretagne. On n'envisage pas les effets secondaires de la mesure qui a été prise sur le centre ville. Il y a un gros souci de démocratie. Tout est décidé ailleurs, on apprend les choses dans la presse et au dernier moment. Cela ne va pas"

 

Ensemble pour Nantes : Il faut savoir comment créer des poumons de respiration dans la ville. Et pour certains projets, la majorité y va aux forceps. Or les gens veulent être associés à ces dossiers. Ils ne veulent pas apprendre du jour au lendemain comment les choses vont évoluer autour d'eux. De notre côté, on a énormément de remontées d'information. Il ne faut pas construire la ville sans associer la polpulation. Encore une fois, il faut descendre dans la rue pour comprendre comment les choses se passent".

 

PRIORITES

 

"Etre force de proposition"

MoDem : "La grosse différence avec l'opposition UMP, nous avons constamment une action positive en proposant. Nous voulons continuer dans cette optique et nous adapter face à la crise. A Nantes trouver des solutions pour développer l'économie"

 

"Oeuvrer pour le déplacement"

Ensemble pour Nantes :

"Parmi les nombreux dossiers sur lesquels nous travaillons, celui des déplacements nous semble le plus urgent. Cette notion est fondamentale pour l'avenir de la ville. On ne lâchera rien sur ce sujet pour tous les contacts que nous avons dans les quartiers". 

 

Lire la suite
1 2 > >>