Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #regionales 2010 tag

BLOG FERME... jusqu'à dimanche

12 Mars 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Régionales 2010


Conformément à la législation, ce blog sera fermé à partir de minuit
et jusqu'à l'annonce des résultats des élections régionales le 14 mars 2010


Aucun billet de ma part ni commentaire de la vôtre



urne vote



N'oubliez pas d'aller voter Dimanche  !


Lire la suite

Bayrou : « Des idées simples » pour la Région, Ouest France 10 mars 2010

11 Mars 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Régionales 2010



Bayrou-place-du-cce-Nantes-mars-2010-copie-1.jpg

Le président du MoDem est venu soutenir ses candidats à Nantes. La deuxième fois en trois semaines. Objectif : passer la barre des 10 %.

Teddy contrôle

 

François Bayrou s'extirpe à 15 h 15 du compartiment 13 du TGV. « La voiture de la chance », s'esclaffe un militant. Le leader centriste, avant de déambuler dans les rues du centre-ville nantais, commente les derniers sondages, qui donnent 7 % à sa liste. « 7 %, c'est très bien. Il ne manque que trois points, qu'on va décrocher dans les trois derniers jours. »

« M. Bayrou, êtes-vous en règle ? », interpelle, rigolard, Teddy, un contrôleur de tramway.


« La Région, ça paraît loin »

Un peu plus loin, le président du MoDem, après avoir apostrophé une famille, s'enquiert des résultats scolaires de deux collégiens. « La Région, ça paraît loin, et ses élus sont peu connus. Pourtant, dit-il, avec des idées simples et peu de dépenses, on peut changer la vie des gens. »

Exemples ? « Créer un fonds de caution pour les PME, afin que la porte des banques leur soit ouverte. » Et cette mesure contre la violence scolaire : « Des bourses d'étudiants en contrepartie de leur présence dans les lycées. »


La présidentielle de 2012 ?

« Je n'ai pas du tout cette échéance à l'esprit », assure François Bayrou. Cette élection doit, selon lui, « rester régionale ». Même s'il sait bien qu'en France, « ça ne marche pas comme ça ».

Sera-t-il mortifié si l'UMP est battue ? « Je n'ai pas envie de tomber dans la caricature qui consiste à imaginer que de l'autre côté (dans la majorité présidentielle), il n'y a que des gens à combattre. » D'autant que le patron du MoDem en est persuadé, « un jour viendra où, avec la crise, on sera bien obligés d'en venir à des rassemblements ».


On a reculé depuis 2004

Depuis 2004, selon François Bayrou, « dans tous les domaines cruciaux, la France a reculé ». L'emploi ? « Il faut relocaliser l'industrie. Les circuits de commercialisation sont trop longs. C'est à cet étage qu'on perd de l'activité et de l'emploi. » La sécurité ? « Il n'y a pas de progrès dans la prévention. » L'intégration ? « Rien n'a bougé. Il y a des quartiers où 40 % des jeunes sont chômeurs. »


Xynthia : bilan trop lourd

Pour lui, « le bilan de la tempête est trop lourd, car des précautions et des décisions n'ont pas été prises » en matière d'entretien des digues et de permis de construire délivrés dans des zones exposées. « L'expérience humaine a été négligée. Les conséquences sont meurtrières », regrette M. Bayrou.


Un smicard interpelle

Place du Commerce, un smicard l'interpelle sur le partage des richesses : « Je ne sépare pas l'économique et le social, fait observer le leader centriste. Les entreprises qui vont bien ont tout à gagner à ce que leurs employés aillent bien aussi. Il faut des incitations. Mais je ne crois pas à l'efficacité d'une loi. »

 

Gaspard NORRITO. logo ouest france
Pour lire l'article sur le site ouest-france.fr


Bayrou-Ntes-10-mars-et-PG--2010-007.JPG

François Bayrou et Patricia Gallerneau tête de liste MoDem en Pays de la Loire à Nantes le 10 mars 2010
Photo I. Loirat


BB-et-FB-a-Nantes-mars-2010-010-copie-1.JPG

François Bayrou et Benoît Blineau, conseiller municipal MoDem à Nantes
Photo I. Loirat

Lire la suite

François Bayrou, Patricia Gallerneau et le projet régional transports de la liste MoDem

13 Février 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Régionales 2010



FRANÇOIS BAYROU et PATRICIA GALLERNEAU en PAYS DE LA LOIRE
par mouvementdemocrate


Au fait pourquoi c'est important l'indépendance du MoDem ? 

Parce que c'est la "possibilité de défendre des idées que les autres ne défendent pas" répond le président du MoDem François Bayrou venu soutenir lundi dernier la liste MoDem conduite par Patricia Gallerneau et son nouveau projet régional de transports ferroviaire ou contre projet alternatif à celui de l'aéroport Notre Dame-Des-Landes, porté depuis le siècle dernier par l' UMPSPC tous confondus". 

Plutôt que de construire un inutile 171è aéroport en France à Notre-Dame-Des-Landes, et d'engloutir tous les investissements de l'Etat (soutenu par les collectivités territoriales) et de les concenter à un seul endroit, sur une seule plateforme aéroportuaire, nous proposons un projet global de transports basé sur l'intermodalité Air - Rail,  l'optimisation de l'existant, le besoin de transports en commun avec comme objectif un véritable maillage structurant de tous les territoires.

Ce qu'on veut : de l'investissement ferroviaire plutôt que de la future "dette aéroportuaire"

Plans, cartes, étude chiffrée à l'appui :

1 . Nous pouvons tout à fait optimiser l'aéroport de Nantes Atlantique et porter sa capacité à 10 avec une seule piste et même à 16 M de passagers si nécessaire un jour. et éventuellement réorienter la piste de Nantes Atlantique pour mettre un terme au survol de Nantes. (Plan B)

2. L'aéroport existant est mal desservi. On peut changer cela avec un peu de volonté politique. Plutôt que de laisser les mêmes refaire la même erreur à NDDL avec un aéroport prévu en accès "tout automobile" (pour le plus grand bénéfice de Madame CCI gestionnaire des parkings), nous proposons de desservir l'aéroport de Nantes Atlantique par un axe rapide RER/TER c'est-à- dire une ligne ferroviaire rapide et performante en réutilisant la ligne existante (qui passe juste devant l'aéroport). Ce RER TER Châteaubriant - Nantes - Pornic desservirait tout le département de la Loire Atlantique (44), des rives de l'Erdre au nord en passant par Nantes et les rives de la Loire, le pôle universitaire - la Beaujoire, un pôle d'échanges Nantes gare / Malakoff, l'Îe de Nantes,l'aéroport Nantes Atlantique, Bouaye, le sud Loire jusqu'à Pornic et l'océan Atlantique.
1 million d'habitants serait ainsi à moins d'une heure en train de l'aéroport.

3. Liaison directe Rennes Nantes. Cette ligne de RER /TER peut ensuite à partir de Châteaubriant facilement être prolongée vers Rennes offrant enfin une liaison directe entre les deux capitales régionales et mettant ainsi un terme définitif au check point de Chateaubriant. Solution faisable dans des délais raisonnables et à moindres coûts bien plus sûrement que l'hypothétique LGV Rennes NDDL Nantes qui n'est pas prête de voir le jour.

4. Enfin nous défendons l'idée d'une LGV Sud Loire qui desservirait le sud du Maine et Loire, la Vendée et permettrait aux villes de Cholet, La Roche sur Yon, Nantes de gagner respectivement  1h, 1h 10 et une 1 /2 h sur leur temps de trajet vers Paris en TGV sur une ligne LGV de bout en bout. Cette LGV sud Loire permettrait de soulager la ligne actuelle Angers Nantes, saturée. On pourrait ainsi développer le fret ferroviaire et passagers sur des TER.

5.  Réseau d'Aéroports de l'Ouest (ADO) Les 3 aéroports de Rennes, Nantes et Angers-Marcé (scandaleusement inutilisé et non rentabilisé) doivent être mis en réseau reliés par des lignes LGV et utilisés en complémentarité pour constituer un pôle des aéroports de l'Ouest (ADO).
Les Angevins ont d'ailleurs bien compris qu'Angers-Marcé situé à un carrefour de LGV est bien mieux placé que Notre-Dame-Des-Landes.

Les habitants ont besoin de transports et d'emploi tous les jours, pas d'un aéroport qui ne leur servira peut-être jamais. (12% de la population prend l’avion)
Ils veulent des usines qui ouvrent, des usines qui fabriquent des panneaux solaires, des éoliennes, des nouveaux matériaux recyclables, ils veulent des artisans, des PME, des TPE qui croulent sous les commandes de travaux de rénovation, d'isolation thermique, ils veulent des emplois locaux, bien répartis sur tout le territoire dans la construction d'utiles maisons de retraite, de lycées, de crêches, de maisons de santé en milieu rural, des emplois sûrs, utiles, non délocalisables mais répartis sur tous les territoires et pas tous concentrés à Notre-Dame-Des-Landes

On a besoin de chercheurs qui cherchent des solutions pour notre accès à l'eau demain, les énergies renouvelables etc...

En route vers NDDL, passage obligé pour François Bayrou par la Vigie citoyenne des opposants à l'aéroport devant le Conseil général de Loire-Atlantique.

Plus loin on mesure à quel point,  NDDL est loin de Nantes et de la gare, le temps de trajet est infiniment plus long que par rapport à l'aéroport de Nantes Atlantique, à quel point les routes sont petites et combien seraient lourdes les infrastructures à construire et financer pour desservir cet aéroport si par malheur il se faisait, à quel point l'environnement et la vie des habitants se trouveraient irrémédiablement impactés par la construction d'une gigantesque plateforme aéroportuaire appelée à devenir le 3è aéroport de Paris. (écouter à la fin de la vidéo journal de France 3 et pilotes )

En gardant Nantes Atlantique, au moins on est sûr de ne jamais pouvoir devenir le 3è aéroport de Paris.

Et pourquoi pas la plus grande décharge de France aussi ?

Lire la suite

Soyons les Cisterciens du MoDem et de la politique

20 Janvier 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Régionales 2010

La politique réserve toujours de belles et vraies surprises.
Il y a encore quelques jours, le MoDem dans les Pays de la Loire n'avait toujours pas sa tête de liste. Aujourd'hui c'est chose faite. Patricia Gallerneau a été choisie par Paris pour rassembler tout le monde et mener la liste du MoDem aux élections régionales de mars 2010. Son nom est donc proposé au vote des militants. Ouf !

Patricia Gallerneau, issue du parti des Verts a rejoint François Bayrou et le MoDem en 2006, elle est présidente de la section MoDem de la presqu'île guérandaise (La Baule). Elle a déjà mené une liste autonome à Pornichet en 2008 et atteint le score remarquable de 28 % au premier tour. Elle est "bloggeuse" : allez visiter le blog d'Arthur
PAtricia GAllerneau
Et surtout, Patricia Gallerneau est capable de fédérer autour de sa candidature tous les démocratécolos et les écolodémocrates !
Elle sera la seule femme tête de liste face aux autres ténors des grands partis en lice.
Pour tous les militants et candidats dans les starting blocks qui attendaient comme des chevaux derrière la barrière que la campagne du MoDem commence enfin, c'est une excellente nouvelle !

Tout a commencé jeudi dernier à Angers lorsque François Bayrou a réaffirmé et clarifié la ligne du MoDem pour ces élections et pour l'avenir. Indépendance du MoDem, autonomie au premier tour, pas d'alliance ni avec l'UMP ni avec Jean Arthuis allié à l'UMP et si alliances il devait y avoir au second tour elles ne pourraient se faire qu'avec Europe Ecologie et le PS.
Il a renvoyé tous ceux qui voulaient être sûr(e) d'être élu(e)s dans des chaussons se faire élire ailleurs et rappelé que si nous ne nous battions pas pour une troisième voie autant ne plus mettre que 2 bulletins UMPS dans les bureaux de vote !

Tous ceux qui ne sont pas en phase avec cette ligne ont donc lâché le MoDem ces jours-ci ce qui a fait les choux gras de la presse locale. Dommage ils nous ont fait perdre 4 mois. Bon c'est du passé maintenant, une page de l'histoire du MoDem est tournée, une page qui ne l'avait pas été et qui se déchirait. 

Vous aurez noté que ce sont les pro aéroport NDDL qui s'en vont...
Sont-ce les propos de François Bayrou sur ce dossier NDDL qu'il connaît beaucoup mieux maintenant qui les ont fait fuir ? Alors que nous l'invitions à venir le 6 mars prochain à la grande manif à Nantes qui va rassembler des milliers de personnes, d'aucuns tentaient encore de le dissuader ! Et Patricia Gallerneau elle en est où sur NDDL ? Et bien non seulement elle est contre ce projet inutile du passé mais PAS SEULEMENT : elle est bien plus que cela. Patricia Gallerneau EST POUR UN AUTRE PROJET DE TRANSPORTS POUR LES PAYS DE LA LOIRE, pour un contre-projet à l'aéroport NDDL, un projet basé sur le transport ferroviaire, les transports en commun, l'intermodalité aérien et train, la mise en réseau des aéroports existants, pour un projet transports qui dessert tous les territoires et pas seulement les intérêts des lobbies politiques et économiques de la grosse métropole de Nantes.

Ce qui est perçu comme une "débâcle " par ceux qui quittent le navire MoDem affaibli est un début de révolution "douce" ou de réforme pour tous ceux qui restent et font vivre le mouvement tous les jours depuis 2007.

De nouvelles perspectives s'ouvrent. C'est évident.
Au pays des Cap-Horniers, ces marins qui savaient naviguer dans les 40è et 50è Rugissants et Hurlants, on aime ! Et ça nous rappelle 1766 lorsque le cabinet du roi à Versailles donnait enfin l'autorisation à la ville de Nantes d'abattre ses murailles du XIIIè siècle dans lesquelles elle était encore enfermée 5 siècles plus tard.

Revenons aux fondamentaux qui nous ont collectivement amenés à fonder puis bâtir le MoDem. Et oui soyons, les Cisterciens* du MoDem et de la politique en général.

Haut les coeurs !

Et "ne doutez jamais qu'un petit groupe d'individus conscients et engagés puisse changer le monde. C'est même de cette façon que cela s'est toujours produit."
Margaret Mead, paléontologue


Cisterciens* : 1098, l'aventure cistercienne commence avec Robert de Molesme puis Bernard de Clairvaux.





 

Lire la suite

Régionales Pays de la Loire : précision utile

14 Décembre 2009 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Régionales 2010

Il y a quelques jours je vous confirmais que j'avais retiré ma candidature de la liste du MoDem pour les Régionales 2010. Mais je reste au MoDem, dont Cap 21 est membre fondateur et suis toujours adhérente de la section nantaise.

Je tiens à préciser que ce n'est pas pour aller sur une autre liste encore moins sur celle du PS ! Ce serait en totale contradiction avec mes convictions et avec le travail fait sur le dossier Notre-Dame-Des-Landes. Jamais je ne soutiendrai une liste pro NDDL.


Isabelle Loirat
Conseillère municipale MoDem-Cap21 à Nantes
Déléguée départementale Cap21 44





Lire la suite

J'ai retiré ma candidature de la liste MoDem aux Régionales

11 Décembre 2009 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Régionales 2010

Oui c'est vrai cette semaine, mardi soir lors du conseil départemental du MoDem44, j'ai retiré ma candidature de la liste du MoDem aux élections Régionales. Bon ce n'est pas ça qui va bouleverser ma vie ni celle de la liste, j'étais candidate en dernière position pour la Loire-Atlantique.
J'ai pris ma décision il y a une dizaine de jours lorsque nous avons avons été mis devant le fait accompli quant à la désignation de la tête de liste régionale sans aucun vote ni même une petite consultation des militants pour savoir qui nous avons envie d'envoyer à la Région. Sur les 4 candidats à la tête de liste régionale pour les Pays de la Loire, seul le candidat désigné par Paris a pu présenter sa candidature devant le conseil départemental.

Ce retrait de candidature ne change pas mon engagement quotidien. Je continue mon travail d'élue locale à Nantes et de responsable Cap21 Loire-Atlantique.
Lire la suite

Oui : MoDem et Cap21 travaillent ensemble à Nantes et en 44

24 Novembre 2009 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Régionales 2010



Précision : pour ceux qui n'auraient pas bien lu, ou pas bien compris : Patricia Gallerneau est candidate à la tête de liste départementale 44 et non pas régionale. Je ne sais pas où Ouest France a pêché son info.

C'est vrai qu'en Loire-Atlantique et à Nantes en particulier, nous avons réussi à travailler ensemble, Cap21 et MoDem ou anciens UDF.

C'est pourquoi nous sommes, jusqu'à preuve du contraire, candidats sur la liste du MoDem.

Ce travail commun depuis 2007, personne n'en a jamais parlé, jamais un article là dessus.

Alors qu'une petite phrase relevée sur ce blog hier fait l'objet d'un article ce matin.
Pour une fois qu'ils s'intéressent à ce qu'on fait, ils n'auraient pas pu parler de NDDL, du Téléphérique sur la Loire, des sujets habituels de mon blog plutôt
que de la tambouille politique.

Pour vous donner un seul exemple :
Jeudi dernier, nous avons fait une conférence de presse pour présenter notre Plan vélo pour Nantes dans le cadre de la révision du Plan de Déplacements Urbains de la métropole nantaise pour les 10 ans à venir.
Pour nous le vélo c'est un sujet sérieux, pas un truc du dimanche pour bobos écolos. Nous avons de vraies propositions, en premier lieu sur la nécessité d'aménager de vraies pistes cyclables au sens du code de la route et pas des flèches vertes qui ne sont en rien des pistes cyclables ni même des bandes cyclables.
Nous avions bien bossé pour préparer cette conférence de presse, rédigé un dossier écrit avec photos, rappel de la loi Badinter sur les piétons et cyclistes, actualité récente cour d'appel qui condamne une ville à revoir ses aménagements cyclistes, etc...

Les déplacements vélo, ça ne devait pas beaucoup intéresser les rédactions locales car seul Presse Océan avait envoyé un journaliste en la personne d'Eric Cabanas.
Ouest France, 20 Mn etc... rien, personne.

Le MoDem - Cap 21 ça ne les intéresse pas quand c'est sur des propositions ? Pas un article dans Ouest France sur ce travail de fond.

Vous pouvez retrouver le contenu de cette conférence de presse sur le blog des élus MoDem de Nantes et l'article de Presse Ocean (on voit qu'il est rédigé par un cycliste pratiquant). C'est à cela que nous servent nos blogs à communiquer directement avec les citoyens.

NB : je n'ai fait aucune autre interview depuis jeudi dernier.
Lire la suite

Tartufferie à l'angevine

22 Novembre 2009 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Régionales 2010


J'ai relevé ce week end une drôle de petite phrase dans l'édition de samedi de Ouest France Maine et Loire: "Nous travaillons également avec les responsables Cap21 en Loire-Atlantique" déclarait le président du MoDem 49.

Ah bon ? La dernière fois que j'ai eu un contact avec Laurent Gérault, c'était le 16 octobre - je m'en souviens, je sortais du conseil municipal de Nantes et du débat NDDL - il m'avait laissé un message sur mon portable pour que je le rappelle.

Me demandant ce qu'il pouvait bien vouloir, lui qui la dernière fois que je l'avais rencontré, m'avait encore gratifiée de quelques unes de ses amabilités du style "vous les Cap 21 sans foi ni loi !! " je l'ai rappelé, et là au bout d'une ou deux minutes à peine, il m'a raccroché au nez !!! J'avais eu le malheur de ne pas être choquée qu'il y ait d'autres candidats que lui à la tête de liste régionale. Ben oui qu'il y ait plusieurs candidats et des primaires chez les démocrates, ça ne me choque pas !
Et surtout je ne lui avais pas dit la petite phrase magique qu'il attendait peut être : "Vas y présente toi, je te soutiens !"
J'ai repris aussi sec mon téléphone et lui ai laissé un message qui ressemblait à peu près à ceci : "je n'arrive pas à croire que tu m'aies raccroché au nez alors que tu m'avais demandé de te rappeler. Tu n'aurais jamais fait cela avec un mec, pour ta gouverne, nous ne sommes pas des "ménagères" au MoDem. Décidément c'est impossible de travailler avec toi ! Et j'ai raccroché.

Et oh surprise, hier matin, encore un message de Laurent Gérault me demandant de le rappeler. Trop tard son article était déjà passé.

Voilà, c'est tout, nous ne travaillons pas ensemble, c'était juste pour répondre aux nombreuses questions depuis hier.

Si j'ai candidaté sur la liste du MoDem 44, en dernière place si possible, en position symbolique de soutien, c'est bien pour soutenir les candidats Cap21 ou MoDem avec qui nous travaillons et avec qui je partage des convictions comme Patricia Gallerneau pour la tête de liste départementale 44 ou Walid Oueslati à la tête de liste régionale parce qu'il peut rassembler tout le monde, à commencer par le 49.


Lire la suite

Régionales PS-Verts : les dossiers qui fâchent : l'aéroport de Nantes

14 Novembre 2009 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Régionales 2010

Page Politique du Parisien Aujourd'hui en France le 14 novembre 2009:
PS - VERTS,  les dossiers qui fâchent

Projets d'autoroutes ou d'aéroport, dossier du nucléaire... Dans chaque région, PS et Verts ont des divergences qui ne les ont pas empêchés de gérer ensemble mais qui pourraient être l'objet de friction durant le premier tour de la campagne des régionales où les deux formations seront en concurrence. Petit tour d'horizon en quatre dossiers révélateurs.

Ile-de-France : Autolib'
Pays de la Loire : l'aéroport de Nantes
Limousin : LGV Limoges -Poitiers
Rhône-Alpes : JO d'hiver à Annecy



Pays de la Loire : l'aéroport de Nantes


C'est un projet de l'Etat qui veut transférer l'aéroport Nantes -Atlantique vers un nouveau site, à une quinzaine de kilomètres au nord de NAntes. Les élus PS y sont favorables. "L'actuel site sera bientôt saturé, il n'est plus adapté" explique un membre de l'équipe de Jacques Auxiette, président du conseil régional. C'est faux, l'aéroport actuel n'est absolument pas saturé, il accueille 2,7 M de passagers par an et pourrait facilement en accueillir 4 ou 5 millions. IL

Des questions de sécurité sont également mises en avant. 
L'argument de la saturation ne tenant plus, Jean-MArc Ayrault, principal porteur du projet NDDL agite soudain l'épouvantail de la question sécuritaire sur Nantes. Dans le dernier Nantes Passion le "magazine municipal d'informations", il nous fait part de sa terrible et nouvelle anxiété à l'idée que sa bonne ville et surtout sa bonne Ile de Nantes soient survolées par des avions. Je dis nouvelle anxiété parce que depuis plus de 20 ans qu'il est maire de Nantes, ce survol ne l'avait jamais inquiété auparavant.IL

"Il n'y a aucune cohérence à soutenir ce projet", rétorque Philippe MAgnien, tête de liste d'Europe Ecologie aux régionales. @Rosalie Lucas : ici sur les rives de la Loire nous l'appelons  Jean-Philippe Magnen. IL 
Pour lui, cela va à l'encontre du Grenelle de l'Environnement, qui préconise d'optimiser les sites qui existent déjà. "Il y a des moyens de rationaliser l'aéroport de Nantes", poursuit Magnien. Vrai pour peu qu'on réaménage quelques parkings et l'aérogare et surtout qu'on le relie à la gare TGV par les transports ferroviaires et collectifs en réutilisant la voie de chemin de fer existante qui passe juste devant l'aéroport.IL

Les Verts envisagent de proposer, pendant les régionales, d'organiser un réferendum local sur le sujet. "C'est l'Etat qui prendra la décision finale mais nous demandons au PS de réfléchir" explique Magnien qui ne veut pas que la région investisse dans ce projet.

R. L - Aujourd'hui Le Parisien édition du 14 novembre 2009
______________

En fait plutôt qu'un référendum local sur le sujet, pour que NDDL ne se fasse pas, ce qu'il faudrait c'est qu'il soit vraiment en tête au premier tour, c'est-à dire devant le PS.

Que feront les Verts et Europe Ecologie au deuxième tour, s'allieront ils encore une fois avec le PS si ce dernier maintient le projet de NDDL ?

Maintiendront-ils leur liste autonome si finalement le PS devant l'ampleur des dégâts, renonce au projet NDDL ?
Lire la suite

Aéroport Notre-Dame-Des-Landes : enjeu des Régionales et soutien à l'eau tiède de l'UMP

24 Octobre 2009 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Régionales 2010

C'était un secret de Polichinelle, il était attendu comme Guignol par les militants de l'UMP44 qui scandaient son nom cette semaine : Christophe Béchu sera la tête de liste UMP pour les Pays de la Loire aux Régionales.

Christophe Béchu est le candidat exemplaire... du cumul de mandats ! Conseiller municipal d'opposition à Angers, président du Conseil général du Maine et Loire il vient à peine d'être élu député européen et se verrait bien maintenant président de la Région Pays de la Loire.
C.Béchu ou le candidat systématique de l'UMP, le professionnel de la politique qui se présente à toutes les élections ?

Quant au projet d'aéroport à NDDL, Christophe Béchu ne se prononce pas. Il est tête de liste mais ne se prononce pas sur un dossier majeur d'aménagement du territoire et de transport régional. C'est intéressant alors que le gouvernement qu'il soutient a signé la DUP de NDDL, et qu'il ne peut pas ne pas connaître le dossier. Pourquoi réserve t'il sa réponse ?
Depuis le temps que nous voulons avoir son avis sur NDDL ! S'il avait un jour le temps de se pencher sérieusement sur le dossier NDDL, il pourrait bien émettre quelques doutes lui aussi sur sa pertinence. Nous avons même demandé au pdt du MoDem 49 qui connaît bien Christophe Béchu - ils ont déjà fait liste commune aux Municipales 2008 -  d'organiser une audition des alternatives à NDDL ou une rencontre avec lui.

Intéressant aussi de voir que le soutien indéfectible à NDDL n'est plus à la mode.

M. Hunault , jusque là fervent supporter de NDDL, vient (seulement) de s'apercevoir que NDDL était un aéroport "tout automobile" et il demande maintenant de prolonger la concertation, car effectivement il ne peut plus se présenter devant les électeurs en disant qu'il a défendu pendant des années un projet d'énorme aéroport sans desserte ferroviaire ! (Ouest France du 24 octobre 2009)
S. Jozan, qui refusait encore l'an dernier de venir à notre débat transpartitaire sur NDDL, reconnaît maintenant qu'il faut "améliorer le projet" pour qu'il soit exemplaire. Sous entendu, il ne l'est pas.
Encore plus étonnant, le groupe UMP n'a pas utilisé les deux temps de parole auxquels ils avaient droit lors du débat NDDL au dernier Conseil Municipal (16-10-09). Pourquoi ? Alors qu'ils ont dans leurs rangs un ancien président de l'ACIPRAN, association pro NDDL (dissoute) ?

Le plus intéressant : un député UMP Marc Laffineur semble avoir tout compris : "l'augmentation du trafic n'est pas aussi importante que prévu. Le comportement des citoyens change....la taille du projet est démentielle. Il faut réétudier le projet."( Ouest France du 24 octobre 2009)

Enfin on apprend que l'Etat n'a pas encore tranché. Comme quoi nous avons bien fait de relancer le débat. Comme quoi tous les opposants ont bien fait de tenir bon.

Chantal Jouanno , secrétaire d'Etat à l'Ecologie disait il y a 15 jours à Angers (plus facile d'évoquer NDDL à Angers qu'à Nantes : trop brûlant le dossier, trop d'intérêts financiers en jeu) que si elle s'apercevait qu'on lui avait raconté des histoires sur le transfert de l'aéroport, elle / l'Etat reverrait le dossier.
Madame Jouanno n'est pas Monsieur Fillon en matière d'écologie et elle pourrait bien revoir le dossier.

Oui bien sûr NDDL est un enjeu majeur des Régionales.
On est même en droit de penser que l'UMP va lâcher le projet NDDL pour mieux surfer sur la vague écolo et ainsi tenter de reprendre la Région des Pays de la Loire à la majorité actuelle PS PC empêtrée, pour ne pas dire engluée dans son soutien insensé à NDDL.
Oh bien sûr ils ne vont peut-être pas lâcher tout de suite, mais en janvier par exemple pour que le PS n'ait plus le temps de se "retourner".







Lire la suite
1 2 > >>