Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Franchissement de la Loire à l'ouest de l'île de Nantes. Interventions des élus MoDem

6 Juillet 2011 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Conseil Municipal Nantes

Conseil municipal de Nantes du vendredi 1er juillet 2011

Débat thématique : Franchissement de la Loire : Comment relever le défi ?

Interventions* des élus MoDem pour le groupe "Centre Démocrate".

 

 

Introduction au débat par Benoît Blineau :

 

"Monsieur le Maire, chers collègues,

 

Comment relever le défi de la traversée de la Loire à l'ouest de l'île de Nantes ?

 

Il faut trouver le moyen de transport qui réponde à un cahier des charges important : 

. qui soit performant en nombre de passagers

. qui réussisse la liaison ligne 1 à ligne 2 de tramway

. qui puisse aller de la rive droite et de la gare de Chantenay à la gare de Rezé Pont Rousseau

. qui puisse déposer les clients du Hangar à Bananes et les usagers du futur hôpital à leur destination

. qui soit respectueux de l'environnement et de la sécurité des passagers

. qui soit économe des deniers publics grâce à un faible coût de construction

. que les travaux soient rapides et peu gênants pour les Nantais.

 

Si ce projet de transport en commun a un fort pouvoir attrayant, nul ne saurait s'en plaindre dans cette assemblée.

 

Notre liste Mouvement Démocrate a proposé pendant la dernière campagne municipale la création d'un téléphérique entre la rive Nord et la rive Sud de la Loire.

 

Nous espérons que le débat de ce jour va vous permettre de découvrir les avantages du transport par câble. Le groupe "Centre Démocrate" est convaincu que ce débat amènera des échanges qui se situeront au dessus des clivages politiques classiques.

 

Les "proposants notoires" que nous sommes souhaitent que notre ville soit innovante pour relever ce défi dans le contexte de crise actuelle.

 

Nous tenons à remercier Pierre Jaussaud qui est venu spécialement de Grenoble pour nous présenter les possibilités du transport par câble pour Nantes."

 

 

 

Intervention d'Isabelle Loirat :

 

 

"M. le Maire, mes chers collègues,

 

Pourquoi avons-nous proposé une solution téléphérique ou tram aérien à Nantes ?

 

Image2

 

1. Pour traverser la Loire, pour desservir l’Ouest de l’Ile de Nantes. Pour relier les deux rives du fleuve et l’île.

Pour relier la ligne de tramway 1 sur la rive droite à la ligne 2 ou 3 (selon la gare d’arrivée choisie) sur la rive gauche.

Alors qu’à l’Est les ponts sont très nombreux, il n’existe aucun franchissement à l’ouest entre les ponts Anne de Bretagne et Cheviré.

 

C’est pourquoi nous avons proposé une ligne de tram aérien Nord Sud sur une distance de 4 km.

 

2. Cette solution est adaptée à la géographie du site, qui n'hypothèque pas l'avenir dans cet espace particulier où la Loire devient maritime et permet le passage des bateaux (cf. histoire du port de Nantes)

 

3. C’est une solution écologique avec une faible consommation énergétique, sans voiture ni émission de polluants, pertinente du point de vue économique (le coût pour une ligne de 4 km de tram aérien correspond au coût (30 M) d’un seul km de tram au sol, 3 x moins cher et 3 x plus rapide à construire qu’une ligne de tram au sol), technologique (capacité d’accueil, confort, vitesse, sécurité d’un transport en site propre, temps d’attente réduit entre deux cabines)

 

4. Parce que le téléphérique a un fort pouvoir attrayant, nous pensons qu’il  constituerait un atout de développement touristique indéniable pour la nouvelle structure « Le Voyage à Nantes ».

 

5. Parce que c’est une solution innovante qui sied à une ville pionnière en matière de transports : qui a vu naître le premier Omnibus, Nantes a été la première à reconstruire son tramway, a inventé le Busway. Alors oui, nous pensons que le téléphérique / tram aérien pourrait être accueilli dans la grande famille des transports nantais.

 

Bien sûr, cette nouvelle ligne serait une ligne de transport public (question à laquelle nous sommes très attachés), accessible avec le même ticket de tram TAN ou SEMITAN que le reste du réseau.

 

Le projet prévoit des parkings Relais aux stations. Imaginez les visiteurs arrivant à Nantes qui laisseraient leur véhicule sur de grands parkings relais Bienvenue à Nantes et qui entreraient dans la ville en  téléphérique.

 

 

Mes chers collègues, oubliez qui a proposé cette solution pour ne penser qu’à l’intérêt général des Nantais et ne pas attendre 10 ans ou même 2030 pour se poser à nouveau la question.

 

Nombreuses sont les villes comme New York, Londres ou Milan qui ont fait ce choix et je ne vais pas les lister ici car je dépasserai mon temps de parole et nous préférons redonner la parole à Pierre Jaussaud qui pourra si vous êtes d'accord M. le Maire répondre aux questions.



Et je concluerai par un "YES WE CABLE ! "



Je vous remercie de votre attention. "

 

* seul le prononcé fait foi

 

 

La ville et les services de Nantes métropole "ont engagé une étude sur les besoins de mobilité à l'horizon 2020 2030 et le franchissement de la Loire à l'ouest qui doit examiner toutes les solutions techniques, sans en exclure aucune. Quelle que soit la solution choisie, l'objectif est de garantir la qualité de vie, de donner plus d'espace aux vélos et aux piétons, de développer l'offre de franchissement pour tout le monde. Plusieurs scénarios seront proposés avec une solution ou une combinaison de solutions. Etude en quatre étapes et résultats fin 2012, début 2013." 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article