Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aéroport NDDL : stop à la cacophonie !

18 Septembre 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

 

  

C'est la semaine de la mobilité European Mobility Week du 16 au 22 septembre. Pour les ministres aussi. Deux d'entre eux, D. Bussereau et JL. Borloo sont venus cette semaine à Nantes et dans le département de Loire-Atlantique.

  

Le premier a bien essayé d'inaugurer la nouvelle autoroute de la mer entre Saint-Nazaire et Gijon mais il n'a pas réussi.

  

Le second s'est déplacé sur le site Airbus de Nantes où il a surpris tout le monde en annonçant le maintien de la piste et de l'aéroport de Nantes Atlantique après l'ouverture de l'aéroport à Notre-Dame-Des-Landes.

En fait de surprise JL Borloo s'est contenté de confirmer la DUP qu'il avait signée en février 2008 contredisant ainsi le maire de Nantes Jean-Marc Ayrault qui lui avait annoncé - sans consulter personne* - début octobre 2009 la fermeture de Nantes Atlantique, au motif que « cela libérera 300 ha qui pourront être à terme urbanisés. 300 ha, cela représente la superficie de l'île de Nantes. »

Il faudrait peut-être qu'ils accordent leurs violons. Qui croire ? le ministre ou le maire ?

  

La fermeture de la piste de Nantes Atlantique mettrait évidemment en péril l'avenir de l'usine Airbus et donc du pôle aéronautique de Nantes-Bouguenais car qui pourrait soutenir un instant que dans la compétition mondiale entre les constructeurs aériens une usine Airbus sans piste pourra s'en sortir ?

 

Jean-Louis Borloo a aussi confirmé vendredi dernier à Nantes qu'il était extrêmement dépensier car si on construit un deuxième aéroport à NDDL et qu'on garde Nantes Atlantique, on va se retrouver avec 6 pistes dans le département de Loire-Atlantique pour une population d'un peu plus d'un million d'habitants (1,24 M en 2010) !

 

Faites le calcul vous même  :

 

    2 pistes à NDDL

+ 1 piste à Nantes Atlantique pour l'usine Airbus de Bouguenais 

+ 1 piste à Saint-Nazaire pour la deuxième usine Airbus

+ 1 piste à Ancenis

+ 1 piste à La Baule

 

= 6 pistes rien que pour le 44; ça grouille de pistes !  

 

+ 1 aéroport à Angers Marcé (49)

+1 aéroport à Rennes (35) 

+ P. de Villiers qui veut relancer l'aéroport de la Roche sur Yon (85) 

  

Cherchez l'excès. N'y at-il pas là risque majeur de suréquipement aéroportuaire dans les Pays de la Loire et dans l'ouest en général ?

 

Mini coup de théatre vendredi, les déclarations du ministre concernant le maintien de la piste de Nantes Atlantique pour Airbus ont été immédiatement démenties par son propre cabinet ! Quelle confusion !  Sur ordre de qui a t-il été démenti ?

 

François Fillon ? Lequel est sur ce dossier d'aéroport est "copain comme cochon" avec Jean-Marc Ayrault. Tous deux sont issus de la même région les Pays de la Loire et tous deux veulent leur aéroport.

 

A noter : lorsque le maire de Nantes avait annoncé la fermeture de Nantes Atlantique, il n'avait pas été contredit par Matignon.

 

Sans consulter personne * : Vous vous souvenez ? La maire de Bouguenais Michèle Gressus (à ne surtout pas confondre avec Françoise Verchère l'ancienne maire de Bouguenais)directement concernée par l'annonce intempestive de la fermeture de Nantes Atlantique n'avait même pas été informée et déclarait : « Les 18 maires de la majorité à la communauté urbaine, nous sommes actuellement en train de réfléchir pour définir une position commune, à ce sujet, qui sera connue dans quelque temps. ».  On aimerait bien savoir s'ils ont fini de réfléchir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicolas Dzepina 01/10/2010 22:11


Avec un surcout minimum de 10% ca va faire du 600 Millions

130 M d'emprunt amortit a 3% sur 30 ans = 200 M au total a payer par les collectives locales, remboursable avec les benefices de l’exploitation gerer par le concessionaire prive.

Remboursera-t-il seulement le capital d’emprunt ou les deux?

330 M d'emprunt amortit a 3% sur 30 ans = 500 M au total a payer par le concessionnaire prive s'il doit emprunter les 330 M.

D’ou viendrons les soit-disant benefices d’exploitation pour que le concessionaire prive puisse rembouser sur 30 ans 700 M d’euros, quand on sait que Nantes-Atlantique sans les recettes des
parkings serait deficitaire et que les investissements de la section aéroport, qui ont atteint un peu plus de 15,4 M€, ont été financés à hauteur de 87 % par l’emprunt. La chambre observe que la
souscription des emprunts est souvent intervenue prématurément si l’on examine le rythme de leur utilization

Rapport du 7 Aout 2007 de Jean Francois Gendron Page 16 :

http://www.ccomptes.fr/fr/CRC19/documents/ROD/PLR200732.pdf