Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

#NDDL MERCI ! OUF ! BRAVO !

19 Janvier 2018 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

Ce satané projet d'aéroport à Notre-dame-des-Landes est enfin officiellement abandonné !

Je peux écrire le 160ème article sur NDDL, première catégorie de ce blog depuis son ouverture en 2008 et sûrement le plus gros dossier de ma vie. Pourtant je n'avais rien publié depuis la "charge" pas héroïque du 22 février 2014 dans les rues de Nantes, ni pris part à aucune manifestation. J'avais clos mon 159è billet sur ces mots : "Pour tout le monde, il est temps que ce projet s'arrête." Le 160è billet serait celui de la victoire. Et bien, la voilà, cette victoire tant attendue. 

Alors je voudrais  remercier de tout mon coeur tous les Sapiens, femmes et hommes qui se sont battus partout, tout le temps et par tous les temps parfois depuis plus de quarante ou cinquante ans pour les plus anciens. Quel chagrin quand Michel Tarin ou Luc Douillard partaient mais que NDDL restait.

Mais aujourd'hui, c'est la joie partagée, le soulagement et la reconnaissance.

MERCI A TOUS LES OPPOSANTS.

Oh oui un GRAND MERCI à toutes celles et ceux qui n'ont jamais lâché, pour leur travail, leur ténacité, leur courage, leur présence, leur temps donné, leurs semailles, leur optimisme et leur confiance mais aussi à tous les autres, ni militants ni opposants qui ont simplement écouté, entendu, voté, décidé ou participé un peu ou beaucoup, à un moment ou à un autre, depuis toujours ou depuis peu à faire changer puis basculer les choses.

BRAVO pour cette victoire collective !

Un grand merci à Bernard Fourage et Geneviève Lebouteux qui m'ont expliqué le dossier il y a dix ans et fait découvrir les alternatives et le contre-projet à NDDL, avec l'optimisation, le réaménagement et la bonne desserte ferroviaire de Nantes Atlantique, la mise en réseau des aéroports existants à Nantes Rennes et Angers. Ce sont leurs idées, fruits de leur travail qui l'emportent aujourd'hui.

Un grand merci à Françoise Verchère, plume et égérie du combat et à Jean-Paul Naud, maire de Notre-Dame des-Landes pour leur confiance.

Un grand merci aux militants historiques de l'Acipa et de toutes les associations et collectifs qui ont jailli partout ces dernières années,

au CéDpa, Collectif des élus qui doutent de la pertinence du projet d'aéroport à NDDL dont j'ai eu l'honneur d'être membre fondateur en 2009 puis vice-présidente jusqu'en 2014.

Un grand merci aux familles Fresneau,Thébault et Durand pour leur accueil toujours chaleureux, leur résistance et aux agriculteurs qui les soutiennent.

Un grand merci aux Zadistes et aux Camille venus habiter sur la ZAD à partir des années 2010, sans eux les travaux auraient sans doute commencé. Et un grand bravo à eux pour avoir fait oublier qu'ils furent auparavant appelés "squatteurs" et fait entrer en un temps record un nouveau mot au dictionnaire. Je leur tire mon chapeau car ils ont réussi à attirer l'attention sur leur contre projet de vie tandis que l'Etat et les décideurs locaux s'entêtaient à ignorer ou mépriser les alternatives laissant là une faille et un espace que les Zadistes opposants n'allaient pas tarder à occuper.

Un grand merci au journaliste Hervé Kempf pour avoir sorti le dossier de l'ombre locale, les risques qu'il a pris et le prix qu 'il a payé pour informer sur Notre-Dame-des-Landes. Le "Blomkvist"de NDDL.

Un grand merci aussi à Nicolas Hulot pour sa confortante et réconfortante demande de moratoire sur le projet de nouvel aéroport dès 2009,

à François Bayrou pour avoir chaussé les bottes à Notre-Dame-des-Landes en 2010, écouté, parlé et pris le café dans le salon de Brigitte et Sylvain Fresneau,

Un grand merci à tous mes potes et mes potesses de politique et de NDDL, à Sylvie Tassin, Luc Verstraete, Bertrand Rio et plein d'autres. On fera une grosse fête dans le jardin !

Et enfin mille MERCIS à mon mari, mes enfants, mes amis, ma famille, mes proches qui ont de fait vécu avec ce dossier aussi depuis 10 ans. Pardon aussi de vous avoir cassé les pieds, pourri des dîners avec NDDL.

OUF ! Le nouveau gouvernement a enfin tranché et abandonné le projet. C'est bien, c'est une bonne chose. Une page se tourne, l'après NDDL commence.

"NDDL" c'est fini mais pas Notre-Dame-des-Landes. Je ne sais pas ce qu'il y aura à Notre-Dame-des-Landes dans cinq ou dix ans, mais ce dont je suis sûre c'est que cette petite commune de Loire-Atlantique est entrée dans l'Histoire. Dans cent ans, deux cent ans et plus des étudiants en histoire, des chercheurs, des sociologues, des algorithmes continueront à travailler, chercher, évoquer Notre-Dame-des Landes. Des visites guidées de Notre-Dame-des Landes auront lieu, d'ailleurs ça se fait déjà. Les touristes ou les agences demandent toujours plus de rencontres et de lieux originaux, hors des sentiers battus du traditionnel "voyage à Nantes". Toujours plus sympa et moins dangereux que la poubelle nucléaire de Bure. Je ne comprends pas comment le Président de la République qui aime tant honorer Jeanne d'Arc peut laisser six cent ans plus tard aménager près de sa maison natale un site de stockage de déchets radioactifs.

Bonne année 2018, bonne santé, dans un air pas trop pollué et les pieds au sec !

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

satan 22/01/2018 09:40

C'est en effet une grande victoire contre la mafia .
j'ai même vu "valse l'opportuniste" s'indigner méchamment sur cette décision qui disait 'il ne prenait pas en compte les intérêts de la "France " .Il nous a donné l'habitude de reconsidérer ses points de vue sur "les intérêts de la France " au service d'une poignée de politicards et leurs complices .L'époque est plus propice a la préservation des terres agricoles saines .

Nicolas 22/01/2018 03:41

Bonne Annee de la Californie si tu te souviens de moi et mon implication contre NDDL car j'avais vecu le meme scenario mensonger ici de l'aeroport actuel appele John Wayne, que les riches de la ville de Newport Beach sous le decollage voulait transferer sur une base militaire qui venait de fermee 20 kms plus loin. Une fois bien informes de leur mensonges les gens ont enterres ce projet lors du 4eme referendum par la democratie directe.

Patrice GIRRES 19/01/2018 22:21

Je me disais qu'on avait perdu Isabelle depuis quelques années, mais quel bonheur de te retrouver ici avec ce mot dans ce contexte. Des souvenirs remontent. Il y a un merci que tu as oublié, mais je peux comprendre cet oubli, car il est pour toi.

Jacques Houdouin 19/01/2018 20:00

Coucou Isabelle,
et oui enfin, ce que nous disions et souhaitions depuis tant d'année va se concrétiser !
Bonne année 2018 à toi aussi.