Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Déjà 300 millions de pertes pour un aéroport vide inauguré il y a 2 ans !

18 Juin 2010 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes

 

logo-nl-obs.jpg

 

En Castille-La Manche, à Ciudad Real, un aéroport fantôme avoisine des chantiers abandonnés. Pourtant, malgré l'explosion de la bulle immobilière, le chômage endémique et la crise de ses finances publiques, l'Espagne prépare son rebond. (Nouvel Obs)

 

Drôle d'aéroport ! On n'y croise ni hôtesses de l'air, ni passagers, ni bagages... La passerelle qui doit le relier à la ligne de TGV Madrid-Séville flotte dans le vide, inachevée. Les 24 comptoirs d'enregistrement restent fermés pratiquement toute la journée. Les pistes sont vides. Seuls les faucons dressés pour décourager les autres oiseaux de passer au-dessus des infrastructures animent le ciel. La vie aéronautique ne reprend un peu ses droits que trois fois par semaine, en fin de journée, lorsque le vol de Ryanair en provenance de Londres, le seul pour l'instant, arrive et repart.

Début juin, l'aéroport flambant neuf de Ciudad Real, une ville moyenne située à 200 kilomètres du sud de Madrid, a été placé en liquidation judiciaire. Il avait été inauguré il y a moins de deux ans ! Total des pertes enregistrées depuis sa création : 300 millions d'euros... Et ce n'est pas terminé. Car, vol ou pas, 300 personnes doivent en permanence travailler à l'entretien, la sécurité, la gestion de cet aéroport. Dans le hall vide, les employés ne perdent pas le moral pour autant. Leur aéroport a été construit dans les règles de l'art, avec des technologies dernier cri et des pistes qui peuvent accueillir tous les types d'avions, y compris l'A380 et les plus gros cargos. 100% privée, l'infrastructure ne va peut-être pas le rester. La Caisse d'Epargne de Castille-La Manche (CCM), qui en détient 40%, a fait faillite en mars 2009 et se retrouve sous la tutelle de la Banque d'Espagne. Le parlement de la région - à majorité socialiste - vient de voter la création d'une société publique pour apporter sa caution.
L'aéroport de Ciudad Real Central n'est qu'un des nombreux projets fous permis par la bulle du crédit, dont l'éclatement dévaste l'économie espagnole et fait plonger les Caisses d'Epargne les unes après les autres. Au point que les analystes du Crédit suisse craignent que le fonds de restructuration bancaire - le FROB - mis en place par l'Etat pour assainir ce secteur finisse par alourdir la dette publique espagnole de 100 milliards d'euros, soit 10% de PIB. Une véritable bombe à retardement qui paralyse tous les financements.

 

 

Lire la suite de l'article sur le nouvelobs.com

 

 

 

Brr ! ça fait froid dans le dos surtout quand on sait que cela pourrait bien nous arriver en France aussi.

 

Allez, Messieurs Ayrault, Fillon, Borloo and co, quand allez vous mettre un terme à cette mascarade de projet d'aéroport à Notre-Dame-Des-Landes (Nantes) ?

Ce qui se passe autour de vous ne vous interpelle donc jamais ?

 

Que le Premier ministre qui vient de promettre 100 milliards d'économies d'ici 2013 commence d'abord par annuler ce projet : cela fera tout de suite deux ou trois milliards d'économies !! On a déjà dépensé assez d'argent en études et campagnes de propagande pour cet aéroport inutile.

 

Ils me font penser à de vieux féodaux qui en seraient encore à construire des châteaux forts alors que la Renaissance et son nouvel art de vivre sont déjà là.

 

 

donjon sancoins Le donjon de Sancoins (Moyen Age)

Crédit photo http://www.photo-evasion.com/photos/photographie-ruine_donjon_jouy_sancoins_chateau_medieval-424.html

 

 

  chenonceau

 

Le château de Chenonceau et sa galerie sur le Cher (Renaissance)

Crédit photo http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ch%C3%A2teau-de-chenonceau_cot%C3%A9_aval.JPG

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article