Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les transports gratuits font un tabac à Aubagne - 23 juin 2010 - Aujourd'hui en France

23 Juin 2010 , Rédigé par I Loirat Publié dans #Transports dont Vélo tram-train

 

C'était une promesse électorale et elle a été tenue. En mai 2009, la communauté d'agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile a rendu ses transports en commun gratuits comme la majorité municipale l'avait promis pendant la campagne. "C'était un pari que nous pensions gagner, mais les résultats vont au-delà de nos espérances; on explose avec plus de 3 millions de voyageurs" constate, ravi Daniel Fontaine, le maire (PCF) d'Aubagne. "Il y a un véritable engouement avec 71 % de féquentation supplémentaire de nos bus. Et surtout, ce qui nous importait, c'est que les nouveaux passagers sont des jeunes et des actifs. La gratuité permet une véritable alternative à la voiture."

Cette gratuité coûte 1,1 million d'euros par an, un investissement rendu possible sans augmentation d'impôt par la hausse du versement transports des entreprises lorsque la communauté d'agglomération a dépassé les 100 000 habitants.

"Il y a une dizaine de villes moyennes qui pratiquent la gratuité, nous nous sommes fortement inspirés de leur expérience", reconnaît Daniel Fontaine.

Le pari a également été remporté dans la population. "Je ne touche presque plus à ma voiture, reconnaît Jeanne, infirmière libérale. Je fais désormais la plupart de mes tournées en bus. C'est une économie que je ressens à la fin du mois." Cet engouement des Aubagnais est confirmé par une étude menée par l'institut Wei. "Les usagers se disent à 88 % très satisfaits  de la gratuité des transports, 11 % plutôt satisfaits et 1 % insatisfaits, note le sociologue Alain Mergier, directeur de cet institut. La part des nouveaux usagers représente 20 % des  passagers."

Aubagne va maintenant se lancer dans la création d'une ligne de tramway transversale qui sera livrée en 2013 et dans la transformation d'une ancienne ligne frroviaire en tram-train pour 2014.

 

Marc Leras

Article paru dans Aujourd'hui en France - Le Parisien du mercredi 23 juin 2010

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lionel JOUAN 29/06/2010 21:59


Ma chère Isabelle, il y a un vieux proverbe qui dit qu'il n'est meilleur sourd que celui qui ne veut point entendre. Eh bien avec cette histoire de gratuité c'est le cas, les élus de gauche et vos
collègues de l'UMP au Conseil Municipal nous font croire qu'il n'ont pas compris, pour justifier leur entêtement à refuser cette solution. Compris quoi ? simplement que le coût, ou plutôt le manque
à gagner qu'elle induirait n'est pas égal au rapport pécuniaire de la billetterie, mais au différentiel entre ce rapport et le coût de cette billetterie. Ce coût est souvent masqué sous des
rubriques diverses, comme pour les contrôleurs qui de fait disparaîtraient mais dont le coût salarial est confondu avec celui des autres salariés , puis les divers coûts en passant du billet lui
même aux automates distributeurs, aux oblitérateurs, au personnel qui ré-alimente les distributeurs, et celui qui récupère la monnaie, etc. Coût négligeable disent-ils !!! ATTENTION un élément très
intéressant est sorti du Conseil Communautaire : on vient de voter une enveloppe prévisionnelle de 8,5 millions d'€, et pour quoi ? Pour mettre en place un système de billetterie intelligent qui de
l'aveu des responsables ne concernera que 25 % des usagers !!! Alors là quand-même on voit bien que ça coûte une billetterie .. amusez-vous à diviser 8,5 millions d'€ par 1,50 € le ticket actuel
... ça fait combien de tickets ?????