Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Appel du collectif d'élus qui doutent du projet d'aéroport NDDL, juin 2009

28 Juin 2009 , Rédigé par Isabelle Loirat Publié dans #Aéroport Notre- Dame-des-Landes



Notre Dame des Landes, le 04 juin 2009.

 

 

Madame, Monsieur, Chèr-e Collègue,

 

 

 

Le projet d’aéroport imaginé sur le site de Notre Dame des Landes dans les années 60 revient régulièrement sur la place publique. En dépit des incohérences du projet et des incertitudes quant à son financement, le décret déclarant d’utilité publique les travaux nécessaires à sa réalisation a été signé le 9 février 2008.

 

Cinq recours en annulation contre ce décret sont actuellement engagés devant le Conseil d’Etat, respectivement présentés par une coordination d’associations, par le Conseil Général de Vendée, par Bernard FOURAGE de la société ESG INFRA, par la Communauté de Communes Erdre et Gesvres et par la commune de Vigneux de Bretagne.

 

Tant que la haute juridiction administrative n’a pas statué, la réalisation de ce projet peut et doit encore être discutée. Les élus sont de plus en plus nombreux à douter de la cohérence d’un projet vieux de 40 ans avec les aspirations de notre monde actuel. Et les questions restées sans réponse demeurent nombreuses :

 

1 – L’aéroport international actuel est-il saturé ? Nous pouvons fortement en douter ; en effet, grâce à un meilleur emport (nombre de passagers par avion), le nombre de mouvements n’a pas évolué depuis 1997 !

 

2 – Les hypothèses de trafic présentées par les porteurs du projet (9 millions de passagers en 2050) justifient-elles de construire un nouvel aéroport de la taille de Roissy en termes de surfaces utilisées (Roissy accueille actuellement 55 millions de passagers !) ?

 

3 – Le choix du site de Notre Dame des Landes n’est-il pas une aberration écologique ? Qui, de nos jours, peut envisager de détruire 1.400 ha de bocages classés en ZNIEFF pour construire un nouveau projet, quel que soit ce projet, dans un département où disparaissent quotidiennement 4 ha d’espaces agricoles ou naturels ?

 

4 – Ce projet ne respecte pas les recommandations issues du Grenelle de l’Environnement qui prévoit le gel de la création de nouvelles plate-formes aéroportuaires. Or, ne s’agit-il pas, à Notre Dame des Landes, d’une nouvelle plate-forme et non d’un transfert. Peut-on parler de transfert lorsque l’on passe de 400 ha à 1.400 ha, lorsque l’on passe d’une seule piste à 2 pistes et lorsque le site d’origine n’est pas fermé mais continuera d’être exploité ?

 

5 – Ce projet ne bénéficie toujours pas d’un plan de financement prévisionnel et, pourtant, la Région des Pays de la Loire, le Département de Loire Atlantique et Nantes Métropole se sont malgré tout engagés à le soutenir financièrement en dépit de sa sous-évaluation chronique. Qui peut encore croire à un coût de 581 millions d’€ (alors qu’une simple extension de Roissy avec un nouveau terminal est chiffrée à 850 millions d’€ ! ou que l’ajout d’une piste, d’un terminal et d’une aire de stationnement à Stansted Airport à Londres est évalué à 2,9 milliards d’€) ? Et au détriment de quels autres investissements s’effectuera ce soutien ?

 

La Commission d’Enquête sur l’utilité publique du projet avait donné en 2007 un avis favorable à la seule majorité de 5 voix sur 7 et avait indiqué que ce projet était un pari sur l’avenir. Etes-vous prêt-e-s à prendre ce pari ?

 

 

Dans une situation économique mondiale très difficile, ne faudrait-il pas à nouveau se pencher sur les solutions alternatives qui ont toujours été écartées sans études sérieuses et notamment la solution de piste est/ouest proposée par l’association Solidarité Ecologie sur le site actuel. Ce site ne pourrait-il pas, à moindre coût, être desservi par plusieurs modes de transport (terminal de tram à 800 mètres seulement et voie ferrée existante à proximité). Cette solution n’aurait-elle pas l’avantage d’améliorer la sécurité et de diminuer la gêne sonore en limitant presque totalement le survol des zones urbanisées ?

 

En votre qualité d’élu-e-s ayant le souci d’un aménagement raisonné de notre territoire, nous vous proposons donc de créer un collectif d’élu-e-s doutant de la pertinence de l’aéroport de Notre Dame des Landes pour demander aux porteurs du projet de le réétudier dans une logique de développement durable, de maîtrise de l’étalement urbain et de maîtrise des coûts.

 

Si le maintien de ce projet vous interpelle, si vous avez des doutes sur son utilité réelle, ou encore sur son financement, rejoignez-nous au sein de ce collectif !

 

Bien cordialement,

 

 

Signataires : Jean-Paul NAUD (Maire NDL), François AUTAIN (Sénateur), Hervé BOCHER (CG 44), Emmanuelle BOUCHAUD (CR Pays de la Loire), Thierry BRULAVOINE (CM St Nazaire), Gilles DENIGOT (CG 44), Chantal LEDUC-BOUCHAUD (CG 44), Isabelle LOIRAT (CM Nantes), Jean-Philippe MAGNEN (Adjoint Maire de Nantes), Claude NAUD (CG 44), François de RUGY (Député), Françoise VERCHERE (CG 44), Marcel VERGER (CG 44), Bertrand VRAIN (CM Nantes)

 

% ---------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

Rejoignez-nous dans le collectif d’élu-e-s doutant de la pertinence de l’aéroport de Notre Dame des Landes !

 

 

Réponse : Je soussigné-e, M

 

 

Elu-e de :

 

 

Accepte de rejoindre le collectif d’élus doutant de la pertinence de l’aéroport de Notre Dame des Landes en vue de demander aux porteurs du projet de le réétudier dans une logique de développement durable, de maîtrise de l’étalement urbain et de maîtrise des coûts.

 

 

 

Signature :

 

 

 

A retourner à la mairie de Notre Dame des Landes – par fax au 02 40 57 23 29

ou par mail : collectif.elus@notre-dame-des-landes.fr

 



CM : Conseiller Municipal
CG : Conseiller Général 
CR : Conseiller Régional

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article